La pénétration du poutinisme en France, progression ou endiguement?

Si la France et le reste du monde occidental ont longtemps été aveugles ou déroutés par la progression du poutinisme, il semble que cette menace se soit parfois retournée contre ses auteurs et qu’elle commence à recevoir un début de réponse organisée. Il est trop tôt pour dire si le poutinisme va durablement reculer dans l’hexagone. En revanche, il risque de s’y implanter indirectement en proliférant dans certaines parties du monde francophone, où il devient une deuxième religion. Cette métastase est ignorée aujourd’hui et n’en est que plus dangereuse.
Le texte suivant est le résultat de réflexions issues de l’intéressant article de Sophie Belaïch: « Le niveau de pénétration du poutinisme atteint un seuil très alarmant en France », paru le 20 avril 2018.