Le Shtandart, un navire fantôme russe à La Rochelle ?

Sur le marché de La Rochelle, ce samedi 25 juin 2022, une ressortissante ukrainienne a aperçu Vladimir Martus, capitaine de la frégate russe, Shtandart. Pourtant, le navire, contrairement à son habitude, n’était pas visible dans un bassin du centre-ville. Un autre activiste s’est donc rendu au port Atlantique de la Pallice, situé en périphérie de l’agglomération. Le Shtandart, ne pouvant pas être aperçu de l’extérieur de l’enceinte portuaire, était caché par la base sous-marine et par des bâtiments d’entrepôt.

Le Shtandart devenu presqu’invisible dans un espace peu fréquenté

La frégate russe, Shtandart, dans le bassin de la base sous-marine, au port de La Rochelle La Pallice.

On observe que le Shtandart est non seulement dans une enceinte portuaire normalement en accès retreint, mais qu’il faut, en plus, traverser la base sous-marine pour accéder à son emplacement, au Quai de l’entrepôt. On note aussi qu’il n’a plus le pavillon russe qu’il arborait à la pointe de la vergue de brigandine ou sur le mâtereau de poupe. En revanche, il conserve sa flamme de guerre russe en tête du grand-mât.

Position du Shtandart le 25 juin 2022 en milieu d’après-midi

Le port Atlantique de la Pallice est situé dans un quartier périphérique non touristique de l’agglomération. (2) est la position du Shtandart, aujourd’hui (25/06/2022).

1) Position du Shtandart du 8 au 12 juin 2022 – 2) Position du Shtandart le 25 juin 2022

(1) Indique la position du Shtandart du 8 au 12 juin 2022. Il se trouvait dans le centre de La Rochelle avant qu’il ne se rende à Bilbao pour, ensuite, revenir à La Rochelle.

Amarrage du Shtandart du 8 au 12 juin 2022, en centre-ville de La Rochelle

Du 8 juin au 12 juin 2022, le Shtandart était amarré au Quai d’Honneur longeant l’Esplanade Eric Tabarly. C’est sur cette esplanade où, trois mois avant, avaient été accueillis les ressortissants ukrainiens, principalement des femmes et des enfants, ayant fui les bombes, les assassinats de sang-froid et les viols russes.

Le Shandart ne fait plus connaître sa position.

L’émission en AIS permet au navire de faire connaître sa position, son cap, sa vitesse, son port d’origine et son port de destination, notamment. Ces éléments sont visibles sur le site « Marine Traffic ». Depuis le 6 juin 2022, le Shtandart n’émet plus en AIS. Ils ne communique plus ces informations.

Dernière position transmise par Marine Traffic, le 6 juin 2022

Le Shtandart n’apparaît pas dans les mouvements de navires du port de La Rochelle

Les entrées et sorties du Shtandart ne sont pas signalées dans la liste des mouvements du port de La Rochelle La Pallice.

Suivi des mouvements de navires dans le port de La Rochelle

Le Shtandart affiche un programme sybillin.

Le programme du Shtandart tel qu’il figure sur son site web est extrêmement succinct. Il n’est pas mis à jour. Le Shtandart n’est, en effet, pas allé à Bordeaux, la ville ayant annulé sa participation à la fête du vin.

« Programme » du Shtandart sur son site web

Faut-il voir dans ce black-out la conséquence de la mobilisation contre l’exhibition du pavillon russe dans le port de La Rochelle?

A l’évidence, le Shtandart n’exerce pas (ou plus) les fonctions d’un navire-école. Il se contente de sorties touristiques pour des passagers payants. Il s’agit bien d’une activité commerciale. Il est trop tôt pour affirmer que sa discrétion, désactivation de l’AIS et sa dissimulation dans un secteur habituellement fermé au public est la conséquence de la mobilisation locale et internationale qui a commencé le 12 juin 2022. Voir: « Le scandale du navire russe “Shtandart” dans le port de La Rochelle« . Mais la question peut se poser. De même, on peut se demander pourquoi le Shtandart n’engage pas de démarches pour passer sous pavillon ukrainien. Une telle immatriculation lui permettrait de continuer à réaliser son programme habituel et de subvenir à ses besoins financiers. Vladimir Martus, le capitaine, se dit sympathisant de la cause ukrainienne et n’hésite pas à se proclamer comme étant lui-même ukrainien, quand cela l’arrange. Voir: « Non, Commandant Martus, le « Shtandart » n’est pas un navire anti-Poutine.« 

Mise à jour

Selon nos informations, le Shtandart serait sorti du bassin le 25 juin en fin d’après-midi, marée haute 16:15. Le 26 juin, il a été photographié dans les Pertuis.

Le journal Sud-Ouest dit que le Shtandart a passé une semaine à La Rochelle La Pallice et serait parti le 28 juin. Il y a une erreur sur cette date. Nous confirmons le 25. Nous pensons qu’il était entré le 22 juin. En revanche, Sud Ouest ne mentionne pas de date de retour. Le planning du bateau disait qu’il était à La Rochelle jusqu’au 7 juillet. Le journal confirme que le Shtandart était dissimulé selon les instructions de la préfecture et qu’il lui y avait été demandé de ne pas exhiber son pavillon russe.

La Rochelle : le « Shtandart » a fait un passage furtif à La Pallice – article de Frédéric Zabalza le 29/06/2022

Autres articles en français sur l’affaire du Shtandart

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

2 commentaires sur « Le Shtandart, un navire fantôme russe à La Rochelle ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :