Press review of a Russian-cinematographic маскировка (maskirovka) in Nantes

The case of the film festival named « From Lviv to the Urals » evidenced how difficult it is to counter the pro-Russian lobby, if not a pro-Putin one, in Nantes, France. However, for our nationals, it only impacted a small local circle of cinephiles and agents of influence. On the other side, it revealed a Nantes diaspora and a refugee community, both from Ukraine, unanimously shocked. It aroused general outrage in Ukraine, where Russia systematically commits war crimes. The press review reveals that our media generally reacted naively and with lack of healthy scepticism. They shared an incomplete information, when it was not a misleading one.

Revue de presse d’une маскировка (maskirovka) russo-cinématographique à Nantes

L’affaire du festival du cinéma intitulé « De Lviv à l’Oural » a montré qu’il est difficile de contrer le lobby pro-russe, si ce n’est pro-poutine, à Nantes. Elle n’a pourtant touché qu’un petit cercle local de cinéphile et d’agents d’influence. En revanche, elle a révélé une diaspora nantaise et une communauté réfugiée ukrainiennes unaniment choquées. Elle a soulevé une indignation générale en Ukraine, où la Russie pratique des crimes de guerre de façon systématique. La revue de presse montre que nos médias ont généralement fait preuve de naiveté et d’absence de sens critique en partageant une information incomplète, quand elle n’était pas mensongère.

Everything opposes Ukrainian culture and « Russian culture »

In order to get out of a deadly multi-centennial scheme, brought to its paroxysm since February 24, 2022, Ukrainian culture cannot and must not coexist with Russian culture, in the same space and during the same event. It is a basic prophylaxis.

Tout oppose la culture ukrainienne et la « culture russe »

Afin de sortir d’un schéma mortifère pluri-centenaire, porté à son paroxysme depuis le 24 février 2022, la culture ukrainienne ne peut pas et ne doit pas coexister avec la culture russe, dans un même espace et lors d’un même événement. C’est une prophylaxie élémentaire.