Sorry, Captain Martus, the « Shtandart » frigate is not an anti-putin ship.

Not pleased enough with enjoying a complacent and unsceptical media coverage, Vladimir Martus, the captain of the russian frigate, « Shtandart », would like to give some substance to the tale he is promoting. He wants to be co-opted into the circle of anti-putin activists engaged in tangible actions for many years. This infiltration and instrumentation attempt, like the one that was carried out with the association « Aidons l’Ukraine 17 », is not accepted and faces a strong clarification.

Lettre du député Oleksiy Goncharenko au Maire de La Rochelle concernant le navire russe Shtandart

Lettre d’Oleksiy Goncharenko député à la Verkhovna Rada et membre de la délégation parlementaire Ukrainienne permanente au Conseil de l’Europe. Il écrit au maire de la Rochelle pour demander que le navire russe Shtandart ne puisse plus entrer dans ce port, en application du 5e volet des sanctions européennes. Il tient à signaler son inquiétude quant aux fait que l’aide humanitaire aux Ukrainiens déplacés soit sous contrôle d’une faction russe et pro-russe exerçant pressions, chantage et menaces.

Réponse à Vladimir Martus, commandant de la frégate russe Shtandart

Le 15 juin 2022, Vladimir Martus, commandant d’une frégate russe, a publié un commentaire sous l’article détaillant les nombreux problèmes soulevés par la présence fréquente de son navire dans le port français de La Rochelle. Voici, ci-dessous, la réponse qui lui est faite. Il est souligné, qu’en raison de la guerre russe en Ukraine, exhiber le drapeau russe est un outrage à la décence et à l’humanité, indépendamment de tout discours sincère ou de convenance. Une solution est proposée au Commandant Martus, tenant compte de son intérêt personnel et de celui de son navire.

Answer to Vladimir Martus, Captain of the Russian Frigate Shtantard

On June 15, 2022, Vladimir Martus, Captain of a Russian frigate posted a comment under the article detailing the numerous issues raised by the frequent presence of his ship in the French harbour of La Rochelle. Here below is the answer made to him. It is reminded, that, because of the Russian war in Ukraine, showing off such a flag is an outrage to humanity, regardless any sincere or fabricated speech. A solution is proposed to him, taking into account his personal interest and the one of his ship.

Le scandale du navire russe « Shtandart » dans le port de La Rochelle

Le dimanche 12 juin 2022, un petit groupe d’Ukrainiens a réalisé une « flash-mob » dans le port de La rochelle, devant le Shtandart, pour demander son départ. Il s’agissait de la première vague d’une mobilisation grandissante, en raison de la détresse que ressent la communauté des réfugiés ukrainiens de Charente-Maritime à la vue d’un navire russe accueilli au cœur de la ville, alors que le drapeau qu’il arbore réveille de terribles traumatismes, résultant des violences et des deuils subis.

Comprendre le front culturel russo-ukrainien

Promouvoir la culture russe aujourd’hui revient à soutenir le « ruscisme », une archaïque idéologie expensionniste et colonialiste panrusse mise à jour de pratiques génocidaires ayant de nombreux points communs avec le nazisme. S’en faire l’avocat, consiste à, de facto, en approuver les modalités techniques que sont les destructions organisées de la culture et du patrimoine de l’Ukraine.

Nantes. L’association « Tryzub » et les Ukrainiennes récemment arrivées ont présenté leur pays à la Fête de l’Europe.

Dimanche 15 mai 2022, les associations hébergées à la maison de l’Europe ont présenté leurs activités sur des stands aménagés le long du Mail des Chantiers de l’île de Nantes. Certaines d’entre elles sont montées sur la scène préparée à leur attention. L’association Franco-Ukrainienne Tryzub fut représentée par des personnes nouvellement arrivées depuis une Ukraine ravagée par l’invasion russe. Ce fut l’occasion d’entendre et de voir de remarquables talents.

Réponse à Monsieur Grua et son article sur les «trolls 2.0» – Contextualisation

Guy Troisbord, contributeur d’AgoraVox, a tenté de faire une réponse à l’article « Balance ton Troll 2.0 », que j’ai fait paraître sur le même support. J’y partageais les enseignements issus des 672 commentaires ayant été publiés sous un texte précédent: « Les idées reçues des Occidentaux concernant l’Ukraine ». On observera que Troisbord me donne raison sur mes observations factuelle. En revanche, il s’égare, dans la défense de ses trolls, en une harangue politique mélenchonienne, déconnectée du sujet et qui, dans une certaine mesure, peut induire le lecteur en erreur sur mon discours et sur mes motivations.

Press review of a Russian-cinematographic маскировка (maskirovka) in Nantes

The case of the film festival named « From Lviv to the Urals » evidenced how difficult it is to counter the pro-Russian lobby, if not a pro-Putin one, in Nantes, France. However, for our nationals, it only impacted a small local circle of cinephiles and agents of influence. On the other side, it revealed a Nantes diaspora and a refugee community, both from Ukraine, unanimously shocked. It aroused general outrage in Ukraine, where Russia systematically commits war crimes. The press review reveals that our media generally reacted naively and with lack of healthy scepticism. They shared an incomplete information, when it was not a misleading one.

Revue de presse d’une маскировка (maskirovka) russo-cinématographique à Nantes

L’affaire du festival du cinéma intitulé « De Lviv à l’Oural » a montré qu’il est difficile de contrer le lobby pro-russe, si ce n’est pro-poutine, à Nantes. Elle n’a pourtant touché qu’un petit cercle local de cinéphile et d’agents d’influence. En revanche, elle a révélé une diaspora nantaise et une communauté réfugiée ukrainiennes unaniment choquées. Elle a soulevé une indignation générale en Ukraine, où la Russie pratique des crimes de guerre de façon systématique. La revue de presse montre que nos médias ont généralement fait preuve de naiveté et d’absence de sens critique en partageant une information incomplète, quand elle n’était pas mensongère.