Comment le 5°paquet des sanctions européennes est-il réécrit, sur France 3, par Catherine Léonidas, au profit du navire russe Shtandart ?

Catherine Léonidas, Première adjointe au maire de La Rochelle tourne la fable du Shtandart en farce grotesque

URL courte : https://bit.ly/shtandart-leonidas

Dans le quotidien régional Sud Ouest, des dix et onze décembre 2022, il était rapporté les étonnants arguments invoqués par la municipalité de La Rochelle et par la préfecture de Charente-Maritime afin de « justifier » les passe-droits du Shtandart, navire russe entrant dans le champ sanctions. Le 20 décembre 2022, le média national, France 3 s’est fait, à son tour, l’écho de la complète réécriture, par Catherine Léonidas, première adjointe au maire de la Rochelle, d’un texte adopté à l’unanimité des Etats membres de l’Union européenne.

Papier de Camille Bluteau et Sophie Goux pour France 3 Nouvelle-Aquitaine : « Des manifestations contre la présence de la frégate russe « Shtandart » à La Rochelle. »

La Première adjointe au maire de La Rochelle invente un texte de sanctions limitées à quelques catégories de navire.

Catherine Léonidas première adjointe du maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, avance qu’« il n’y a aucune raison de refuser l’entrée au port à ce bateau » :

« C’est un navire école, ce n’est pas un bateau de guerre, ni de commerce ou appartenant à un oligarque. C’est une réplique de la frégate de Pierre le Grand très apprécié des rochelais. »

Catherine Léonidas, première adjointe de jean-françois fountaine, maire de La Rochelle

Après avoir réécrit le contrariant texte européen, pour en produire des chocolats, la première adjointe au maire de La Rochelle, Catherine Léonidas, peut en faire cadeau à ses amis russes et proclamer : « ce bateau a parfaitement le droit d’être accueilli. »


Mais le texte européen stipule que les sanctions concernent tout navire immatriculé sous pavillon russe

Shtandart, cinquieme paquet de sanctions
Document lu à plusieurs reprises, au cours du rassemblement du 11 décembre 2022

Aucun des éléments mis en avant par Catherine Léonidas n’est de nature à éviter les sanctions. En effet, l’article 3 sexies bis du règlement (UE) No 833/2014 mis à jour le 6 octobre 2022 précise :

  1. Il est interdit de donner accès, après le 16 avril 2022, aux ports et, après le 29 juillet 2022, aux écluses situées sur le territoire de l’Union à tout navire immatriculé sous pavillon russe, à l’exception de l’accès aux écluses pour quitter le territoire de l’Union.
  1. Aux fins du présent article, à l’exception du paragraphe 1 bis, on entend par navire :
    a) un navire relevant du champ d’application des conventions internationales pertinentes;
    b) un yacht d’une longueur égale ou supérieure à 15 mètres, ne transportant pas de marchandises et ne transportant pas plus de douze passagers ; ou
    c) un bateau de plaisance ou un véhicule nautique à moteur au sens de la directive 2013/53/UE du Parlement européen et du Conseil.

Texte complet de l’article 3 sexies bis en annexe ou lin court: https://bit.ly/article3sexiesbisReUE833-2014

"Jean-François Fountaine (maire de La Rochelle,) arrêtez de tricher avec la loi européenne", La Rochelle 11 décembre 2022, crédit Iryna Yanichevska
« Jean-François Fountaine (maire de La Rochelle,) arrêtez de tricher avec la loi européenne », La Rochelle 11 décembre 2022, crédit Iryna Yanichevska

Autopsie d’une fake news municipale

Revenons sur les prétextes invoqués, par Catherine Léonidas dont aucun ne vaut dérogation :

  • « C’est un navire école ». Cette appellation est hautement contestable, en ce qui concerne le Shtandart. Elle l’est encore plus depuis que Vladimir Martus a déclaré, en mars 2022, mettre fin aux « stages » à bord. En ce sens, le plaidoyer de Jenny Delrieux, sur Sud Ouest, le 14 décembre 2022, n’est pas probant, ou alors à charge. « La Rochelle : apprendre à naviguer à la barre du « Shtandart »» .
  • « Ce n’est pas un bateau de guerre ». Soit. Et?
  • « Ni de commerce ou appartenant à un oligarque ». Le 5e volet vise les navires exposés au §3. Il ne se limite pas aux catégories évoquées par la municipalité. Pour ce qui est du commerce, reconnaissons, au moins, que le Shtandart exerce une activité commerciale : visites payantes, promenades à la journée pour touristes, participations rémunérées, parfois sous forme de troc (depuis les sanctions), à des festivals maritimes et à des tournages de films.
  • « Réplique de la frégate de Pierre le Grand », dont Vladimir Poutine a fait son inspirateur pour lancer sa guerre en Ukraine. France 24: « Vladimir Poutine se revendique de Pierre le Grand pour bâtir un Empire. » Ce rappel, s’adressant aux Ukrainiens qui ont manifesté contre la présence du Shtandart, le 11 décembre, n’est pas de nature à emporter l’adhésion.
  • « Très apprécié des Rochelais ». Le 5e volet n’a pas prévu d’exception pour ce cas. Mais peut-être faut-il plus y lire l’aveu de conflits d’intérêt ?
Cortège de La Rochelle, contre le Shtandart et la fable du capitaine Vladimir Martus Martus, vieux port, photo deux
Cortège, vieille ville de La Rochelle , 11 décembre 2022, crédit Raphaël Gaudin

La Première adjointe, se place en propagandiste de la mystification et du whataboutisme du Shtandart

« De plus, le capitaine est Ukrainien par son père et Russe par sa mère »
et
« c’est un opposant à Poutine qui a quitté Saint-Pétersbourg avec le Shtandart en 2009 parce qu’il n’était plus d’accord avec la politique de Poutine »

Catherine Léonidas, première adjointe au maire de La Rochelle
  • « Le capitaine est Ukrainien par son père ». Ce point a-t-il été vérifié ? À des visiteurs, il prétend être seulement ukrainien. Mais c’est anecdotique, car le 5e volet s’attache d’abord aux navires plutôt qu’aux hommes.
  • « Le capitaine…est un opposant à Poutine qui a quitté Saint-Pétersbourg avec le Shtandart en 2009 parce qu’il n’était plus d’accord avec la politique de Poutine ». Ce n’est pas exact.
    – Vladimir Martus a enfreint la réglementation russe en 2007 et en 2009. Puis il s’est enfui, avec son bateau, en Norvège.
    – Pourtant RT, média d’Etat russe, a réalisé un reportage à bord du Shtandart, en 2014.
    – En 2018, Vladimir Martus a reconnu que ses litiges de 2007 et 2009 étaient liés à la légèreté de son comportement.
    – En 2020, un accord a été trouvé entre le Shtandart et l’autorité de tutelle. Vladimir Martus a annoncé qu’il allait rentrer à Saint-Petersbourg sur le site web du Shtandart et sur Komsomolskaïa Pravda. Du fait de l’arrivé de l’épidémie de COVID, Martus a préféré rester en Europe.
    – En 2021, le Shtandart a mené une mission diplomatique en Grèce sous le haut patronage du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine.
    – Entre le début janvier 2022 et la mi-février 2022, Vladimir Martus est rentré à son domicile à Saint-Pétersbourg, où résident sa femme et ses enfants.
    Ainsi, il n’est pas crédible d’affirmer que Vladimir Martus est un opposant à Poutine depuis 2009. Tout au plus a-t-il fait comme toutes les officines russes désirant poursuivre leurs affaires en France après le 24 février 2022. Il a émis quelques propos contre la guerre, en nommant Vladimir Poutine comme seul responsable.

« Oui, le bateau bat pavillon russe parce qu’il est Russe et puis de toute façon, il ne peut pas changer de pavillon ». 

Catherine Léonidas, première adjointe au maire de La Rochelle

Il n’est pas exact de laisser entendre que le Shtandart porterait le drapeau russe par accident. Rappelons que ce drapeau a été institué par décret en 1993. Il a représenté la Russie d’Eltsine pendant 6 ans et celle de Poutine pendant 22 ans. On peut donc considérer qu’il matérialise le régime de Poutine à 78%. Vladimir Martus en a fait un point d’identification personnelle. Il explique largement qu’il est, pour lui, hors de question de s’en séparer. Deux commentaires Facebook illustrent cette position.


« Pas forcément acceptée par une partie de la communauté ukrainienne » ?

Les mots ont un sens et, sur cette affaire mineure transformée en un invraisemblable capharnaüm, il convient d’en user avec discernement, quand on fait profession d’informer. La phrase, « ce navire-école (statut très contestable) russe n’est pas forcément acceptée par une partie de la communauté ukrainienne », peut induire en erreur. En réalité, selon Ukraine-Atlantique et selon #NoShtandartInEurope, ce n’est pas une partie de la communauté ukrainienne qui s’y oppose. Selon eux, le rejet est massif, au minimum en France, en Espagne et en Ukraine, pour ceux qui connaissent cette affaire chez les Ukrainiens ainsi que chez les Français qui les soutiennent.

Le communiqué de presse annonçant la manifestation du 11 décembre 2022 disait qu’Oleh Sentsov et Roman Sushchenko, ex-prisonniers du Kremlin, ainsi qu’une trentaine d’organisations représentatives de la communauté ukrainienne en France ont écrit à la Première ministre de la France au sujet des sanctions et du Shtandart. Ce même communiqué précisait que ce sont quarante deux organisations ukrainiennes de France et d’Espagne qui en ont appelé au gouvernement de Galice. Il ajoutait, qu’en Ukraine, le Conseil municipal de Lviv avait saisi la commission Yermak-McFaul concernant le viol des sanctions. Enfin il exposait, qu’à La Rochelle, en raison des menaces et chantages dont a fait état le député Oleksiy Goncharenko, la communauté ukrainienne locale est restée très discrète sauf lorsqu’une trop forte indignation a conduit à deux « flashmobs » spontanées, les 12 juin et 6 août 2022.

A ceci, il faut ajouter l’association croupion, aujourd’hui dissoute, « Aidons l’Ukraine 17 », dont l’instrumentalisation, en faveur du Shtandart, par le réseau pro-russe, a créé une grande confusion.

Navire russe va te faire foutre. La Russie n'est pas mon pays.
La Rochelle 11 décembre 2022, crédit Iryna Yanichevska

La lecture des sanctions, par un journaliste professionnel, a fermé l’Espagne au Shtandart

Javier H. Rodríguez d'El Faro de Vigo

Le journaliste Javier H. Rodríguez, pour El Faro de Vigo, s’est penché sur la réalité du texte des sanctions. « Una fragata rusa capea las sanciones y se dirige a Vigo ». Le résultat en a été que le Shtandart a vu sa participation à la Ruta Iacobus Maris annulée au dernier moment, puis qu’il a été interdit d’escale à La Corogne. #NoShtandartInEurope invite à nouveau Catherine Léonidas à lire le texte des sanctions, comme il le lui avait directement demandé, le 11 décembre 2022, en manifestant devant l’Hôtel de Ville de La Rochelle. Il en recommande aussi la lecture aux journalistes de Charente-Maritime, comme ont su le faire leurs confrères espagnols.

Rassemblement Hôtel de ville de la Rochelle, contre le Shtandart et la fable du capitaine Vladimir Martus Martus, photo une
#NoShtandartInEurope et Ukraine-Atlantique appelant Catherine Léonidas et Jean-François Fountaine à lire le texte des sanctions, Hôtel de Ville de La Rochelle, 11 décembre 2022 – Cc Raphaël Gaudin

Quel journaliste, en Charente-Maritime, investiguera sur la fable du Shtandart et sur le réseau qui l’a promue ?

Selon #NoShtandartInEurope et pour ceux qui ont lu le texte du 5e volet des sanctions, l’illégalité ne fait aucun doute. Ceux qui prétendent le contraire n’ont pas lu les sanctions ou ont d’autres intérêts, éventuellement personnels. Bien plus intéressante serait une investigation sur la mystification montée par le capitaine du Shtandart et par son réseau d’influence. Pour ceux qui s’y intéressent #NoShtandartInEurope tient disponible son dossier, qui s’est étoffé depuis la parution sur GaliciaPress. « La fábula anti-Putin que permitió a la fragata rusa Shtandart atracar en Galicia. »

Manifestation #NoShtandartInEurope à Vigo, 22 juillet 2022

Michel Balique Grand voiliers créateur de la fabl du Shtandart
Michel Balique est un des principaux créateurs de la fable du Shtandart. Il a largement fait de l’association « Les Amis des Grands Voiliers » un outil de lobbying et de commercialisation du Shtandart. La Rochelle, 11 décembre 2022 – Crédit Floriant Chauvineau
#NoShtandartInEurope, Hôtel de Ville de La Rochelle, 11 décembre 2022
#NoShtandartInEurope, Hôtel de Ville de La Rochelle, 11 décembre 2022

Ce texte a préalablement été partagé sur Twitter

Follow « No Shtandart In Europe »

Facebook: No Shtandart In Europe
Instagram: @NoShtandartInEurope
Website: https://bit.ly/shtandart
Twitter account: @No_Shtandart
More on Twitter: #noshtandartineurope
Blog on Medium: @NoShtandartInEurope
Pinterest: No Shtandart In Europe


Annexes

Le Shtandart et la Ruta Iacobus Maris de Vigo

La preuve apportée par le journaliste Javier H. Rodríguez d’El Faro de Vigo du fait que le Shtandart faisait route vers Vigo en violation des sanctions a provoqué sa suppression, en dernière minute, du programme de la « Ruta Iacobus Maris ».

Site des organisateurs de la « Ruta Iacobus Maris » supprimant le Shtandart du programme, en indiquant qu’il a interdiction d’entrer dans les ports d’Espagne en raison des sanctions européennes mises en application à partir du 16 avril 2022.

Texte exhaustif des sanctions européennes portant sur les navires russes

Texte consolidé: Règlement (UE) no 833/2014 du Conseil du 31 juillet 2014 concernant des mesures restrictives eu égard aux actions de la Russie déstabilisant la situation en Ukraine – MAJ 6/10/2022

Article 3 sexies bis

1.  Il est interdit de donner accès, après le 16 avril 2022, aux ports et, après le 29 juillet 2022, aux écluses situés sur le territoire de l’Union à tout navire immatriculé sous pavillon russe, à l’exception de l’accès aux écluses pour quitter le territoire de l’Union.

bis.  L’interdiction visée au paragraphe 1 s’applique également, après le 8 avril 2023, à tout navire certifié par « Russian Maritime Register of Shipping ».

2.   Le paragraphe 1 s’applique aux navires qui ont changé leur pavillon russe ou leur numéro d’immatriculation russe pour le pavillon ou le numéro d’immatriculation de tout autre État après le 24 février 2022.

3.   Aux fins du présent article, à l’exception du paragraphe 1 bis, on entend par navire:

  • a) un navire relevant du champ d’application des conventions internationales pertinentes;
  • b) un yacht d’une longueur égale ou supérieure à 15 mètres, ne transportant pas de marchandises et ne transportant pas plus de douze passagers; ou
  • c) un bateau de plaisance ou un véhicule nautique à moteur au sens de la directive 2013/53/UE du Parlement européen et du Conseil.

4.   Les paragraphes 1 et 1 bis ne s’appliquent pas dans le cas d’un navire ayant besoin d’assistance qui cherche un lieu de refuge, d’une escale d’urgence pour des raisons de sécurité maritime, ou d’un sauvetage de vies humaines en mer.

5. Par dérogation aux paragraphes 1 et 1 bis, les autorités compétentes peuvent autoriser un navire à accéder à un port ou à une écluse, dans les conditions qu’elles jugent appropriées, après avoir établi qu’un tel accès est nécessaire:

  • a) sauf interdiction au titre de l’article 3 quaterdecies ou de l’article 3 quindecies, à l’achat, à l’importation ou au transport dans l’Union de gaz naturel et de pétrole, y compris de produits pétroliers raffinés, de titane, d’aluminium, de cuivre, de nickel, de palladium et de minerai de fer, ainsi que de certains produits chimiques et de fer énumérés à l’annexe XXIV;
  • b) à l’achat, à l’importation ou au transport de produits pharmaceutiques, médicaux, agricoles et alimentaires, y compris le blé et les engrais dont l’importation, l’achat et le transport sont autorisés en vertu du présent règlement;
  • c) à des fins humanitaires;
  • d) au transport de combustible nucléaire et d’autres biens strictement nécessaires au fonctionnement des capacités nucléaires civiles; ou e) à l’achat, à l’importation ou au transport vers l’Union de charbon et d’autres combustibles fossiles solides énumérés à l’annexe XII, jusqu’au 10 août 2022.

bis.   Par dérogation au paragraphe 2, les autorités compétentes peuvent autoriser les navires qui ont changé leur pavillon russe ou leur numéro d’immatriculation russe pour le pavillon ou le numéro d’immatriculation de tout autre État avant le 16 avril 2022 à accéder à un port ou à une écluse, dans les conditions qu’elles jugeront appropriées, après avoir établi que:

  • a) un pavillon russe ou un numéro d’immatriculation russe était requis par le contrat; et
  • b) cet accès est nécessaire pour décharger des marchandises strictement nécessaires à l’achèvement de projets liés aux énergies renouvelables dans l’Union, pour autant que l’importation desdites marchandises ne soit pas interdite par ailleurs en vertu du présent règlement.

ter.  Par dérogation au paragraphe 2, les autorités compétentes peuvent autoriser, dans les conditions qu’elles jugent appropriées, un navire à accéder à un port ou une écluse à condition qu’il:

  • a) ait battu le pavillon de la Fédération de Russie dans le cadre d’une immatriculation au titre d’affrètement en coque nue, initialement effectué avant le 24 février 2022;
  • b) ait recouvré son droit de battre le pavillon de l’État membre du pavillon précédent avant le 31 janvier 2023; et
  • c) ne soit pas détenu, affrété, exploité ou contrôlé d’une autre manière par un ressortissant russe ou toute personne morale, toute entité ou tout organisme établi ou constitué selon le droit de la Fédération de Russie.

6.   L’État membre concerné informe les autres États membres et la Commission de toute autorisation accordée en vertu des paragraphes 5 et 5 bis dans un délai de deux semaines suivant l’autorisation.

Publicité

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

2 commentaires sur « Comment le 5°paquet des sanctions européennes est-il réécrit, sur France 3, par Catherine Léonidas, au profit du navire russe Shtandart ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :