Qu’est-ce que nous a appris, sur la France, l’affaire des Mistral?

Ce document présente l’intégralité d’un texte rédigé pour notre ami disparu récemment, le regretté Laurent Chamontin, qui en a compilé des extraits afin d’illustrer, par un encadré, une partie de son livre : « Ukraine et Russie pour comprendre ».
Laurent Chamontin avec le sympathique sourire que nous lui connaissions, sous un aspect pondéré, consensuel, voire impassible, était, comme beaucoup de Russophiles non pro-Poutine, catastrophé par la méconnaissance de nos compatriotes et par la complaisance de la majorité de nos hommes politiques vis a vis du régime qui menait une guerre d’agression, toujours en cours depuis six ans, en Europe orientale.

Affaire Mistral, des questions qui restent ouvertes.

L’affaire du Vladivostok et du Sébastopol, les Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) Mistral, s’est dénouée en août 2015 après l’accord d’annulation signé entre la République Française et la Fédération de Russie. Elle a trouvé son point final en septembre 2015 lors de la vente puis de la livraison de ces deux navires à l’Egypte.

Bernard Grua portfolio 3 – Photos d’activisme

Deuxième galerie de photographies personnelles de Bernard Grua dont la finalité est d’occuper l’espace numérique lors d’une recherche nominative afin de contenir les publications de trolls ou les réponses non pertinentes.