A propos

« Où que vous alliez, allez-y avec tout votre cœur. »

Confucius

Bonjour et merci de visiter ce blog.

Breton né à Roscoff et ayant fait ma scolarité à Lorient puis à Vannes, je suis diplômé de Sciences Po Paris.

Après un service militaire en tant qu’officier dans la Marine Nationale, à Brest, j’ai été manager d’audit chez Arthur Andersen avant de créer et de diriger, à Nantes, pendant une vingtaine d’année, une société d’inventaire exerçant son activité en Europe de l’Ouest et aux Etats Unis.

Pourtant, l’histoire ainsi que les relations internationales, qu’elles soient passées ou en train de s’écrire, ont toujours été mes sujets de prédilection.

Interview (English) Part I

Un certain goût pour l’écriture, le désir de partager ma vision du monde ainsi que des événements imprévus ou des sollicitations bienveillantes ont fait de moi un photographe et un rédacteur vagabond.

Passeur du monde

« Nous voyageons pour chercher d’autres états, d’autres vies, d’autres âmes.»

Anais Nin

Photographie

Interview (English) Part III

Voyages étonnants

Interview (English) Part IV
Sur la piste de Batagol, Sibérie
Nouvelles du Karakoram, Pakistan

No Mistrals for Putin

France Culture: No Mistrals for Putin – Voir aussi Vidéos et podcasts de l’affaire des Mistral pour Poutine
Evénements No Mistrals for Putin dans le monde

No hate speech

Boite à outil anti harcèlement

« C’est curieux un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non-sens. Écrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. »

Marguerite Duras

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Bernard Grua: photographie, écriture, sites web, SEO & lutte contre le cyber-harcèlement.

Au milieu des années 2000, je m’engage dans la création photographique avec un objectif d’excellence. Puis, dans le courant de la décennie 2010, à la suite de circonstances particulières, je commence à publier des récits, des témoignages voire des textes d’activiste à l’attention d’une audience ouverte tout en contribuant à des médias grand public français ou étrangers.

« Voyager vous laisse d’abord sans voix, avant de vous transformer en conteur. »

Ibn Battuta

Le voyage montre que les images doivent exprimer une émotion et raconter une histoire.

En 2006, à l’occasion d’un périple de Moscou à Vladivostok via Irkoutsk et Komsomolsk Na Amure par le transsibérien, la ligne du BAM et le fleuve Amour, j’acquiers la conviction que le voyage doit s’accompagner d’un véritable travail photographique. Lire: Voyages, comment l’appareil photo a-t-il pris le pouvoir ?

C’est, toujours en Sibérie, en été et en hiver, sur et autour du lac Baïkal, en Iakoutie et dans les Monts Saïan, que je découvre une autre approche du voyage. A ce titre, en 2008, l’expédition d’Andrei Bezlepkin vers la mine du français Jean-Pierre Alibert marque une étape décisive, commeje le raconte sur Russia Beyond: Botogol, la mine perdue d’un Français dans les monts Saïan sibériens

Je comprends que, si la photographie doit transmettre une émotion, elle doit aussi être le vecteur d’un témoignage. J’évolue alors de la photographie de paysage à la photographie de portrait, puis à la fusion des deux. Cette démarche se concrétise principalement hors de France: Russie, Espagne, Argentine, Ukraine, Afghanistan, Tadjikistan, Ouzbekistan, Pakistan…

De plus, lors des soirées que je passe dans différentes villes d’Europe, après mes journées de travail d’auditeur, j’emmagasine, un savoir-faire spécifique en ce qui concerne « l’heure bleue« .

Finalement, je m’attache à faire en sorte que mes images racontent une histoire et qu’elles sollicitent la réflexion ainsi que l’imagination de ceux à qui elles sont destinées.

Les circonstances déterminent le passage à une rédaction publique.

L’écriture n’est pour moi, pendant longtemps, qu’un outil pour délivrer des documents académiques, puis des modes opératoires, des procédures et des rapports, principalement financiers, destinés à un public fermé. A la remise de ces textes, j’entends parfois des remarques positives concernant leur style et leur qualité, alors que je m’attache plutôt à leur clarté et à leur caractère descriptif ou convaincant. Je vise à la précision. En tant que « passeur », à l’inverse de bien des universitaires ou spécialistes, qui souvent complexifient ou décrivent dans leur jargon d’initié des réalités parfois prosaïques, je cherche à rendre simples des processus ou des événements que je désire faire connaître.

Témoin de la révolution ukrainienne

Un jour de 2014, Olesia Fediv, une jeune ukrainienne me demande de raconter mon expérience de la « Révolution de la Dignité » sur le Maidan de Kyiv. C’est ainsi que je commence à partager publiquement ce que j’avais l’occasion de réserver à un cercle plus restreint.

Lire:

Porte-parole du mouvement international contre la livraison des navires Mistral

A partir de mars 2014, je tente de sensibiliser mon entourage et la diaspora ukrainienne à la menace que représente la perspective de la livraison des navires d’invasion Mistral à la Russie de Vladimir Poutine. En mai 2014, je suis rejoint par Dimitri Halby ainsi que par Clément Chenaux dans la création du collectif international « No Mistrals for Putin », dont je deviens le porte-parole. Les recherches, que nous effectuons, sur cette affaire, dans un environnement noyé par la désinformation, nous poussent à rédiger et à partager sans relâche.

Si Dimitri Halby, Clément Chenaux et moi-même sommes à l’origine de 84 événements dont 55 manifestations, dans 26 villes et 16 pays, il n’en reste pas moins que notre travail le plus significatif porte sur nos parutions éclairant l’opinion française et internationale, ainsi que sur celles démontant les « fake news » et les mécanismes de propagande du Kremlin. Lire sur ce blog: Qu’est-ce que nous a appris, sur la France, l’affaire des Mistral? et sur SaintNazaire-Info: Rencontre avec l’animateur du collectif « No Mistrals for Putin »

Cette pratique rédactionnelle ouverte se renforce au fil du temps et au fil des demandes de contribution de la part de médias publics ou au gré des sujets sur lesquels je souhaite m’exprimer. Ces derniers ont le plus souvent trait à l’histoire, à la géopolitique et au patrimoine, mais aussi à la cyber-délinquance en ligne. Voir: Publications en tant que contributeur auprès des médias publics français et étrangers.

Quel qu’en soit le contexte, je souhaite, « à la manière de Cecil Scott Forester », que mes textes soient « visuels ». Mon lecteur doit avoir la conscience matérielle qu’il se trouve propulsé dans le cadre du récit et qu’il en est partie prenante. J’écris en photographe.

Les engagements imposent l’acquisition, en autodidacte, d’une expertise contre la haine en ligne: SEO, sites web, réseaux sociaux, image numérique

Prendre la parole sur des sujets sensibles n’est pas sans risques. En août 2015, la rupture du contrat Mistral provoque l’ire d’une extrême-droite française pro-Poutine. Elle s’emploie à me harceler, à me menacer et à tenter de détruire ma réputation. Depuis septembre 2019, pour avoir pris la défense d’une minorité ethnique et religieuse du nord Pakistan, je suis la cible de milliers de tweets de dénonciation calomnieuse et de discours de haine depuis ce pays.

Aujourd’hui, je détiens une expertise certaine dans la défense et le rétablissement d’une image numérique, dans les techniques anti-harcèlement, dans les méthodes d’enfouissement, dans la création de sites web et dans le référencement, aussi appelé SEO (Search Engine Optimisation). J’ai la maîtrise complète des résultats issus des moteurs de recherche en ce qui me concerne et en ce qui se rapporte aux personnes que j’accompagne dans leurs épreuves.

Note : 5 sur 5.

« Amazing personality« 

Such an amazing personality Bernard Grua he has always inspired me with his well explained articles. He is always ready to help and promote people from backwards areas of Pakistan and Afghanistan.

Anita Sarfraz, Pakistan

Note : 5 sur 5.

« Dur & juste »

Si @EmmanuelMacron comme il l’a annoncé voit #Poutine ce dimanche, qu’il n’oublie pas qu’il aura à serrer la main d’un criminel de guerre & que toutes les concessions passées n’ont jamais – sur rien – fait céder la #Russie Texte dur & juste de @BernardGrua: « Comment Poutine a-t-il remporté la demi-finale France-Belgique et comment va-t-il récidiver en finale? »

Nicolas Tenzer, President du Centre d’étude et de réflexion pour l’action politique CERAP

Note : 5 sur 5.

« Une lecture à ne pas manquer »

 Une lecture à ne pas manquer au sujet de la Russie, par Bernard GRUA : « Qu’est-ce que nous a appris, sur la France, l’affaire des Mistral ?« Et un sympathique hommage à Laurent Chamontin

Pierre Verluize, Directeur du Diploweb

Note : 5 sur 5.

« Un grand professionnalisme »

J’apprécie beaucoup vos photos. Vous avez un grand professionnalisme et une passion pour la photographie. Vous faites découvrir, aux gens, de nouveaux endroits à travers votre objectif. Grâce à vos photos, j’ai envie de plus voyager!..

Yuta

Note : 5 sur 5.

« Talent, travail & intuition »

Vous essayez de tout représenter de la manière la plus naturelle qui soit. Parfois, je suis vraiment curieux de savoir comment vous pouvez prendre des photos dans des situations aussi dangereuses, comment capturer les épisodes où il y avait une très faible probabilité de capturer ces moments. Il me semble que ce n’est pas seulement du talent et du travail, mais aussi une intuition qui peut rarement se produire dans l’art de la photographie…

Markiyan Tkhir, Ukraine

Note : 5 sur 5.

« Le maître de l’heure bleue »

 J’apprécie tes photos de différentes villes européennes prises pendant « l’heure bleue ». Tu es un vrai maître dans ce domaine. Tes portraits montrent un lien fort avec les sujets et sont toujours intéressants, car tu essayes de montrer la « vraie vie » des villageois de la montagne, des artisans, etc., pas des choses que montrent les touristes …

Pavlo Kuzik, Ukraine.


Ukrinform

« Grâce à sa connaissance de la langue, de l’histoire et de la culture de la France, Son Excellence M. Oleg Shamshur est une personne qui a gagné le respect tant du gouvernement que des personnes influentes et des citoyens de France »…, a déclaré Bernard Grua. L’expert a également souligné les défis qui attendent le successeur d’Oleg Shamshur, Vadym Omelchenko.

Roman Souchtchenko,
Journaliste ukrainien prisonnier de Poutine pendant 3 ans

L’Express

Sabordage des Mistral: « Comment les médias français ont été manipulés »
Notre contributeur Bernard Grua démontre comment, dans l’affaire des Mistral, le Kremlin est parvenu à faire naître une rumeur et manipuler une partie de l’opinion publique française.

Rédaction mai 2014

Reuters

Les opposants se réjouissent de la décision prise par François Hollande (suspension de la livraision du Vladivostok. « C’est forcément une bonne nouvelle, mais pourquoi avoir attendu autant de morts et de destructions en Ukraine? », demande Bernard Grua, un chef d’entreprise nantais qui dirige la campagne du collectif « No Mistrals for Putin ».« Cette décision aurait pu être prise dès le mois de mars, il va désormais falloir des années pour restaurer la crédibilité de la France », se désole-t-il. « On va continuer à se battre pour que cette commande soit annulée, et pas simplement suspendue. »

Guillaume Frouin,
Reuters Pays de la Loire


14 commentaires sur « A propos »


  1. Bernard Grua, j’aime beaucoup ton travail et je pense qu’avec les années, tu grandis en tant que photographe. Surtout, j’apprécie tes photos de différentes villes européennes prises pendant « l’heure bleue ». Tu es un vrai maître dans ce domaine. Le contraste des couleurs chaudes des bâtiments et des sculptures et des couleurs froides du ciel ou de la mer est vraiment plaisant pour les yeux. De plus, tes portraits sont vraiment bons, en particulier ceux de gens ordinaires vivant dans des villes et des villages éloignés, où tu as voyagé, c’est-à-dire en Asie centrale, en Ukraine et même en Afghanistan. Ils montrent un lien fort avec les sujets et sont toujours intéressants, car ti essayes de montrer la « vraie vie » des villageois de la montagne, des artisans, etc., pas des choses que montrent les touristes …
    J’espère que nous pourrons tourner ensemble à nouveau un jour ou l’autre – en Bretagne ou dans mon pays natal. Si tu es en Asie du Sud-Est, fais-le moi également savoir et nous pourrons planifier un voyage ensemble.

    Aimé par 1 personne


    1. Traduction:
      Merci beaucoup, Pavlo!
      J’apprécie ton compliment car j’ai toujours beaucoup estimé tes superbes créations que l’on peut admirer ici: https://www.flickr.com/photos/73189284@N00/
      En découvrant ta façon de photographier, cela m’a beaucoup touché. Tu produits un art de capturer les personnes que nous ne pouvons pas trouver dans notre Europe occidentale. Il y a un mélange de poésie, de paysage, d’humour, de beauté et de création qui est vraiment incroyable. Tout cela est façonné par une grande attention portée à la composition générale. Faut-il apprendre de l’Ukraine à retrouver ce que les peintres paysagistes français ont pu imaginer au XVIIIe siècle?
      Nous sommes tous le résultat d’une culture. Ou, si on préfère, le résultat de nombreuses influences. Tu es une grande source d’inspiration pour moi. Cependant, votre talent est unique et non duplicable. Tu es une incitation forte à dépasser mes limites. Merci beaucoup pour cela aussi.
      Une fois encore, j’invite tout le monde à découvrir vos photos exceptionnelles sur Flickr.

      Aimé par 1 personne


  2. Traduction:
    Bernard Grua, je suis très heureuse de connaître une personne aussi agréable que vous. En értant toujours de bonne humeur, souriant et serviable, vous rendez ce monde meilleur. Je me souviens lorsque vous m’avez aidée pour un devoir important en économie quand j’ai eu un travail à réaliser pour mon université. Lorsque je regarde votre activité sociale, je suis inspirée et je me demande quand vous avez le temps de vous impliquer pour aider à résoudre autant de problèmes importants. Je vous souhaite bonne chance dans vos projets futurs et je vous remercie de changer ce monde!

    Aimé par 1 personne


    1. Traduction:
      Natalia, j’espère avoir été plus efficace que lorsque, de Francfort, j’essayais de vous aider pour un travail liée à la TVA, alors que vous étiez en Pologne. Je me suis rendu compte que j’avais depuis trop longtemps négligé mes études en fiscalité. Tous ensemble, nous avons fait mieux avec la mobilisation internationale contre la livraison des Mistral. C’est certain.

      Aimé par 1 personne


  3. Traduction:
    Bonjour Bernard, je ne suis pas un professionnel mais j’ai une certaine expérience de la prise de vue (vous pouvez voir celles que j’aime dans mon profil Facebook). Les vôtres me semblent parfaites à la fois techniquement et du point de vue de la narration. J’espère en voir et en apprendre davantage en ce qui concerne vos voyages partout dans le monde!

    Aimé par 1 personne


    1. Traduction:
      Oleksei, j’apprécie votre retour. Prendre des photos est plus qu’un passe-temps. Cependant, ce n’est pas mon travail professionnel. Au moins jusqu’à maintenant… Bien que certaines de mes créations soient distribuées par Getty Images. J’ai l’occasion de voyager beaucoup pour mon vrai travail. Je fais des inventaires. J’essaie d’y emmener mon appareil photo. Parfois, après mon travail, après mon voyage jusqu’au lieu suivant, je photographie au début de la nuit. Mon emploi du temps me laisse juste cette opportunité. Cependant, j’ai découvert que «l’heure bleue» était très souvent la meilleure période pour prendre des photos. Drôle de vie!
      Je serais heureux de continuer notre communication en ce qui concerne la photographie.

      Aimé par 1 personne


  4. Traduction
    Bernard Grua, je vous connais depuis plus de 4 ans en tant que photographe très talentueux et ce que j’aime le plus dans vos photos, c’est que vous essayez de tout représenter de la manière la plus naturelle qui soit. Parfois, je suis vraiment curieux de savoir comment vous pouvez prendre des photos dans des situations aussi dangereuses, comment capturer les épisodes où il y avait une très faible probabilité de capturer ces moments. Il me semble que ce n’est pas seulement du talent et du travail, mais aussi une intuition qui peut rarement se produire dans l’art de la photographie.
    En outre, merci de soutenir l’Ukraine et pour ces merveilleuses photos de la Révolution de la dignité qui pourraient servir de preuves pour enquêter sur les crimes commis à Maidan.
    Enfin, je vous souhaite de ne pas vous arrêter dans votre carrière. Le monde est un endroit magnifique avec de nombreux événements extraordinaires, des choses et des phénomènes qui doivent être filmés et affichés. Bravo, bon travail et bonne chance!

    Aimé par 1 personne

    1. Markiyan Tkhir, from Ivano Frankivsk, thank you for this wonderful comment. Your city is amazing. What a bunch of talented people! Unique portraitists and wonderful writers. Should I add fine analysts, too? You are able to read in my mind. Though, all of this might not be real, it is what I expect to do. What impress me, here, is that I have not been able to formulate, even in French, my goals in such a sharp definition. Markiyan, I wish you all the best and would be glad to share not adventures or endeavours with you.

      Traduction:
      Markiyan Tkhir, d’Ivano Frankivsk, merci pour ce merveilleux commentaire. Votre ville est incroyable. Quelle équipe de gens talentueux! Portraitistes uniques et écrivains merveilleux. Dois-je ajouter des analystes fins aussi? Vous êtes capable de lire dans mon esprit. Bien que tout cela puisse ne pas être réel, c’est ce que j’essaye de réaliser. Ce qui m’impressionne ici, c’est que je n’ai pas pu formuler, même en français, mes objectifs dans une définition aussi nette. Markiyan, je vous souhaite tout le meilleur et serais heureux de partager des aventures ou des projets avec vous.

      Aimé par 1 personne


  5. Traduction:
    Bernard Grua,
    Je veux juste vous remercier pour votre aide en cette journée importante où nous nous sommes rencontrés.
    Ce jour aurait pu être beaucoup plus difficile si vous n’aviez pas été là!
    Merci d’être une personne aussi bonne, courageuse, intéressante et talentueuse.
    Notre amitié est un honneur pour moi!

    Je vous souhaite d’atteindre tous vos objectifs!

    P.S. Je n’oublierai jamais ce jour-là, j’espère que vous non plus

    Aimé par 1 personne


    1. Traduction:
      Mary Kuznetsova, personne parmi nous n’oubliera jamais ce jour-là non plus. Vous avez été très courageuse. Je me souviens de la première fois que je vous ai rencontré ainsiq que Yaroslava et Sasha. Nous étions tous stressés lorsque nous avons pensé à une jeune femme étrangère qui manifesterait seule devant le ministère français de la Défense. En fait, les gardes souriaient à cette charmante visite (quel Français ne le ferait pas?). Mais cela aurait pu être plus difficile. Nous ne devons pas oublier que nous avons eu un soutien supplémentaire. La présence de Kristian Åström (de la radio nationale suédoise, qui a réalisé un reportage époustouflant sur Saint-Nazaire et sur cette manifestation) ainsi que la présence de Raphael Tresanini de Canal + avec un cameran. Ils étaient providentiels. Cela a refroidi la police qui voulait vous conduire, vous,Yaroslava et Sasha au poste de police. Je suppose que quelqu’un ne voulait pas que des images à la télévision française, montre des Ukrainiens arrêtés par la police, alors que l’opposition à la distribution de Mistral devenait un gros problème médiatique et international. De plus, ce fut un événement paisible. Après cela, vous avez pu expliquer aux policiers pourquoi vous étiez là. Les policiers hommes et femmes étaient assez amicaux pour manifester de l’intérêt et de la compréhension. Nous avons pu gagner du temps en évitant l’invitation de la police à prendre le thé 😉 . Nous avons pu nous promener dans les vieilles rues, traverser l’Esplanade des Invalides et profiter d’un pique-nique ensoleillé dans les jardins du «Champs de Mars» au pied de la tour Eiffel. Votre vidéo est vraiment la bienvenue. C’est un souvenir tangible de ce mémorable 30 novembre 2014.

      Aimé par 1 personne


  6. Traduction
    Bernard Grua, j’apprécie beaucoup vos photos. Vous avez un grand professionnalisme et une passion pour la photographie. Vous faites découvrir, aux gens, de nouveaux endroits à travers votre objectif. Grâce à vos photos, j’ai envie de plus voyager!

    Aimé par 1 personne


    1. Merci beaucoup Yuta. En fait, nous nous sommes rencontrés bien avant de nous connaître. Il est intéressant que vous mentionniez la photographie. Je me souviens de cette première manifestation d’Euromaidan à Paris le 24 novembre 2013. Je l’ai écoutée en pensant à mes amis ukrainiens de l’Ukraine. Je pensais que c’était un moyen d’essayer de les soutenir. Je ne connaissais pas d’Ukrainiens à Paris. Plusieurs mois après, je pouvais mettre des noms sur certains visages, y compris celui-ci 😉
      EuromaidanParis_20131124_086
      Je suis ravi que vous accordiez une attention particulière aux autres photographies que j’ai l’occasion de faire.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s