Revue de presse d’une маскировка (maskirovka) russo-cinématographique à Nantes

L’affaire du festival du cinéma intitulé « De Lviv à l’Oural » a montré qu’il est difficile de contrer le lobby pro-russe, si ce n’est pro-poutine, à Nantes. Elle n’a pourtant touché qu’un petit cercle local de cinéphile et d’agents d’influence. En revanche, elle a révélé une diaspora nantaise et une communauté réfugiée ukrainiennes unaniment choquées. Elle a soulevé une indignation générale en Ukraine, où la Russie pratique des crimes de guerre de façon systématique. La revue de presse montre que nos médias ont généralement fait preuve de naiveté et d’absence de sens critique en partageant une information incomplète, quand elle n’était pas mensongère.

Tout oppose la culture ukrainienne et la « culture russe »

Afin de sortir d’un schéma mortifère pluri-centenaire, porté à son paroxysme depuis le 24 février 2022, la culture ukrainienne ne peut pas et ne doit pas coexister avec la culture russe, dans un même espace et lors d’un même événement. C’est une prophylaxie élémentaire.

Sabordage des Mistral: anthologie d’une maskirovka Kremlin – Front National, mai 2015 – septembre 2015

Cette revue de presse archive une liste des articles présentant la « thèse » du sabordage des Mistral Sebastopol et Vladivostok issue d’une fausse « option » présentée par le Figaro au début de mai 2015. On observe un examen et un doute russe, suivis d’une récupération à des fins de propagande, puis une reprise par les médias « mainstream » français au mépris de tout esprit critique et de tout bon sens, en dépit des évidences contraires apportées.

La pénétration du poutinisme en France, progression ou endiguement?

Si la France et le reste du monde occidental ont longtemps été aveugles ou déroutés par la progression du poutinisme, il semble que cette menace se soit parfois retournée contre ses auteurs et qu’elle commence à recevoir un début de réponse organisée. Il est trop tôt pour dire si le poutinisme va durablement reculer dans l’hexagone. En revanche, il risque de s’y implanter indirectement en proliférant dans certaines parties du monde francophone, où il devient une deuxième religion. Cette métastase est ignorée aujourd’hui et n’en est que plus dangereuse.
Le texte suivant est le résultat de réflexions issues de l’intéressant article de Sophie Belaïch: « Le niveau de pénétration du poutinisme atteint un seuil très alarmant en France », paru le 20 avril 2018.

Calomnie, diffamation, menaces de violence et autres outils au service de la peste brune

Quelques articles dans « Libération » de ce weekend (12 & 13 septembre 2015) qui montrent des méthodes de harcèlement et de menaces ayant fait leurs preuves dans le domaine de l’art et qu’aujourd’hui on retrouve mises en oeuvre par la fachosphère contre ceux qui ne partagent pas leur admiration pour le régime criminel de Vladimir Poutine.Lire la suite « Calomnie, diffamation, menaces de violence et autres outils au service de la peste brune »