En Charente-Maritime, « Aidons l’Ukraine 17 », association Potemkine, au service d’un navire russe

Association Aidons l'Ukraine 17 Charnte Maritime de Ludovic Pacciarella
L’association rochelaise « Aidons l’Ukraine 17 », de Ludovic Pacciarella, a été un des éléments clé du scénario élaboré afin de faire en sorte que la ville de La Rochelle accueille la frégate russe Shtandart. Elle a joué une rôle significatif dans, dit-on, l’émission d’une dérogation au cinquième volet des sanctions européenne, émise par la Première ministre. De plus, cette organisation croupion, en état de mort cérébrale, revendique un statut représentatif en ce qui concerne la communauté ukrainienne de Charente-Maritime et en ce qui concerne le soutien à l’Ukraine. Après analyse, il savère qu’Aidons l’Ukraine 17 n’a aucune légitimité à faire valoir de telles prétentions. Elle est, à ce jour, l’exemple le plus abouti, en France, d’une prise de contrôle russe sur les victimes de la guerre russe en Ukraine.

Aidons l’Ukraine 17 est partie prenante du contournement des sanctions européennes par un navire russe.

L’association Ukraine Amitié s’est prononcée pour le respect des sanctions et a fait part de grandes réserves concernant la venue du navire russe Shtandart, à Bordeaux. Elle est mise en cause par l’association des Amis des Grands Voiliers.

Michel Balique - Logo Association "Amis des Grands Voiliers
Association « Amis des Grands Voiliers »

« On y a cru jusqu’au bout, et pourtant, malgré l’autorisation de son accueil en escale en France obtenue du gouvernement français avec l’action conjuguée des Amis des Grands Voiliers et du Port de La Rochelle, après celle du gouvernement espagnol, le Shtandart ne sera pas reçu à Bordeaux pour « Bordeaux fête le vin ». En effet, l’association bordelaise Ukraine Amitié s’est montrée hostile à l’arrivée de la frégate à Bordeaux.

Message de l’association des Amis des Grands Voiliers publié le 21/06/2022

Le lobbyisme de l’association des Amis du Grands Voiliers intègre l’association rochelaise Aidons l’Ukraine 17, qui entretient des liens très étroits avec le navire russe.

L’association Rochelaise « Aidons l’Ukraine 17 » est d’ailleurs venue saluer le capitaine Vladimir Martus et lui témoigner son amitié, sa sympathie et sa reconnaissance des actions menées en faveur de l’Ukraine.

Message de l’association des Amis des Grands Voiliers publié le 21/06/2022

Le président, de facto et/ou de jure, de l’association Aidons l’Ukraine 17 est  Ludovic Pacciarella, « officier de liaison » du Shtandart en France. AunisTV, le 05/06/2022, affirme qu’Aidons l’Ukraine 17 est « son réseau associatif ». AunisTV dit encore que le Shtandart est « son bateau associatif ». Si l’on tente de résumer l’affaire, la situation apparaît singulièrement plus complexe que celle présentée par l’association des Amis des Grands Voiliers.

En pleine guerre totale de la Russie contre l’Ukraine, on aurait une association française, qui dit soutenir l’Ukraine, qui prétend parler au nom des Ukrainiens et dont le dirigeant représente, en France, les intérêts d’un navire russe, allant jusqu’à s’en considérer le propriétaire. Il y a bien, là, un « conflit d’intérêt ».

Un troisième acteur déterminant est nommé en la personne de Patrice Bernier.

 » On a sollicité un peu tout le monde avec l’association Les Amis des Grands Voiliers, avec Patrice Bernier, maître principal du port de La Rochelle, qui a beaucoup œuvré de jour comme de nuit à rédiger des lettres et tout ce qui s’en suit « , raconte Ludovic Pacciarella

Ludovic Pacciarella sur AunisTV, 05/06/2022 – Le navire russe Shtandart interdit dans certains ports européens débarque à La Rochelle
Ludovic Pacciarella, Aidons l'Ukraine 17 Jean-Baptiste Dagreou, trésorier
Aidons l’Ukraine 17: Ludovic Pacciarella, président (selon Aunis TV) – Jean-Baptiste Dagreou, trésorier – Photo AunisTV ©AntoineColin – 5 juin 2022

Aidons l’Ukraine 17 est une des chevilles ouvrières du discours de Michel Balique, président de l’association des Amis des Grands Voiliers, de Ludovic Pacciarella, « officier de liaison » du Shtandart et président de l’association Aidons l’Ukraine 17, de Jean-Baptiste Dagreou, trésorier de l’association Aidons l’Ukraine 17, de Patrice Bernier, maître de port principal du port de plaisance de La Rochelle et de Vladimir Martus, capitaine-propriétaire du Shtandart.

Michel Balique, Association Amis des grands voiliers, Shtandart
Vidéo partagée publiquement sur la page de l’association les Amis des Grand Voiliers. Michel Balique accueillant le Shtandart à la Rochelle. Vidéo de Patrice Bernier, maître de port principal du port de plaisance de La Rochelle – 8 juin 2022
Shtandart, Ludovic Pacciarella, Aidons l'Ukraine 17. Cette publication sur la page Facebook du Shtandart est un bon résumé des problèmes posés, par le navire russe, ainsi que des doutes qu’il soulève.
Cette publication sur la page Facebook du Shtandart est un bon résumé des problèmes posés, par le navire russe, ainsi que des doutes qu’il soulève.

Retour sommaire


Le navire russe Shtandart affiche un anti-poutinisme de circonstance et se sert de la cause des victimes ukrainiennes en étroite coopération avec Aidons l’Ukraine 17.

Pour son narratif, le Shtandart utilise les réfugiés d’Ukraine. Cela ne sert pas la cause des victimes de la guerre, comme il sera démontré par la suite, mais celle du Shtandart. Sur Facebook, Vladimir Martus en profite pour faire appel à la générosité du public, pour lui-même, sur un compte russe à l’Alfa Bank.

Shtandart, Ludovic Pacciarella, Aidons l'Ukraine 17. Premier lien demandant le maintien de la dérogation du Shtandart aux sanctions européennes au nom d’une « alliance » contre la guerre
Premier lien demandant le maintien de la dérogation du Shtandart aux sanctions européennes au nom d’une « alliance » contre la guerre
Shtandart, Ludovic Pacciarella, Aidons l'Ukraine 17 - Deuxième lien conduisant vers la collecte de donations issues de la générosité du public.
Deuxième lien conduisant vers la collecte de donations issues de la générosité du public.

Nous savons bien, depuis le 24 février 2022, qu’une telle position a été prise par toutes les officines d’influence russe en France et par toutes les entités désirant y poursuivre leurs affaires. Vladimir Martus affiche une opposition à la guerre comme le montre le premier lien conduisant à une pétition voulant accréditer cet « engagement » qui n’est justifié par aucune action concrète.

  1. La pétition a pour premier objectif, comme l’indique son titre, d’obtenir le maintien du navire russe dans les ports français.
  2. Le post Facebook montre un deuxième objectif à ce discours. « L’engagement » contre la guerre une fois mis en avant, Vladimir Martus sollicite des dons. Le Shtandart est un navire russe. Il appartient à un pays sous sanctions européennes. Il fait pourtant appel à la générosité du public français comme le montre le deuxième lien. Est-ce acceptable, voire légal ?

Un autre point particulièrement gênant est le fait que le Shtandart prétend à la fois faire appel à la générosité du public, pour un navire russe, et faire appel à la générosité du public, pour les populations ukrainiennes victimes de la guerre russe. La collecte en est organisée à bord. Il y a un risque de confusion de la part des donateurs. Il y a peut-être un risque sur la destination finale des dons. Une telle ambiguïté ne peut pas être acceptée, sans même parler de l’instrumentalisation du discours relatif à l’aide aux Ukrainiens comme moyen de publicité du navire russe.

Lire aussi: « Non, Commandant Martus, le “Shtandart” n’est pas un navire anti-Poutine ».

Retour sommaire


La communauté ukrainienne est choquée par le fonctionnement d’Aidons l’Ukraine 17.

Le 12 juin 2022, les Ukrainiens, à La Rochelle, ont manifesté contre le Shtandart, contre son capitaine et contre Aidons l’Ukraine 17, comme le rapporte le journal Sud  Ouest  » La Rochelle : des Ukrainiens manifestent contre la présence du « Shtandart » «   et comme le montre AunisTV dans une vidéo à charge contre la communauté ukrainienne, « La Rochelle. Le Shtandart, navire russe anti-Poutine, main dans la main avec « Aidons l’Ukraine 17 »«  

Aidons l'Ukraine 17, Manifestation ukrainienne devant le Shtandart
Manifestation ukrainienne devant le Shtandart, La Rochelle 12 juin 2022

Dans la vidéo suivante d’Aunis TV, du 12 juin 2022, on voit Jean-Baptiste Drageou, le trésorier de l’association Aidons l’Ukraine 17, plaider la cause de la frégate russe Shtandart, tout en étant à son bord, alors que sur le quai des Ukrainiens s’opposent à la présence de ce bateau sous un tel pavillon. Pour ce qui est du qualificatif auto-attribué de « navire anti-Poutine », rien de visible ne permet de l’affirmer. Les anti-Poutine et les Ukrainiens ne sont pas à bord, mais à terre. Quant aux propos de la bâtonnière de l’Ordre des Avocats, Catherine Cibot-Degommier, ils sont consternants de naïveté, de suffisance et d’ignorance.

L’affaire a pris une tournure diplomatique. Vadym Omelchenko, ambassadeur de l’Ukraine en France, s’est mis en rapport avec le préfet de Charente-Maritime. A Kyiv, Oleksiy Goncharenko, député à la Verkhovna Rada et membre de la délégation parlementaire permanente de l’Ukraine auprès du Conseil de l’Europe, s’est indigné publiquement. Dans une lettre ouverte adressée, le 17 juin 2022, au maire de La Rochelle, il dit :

« J’apprends que l’association Aidons l’Ukraine 17, théoriquement destinée à aider nos ressortissants, a été purgée de la plupart de ses Ukrainiens, si ce n’est de tous. Ne restent plus aux commandes que des Russes ou des pro-Russes. J’ai eu l’écho de menaces exercées vis-à-vis de ceux qui ont été expulsés de cet organisme… Le but est clair : intimider les lanceurs d’alerte pour que l’association Aidons l’Ukraine 17, derrière un masque humanitaire, ne soit qu’un lobby en faveur de la frégate Shtandart au service du «softpower» russe. La paix des cimetières, les invitations à trinquer à bord et le faux glamour russe ont pour mission de faire diversion aux horreurs commises sur notre sol. »

Oleksiy Goncharenko, 17 juin 2022, député à la Verkhovna Rada et membre de la délégation parlementaire permanente de l’Ukraine auprès du Conseil de l’Europe, lettre au maire de La Rochelle

Il faut ajouter que Ludovic Pacciarella a exercé des pressions en proférant des menaces à l’encontre des membres de l’association Ukraine Amitié qui émettaient de grandes réserves quant à la venue du bateau russe à Bordeaux.

Comme on le montrera par la suite, l’affaire de La Rochelle a d’autres répercutions internationales.

Retour sommaire


Aidons l’Ukraine 17 n’est pas représentative des résidents ou des réfugiés ukrainiens en Charente-Maritime.

Selon le quotidien régional Sud Ouest, le nombre de ressortissants ukrainiens ayant fui la guerre, étant inscrits à la préfecture de la Charente-Maritime, au 31 mars 2022, s’élevait à 554, parmi lesquels 48 % de femmes et 43 % d’enfants. Il n’apparaît pas de données en ligne plus récentes. A ces 554 ressortissants il faut ajouter les éventuelles arrivées postérieures au 31 mars ainsi que les Ukrainiens qui résidaient déjà en Charente-Maritime avant le déclenchement de l’invasion russe. On montrera que cette population ukrainienne n’est pas représentée par l’association Aidons l’Ukraine 17.

Selon le journal officiel, Aidons l’Ukraine 17 a été créée le 1er avril 2022.

Aidons l'Ukraine 17 journal officiel
L’association Aidons l’Ukraine 17 a été créée le 1er avril 2022
Aidons l'Ukraine 17 - Page Facebook
La page Facebook d’Aidons l’Ukraine 17 a été lancée le 29 avril 2022. Cinq jours après, le 3 mai, elle cessait toute publication

La page Facebook Aidons l’Ukraine 17 a été lancée le  29 avril 2022. Elle n’a produit que trois publications, la dernière date du 3 mai 2022. Elle possède seulement 55 abonnés au 26 juillet 2022. Comparons ce chiffre avec celui d’autres associations. Ces données ne suffisent pas, normalement, à déterminer l’importance de chaque organisation. Néanmoins, compte tenu de l’ampleur du différentiel, il sera possible d’émettre des conclusions pertinentes.

Même avec une importante marge d’incertitude en raison de la méthode employée, les résultats sont explicites : 

Aidons l'Ukraine 17 - Graphique: présentation du nombre d'abonnées ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue.
Graphique: présentation du nombre d’abonnés ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue – 26/07/2022.

L’association Aidons l’Ukraine 17 est celle dont la page Facebook a plus faible nombre d’abonnés. Elle est dans un rapport de un à seize avec celle qui la suit. Elle est dans un rapport de un à cent-vingt avec celle qui est en tête du classement. On pourrait objecter que les données présentées ci-dessus ne sont pas comparables entre elles, car elles se rapportent à une population-cible de taille différente. C’est pourquoi nous avons calculé un ratio abonnés-membres sur la population des villes concernées.

Aidons l'Ukraine 17 - Données: importance pondérée par la population-cible du nombre d'abonnés ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue.
Données: importance pondérée par la population-cible du nombre d’abonnés ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue – 26/07/2022.

L’association Aidons l’Ukraine 17 est celle dont la page Facebook a plus faible nombre d’abonnés en pourcentage de la population. Elle est dans un rapport de un à quatorze avec celle qui la suit. Elle est dans un rapport de un à trente-huit avec celle qui est en tête du classement.

Aidons l'Ukraine 17: Graphique: importance pondérée par la population cible du nombre d'abonnées ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue.
Graphique: importance pondérée par la population-cible du nombre d’abonnés ou de membres concernant les pages ou les groupes Facebook des associations sous revue – 26/07/2022.

Il apparaît, à l’évidence, qu’Aidons l’Ukraine 17 n’a aucune légitimité concernant la population qu’elle dit représenter.

Retour sommaire


Aidons l’Ukraine 17 n’est pas, non plus, représentative du soutien apporté aux populations ukrainiennes.

Selon les Ukrainiens qui ont dû quitter l’association Aidons l’Ukraine 17, l’organisation a quasiment arrêté toute activité autre que celle relative au Shtandart, dès lors que le navire russe a été accepté dans le port de La Rochelle. Auparavant, lorsque les horreurs russes en Ukraine ont commencé, les citoyens français généreux ont spontanément apporté des dons, où que ce soit. Pour la Charente-Maritime, Aidons l’Ukraine 17 a participé à la collecte. Cela n’a rien d’exceptionnel. Par contre, le volume pose question. L’auto-attribution du mérite de ces dons dérange également.

L’aide à la population ukrainienne est multiforme : assistance administrative, hébergement, interprétariat, cours de français, transferts financiers, envoi d’aide en Ukraine, participation aux coûts de fret, etc. Il serait normalement impossible de comparer les réalisations des unes et des autres. Mais là encore le différentiel permet de dégager une tendance incontestable. On se limitera à l’élément le plus mis en avant par Aidons l’Ukraine 17, à savoir l’envoi du chargement de deux camionnettes vers l’Ukraine. On considéra, ici, qu’une camionnette équivaut à un fourgon. Afin de consolider les données, on retiendra qu’un fourgon correspond à 3,5 tonnes (11,5 m3) et qu’une semi-remorque équivaut à 38 tonnes (90 m3).

Aidons l'Ukraine 17 : Données : volume d'expédition en mètres cube à destination de l'Ukraine
Données : volume d’expédition en mètres cube à destination de l’Ukraine – 26/07/2022.

L’association Aidons l’Ukraine est celle qui a expédié le plus faible nombre de mètres cube en Ukraine. Elle est dans un rapport de un à douze avec celle qui la suit. Elle est dans un rapport de un à cinquante avec celle qui est en tête du classement.

Aidons l'Ukraine 17: Graphique: volume d'expédition en mètres cubes à destination de l'Ukraine
Graphique: volume d’expédition en mètres cube à destination de l’Ukraine – 26/07/2022.

Là aussi, on pourrait objecter qu’il y a une différence significative dans le potentiel des bassins de collecte et que les envois doivent nécessairement être différents. Un ratio est donc calculé en rapportant les mètres cube collectés et expédiés à la population de la ville source. Le chiffre obtenu pourrait être considéré comme un ratio de productivité ou d’efficacité.

Aidons l'Ukraine 17: Indice d'efficacité comparative par association, en ce qui concerne les envois en direction de l'Ukraine. [ 1000*(Mètres cube/population)]
Données: Indice d’efficacité comparative par association, en ce qui concerne les envois en direction de l’Ukraine. [ 1000*(Mètres cube/population)] – 26/07/2022.

L’association Aidons l’Ukraine est celle qui a expédié le plus faible nombre de mètres cube en Ukraine, rapporté à sa population source. Elle est dans un rapport d’efficacité de un à quatre avec celle qui la suit. Elle est dans un rapport de un à vingt-huit avec celle qui est en tête du classement.

Aidons l'Ukraine 17:indice de productivité
Graphique : indice d’efficacité comparative par association, en ce qui concerne les envois en direction de l’Ukraine – 26/07/2022.

Le chiffre le plus étonnant vient d’Unis pour l’Ukraine 56 (Lorient), qui est 28 fois plus efficace qu’Aidons l’Ukraine 17. L’ampleur de l’écart démontre qu’Aidons l’Ukraine 17 n’a collecté d’une part marginale des dons spontanés et qu’à fortiori elle n’a pas mené de campagne en ce sens. On comprend que ses méthodes et son militantisme en faveur du navire russe ont eu un effet repoussoir. Il est vraisemblablement possible d’affirmer qu’Aidons l’Ukraine 17 a eu un impact négatif, à La Rochelle, sur l’aide envoyée aux populations ukrainiennes victimes de la guerre russe.

Pour ce qui est de la très performante Unis pour l’Ukraine 56, il est logique que cette association jouisse d’un haut niveau de reconnaissance et de confiance de la part de la municipalité de Lorient, laquelle se tient résolument aux côtés de l’Ukraine et des ressortissants ukrainiens ayant trouvé asile dans cette ville. On se souviendra, d’ailleurs, que le maire, Fabrice Loher, a été, le 1er mars 2022, le premier à avoir interdit la participation du Shtandart à un événement maritime devant se tenir dans sa ville. Sa décision est intervenue un mois et demi avant la mise en application du cinquième paquet de sanctions européennes.

Revenons sur l’incongruité qu’il y a d’opposer la position d’Ukraine Amitié Bordeaux, concernant le Shtandart, avec celle d’Aidons l’Ukraine 17 tout en tentant de faire croire que les deux associations sont de même nature.

  • En valeur absolue, le nombre de mètres cube envoyés par Ukraine Amitié en Ukraine représente 23 fois celui d’Aidons l’Ukraine 17.
  • En valeur absolue, le nombre d’abonnés d’Ukraine Amitié représente 120 fois celui d’Aidons l’Ukraine 17.

Retour sommaire


Aidons l’Ukraine 17 n’est qu’un décor Potemkine.

On reprécise que les chiffres précédents ne sont que des indicateurs relatifs. Ils permettent néanmoins d’avancer que :

  • Aidons l’Ukraine 17 n’est pas représentative de la population des Ukrainiens de La Rochelle et encore moins des Ukrainiens de Charente-Maritime.
  • Aidons l’Ukraine 17 a, de très loin, le plus faible niveau de réalisations en termes d’aide aux populations ukrainiennes.
  • Aidons l’Ukraine 17 n’a pas la légitimité lui permettant de prétendre appartenir au cercle des organisation locales soutenant l’Ukraine.
  • En ce qui concerne le Shtandat, mettre en parallèle la réponse d’Aidons l’Ukraine 17, organisation non représentative, avec celle d’Ukraine Amitié (Bordeaux), jouissant d’une forte légitimité, comme le fait l’association des Amis des Grands Voiliers, n’a pas de sens.

Aidons l’Ukraine 17 est en état de mort cérébrale depuis le début de mai 2022 . Entre la date de sa création  et sa dernière activité Facebook, il s’est écoulé un tout petit peu plus d’un mois. Aujourd’hui, sa seule existence, virtuelle, est lors de son invocation par Michel Balique et par les autres membres de son réseau de soutien au Shtandart, ainsi que par une partie de la presse, celle qui n’a jamais cherché à questionner ou à relativiser le narratif qui lui était présenté. L’exemple le plus caractéristique est celui d’AunisTV. En France, aucune association soutenant l’Ukraine ne s’est prononcée ou ne se prononcera en faveur du Shtandart. Aidons l’Ukraine 17 a été une mystification. La citation suivante montre la réalité parallèle dans laquelle évolue le lobby du navire russe.  

Nous espérons que dans les autres ports de France avec lesquels nous travaillons pour faire venir le Shtandart, les associations locales soutenant l’Ukraine s’inspireront davantage de l’attitude de l’association rochelaise plutôt que bordelaise.

Message de l’association des Amis des Grands Voiliers publié le 21/06/2022

Tourner Ukraine Amitié Bordeaux en adversaire, tout en prétendant soutenir l’Ukraine, est une faute. La mystification d’Aidons l’Ukraine 17 restera un cas isolé. Elle est probablement le « pas de trop », qui va finalement détruire une fable minutieusement mise en scène. Oleh Sentsov et Roman Sushchenko, anciens prisonniers politiques, ont appelé la Première ministre française à mettre en application le cinquième volet des sanctions dans une lettre co-signée par plus d’une trentaine de personnalités et d’associations ukrainiennes en France. « Le scandale de La Rochelle », comme il est appelé en Espagne, a suscité l’envoi d’une lettre à sept autorités de Galice et de Vigo, leur demandant, à elles aussi, la pleine application du cinquième paquet de sanctions européennes. Elle a été signée par 46 associations et personnalités d’Espagne, d’Ukraine, de France et de Belgique. Les associations présentées dans ce comparatif ont signé la lettre adressée à la Première ministre française et aux autorités de Galice.

Aidons l'Ukraine. Manifestation contre l'arrivée du Shtandart à Vigo, le 22 juillet 2022
Manifestation contre l’arrivée du Shtandart à Vigo, le 22 juillet 2022

Depuis le 22 juin 2022, le Shtandart n’occupe plus un bassin dans le centre de La Rochelle. Lors de ses visites, il est reclus devant la base sous-marine de La Pallice, caché aux regards. Il a interdiction de hisser le pavillon russe. Le Shtandart a été isolé et traité en paria lors de son séjour du 22 au 27 juillet à Vigo, Espagne. Il n’a pas pu participer aux célébrations de la Ruta Iacobus Maris pour laquelle sa présence rémunérée avait été sollicitée. Le narratif habile prend l’eau. La presse galicienne n’a accordé d’importance qu’au collectif s’opposant à sa venue. Il y a lieu de penser que les prochaines escales de La Corogne et de San Sebastian subiront le même sort. Ajoutons qu’une plainte a été déposée le 27 juillet 2017, contre la capitainerie de Vigo pour avoir, néanmoins, violé les sanctions européennes en autorisant l’escale du Shtandart.

Aidons l'Ukraine 17: le Shtandart dissimulé dans le bassin de la base sous-marine de La Rochelle La Pallice, 25 juin 2022
Le Shtandart dissimulé dans le bassin de la base sous-marine de La Rochelle La Pallice, 25 juin 2022
Aidons l'Ukraine 17: le Shtandart isolé dans le port de Vigo et contrôlé par la Guardia Civil pour arborer le pavillon ukrainien, 23 juillet 2022
Le Shtandart isolé dans le port de Vigo et contrôlé par la Guardia Civil pour arborer le pavillon ukrainien, 23 juillet 2022

Retour sommaire


Les Ukrainiens rochelais disent que l’association croupion, Aidons l’Ukraine 17, a été créée seulement pour obtenir l’entrée du Shtandart dans le port de La Rochelle. On est bien obligé de croire à cette éventualité, comme seule explication rationnelle à cette affaire russo-rochelaise.

Autres articles en français sur le Shtandart


Sauvegarder sur Pinterest

En Charente-Maritime, "Aidons l'Ukraine 17", association Potemkine, au service d la frégate russe Shtandart

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

4 commentaires sur « En Charente-Maritime, « Aidons l’Ukraine 17 », association Potemkine, au service d’un navire russe »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :