« La frégate russe Shtandart surprend à Baiona », fiction et réalité

Les graves événements, survenus à La Rochelle en mai et juin 2022, ont permis d’y voir plus clair dans la fiction qui s’est mise en branle. Il est désormais possible d’apporter des éléments complémentaires, voire contradictoires, à l’article « La frégate russe Shtandart surprend à Baiona », de Mónica Torres, publié le 18 mai 2022 dans la Voz de Galicia. Il serait judicieux que ce journal apporte une correction à son texte à la lumière des faits qui lui sont présentés aujourd’hui.

« La fragata rusa Shtandart sorprende en Baiona », ficción y realidad

Los graves hechos, ocurridos en La Rochelle en mayo y junio de 2022, permitieron ver con mayor claridad la ficción que se puso en marcha. Ahora es posible aportar elementos complementarios, incluso contradictorios, al artículo « La fragata rusa Shtandart sorprende en Baiona » de Mónica Torres publicado el 18 de mayo de 2022 en Voz de Galicia. Sería prudente que este periódico hiciera una corrección teniendo en cuenta los hechos que se le han presentado hoy.

Navire russe Shtandart – Lettre à Madame Elisabeth Borne, Première ministre – Demande d’annulation de la dérogation aux sanctions.

En dépit du 5e volet des sanctions européennes, le navire russe Shtandart est présent dans le ports espagnols et français en affichant un anti-Poutinisme sans réelle signification, en instrumentalisant l’aide humanitaire aux populations ukrainiennes victimes de la guerre russe, en promouvant le soft power russe, et en faisant appel à la générosité du public pour son propre profit. Oleh Sentsov et Roman Suschenko, ainsi qu’une trentaine d’organisations ukrainiennes, demandent à Elizabeth Borne, Première ministre de la France, de mettre fin à cet injustifiable régime de faveur.

Sorry, Captain Martus, the « Shtandart » frigate is not an anti-putin ship.

Not pleased enough with enjoying a complacent and unsceptical media coverage, Vladimir Martus, the captain of the russian frigate, « Shtandart », would like to give some substance to the tale he is promoting. He wants to be co-opted into the circle of anti-putin activists engaged in tangible actions for many years. This infiltration and instrumentation attempt, like the one that was carried out with the association « Aidons l’Ukraine 17 », is not accepted and faces a strong clarification.

Non, Commandant Martus, le « Shtandart » n’est pas un navire anti-Poutine.

Non content de jouir d’une couverture médiatique fort complaisante et peu regardante, Vladimir Martus, le capitaine du Shtandart aimerait donner quelque substance à la fable qu’il promeut. Il souhaite être coopté par le cercle des activistes anti-poutine engagés dans des actions concrètes depuis de nombreuses années. Cette tentative d’infiltration et de récupération, à l’image de ce qui a été réalisée avec l’association « Aidons l’Ukraine 17 », se heurte à une fin de non recevoir et à unevigoureuse mise au point.

Скандал російського корабля «Штандарт» у Ла-Рошелі, Франція

У неділю, 12 червня 2022 року, невеличка група українців провела «флеш-моб» у порту Ла-Рошелі перед «Штандартом», вимагаючи його відплиття. Це була перша хвиля зростаючої мобілізації через переживання громади українських біженців у Приморській Шаранті, побачивши російський вітрильник, який було прийнято в центрі міста, а прапор, який він носить, пробуджує страшні травми як наслідок насильства та тяжких втрат. У соцмережах українська діаспора стоїть горою за своїх громадян.

Le scandale du navire russe « Shtandart » dans le port de La Rochelle

Le dimanche 12 juin 2022, un petit groupe d’Ukrainiens a réalisé une « flash-mob » dans le port de La rochelle, devant le Shtandart, pour demander son départ. Il s’agissait de la première vague d’une mobilisation grandissante, en raison de la détresse que ressent la communauté des réfugiés ukrainiens de Charente-Maritime à la vue d’un navire russe accueilli au cœur de la ville, alors que le drapeau qu’il arbore réveille de terribles traumatismes, résultant des violences et des deuils subis.