Shtandart, comment ses liens avec les cercles du pouvoir russe ont-ils mis fin au litige de 2009 avec le ministère des transports ?

La fuite de Russie par le Shtandart en 2009 est la clef de voûte d’un narratif toxique « justifiant » le viol des sanctions européennes par ce navire. Elle est rappelé à chaque intervention publique, sans être questionné. Personne, en France, ne s’est penché sur les écrits en russe, y compris ceux de la main de Vladimir Martus, le capitaine-propriétaire, montrant que ce litige est terminé depuis juillet 2020 et qu’il n’était pas politique, mais qu’il concernait la sécurité des passagers du Shtandart. Il apparaît, de plus, que le contentieux n’a pu être résolu qu’avec des appuis venant du plus haut niveau de l’Etat Russe.

From your home, in just a few clicks, take part in the “No Shtandart” campaign

The French media space is literally saturated and corrupted by the propaganda of the Russian ship Shtandart as well as by a fallacious rewriting of European sanctions. Although the tools and resources have been developed to counter this disinformation carried by powerful intermediaries, the truth will only come to light through the determined and collective action of #NoShtandartInEurope activists. This article determines the modus operandi of their endeavour.

En quelques clics, participez à la campagne « No Shtandart », depuis chez vous.

L’espace médiatique français est littéralement saturé et corrompu par la propagande du navire russe Shtandart ainsi que par une réécriture fallacieuse des sanctions européennes. Bien que les outils et les ressources aient été développés afin de contrer cette désinformation portée par de puissants relais, la vérité n’arrivera à se faire connaître que par l’action déterminée des activistes du collectif #NoShtandartInEurope. Le présent article en détermine le modus operandi.

European regulation concerning restrictive measures against Russian ships, full text

Surprisingly, since the beginning of the Russian ship Shtandart case in the ports of our country, no French media, unlike the Spanish press, considered quoting the authentic European text setting out the exclusion measures affecting ships registered in Russia.

Texte complet du règlement européen concernant les navires russes sous sanctions

URL courte: https://bit.ly/shtandart-sanctions-UE Depuis le début de l’affaire du navire russe Shtandart dans les ports de notre pays, aucun média français, à la différence de la presse espagnole, n’a jugé bon de se référer au texte européen exposant les mesures d’exclusion frappant les navires immatriculés en Russie. Sommaire Texte consolidé: Règlement (UE) no 833/2014 duLire la suite « Texte complet du règlement européen concernant les navires russes sous sanctions »

Shtandart: letter to France 3 TV

Regarding the Russian ship Shtandart, France 3 TV article confirms the resolute commitment of La Rochelle municipality in the violation of European sanctions and in the propagation of a misleading presentation of the European text in order to deceive public opinion.

Shtandart: lettre à France 3 Nouvelle Aquitaine

Concernant le navire russe Shtandart, l’article de France 3 confirme l’engagement résolu de la mairie de La Rochelle dans le viol des sanctions européennes et dans la propagation d’une présentation mensongère du texte européen, de façon à leurrer l’opinion publique.

Qu’est-ce qui ne va pas avec la frégate “Shtandart” ?

« « Shtandart » frégate de la discorde », c’est le titre de l’article paru dans le journal « Sud Ouest ». La communauté ukrainienne y est mentionnée à plusieurs reprises, ainsi que la manifestation à venir, au moment de la publication. En tant qu’Ukrainienne et participante de la manifestation, je me permettrai de répondre.

Comment le 5°paquet des sanctions européennes est-il réécrit, sur France 3, par Catherine Léonidas, au profit du navire russe Shtandart ?

Shtandart: le 20 décembre 2022, c’est un média national, France 3, qui s’est fait l’écho, sans contradiction, de la complète réécriture, par Catherine Léonidas, première adjointe au maire de la Rochelle, d’un texte adopté à l’unanimité des Etats membres de l’Union européenne.

The Russian ship « Shtandart » case: reminder letter to French Prime Minister

At the beginning of July 2022, Oleh Sentsov and Roman Sushchenko, together with about thirty Ukrainian associations of France, wrote to the Prime Minister of France asking her to put an end to the violation of sanctions by the Russian ship  » Shtandart ». As of December 19, 2022, no response has been received. And no measures have been taken to put an end to this illegal situation under European law. As a result, #NoShtandartInEurope sent a reminder letter to the Head of Government, Ms Élisabeth Borne, informing her that the Shtandart scandal has been exposed to the Presidency of the French Republic.