Les faux profils et la fausse domiciliation russe du troll Laurent Courtois – Analyse par Bernard Grua

Déconstruction méthodique et documentée, par Bernard Grua, de la fable russe élaborée par le troll Laurent Courtois. Analyse de sa chaîne de faux comptes et de la méthode employée pour semer le chaos et la discorde dans la communauté francophone ayant rejoint les russo-séparatistes du Donbass.

Publicités
laurent courtois faux comptes et fausse Russie
Afin de légitimer des prises de positions humiliantes à l’égard des personnes, de tous bords, qu’il entend contrer, le troll Laurent Courtois prétend résider en Russie. Un faisceau d’indices convergents met à mal cette assertion. L’examen de l’usage qu’il fait de ses faux comptes dévoile la supercherie de ce troll localisé dans la région Auvergne Rhône Alpes. La revue des faux comptes montre, aussi, que l’acharnement de Laurent Courtois cible majoritairement ceux qui appartiennent au camp dont il dit faire partie, à savoir les partisans d’une ligne pro-Kremlin. L’étude présentée ici n’a bénéficié d’aucune information autre que celle qui a été révélée par le troll Laurent Courtois, de façon délibérée ou par amateurisme.

Sommaire du document

1. Comment, tel un ouvrier de la dernière heure, le troll Laurent Courtois n’apparaît qu’en avril 2015?
2. Pourquoi le principal «fait d’arme» du troll Laurent Courtois, «collaborateur de Novorossia Today à Donetsk», est une intox ?
3. Comment le troll Laurent Courtois révèle qu’il est en France et non pas en Russie?
4. Comment le troll Laurent Courtois sacrifie son «armée de trolls» : les faux comptes Paul Dujardin, Владислав Грачёв (Vladislav Grachev), Василий Гончаров (Vasily Goncharov), Варлаам Головкин (Varlaam Golovkin) et Jean Duchemin ?
5. Pourquoi après avoir renommé ses faux comptes, le changement d’adresse email et les re-routage des IP n’arrivent pas à faire illusion?
6. Comment les faux comptes jouaient « l’armée de trolls » de Laurent Courtois?
7. Quels sont les autres comptes et pages du troll Laurent Courtois?


Annexes

Annexe 1: Exemple de commentaires Agoravox où Laurent Courtois appuie sa légende Potemkine d’une vie en Russie avec des annonces mécaniquement impossible
Annexe 2: Article RFI commenté par un faux compte du troll Laurent Courtois
Annexe 3: Liste des liens vers les articles Sputnik commentés par au moins un des faux comptes du troll Laurent Courtois
Annexe 4: Liste détaillée, des commentaires de Laurent Courtois sur le blog «Bernard Grua | Regards sur le monde» avec dates heures, adresses email et IP
Annexe 5: Sélection de captures d’écrans des commentaires de Laurent Courtois sur le blog «Bernard Grua | Regards sur le monde» montrant les différentes IP utilisées

Retour Sommaire

1. Comment, tel un ouvrier de la dernière heure, le troll Laurent Courtois n’apparaît qu’en avril 2015?

1.1. Le silence jusqu’en avril 2015

Lors du Maïdan, novembre 2013 – février 2014, Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 2014 était inexistant. Il n’existait pas, non plus, pendant l’annexion de la Crimée par la Russie, mars 2014, ou pendant la phase la plus meurtrière de la guerre du Donbass : la destruction du vol MH17 ainsi que les batailles d’Ilovaïsk (10 août – 2 septembre 2014), de l’ aéroport de Donetsk (28 sept. 2014 au 21 janvier 2015) de Marioupol (janvier 2015) et de Debaltseve (17 janvier au 18 février 2015). Il se révèle comme « troll-activiste » bien après le cessez le feu, soit en avril 2015. Avant cette date, totalement silencieux, il ne prenait pas de position pro-russe ou pro-Poutine.
De même, avant août 2015, date de rupture du contrat, le troll Laurent Courtois ne s’est pas intéressé à l’affaire Mistral. Tous ces événements auxquels il n’a pas pris part, même de façon distante, seront, par la suite, des sujets qu’il commentera dans une orthographe non maîtrisée. Il s’exprimera, en vétéran, aussi abondamment que pompeusement, avec une plume où l’injure est souvent explicite, où l’absence de preuves vaut confirmation des suppositions les plus fantaisistes et où une diffamation, souvent, scandaleuse, entretiennent un cercle d’admirateurs.

1.2. En avril 2015, un démarrage tardif

– Sur VK (le Facebook russe), le premier post, sur son compte « C.laurent », date du 19 mars 2015 et concerne les « Cyber Berkut ».
– Laurent Courtois crée le blog « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire » et commence à y publier des articles pro-Kremlin le 19 avril 2015.
– Le troll ouvre un compte Google+, « laurentcourtois1974 »,  pour partager, ce même 19 avril 2015, une quinzaine « d’articles » de son nouveau blog « Chronique de l’Ukr(haine) ordinaire ». Ses premiers courts papiers ne sont, principalement, que de rapides assertions négatives, format Facebook, concernant des informations parues sur les médias « mainstream ».
– Son compte Tweeter, «@patapos »  ouvert en 2012, sommeille jusqu’au 28 février 2015, date à laquelle il retweete, sans y ajouter aucun commentaire, un article de France Info disant que l’opposition russe met en cause le Kremlin dans l’assassinat de Nemtsov. Il y partage son blog à le 27 avril 2015.

1.3. L’humiliation comme arme, la promotion personnelle comme finalité et le chaos comme résultat

D’avril 2015 à septembre 2015, le troll Laurent Courtois se construira une forme de légitimité de combattant en attaquant les Français pro Kiev sur son blog de façon généralement outrancière et mensongère. A partir de septembre 2015, date de sa première publication sur Novorossia Today,  il cible les Français Pro-Russes du Donbass de façon systématique.

Retour Sommaire

2. Pourquoi le principal « fait d’armes » du troll Laurent Courtois, « collaborateur de Novorossia Today à Donetsk », est une intox?

On ne reprendra pas, ici, les détails de l’analyse approfondie qui a été réalisée par « Dom66 » sur «Donbass Libre» concernant les relations de Laurent Courtois avec « Novorossia Today« , entre septembre 2015 et janvier 2017 – « Laurent Courtois a-t-il été véritablement collaborateur de «Novorossia Today» à Donetsk? »Nous nous contenterons d’en citer la conclusion.
« Nous constatons que Courtois ne fut qu’un contributeur temporaire, intermittent et délocalisé de Novorossia Today. On ne peut pas parler de collaboration journalistique selon les conditions présentées au début de cet article, §1. En revanche, il n’est pas impossible qu’il y ait eu collaboration personnelle et échange d’information entre Svetlana Kissileva (Novopole, Novorossia Today) et Laurent Courtois, à des fins de parution sur le blog privé de ce dernier ou sur Agoravox. Si tel est le cas, la possibilité de publier sur Novorossia Today, offerte à Laurent Courtois, a pu être une forme de remerciement pour services rendus.
Quoi qu’il en soit, Laurent Courtois a, ainsi, principalement contribué à relayer, vers l’extérieur, des informations internes aux républiques du Donbass, étalant au grand jour, quand il ne les suscitait pas, les divisions des Français de Donetsk. Il est devenu évident que ce déballage n’a pas été réalisé en étant basé à Donetsk. Depuis lors, Laurent Courtois prétend résider en Russie. Il y a de bonnes raisons de croire qu’il s’agit d’une autre mystification. »
Ajoutons que l’adresse IP de Laurent Courtois dans un message qu’il nous a fait parvenir le 22 février 2016, période de collaboration avec Novorossia Today, était 88.137.130.115. Selon « IPLocation.net », elle est située en France (Auvergne Rhône Alpes). Le fournisseur est SFR.

Retour Sommaire

3. Comment le troll Laurent Courtois révèle qu’il est en France et non pas en Russie ?

3.1. Le troll montre qu’il ne connaît pas les Russes et la Russie

VK est le réseau social le plus utilisé en Russie, où il se place largement devant Facebook. Le troll Laurent Courtois au 27 octobre 2018 n’y a que «46 « amis ».Ce chiffre est en stagnation depuis le 12 mars 2018. Il était de 45 à cette date. Il comprend 6 comptes qui ont été annulés. Sur les 40 restants, on compte moins de cinq russes, dont le francophone eurasiste Aleksandr Douguin. On y trouve, par exemple: Guillaume Lopez, Svetlana Kisileva, Guillaume Cuvelier-Lenormand (compte désactivé), Erwan Castel, Alain Benajam, André Chanclu, Armelle Loeillot… A l’évidence, il s’agit d’un compte VK créé et «géré» par un Français résidant en France, qui n’a pas de contacts en Russie, et dont les seuls «liens» dans le monde russophone sont les Français de Donetsk. Il est étonnant que personne dans ses nombreux ennemis Pro-Russes n’ait relevé ce point.
Pour en savoir plus sur VK, lire: « Dieudonné, Soral, Le Lay… Pourquoi une partie de la fachosphère migre sur le «Facebook russe» »

Association Novopole: André Chanclu, Alain Benajam, Svetlana Kissileva
Association Novopole: André Chanclu, Alain Benajam, Svetlana Kisileva
Le troll Laurent Courtois si prolixe sur son blog, sur Novorossia Today et sur Agoravox n’a jamais produit de photos qu’il aurait réalisées en Russie. Il n’a jamais écrit de témoignage sur sa «vie en Russie». Il n’a jamais, non plus, réalisé d’interview de Russes vivant en Russie, même sur le base d’un questionnaire adressé par courrier électronique, comme il l’a, probablement, fait pour Guillaume Cuvelier. Il ne semble connaître réellement personne en Russie.

De plus, le troll Laurent Courtois montre une méconnaissance des usages russes, qu’il n’ignorerait pas s’il avait réellement séjourné dans ce pays. Voici l’extrait d’une réponse  qui a été faite à un de ses commentaires sur ce blog le 11 octobre 2018 : « …les lecteurs ne manqueront pas de noter que vous qualifiez, aussi, la Russie de «QUART-MONDE»!!! Quel imbécile vous faites! Même un Ukrop n’aurait pas osé. Les russophiles (dont je suis) et les poutinophiles (dont je ne suis pas) apprécieront. Pour ma part je trouve cette affirmation aussi infecte que votre personnage. Je vous suggère une nouvelle fois d’aller en Russie. Vous y apprendrez le respect et vous ne pourrez certainement pas y tenir des propos aussi primaires. Vous comprendrez qu’il y existe des coutumes différentes des pratiques occidentales, y compris l’échange de petits objets, et qu’il est de bon ton de ne pas les tourner en dérision, si l’on souhaite ne pas passer pour un Nekulturni. Non, troll Laurent Courtois, on n’achète personne avec une carte postale ou un souvenir. Cessez ces élucubrations lubriques et racistes. »

Lire, ici, ce qui sert de base à cette calomnie du troll Laurent Courtois: Agoravox | Bernard Grua – « La « Fotosessiya » une culture photographique russe et ukrainienne »

3.2. Le troll affirme pourtant vivre en Russie

3.2.1. Des profils de comptes sur les réseaux sociaux indiquant la Russie comme lieu de résidence

Selon son compte Facebook, le troll Laurent Courtois prétend (26/10/2018) habiter à St Petersbourg.  Il s’y est longtemps déclaré « Chef troll à troll Russia ». Selon son compte tweeter (26/10/2018) il travaillerait à « Usine des Trolls St Petersburg ».

Laurent Courtois Facebook Rocco Siffredi
Page Facebook du troll Laurent Courtois d’octobre 2018. Le lieu de résidence, toujours indiqué, est Saint Pétersbourg. En revanche l’activité de troll a disparu. Noter la photo de profil empruntée à Rocco Siffredi, acteur pornographique, ainsi que sa citation, elle aussi, pornographique: « Je sens qu’on touche le fond ».

3.2.2. Dans ses commentaires sur Agoravox, Laurent Courtois cultive sa légende d’une vie en Russie

Entre janvier 2017 et octobre 2018, le troll Laurent Courtois a posté 423 commentaires sur Agoravox. On n’en dressera pas la liste ici. On ne retiendra que des extraits proposés à l’Annexe 1. Il y est observé que Courtois, au détour d’autres sujets, prétend vivre en Russie. Ce message est régulièrement placé en arrière plan, pour s’insinuer dans l’inconscient de chacun. Il est totalement entré dans le bruit de fond et est admis comme une évidence. Ce qui va, ci-après, se révéler une imposture n’a jamais été remis en question de façon sérieuse et argumentée tant par les Pro-Kiev que par les Pro-Russes du Donbass. Pourtant, même ces commentaires visant à accréditer une vie en Russie ne résistent pas, pour certains à l’analyse comme indiqué en remarque sur cette même Annexe 1.

3.2.3. Dans ses messages de harcèlement en mp Facebook, le troll ne manque pas de rappeler qu’il vit en Russie

Pour la construction de ses fakes, le troll Laurent Courtois provoque ses cibles de manière à obtenir des information qui conforteront son caractère d’homme bien informé ayant mené une enquête sérieuse, à première vue. Voir « Harcelé par le troll rouge-brun, Laurent Courtois, « contributeur » et « modérateur » chez Agoravox » ainsi que « Agoravox, Novorossia Today, le divan de Laurent Courtois, « fake-troll » de St Pétersbourg» 
Ainsi, il écrit, en message privé (mp), le, jeudi 15 février 2018, : « allez, hop c’est bientôt minuit ». Il lui est fait remarquer qu’il était 21:50 en Savoie (sa précédente photo de profil, sans visage, présentait un cycliste près d’un lac savoyard). Le décalage horaire, de deux heures, mentionné par le troll a pour objectif de faire croire qu’il se trouverait en Russie. Pour l’information du lecteur « Jacquie et Michel », « Rocco Siffredi », « J’suis pas chasseur mais… » et les petites filles en uniforme font partie des addictions du troll Laurent Courtois voir l’article « Comment Bernard Grua, prit fait et cause pour l’Ukraine ? »  § 3.6. ou seulement l’illustration.
Message de Laurent Courtois minuit
Le vendredi 16 février 2018 à 18:30, heure française, le troll indique qu’il va dîner car il serait déjà 20:30 chez lui. A titre d’autodérision, il écrit Chambéry au lieu de St Petersburg.
Le troll va manger

3. 3. Au moment où il se dit en Russie, le troll utilise une adresse IP en Auvergne Rhône Alpes

Les 15 et 16 février 2018, on a vu que le troll prétend, en mp, vivre en Russie. Dans le même temps, il vient poster des commentaires sur le blog «Bernard Grua | Regard sur le monde».
Laurent Courtois commentaires troll Donbass
Pour voir les deux commentaires détaillés suivre les liens #comment-5071 et #comment-5105
Le 14, le 15 et le 16 février 2018, le blog n’a reçu aucune visite depuis la Russie et pourtant, le troll nous a montré qu’il est venu sur le site puisqu’il y a même fait des commentaires.
Aucune visite de Russie sur site web Bernard Grua
Le troll utilise l’adresse IP 78.125.241.251, qui selon « IPLocation.net »  est située en France (Auvergne Rhône Alpes) et dont le fournisseur est SFR.
Nous avons ici, la preuve que le troll est en France alors qu’il prétend être en Russie.
Tout aussi intéressant est le fait que le troll va utiliser la même adresse IP et ainsi détruire sa chaîne de faux comptes.

Retour Sommaire

4. Comment le troll Laurent Courtois sacrifie son «armée de trolls» : les faux comptes Paul Dujardin, Владислав Грачёв (Vladislav Grachev), Василий Гончаров (Vasily Goncharov), Варлаам Головкин (Varlaam Golovkin) et Jean Duchemin ?

4. 1. Paul Dujardin et Laurent Courtois sont deux comptes d’un même troll

Le 16 février 2018 à 18:30 le troll annonce qu’il va «manger», voir §3.2. En réalité, à 19:00, il va commenter sur le blog sous un autre article et sous un autre nom. Il s’agit de son faux compte, typé pègre pornophile, Paul Dujardin. Ici, il joue le vieil ami du proxénète kiévien que serait son adversaire. Pour voir l’intégralité du commentaire suivre le lien  #comment-5095.

Laurent Courtois Paul Dujardin Bordel Donbass

Paul Dujardin utilise l’adresse IP 78.125.241.251 qui est celle de Laurent Courtois. Nous avons donc la preuve qu’il s’agit de la même personne.

4.2. Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) est la même personne que Paul Dujardin et Laurent Courtois.

Le 16 février 2018 à 19:40, Paul Dujardin vient attribuer la note la plus basse à la page Facebook, « Voyage au pays des trolls »». Moins de deux minutes après, le temps de changer de connexion Facebook, Владислав Грачёв (Vladislav Grachev), vient procéder de même.
Avis faux comptes Grachev, Dujardin, Laurent Courtois
Le 17 février 2018 à 20:01 Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) vient attribuer la note la plus basse à « Best Inventory », la page professionnelle Facebook de Bernard Grua. Deux minutes après, Paul Dujardin se livre à la même opération.
Nouveau avis Grachev Dujardin Courtois Russie
Nous avons donc la preuve que Jean Dujardin, ayant la même IP que Courtois, est aussi Vladislav Grachev.
En 24 heures, Laurent Courtois a prouvé qu’il était Vladislav Grachev et Paul Dujardin tout en démentant le fait qu’il résidait en Russie.

4.3. Laurent Courtois renomme ses faux comptes Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) en Василий Гончаров (Vasily Goncharov) et Paul Dujardin en Jean Duchemin.

Comme les deux faux comptes Facebook précédents ont été découverts, Laurent Courtois va les renommer au lieu d’en créer de nouveaux. Ce qui aura seulement pour effet de faire apparaître leur avis sous le nom de remplacement, en en facilitant leur suivi.
Le troll Lautent Courtois renomme ses comptes

4.4. Laurent Courtois, alias Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) devenu Василий Гончаров (Vasily Goncharov), s’apelle maintenant Варлаам Головкин (Varlaam Golovkin)

En octobre 2018, Paul Dujardin s’appelle toujours Jean Duchemin. En revanche Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) est renommé en Варлаам Головкин (Varlaam Golovkin). L’individu présenté sur ce faux compte, sensé être né à Koursk et annonçant résider à Moscou, est important. Il est utilisé pour décrédibiliser les Français qui se prononcent sur la Russie, sur l’Ukraine ou sur le Donbass en apportant un point de vue « russe authentique ». Paul Dujardin-Jean Duchemin est un Français plus spécialisé dans le propos injurieux, voire pornographique comme nous avons pu l’observer au § 4.1.
Confirmation des faux comptes de Laurent Courtois Ukraine
– Voir sur Facebook l’avis des faux comptes concernant « Voyage au pays des trolls », aujourd’hui.
– Voir sur Facebook l’avis des faux comptes concernant « Best Inventory », aujourd’hui.
De même sous l’article Sputnik, « Lasse des médias maintream, cette Française part dans le Donbass pour juger par elle-même » du 5 septembre 2017 (donc avant février 2018), que l’on évoquera plus en détail au § 6.2. on comprend l’impact du fait que le troll ait renommé ses faux comptes. Si l’on consulte la page de Sputnik aujourd’hui (octobre 2018) un contradicteur répond nommément à Владислав Грачёв (Vladislav Grachev) sous un commentaire qui semble être de Варлаам Головкин (Varlaam Golovkin). Il n’existe plus de Grachev sur cette page. Grachev, sous Facebook, a été renommé en Goncharov puis Golovkin. Il en est de même partout où le troll Laurent Courtois commente en utilisant ses comptes Facebook.

En octobre 2018, le troll Laurent Courtois  est aussi le pornophile Jean Duchemin  et le «Russe de Koursk», résidant à Moscou, Varlaam Golovkin.

Retour Sommaire

5. Pourquoi après avoir renommé ses faux comptes, le changement d’adresse email et les re-routage des IP ne permettent pas à Laurent Courtois de faire illusion ?

Le tableau, ci-dessous, présente une synthèse de la provenance des commentaires émis par le troll Laurent Courtois sur le blog «Bernard Grua| Regards sur le monde». On y observe que le troll a largement commenté jusqu’au 17 février 2018. La révélation de ses faux comptes grâce sa méconnaissance du rôle des adresses IP a stoppé son élan. A partir du 9 mars 2018 et jusqu’à ce jour, Courtois Laurent passera par le re-routage IP de « Lease Web BV » ou d’« OVH hosting Inc ». Il utilisera donc les IP suivantes:  85.17.24.66 (Amsterdam, Pays bas) , 37.58.58.206 (Francfort, Allemagne), 207.244.66.70 (Manassas, Etats Unis), 192.99.56.22 (Québec, Canada). Aucune de ces IP ne correspond à la Russie.
Aux dates des commentaires postés sur le blog « Bernard Grua | Regards sur le monde », on ne peut pas, sauf exception (il y a, par exemple, depuis longtemps, des lecteurs du blog se trouvant en Russie ou aux USA) voir de connexion depuis la Russie ou depuis les territoires dont proviennent les IP re-routées.
Géographie des IP du troll
Le troll Laurent Courtois ne se trouve donc pas dans les pays où il prétend être, directement (Russie) ou indirectement (re-routages IP). Il est en Auvergne Rhône Alpes.
De même qu’il a re-routé ses IP, le troll a, en mars 2018, changé son adresse email trop française, courtois.laurent@live.fr, par une adresse plus « russe » à savoir courtois.laurent@mail.ru. « Mail.ru»  ne prouve rien hélas. N’importe qui, en France, peut avoir ce type d’adresse. Finalement, le troll abandonnera courtois.laurent@mail.ru pour revenir, le 11 octobre 2018, à courtois.laurent@live.fr. La liste exhaustive des commentaires du troll est en Annexe 4.

Retour Sommaire

6. Comment les faux comptes jouaient « l’armée de trolls » de Laurent Courtois ?

6.1. Construire une fausse discussion avec plusieurs profils

Sous l’article RFI, voir capture écran en Annexe 2, de Sébastien Gobert, du 16 septembre 2016,  on observe comment Laurent Courtois utilise le faux profil Facebook Vladislav Grachev (la capture datant d’octobre 2018 ce dernier a été renommé en Golovkin, voir § 4.4.), pour apporter un « point de vue russe » en appui de son propos. Ce que dit Grachev-Golovkin est intéressant. Il complimente «Sébastien Gombert» (sic) en lui attribuant un «esprit vif ». Pourtant moins d’un an auparavant, le 27/11/2015, dans un «texte» paru sur Novorossia Today, le même Laurent Courtois titrait « France Inter toujours à la pointe du soutien aux fascistes ukrainiens ». Il y reprochait à Sébastien Gobert une description bienveillante du quotidien des soldats ukrainiens « fascistes » présents sur le front. «Ukraine : le Donbass, toujours en guerre ».
Ceux qui liront intégralement la discussion y feront une autre observation d’un fait mineur mais qui n’est pas anodin. Ils verront que Grachev-Golovkin contredit une jeune personne en la qualifiant de Galicienne, lui déniant ainsi le droit de s’exprimer en tant qu’Ukrainienne. En effet, selon Courtois, seuls les habitants de l’Est sont des vrais Ukrainiens. Il se trouve que la personne concernée est de Zaporijia comme le montre les éléments publics de son profil Facebook.
On a bien l’affichage du vice congénital des pseudo-raisonnements de ce troll. La démonstration peut, auprès de certains lecteurs, se tenir. Toutefois, son point d’origine est quasi systématiquement un bluff et une affabulation. Oubliant depuis quoi le faussaire est parti, les simples lecteurs sont impressionnés par l’apparente démarche « intellectuelle » et « scientifique » de cet individu. Il peut ainsi, au choix, qualifier ses contradicteurs d’ affabulateurs, antifas, bandéristes, complices de crimes contre l’humanité, déments, escrocs, espions, fascistes, génocideurs, menteurs pathologiques, néo-nazis, pédophiles, pervers sexuels, révisionnistes, russophobes hystériques, traîtres, etc. au gré de ses envies et sans souci de ses propres contradictions.

6.2. Troller Sputnik News et harceler Christelle Néant sous les faux comptes Grachev-Goncharov-Golovkin et Dujardin-Duchemin

Le mercredi 4 octobre 2017, Laurent Courtois s’exprime sur Sputnik dans un commentaire Agoravox: «… doit-on considéré (sic) ce site (note BG: Sputnik) comme sérieux ? La réponse est non, dans le groupe Rossya Sigodnya, RT tient le rôle de média de référence, Sputnik quant à lui se focalise sur des lecteurs plus jeunes, plus portés sur le sensationnel, fantastique et le paranormal (extra-terrestre à Gogo..monstres).» Sputnik est « loufoque » et elle (sic) est allée allonger la longue liste de documents faussement liés au Kremlin. »
Laurent Courtois est pourtant un lecteur assidu de Sputnik. Il est venu en commenter 33 articles, jamais sous sa vraie identité mais sous celle de Grachev-Goncharov-Golovkin et, moins fréquemment, sous Dujardin-Duchemin. La liste détaillée de ces articles Sputnik commentés par au moins un faux compte de Courtois est présentée en Annexe 3.
Deux articles de Sputnik méritent une attention particulière pour illustrer le mode de fonctionnement du troll Laurent Courtois. Le premier article, 5 septembre 2017, présente Christelle Néant (Кристель Нэан) comme une journaliste de qualité travaillant pour le Donbass russo-séparatiste « Lasse des médias maintream, cette Française part dans le Donbass pour juger par elle-même ». Cette promotion de Christelle Néant par un organe d’information du Kremlin a suscité la frustration de Laurent Courtois. Christelle Néant ayant succédé à Laurent Brayard comme rédactrice française de DONI Press, site web séparatiste pro-russe de Donetsk est, en effet, devenue la cible favorite de Laurent Courtois. Cette rivalité explique, en grande partie, l’aigre commentaire Agoravox du 4 octobre 2017 de Laurent courtois concernant Sputnik News, présenté ci-dessus. Toujours est-il que, sûr de l’impunité qu’assure son compte Grachev-Goncharov-Golovkin, le troll Laurent Courtois use de son répertoire diffamatoire. De plus, il sollicite son compte pornophile, Dujardin-Duchemin, pour une de ses spécialités, l’imprécation obscène: «Bonjour, vous voulez des photos des Soirées de Chez Doni pour en juger ! Vous allez voir c’est mieux que les hotels 4 étoiles, c’est la Get (sic) set de Donetsk.» Evidemment le troll ne fournit aucune des photos proposées.
Le deuxième article de Sputnik News qui doit être examiné est: « L’armée ukrainienne préparerait une percée dans le Donbass », du 09/06/2018  Ce texte reprend les propos de Christelle Néant à moins qu’il ne soit écrit par elle. Il s’agit de l’imminence, contestée par Courtois, d’une attaque de Kiev sur le Donbass. Là aussi, sûr de son anonymat, le troll Laurent Courtois fait cette fois plus court en utilisant son compte Grachev-Goncharov-Golovkin : « NEANT TA GUEULE ! »

Retour Sommaire

7. Quels sont les autres comptes et pages du troll Laurent Courtois

Bien qu’il ne s’agisse ni d’un faux compte, ni d’un compte caché, il est utile de prendre connaissance de l’ensemble des commentaires Agoravox émis par le compte « Laurent Courtois », sans se limiter à notre petite sélection précédente. Le pilonnage méthodique et permanent à l’égard de Christelle Néant est tellement systématique qu’on se demande s’il n’atteint pas le but inverse de celui que le troll s’est fixé. Plus important, on y retrouve l’intégralité de son panel de trollisme ainsi que de ses méthodes de manipulation à l’attention de ceux qui le suivent, voire surenchérissent. Cette lecture permettra, enfin, à chacun, de décider ou non de lever les réserves émises sur l’auteur des pages mentionnées au § 7.3. et au § 7.4.

7.1. Le Figaro, compte de troll

Le 27 avril 2015, (début de l’activisme pro-Kremlin de Courtois, voir § 1.2.) est créé le compte «Courtois Laurent Alexandre » sur le site du Figaro. Il sert, depuis cette date, à commenter, voire à troller les articles de ce journal.

7.2. Jacouille, page FB de diffamation

En novembre 2015, est créé la page Facebook « Les aventures de Sieur Erwann et de Laurent la Fripouille ». Elle a pour objectif de harceler et de dénigrer Erwan Castel et Laurent Brayard, qui avaient, au cours de l’été 2015, appuyé la diffamation de Courtois à l’égard des Pro-Kiev. Cette page a été supprimée sans que la cause en soit connue. Elle est présentée dans l’article « Un rat devenu hyène dans le crépuscule de Novorossia ».

7.3. Bernard Naoned, usurpation d’identité

Le 19 janvier 2016, apparaît le faux compte Facebook « Bernard Naoned »,  «Naoned» veut dire Nantes en Breton. Il s’agit d’une forme d’usurpation de l’identité de Bernard Grua de façon à le couper des autres activistes anti-poutine en y affichant des posts crédibles et d’autres excessifs, en venant provoquer les pro-Ukraine. Laurent Courtois y a ses entrées, chez ceux de la droite très dure, grâce aux informations qu’il a révélé sur les volontaires français Pro-Russes « d’Unité Continentale ». Il y avait d’ailleurs partagé sa page «Les aventures de Sieur Erwann et de Laurent la Fripouille» Plus d’information sur ce faux compte est visible ici. «Bernard Naoned” histoire d’une imposture et d’une déchéance».  La page «Bernard Naoned» cesse ses publications en décembre 2016, bien qu’elle reste ouverte. La paternité de cette création ne peut pas être attribuée formellement à Laurent Courtois. Pourtant, il en serait, pour de multiples raisons, l’auteur le plus crédible.

7.4. Le « pipeau » de DONIPress, page FB de diffamation

Le 12 avril 2016, est créée la page Facebook « DENi agence internationale de pipeau de Donetsk« . Elle visait directement « DONI Press » et particulièrement Laurent Brayard (prédécesseur de Christelle Néant sur ce media de la DNR). A cette époque Laurent Courtois était contributeur de «Novorossia Today», site web concurrent de « DONI Press » au Donbass. Voir « Laurent Courtois a-t-il été véritablement collaborateur de «Novorossia Today» à Donetsk? »  Il n’existe pas de preuve que Laurent Courtois soit le créateur de cette page. Toutefois, le ton, les allégations infondées et la violence des attaques sont très voisins de ce que l’on peut trouver dans «L’humanitaire spectacle au Donbass : l’école française, du show à l’escroquerie » publié par Courtois le 14 octobre 2016. Ce papier ciblait, lui aussi, principalement Laurent Brayard.
Il faut tenter de ne pas qualifier les écrits de Laurent Courtois afin de laisser le lecteur se faire sa propre opinion. Pourtant, on ne peut pas éviter de mentionner, sur la page Facebook précitée, le caractère particulièrement ignoble de certains posts ainsi que leur délire pornographique et pédophile tels ceux du 12 avril 2016, du 14 avril 2016 et du 17 mai 2016. On est bien là au cœur des méthodes les plus radicales de la fachosphère. Voir « Calomnie, diffamation, menaces de violence et autres outils au service de la peste brune ».
Quelques bribes d’une réalité détournée, quelques photos anodines et publiques, une vidéo amicale, quelques pseudos confidences anonymes et non sourcées permettent de construire un fake scandaleux. L’auteur de ces publications ne juge pas nécessaire d’apporter la moindre preuve ou la moindre pièce justifiant ses calomnies. Le « droit de réponse » de Laurent Braillard sera tourné en dérision. Néanmoins, malgré toute l’indignation que peut causer une telle malfaisance, il n’est pas inutile de rappeler aux «victimes» de Courtois l’adage «Nemo auditur propriam suam turpitudinem allegans». Elles font partie de l’audience qui a fabriqué ce troll et a participé à ses campagnes diffamatoires en validant un mode opératoire repris, par la suite, contre Brayard. Voir « Comment Bernard Grua, prit fait et cause pour l’Ukraine ? » et « Donetsk, Novorossia: la liste de Brayard ».
Finalement, cette page diffamatoire a été renommée «Save Donbass pipeau : escroquerie humanitaire et tourisme de guerre», le 27 septembre 2016. A cette date, elle arrêtera ses publications, Braillard ayant quitté le Donbass et Laurent Courtois mettant fin, 3 mois après, à ses contributions sur Novorossia Today.

7.5. G+ Dujardin, faux compte de partage et de troll

En janvier 2017 Laurent Courtois crée le compte Google+« Paul Dujardin ». En octobre 2018 ce compte existe toujours. Il n’a pas été renommé, comme le compte Facebook voir § 4. Il a servi à partager quatre articles de Laurent Courtois et n’a fait aucune autre publication. C’est ce compte qui viendra troller le blog « Bernard Grua | Regards sur le monde » et dévoilera la chaîne des fausses identités de Courtois voir § 4.1.

7.6. G+ Laurent Alexandre, faux compte de partage

En janvier 2017, toujours, Courtois crée le compte Google+ « Laurent Alexandre », ses deux premiers prénoms, voir § 1. Il y a partagé deux articles et n’y a fait aucune autre publication.
On peut raisonnablement penser que le troll Laurent Courtois dispose d’autres faux comptes qui n’ont pas été mentionnés ici tant il est adepte de cette pratique. Il en existe, peut-être, sur Agoravox où le troll Laurent Courtois est très présent. Néanmoins, aucun n’a pu être identifié avec certitude, à ce jour. Après avoir pris connaissance de ce document, il est probable que le troll crée de nouveaux faux comptes, ne se contentant pas, cette fois, de renommer des anciens profils.

Retour Sommaire

Conclusion :

La diffamation du troll Laurent Courtois et son impact sur la réputation tant professionnelle que personnelle présentent un préjudice pénible. Toutefois, ces attaques « ad personam », très largement intervenues après la rupture du contrat Mistral, n’ont représenté aucun intérêt pour la cause pro-Kremlin, que le troll dit défendre. Il s’agissait bien d’objectifs personnels mais non pas d’une stratégie d’activiste. En revanche, le harcèlement de Laurent Courtois et son acharnement subséquents ont permis d’en apprendre beaucoup plus sur le personnage ainsi que d’appuyer la reconquête d’une réputation numérique mise à mal tout en replaçant la réputation du troll Laurent Courtois là où elle doit se trouver. On a pu prouver que cet individu ne réside pas en Russie mais dans la région Auvergne Rhône Alpes. On a pu découvrir ses deux principaux faux comptes appelés, aujourd’hui, (30/10/2018) Jean Duchemin et Varlaam Golovkin (Варлаам Головкин).
Cette contre-offensive a permis surtout de découvrir que, si le tort causé à la cause Pro-Kiev, au delà des atteintes personnelles, a été marginal, voire inexistant, il n’en est pas de même pour la cause pro-russe. Le troll y a consacré l’essentiel des ses efforts et de ses activités de trollisme Il a, dans le camp russo-séparatiste du Donbass semé méfiance, haine puis chaos. De plus, en occasionnant des règlements de compte publics, il a contribué à révéler des informations confidentielles qui ne seraient pas sorties du cercle des Français de Donetsk. Bien qu’il ne soit pas possible de se faire à l’idée de voir un allié dans cet individu si vulgairement immoral, force est de reconnaître que Laurent Courtois a bien mérité du Président Petro Porochenko, du camp français anti-Poutine et, probablement, du SBU.

Bernard Grua, Nantes, 01/11/2018

Actualisation, 05/11/2018: Quatre jours après la publication de cet article, le compte Facebook Paul Dujardin-Jean Duchemin a été désactivé. Le compte Grachev-Goncharov-Golovkin a, une nouvelle fois, muté. Il s’appelle: Евгений Онегин (Eugène Onéguine). La défroque du soldat de l’armée rouge a été mise au rebut. Maintenant, le troll fait appel à Pouchkine, comme nous montre les avis sur la page « Voyage au pays des trolls » tous les trois datés, toujours, du 16 février 2018. Avis faux comptes Laurent Courtois 05/11/2018.

Retour Sommaire

ANNEXE 1:

Exemple de commentaires Agoravox où Laurent Courtois appuie sa légende Potemkine d’une vie en Russie avec des annonces mécaniquement impossibles

  • 9 novembre 2016: « @Christelle Néant Encore des menaces de poursuites !!!! Vous rejoignez les Bernard Grua, Laurent Brayard and compagnie qui m’ont menacé de poursuite (sic). Ors(sic) cela fait plus d’un an voir(sic) 18 moi (sic) que j’attends. Et ce n’est pas moi qui comme Brayard me cache à Moscou… » 
    Note BG : A cette date, on peut penser que Laurent Courtois n’avait pas encore pensé indiquer qu’il habitait en Russie d’autant qu’il se disait « collaborateur » de Novorossia Today. Déposer une plainte sur quelqu’un dont on ne connait pas l’adresse et qui dispose d’un nom porté par tant d’autres personnes ne sert à rien. Le but de cette affirmation est de faire croire que Brayard et Néant sont du côté Pro-Kiev. Le but est aussi de dire que la justice lui a donné raison. Il annonce aujourd’hui, 17/10/2018, que la plainte a été classée sans suite. Alors qu’il n’ y a pas eu de plainte pour les raisons invoquées précédemment. Voir « Quand le troll Laurent Courtois outrage la justice française ».
  • 9 janvier 2017: «@ Christelle Néant Je sais qu’en juillet 2014, vous vous intéressiez assez peu au Donbass, mais nous avions déjà beaucoup bataillé contre la propagande Occidentale qui avait mis un point d’orgueil à montrer que les rebelles de la DNR, ne respectaient ni les dépouilles ni les affaires personnelles des victimes du MH17.»
    Note BG: Faux, premier « activisme » du troll, avril 2015. Donc, lui non plus ne s’intéressait pas au Donbass en juillet 2014. De plus son premier papier sur le MH17 date du 12 septembre 2017, soit neuf mois après la réponse qu’il fait à Christelle Néant.
  • 16 janvier 2017: «Pour mon sexe, il n’y a aucun doute. Pour ma nationalité au vu de mon orthographe spontanément déplorable, le doute pourrait se poser. » 
    Note BG: Vrai pour l’orthographe déplorable. Faux  pour le reste. Le troll est né le 10/01/1974 à Metz. Il valorise, ici, sa mauvaise orthographe pour laisser penser qu’il est d’une autre nationalité que française.
  • 24 janvier 2017: «Et personnellement, je ne suis expert en rien du tout. J’ai juste la prétention de vouloir faire partarger (sic) 3 ans d’observation de la crise ukrainienne.»
    Note BG: Vrai pour « expert en rien du tout ». Faux pour le reste. Les «observations» du troll Laurent Courtois n’ont pas commencé en janvier 2014 mais en avril 2015. Avant cette date, il n’a pas manifesté d’activisme pro-Donbass ou pro-russe. Donc, fin janvier 2017, il ne peut parler que de moins de deux ans d’observations.
  • 27 septembre 2017 « @pipiou «J’ai l’impression que la liaison entre Donesk (sic) et Agoravox est brouillée.» Dans mon cas il faudrait dire Moscou. Car je me refuse d’accepter un poste dans un journal de Donetsk, car je juge que la place d’un vrai pro-Kremlin et (sic) en Russie. Pour moi le Donbass est le concentré de toutes les forces anti-poutine de la Russie…Au Donbass, on marche pour le Donbass, pas pour la Russie ».
    Note BG: Mythomane. Laurent Courtois peut être contributeur gratuit de certain médias. En revanche, à le lire, personne n’en voudrait comme journaliste (expert en rien du tout, orthographe déplorable, pour le citer) et encore moins au Donbass où il a semé la zizanie. En ce qui concerne sa place à Moscou, on verra que ce qu’il en est.
  • 6 novembre 2017 « ..écrire avec des grosses moufles par -30° dans un goulag en Sibérie n’est pas aisé…»
    Note BG: Faux. Le troll n’a rien fait paraître sur le Goulag. De plus, le même jour (06/11/17) que son commentaire, il publie un papier sur le wahhabisme. Dans le même mois, il sortira un article sur Yoann Barbereau et un autre sur le «coup d’Etat» de Lougansk. L’auto dérision du troll est un moyen de pratiquer le «whataboutism» tout en ridiculisant son interlocuteur.
  • 8 novembre 2017 « ..J’en suis de ma poche, je paie le métro, 720 roubles les 20 billets, soit environ 50 centimes d’euro l’unité… »
    Note BG: Expérience non vécue. Information, aisément accessible, mentionnée ici afin de faire croire à une vie quotidienne sur place. Pourtant, il n’y a pas de ticket dans le métro russe. Il n’y a que des jetons, pour passage à l’unité ou des pass pour 10, 20, 30 etc. voyages. Le prix de revient unitaire est alors de 30 à 40 centimes d’Euros
  • 21 avril 2018 08:05  » …En ce moment, je suis dans les archives, russes depuis deux jours pour trouver une information pour un article sur les affabulations BHL. »
    Note BG: Impossible. Ce même jour, le troll publie un autre article et six commentaires sur Agoravox. Tous ça depuis les archives d’Etat de Moscou ? De plus, six mois après il n’a toujours pas publié d’article sur les affabulations de BHL. On note au passage le petit coup d’antisémitisme révisionniste. On pourra utilement examiner le goût de Courtois pour les articles nazis en lisant ceci: « Comment un modérateur d’Agoravox peut-il être client d’Espenlaub, dont le coeur de métier est la vente d’authentiques articles nazis? »
  • 21 avril 2018 14:49 « …je travaille en ce moment dans les archives d’état de Moscou, pour un petit article sur le mythomane BHL.. »
    Note BG: Impossible voir ci-dessus d’autant que le troll prétend être, le lendemain, à 8:28, dans les archives parisiennes du fond Marty.
  • 22 avril 2018 08:28 «Pour les archives sur lesquelle (sic) je travaille actuellement, pas besoin de parler russe, puisqu’il s’agit du fond Marty donc les langues de Molière et Cervantes sont suffisantes.»
    Note BG: Impossible. La veille, le troll prétend être dans les archives d’Etat à Moscou depuis deux jours. Le fond Marty est dans le «Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l’Université de Paris 1»  Le centre ouvre à 10:00 le lundi et à 14:00 les autres jours. Il est fermé le samedi et le dimanche. Le commentaire du troll est fait un dimanche à 8:28.
  • 1er juin 2018 « …Je dois reconnaççitre (sic) que moi aussi, je n’arrive plus à regarder la télévision française en streaming… Avant je ne regardais déjà quasiment qu’Arte et France 5. Mais depuis 2014, cela m’est de plus en plus désagréable. Arte est sous le joug de l’Ayatollah Levy ! Et France 5 n’a même pas besoin de lui, pour faire aussi bien. Il parait qu’en ce moment, il y a en France un super block-boster avec une version malienne de spiderman ? Encore un chef-d’oeuvre que je vais rater…. »
    Note BG: Nouvelle fable. TV « en streaming » et « je rate quelque chose ». Le troll veut laisser penser qu’il n’a pas accès à la TV française car se prétendant être en Russie. Nouveau petit coup d’antisémitisme, au passage.

Retour vers le § 3.2.2. «Dans ses commentaires sur Agoravox, Laurent Courtois cultive sa légende d’une vie en Russie».
Retour Sommaire

ANNEXE 2.

Article RFI commenté par un faux compte du troll Laurent Courtois

Article Sébastien Gobert commenté par le troll Laurent Courtois

Retour vers le § 6.1. «Construire une fausse discussion avec plusieurs profils»
Retour Sommaire

ANNEXE 3:

Liste des liens vers les articles Sputnik commentés par au moins un des faux comptes du troll Laurent Courtois

01) MH17: 30 M EUR pour l’enquête d’un détective privé
02) Attentat de Nice: 38 étrangers parmi les victimes
03) Policiers allemands Fusillade dans un hôpital à Berlin: un médecin mort, le tireur se suicide
04) Ces Ukrainiens qui appelaient à tuer des femmes et des enfants
05) Poutine limoge le chef de son administration présidentielle
06) Le mystère de l’eau verte du bassin olympique de Rio enfin résolu
07) Kiev demande à Berlin d’intensifier la pression sur la Russie
08) Un musée français vend sa collection en raison de la crise du tourisme
09) Pourquoi le Manneken-Pis mouille-t-il le drapeau ukrainien?
10) Ils ont pu faire parler une momie pour la première fois!
11) Ukraine: changez de nom et obtenez un iPhone 7 gratuit
12) Le centre culturel russe de Paris, nid d’espions !
13) Cinq Français périssent dans un accident d’avion à Malte
14) L’industrie navale russe peut construire des porte-hélicoptères de classe Mistral
15) Un pistolet-mitrailleur de la Seconde Guerre mondiale découvert dans un train en Russie
16) Ces lieux abandonnés où flotte le spectre de l’URSS
17) L’Ukraine dans le top-3 des pays les plus malheureux du mondeL’Ukraine dans le top-3 des pays les plus malheureux du monde
18) La Main du Kremlin a tremblé, «les candidats pro-Poutine» ont échoué
19) Miracle au Mexique: la statue de Jésus bouge pendant la messe
20) Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
21) Les «patrouilleurs de la charia» tchétchènes terrorisent l’Europe
22) Création de la Petite Russie (Malorossiya): Lougansk dément sa participation
23) Big Brother vous surveille: un drone US patrouille le ciel du Donbass
24) Donetsk prêt à transmettre les dépouilles du crash du MH17 aux Pays-Bas
25) Lasse des médias maintream, cette Française part dans le Donbass pour juger par elle-même
26) Une unité de reconnaissance de l’Otan dans le Donbass, selon la police locale
27) 70 ans de silence: la Défense déterre le passé militaire d’une île-volcan des Kouriles
28) Le fusil de précision du plus gros calibre au monde testé dans le Donbass (Vidéo)
29) Poutine prend la défense d’un vétéran écarté par sa garde rapprochée (vidéo)
30) Arnaque à la crème antirides: Brigitte Macron «agacée» par l’usurpation de son image
31) L’armée ukrainienne préparerait une percée dans le Donbass
32) Un chasseur français découvert dans un lac russe
33) Syrie: Homs redevient un centre industriel de la région
Retour vers le § 6.2. «Troller Sputnik News et harceler Christelle Néant sous les faux comptes Grachev-Goncharov-Golovkin et Dujardin-Duchemin»
Retour Sommaire

ANNEXE 4:
Liste détaillée, des commentaires de Laurent Courtois sur le blog « Bernard Grua | Regards sur le monde » avec dates heures, adresses email et IP

Nom Date Heure Adresse Email Adresse IP
Laurent Courtois 15/02/2018 12:02 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Paul Dujardin 16/02/2018 19:01 dujardin.polo@laposte.net 78.125.241.251
Laurent Courtois 16/02/2018 22:11 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 17/02/2018 09:13 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 17/02/2018 09:14 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 17/02/2018 14:17 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 17/02/2018 17:00 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 17/02/2018 19:06 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Courtois Laurent 17/02/2018 19:22 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Courtois Laurent 17/02/2018 19:52 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Courtois Laurent 17/02/2018 20:11 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Courtois Laurent 17/02/2018 23:22 courtois.laurent@live.fr 78.125.241.251
Laurent Courtois 09/03/2018 22:15 courtois.laurent@mail.ru 85.17.24.66
Laurent Courtois 11/03/2018 13:34 courtois.laurent@mail.ru 37.58.58.206
Laurent Courtois 11/03/2018 14:02 courtois.laurent@mail.ru 207.244.66.70
Laurent Courtois 16/03/2018 08:29 courtois.laurent@mail.ru 85.17.24.66
Laurent Courtois 10/10/2018 10:14 courtois.laurent@mail.ru 85.17.24.66
Laurent Courtois 10/10/2018 17:54 courtois.laurent@mail.ru 85.17.24.66
Courtois Laurent 11/10/2018 19:12 courtois.laurent@live.fr 85.17.24.66
Courtois Laurent 12/10/2018 22:58 courtois.laurent@live.fr 37.58.58.206
Courtois Laurent 13/10/2018 19:09 courtois.laurent@live.fr 85.17.24.66
Courtois Laurent 16/10/2018 08:32 courtois.laurent@live.fr 192.99.56.22

Retour vers le § 5. «Pourquoi après avoir renommé ses faux comptes, le changement d’adresse email et les re-routage des IP ne permettent pas à Laurent Courtois de faire illusion?»
Retour Sommaire

ANNEXE 5:

Sélection de captures d’écrans des commentaires de Laurent Courtois sur le blog « Bernard Grua | Regards sur le monde » montrant les différentes IP

Capture Adresses IP du troll

Retour Sommaire

Auteur : Bernard Grua

Bernard Grua a une large expérience internationale. ll réside à Nantes et est expert en conseil, réalisation et analyse d'inventaires, préalablement manager dans un cabinet d'audit anglo-saxon , Diplômé de Sciences Po Paris, officier de Marine de réserve. Hobbies: photographie, géopolitique, patrimoine maritime, reportages dans des pays lointains

Une réflexion sur « Les faux profils et la fausse domiciliation russe du troll Laurent Courtois – Analyse par Bernard Grua »

  1. A reblogué ceci sur Donbass Libreet a ajouté:
    Déconstruction méthodique et documentée de la fable russe élaborée par le troll Laurent Courtois. Analyse de sa chaîne de faux comptes et de la méthode employée pour semer le chaos et la discorde dans la communauté francophone ayant rejoint les russo-séparatistes du Donbass.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s