Frégate russe Shtandart – Lettre au président de la République

Frégate russe Shtandart – Lettre au président de la République

Short URL: https://bit.ly/Shtandart-lettre-au-president

Courrier adressée à Monsieur Emmanuel Macron, président de la République Française afin de lui demander l’application effective du cinquième volet des sanctions et, en conséquence, l’expulsion du navire russe « Shtandart » des ports français. Il est, de plus, proposé de partager, avec les services de l’Etat, les éléments collectés par #NoShtandartInEurope concernant les ramifications du réseau d’influence pro-russe exerçant son emprise sur la ville de La Rochelle.

Nantes, le 18 décembre 2022

Objet : demande d’application du 5e volet des sanctions contre le navire russe « Shtandart » basé à La Rochelle

Monsieur le Président de la République,

Le 8 juillet 2022, Oleh Sentsov et Roman Sushchenko, ex-prisonniers du Kremlin, écrivaient à la Première Ministre, Elisabeth Borne, pour lui demander que le 5e volet des sanctions, voté le 8 avril à l’unanimité des Etat membres de l’UE, soit effectivement appliqué et que le navire russe Shtandart cesse de mener ses activités commerciales ainsi que sa mission d’ambassadeur de la Fédération de Russie dans les ports français. Trente organisations représentatives des Ukrainiens de France ont joint leur signature à ce courrier. Il ne leur a jamais été répondu.

Auparavant, le 16 juin 2022, Oleksiy Goncharenko, député d’Odessa à la Rada et membre de la délégation parlementaire permanente de l’Ukraine au Conseil de l’Europe, avait écrit à Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle, pour demander qu’il soit mis fin au contournement des sanctions dans cette ville. De plus, il dénonçait l’instrumentalisation, en faveur du navire russe, de l’aide humanitaire pour l’Ukraine. Enfin, il révélait la campagne d’intimidation menée contre les Ukrainiens de La Rochelle afin qu’ils n’expriment pas leur opposition à la présence du Shtandart. Le maire n’a jamais répondu.

Le 25 juin 2022, le Conseil municipal de Lviv a saisi la Commission Yermak-McFaul du cas de violation des sanctions par la ville de La Rochelle. L’affaire est examinée par le MAE ukrainien.

Depuis lors, le Shtandart a fait de La Rochelle son port d’attache. En Ukraine,  la compromission de certaines autorités françaises à l’égard du navire russe Shtandart suscite des doutes quant à la dignité de notre pays. De leur côté, les Ukrainiens de France, et les Français soutenant l’Ukraine, sont profondément choqués. Le dimanche 11 décembre, des délégations de différentes villes sont venues à la Rochelle soutenir leurs homologues locaux. Elles ont défilé du port à l’Hôtel de Ville. Là, elles ont demandé que Jean-François Fountaine ne déshonore pas la signature de la France et ne trahisse pas les engagements européens.

Par ailleurs, il convient de souligner que l’affaire du Shtandart ne se limite pas aux seules sanctions. Notre collectif propose aux services de l’Etat des éléments sourcés montrant les liens du régime de Vladimir Poutine avec le navire et avec son capitaine, Vladimir Martus. Il peut vous démontrer pourquoi ce dernier n’est pas l’opposant que l’on tente de vous faire croire. 

Monsieur le Président, le 23 novembre dernier, le Parlement européen a reconnu que la Fédération de Russie était un état sponsor du terrorisme. Notre collectif se permet de vous demander que tous les lanceurs d’alertes précités soient, enfin, entendus. Il espère que vous ferez prendre, rapidement, par votre préfet de Charente-Maritime, Nicolas Basselier, une mesure d’expulsion du navire russe. Il souhaite, pour le bien de notre pays, que le réseau d’influence construit par et pour le Shtandart, si ce n’est pour l’Etat russe, donne lieu à une enquête concernant la sûreté nationale et que notre gouvernement fasse en sorte que la déplorable affaire de La Rochelle ne soit pas dupliquée dans d’autres ports français.

Vous en remerciant par avance, je vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir agréer l’expression de ma très respectueuse considération.

Bernard Grua
Porte-parole du collectif « No Shtandart In Europe »

Follow « No Shtandart In Europe »

Facebook: No Shtandart In Europe
Instagram: @NoShtandartInEurope
Website: https://bit.ly/shtandart
Twitter account: @No_Shtandart
More on Twitter: #noshtandartineurope
Blog on Medium: @NoShtandartInEurope
Pinterest: No Shtandart In Europe

Annexes

Lettre d’Oleh Sentsov et de Roman Sushenko à la Première ministre

Lettre d’Oleksiy Goncharenko au maire de La Rochelle

Lettre du Conseil municipal de Lviv à la commision Yermak-McFaul

Accusé de réception de l’Elysée

Publicité

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

2 commentaires sur « Frégate russe Shtandart – Lettre au président de la République »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :