Russian frigate « Shtandart » – Letter to the French president

Letter addressed to Mr. Emmanuel Macron, President of the French Republic, asking him for the effective application of the fifth package of sanctions and for, consequently, the expulsion of the Russian ship « Shtandart » from French ports. It is, moreover, proposed to share, with the State agencies, the findings evidenced by #NoShtandartInEurope regarding the ramifications of the pro-Russian influence network exercising its hold on the city of La Rochelle.

Frégate russe Shtandart – Lettre au président de la République

Lettre adressée à Monsieur Emmanuel Macron, président de la République Française afin de lui demander l’application effective du cinquième volet des sanctions et, en conséquence, l’expulsion du navire russe « Shtandart » des ports français. Il est, de plus, proposé de partager, avec les services de l’Etat, les éléments collectés par #NoShtandartInEurope concernant les ramifications du réseau d’influence pro-russe exerçant son emprise sur la ville de La Rochelle.

La Rochelle, Francia, el periódico Sud Ouest y la « fábula rusa del Shtandart »

Lamentablemente, se ha convertido en una práctica común culpar a los « medios de comunicación dominantes » con el propósito de propagar literatura conspirativa o « información » escrita por propaganda extranjera cuyos editores apuntan al caos en nuestra sociedad. Por eso es particularmente doloroso tener que corregir a los periodistas de un diario bien establecido. Pero, aquí, eraLire la suite « La Rochelle, Francia, el periódico Sud Ouest y la « fábula rusa del Shtandart » »

La Rochelle, le journal Sud Ouest et la « fable russe du Shtandart »

Il est malheureusement devenu une pratique usuelle de blâmer les « médias mainstream ». Mais, ici, une mise au point s’imposait auprès de la rédaction rochelaise du journal Sud Ouest concernant la fable russe du « Shtandart », que des correspondants locaux promeuvent, avec complaisance, sans vérification et sans même ternir compte des éléments documentés, qui sont portés à leur connaissance.

Російське судно « Штандарт » порушує європейські санкції за підтримки влади міста Ла-Рошель, Франція

В неділю 11 грудня за запрошенням асоціації « Юкрен Атлантік » (« Ukraine Atlantique ») близько сотні українців і французів, які підтримують Україну, приїхали з Ренна, Сен-Мало, Кана, Парижа, Нанта, Сента, Бордо та інших міст, аби підтримати своїх побратимів з Ла-Рошелі. Багато разів вони закликали міського голову Ла-Рошелі, Жана-Франсуа Фунтена, та префекта департаменту Приморська Шаранта, Нікола Бассельє, ознайомитися з п’ятим пакетом санкцій, одностайно проголосованим країнами членами Європейського союзу 8 квітня 2022 року.

« Shtandart », the Russian ship that breaks European sanctions with the support of the authorities of La Rochelle, France

On Sunday, December 11, 2022, following an invitation of the « Ukraine Atlantique » Association, around a hundred Ukrainians and French supporters of Ukraine came from Rennes, Saint-Malo, Caen, Paris, Nantes, Saintes, Bordeaux and various other cities to back their counterparts in La Rochelle. On several occasions, they encouraged the mayor of La Rochelle, Jean-François Fountaine, and the prefect of Charente-Maritime, Nicolas Basselier, to take note of the fifth part of the sanctions voted unanimously, by the States members of the European Union, on April 8, 2022. According to the activists, this text prohibits Russian ships from entering EU ports.

« Shtandart », le navire russe qui viole les sanctions européennes avec le soutien des autorités de La Rochelle

Le dimanche 11 décembre à l’invitation de l’association « Ukraine Atlantique », une centaine d’Ukrainiens et de Français sympathisants de l’Ukraine, sont venus de Rennes, de Saint-Malo, de Caen, de Paris, de Nantes, de Saintes, de Bordeaux et de différentes autres localités apporter leur soutien à leurs homologues de La Rochelle. À plusieurs reprises, ils ont incité le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, et le préfet de Charente-Maritime, Nicolas Basselier, à prendre connaissance du cinquième volet des sanctions voté, le 8 avril 2022, à l’unanimité des Etats membres de l’Union européenne. Depuis lors, les navires russes ont, juridiquement, interdiction d’entrer dans les ports européens.

Réponse de « No Shtandart in Europe » concernant l’article de Sud Ouest sur la manifestation contre le viol rochelais du 5e paquet des sanctions

Chère Madame,

Nous avons lu avec intérêt votre article paru ce jour, le 10 décembre 2022, dans le journal Sud Ouest. Nous tenons à vous remercier d’annoncer notre manifestation de demain. Votre texte a, de plus, le grand mérite de donner les étonnantes justifications invoquées par la municipalité de La Rochelle et par la préfecture de Charente-Maritime en ce qui concerne leur implication dans le viol du cinquième volet des sanctions européennes. Ceci confirme leur engagement déterminé dans une affaire, qui bafoue la signature de la France et la décision unanime des pays européens.

Scandale de la frégate russe « Shtandart » à La Rochelle: informations clefs

La fable du Shtandart à La Rochelle interroge sur le fonctionnement de notre société, tant en ce qui concerne ses rapports avec la morale, que ses liens avec la réalité, l’Etat de droit, la séparation des pouvoirs et l’influence des réseaux pro-russes sur son opinion. Toutefois, même sans l’utile contradiction qu’impose cette fiction, aucun de ses éléments n’est de nature à justifier l’exemption dont jouit impunément le navire russe concernant le 5e volet des sanctions européennes, adopté à l’unanimité des Etats membres, le 8 avril 2022.