Réunification bretonne, l’otage de la racaille des droites et des gauches extrêmes

La manifestation nantaise pour la réunification de la Bretagne a été annulée ce jour. Les dirigeants du mouvement « Bretagne Réunie » l’ont tué pour avoir flirté avec les extrêmes et expulsé les bonnes volontés.

Publicités

Bernard Grua Manifestation nantaise réunification 19 avril 2014

« Bretagne Réunie » était devenue une porcherie comme je l’ai écrit, il y a déjà longtemps, à Herri Colliot. Le mouvement a toléré, en son sein, des individus particulièrement ignobles. Ce que l’on pouvait lire dans les groupes FB de « Bretagne Réunie » battait des records d’analphabétisme, d’insultes, de haine et de menaces. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu les modérateurs et cadres du mouvement. Mais ces derniers ont laissé la gangrène mettre dehors ceux qui voulaient construire et non pas seulement invectiver.

Sans surprise, la manifestation nantaise, pour la réunification, de ce jour, le 30 septembre 2017, a été annulée en raison de la crainte d’y voir la droite extrême la plus répugnante régner en maîtresse des lieux avec, en miroir, une extrême gauche à la recherche de l’affrontement, auto-proclamée « antifa », familière de ravages destructeurs, dans le centre de Nantes.

Le résultat en est que la droite française nationaliste extrémiste, dans le fond anti-régionaliste, a tenté de récupérer le mouvement breton pour s’en prendre « au système ». Elle a quasiment réussi mais elle hérite d’un cadavre. « Bretagne Réunie » est morte pour avoir flirté avec l’innommable. Elle s’est sabordée aujourd’hui.

La cause de la ré-unification sera portée par d’autres. C’est eux qu’il faudra trouver et soutenir. Le temps presse. La déculturation de la Loire Atlantique et la jacobinisation des nouveaux arrivants progressent à grands pas.

Bernard Grua, Nantes, 30/09/2017

Réponse CERI, à la polémique issue de l’annulation de la conférence Satter-Sciences Po

Courrier reçu de Sciences Po par messagerie Facebook, le jeudi 2 févrer 2017, à 11H41, répondant à  la polémique relative à l’annulation par le CERI d’une conférence, programmée pour le 19 février 2017, devant être donnée par Monsieur David Satter et concernant l’instrumentalisation du terrorisme à des fins d’accession au pouvoir de Vladimir Poutine ainsi que de verrouillage de la société russe.
Continuer à lire … « Réponse CERI, à la polémique issue de l’annulation de la conférence Satter-Sciences Po »

A mes amis tunisiens: après Alep, Tunis?

Comme la majorité du monde arabe, la Tunisie est silencieuse sur le drame d’Alep. La société civile tunisienne, qui a montré à quel point elle savait se mobiliser, est absolument passive à l’exception d’une banderole, « Save Aleppo », quelquefois exhibée sur l’Avenue Bourguiba de la capitale. La justification invoquée est généralement celle-ci: « Les Salafistes ont fait beaucoup de mal. Nous ne pouvons pas prendre position pour Alep car nous passerions pour des Salafistes ». Continuer à lire … « A mes amis tunisiens: après Alep, Tunis? »

Burkini et société arabo-musulmane traditionnelle

Chez nous à Kerkennah, les femmes ont toujours occupé un rôle très développé dans la société et la femme a été toujours respectée pour ses réalisations dans son foyer mais également dans l’agriculture et parfois même dans la pêche. Nos femmes ont toujours joui de la confiance de leur mari et leurs enfants ; elles n’ont ni besoin de limites imposées ni de gardiens; elles sont souvent capables de gérer la vie de leur famille totalement, en l’absence de leur mari, employé dans le secteur de la pêche.

Vouloir nous séparer en introduisant des habitudes d’exclusion, importées par des pays vivant à l’ère de l’obscurantisme, ne nous ressemble pas ; au contraire il va nous déraciner et introduire des habitudes qui nous sont étrangères. Soyons vigilants pour éviter la transformation de nos qualités.

Burkini, le délire occidental

Comme conséquences d’un certain nombre d’arrêtés municipaux faisant suite à l’attentat de Nice et à des heurts sur une plage corse, chacun y est allé de son post sur le burkini. Ceux qui ne voulaient pas en parler… se sont quand même exprimés en disant que c’était un sujet ridicule. Certains journalistes peu courageux, plutôt que de s’engager ont souhaité, malgré tout, surfer sur ce thème largement médiatisé pour grappiller, eux aussi, un peu d’audience. Alors, ils ont collecté, dans la presse anglo-saxonne, tout ce qui tournait la France en dérision sur cette affaire. D’autres font de l’humour à « trois francs six sous », refusant de s’interroger sur une question de société, se prétendant au-dessus de la mêlée, mais ne renonçant pas à exploiter le bon filon. Pourtant, il doit bien exister des opinions autres que françaises qui contredisent cette « volée de bois vert »? On doit pouvoir trouver quelque part des tentatives d’explication? Le monde entier n’a jamais été unanime. Le monde entier ne se complait pas seulement dans le « French bashing ».
Continuer à lire … « Burkini et société arabo-musulmane traditionnelle »

Mariani et la Crimée: lâcheté, solidarité de classe et omerta parlementaire

Thierry Mariani s’est rendu illégalement en Crimée, une partie du territoire ukrainien occupé militairement par la Russie. Il se permet de s’en vanter devant l’Ambassadeur d’Ukraine en France. Et mieux, il annonce une prochaine visite.
CStz3SaW4AAyQmx
Continuer à lire … « Mariani et la Crimée: lâcheté, solidarité de classe et omerta parlementaire »

Mariani, le Parlementaire de la honte

french-mps-visit-russia-crimea

Continuer à lire … « Mariani, le Parlementaire de la honte »

Mariani, the MP of the shame

french-mps-visit-russia-crimea

A delegation of 10 French parliamentarians was on its way to Russia on Wednesday for a three-day trip which will also involve a visit to the annexed peninsula of Crimea near the end of the week, French daily newspaper Le Monde reports.

They will be lead by Thierry Mariani. Continuer à lire … « Mariani, the MP of the shame »