Signalement de la frégate russe Shtandart à l’administration présidentielle ukrainienne et à la commission Yermak-McFaul pour potentielle infraction aux sanctions

Short URL: https://bit.ly/shtandart-infraction-sanctions

Dans le cadre de l’affaire du navire russe « Shtandart » dans le port de La Rochelle, le Conseil municipal de Lviv demande à l’administration présidentielle ukrainienne, au groupe d’expert Yermak-MCFaul et à la Commission européenne de vérifier, dans tous les ports de l’Union européenne, qu’il n’existe pas d’infraction au cinquième volet des sanctions européennes frappant la Russie du fait de ses crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Ukraine. Ici, sera présentée la lettre adressée par Serhiy Kiral, maire adjoint, aux autorités concernées.


De: Conseil municipal de Lviv
Comité exécutif
79006, 1 place du Marché, Lviv
tél.: (032) 297 57 15,

A: Monsieur Andrii Yermak
Directeur de l’administration présidentielle ukrainienne

Cher Andrii Borysovytch !

Je profite de cette occasion pour vous exprimer mon respect et ma considération et m’adresser à vous par la présente.

Le 08/04/2022, la Commission européenne a voté la cinquième série de sanctions contre la Russie. En particulier, il est interdit aux navires immatriculés sous le pavillon russe d’entrer dans les ports situés sur le territoire de l’Union européenne. Ensuite, à l’initiative du Président de l’Ukraine Volodymyr Zelenzkyi, il a été créé un groupe d’experts ukrainiens et internationaux qui analyse l’impact réel des restrictions imposées à la Russie et qui travaille sur un Plan de renforcement des sanctions contre la Fédération de Russie.

Vous-même, en tant que chef de l’administration présidentielle d’Ukraine, avez été nommé coprésident de ce groupe d’experts, conjointement avec l’Ambassadeur Michael McFaul. Ce dernier est le directeur de l’Institut des études internationales Freeman-Spogli (FSI),ex-conseiller du Président des États-Unis pour la sécurité nationale. Le Plan d’action de votre groupe d’experts, concernant les sanctions, a été présenté publiquement. Ce document contient, notamment, des recommandations à la communauté internationale démocratique concernant l’ensemble de mesures économiques qui ont pour objectif de contraindre le gouvernement russe à l’arrêt immédiat de la guerre tout en augmentant le coût de l’agression pour la Russie (https://www.president.gov.ua/en/news/mizhnarodna-ekspertna-grupa-yermaka-makfola-prezentuye-napra-74425).

En tant qu’adjoint au maire de Lviv, j’ai été informé, par des activistes et par des acteurs publics mobilisés en soutien de l’Ukraine, que certains pays membres de l’Union européenne et des villes portuaires de ces pays donneraient leur accord pour le séjour de navires sous pavillon russe dans leurs ports, en contournant le régime de sanctions contre la Russie. Par exemple, dans le port de La Rochelle (République française) est amarrée la frégate russe « Shtandart ». Elle s’y trouve régulièrement, malgré les manifestations de protestation et les appels des représentants des groupes de soutien de l’Ukraine dans la République française au gouvernement de ce pays (plus de détails ici : https://bernardgrua.net/2022/06/13/fregate-russe-shtandart-la-rochelle/)

L’équipage du navire [Shtandart] organise des croisières touristiques, diffuse de la propagande, qui instrumentalise les faits historiques et falsifie l’information sur le déroulement de la guerre russo-ukrainienne. Je considère que le séjour de ce navire sur le territoire français est une manifestation de l’usage par la Russie du « softpower », qui concerne un événement soi-disant culturel « acceptable », mais trompeur, et qui en vérité mène une propagande en faveur du discours russe dans le style « tout n’est pas aussi simpliste » et « nous sommes une grande nation faisant partie du système de sécurité européen », et ceci pendant une invasion mortelle de l’Ukraine. Laquelle s’accompagne de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité sur le sol ukrainien.

Tenant compte des faits exposés ci-dessus, je vous prie de réagir à ces alarmes, de charger le Ministère des Affaires Étrangères et, à travers les représentations diplomatiques de l’Ukraine, d’ouvrir une enquête sur ce fait ainsi sur l’existence éventuelle d’autres faits de violation eventuelle du régime des sanctions instaurées par l’UE, en tenant compte des intérêts nationaux de l’Ukraine et conformément au règlement international en vigueur.

Avec ma profonde considération,
Gloire à l’Ukraine !

Serhiy Kiral (maire adjoint de Lviv)


Autres articles en français sur l’affaire Shtandart

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

8 commentaires sur « Signalement de la frégate russe Shtandart à l’administration présidentielle ukrainienne et à la commission Yermak-McFaul pour potentielle infraction aux sanctions »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :