Harcelé par le troll rouge-brun, Laurent Courtois, « contributeur » et « modérateur » chez Agoravox

Le troll Laurent Courtois de la fachosphère rouge brune nous montre ses techniques de harcèlement en vue d’obtenir des informations pour la construction d’un nouveau fake.
Courtois Laurent tient un blog diffamatoire , « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire » portant principalement sur le Donbass occupé et l’Ukraine. Il a brièvement envoyé quelques papiers à Novorossia Today, de Donetsk. Il diffuse aujourd’hui ses polémiques par le biais d’Agoravox, média faisant preuve d’une large « tolérance » pour la « ré-information ».

Publicités

Laurent Courtois Laurent d' Agoravox et Novorossia, harcèle sous un faux compte 110318
Voici un exemple de harcèlement du troll Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz. Le troll utilise, pour communiquer par Messenger, le faux profil Vasilli(sic) Gontcharov https://www.facebook.com/Vasilligontcharov.
Le troll après quelques « publications » sur « Novorossia Today » est maintenant « contributeur » et « modérateur » sur « Agoravox« .

Photo profil Laurent Courtois Agoravox, Novorossia
(Vraie?) photo du profil de Laurent Courtois sur Agoravox

Aujourd’hui (11/03/2018), pour commenter sur ce blog, il utilise une fausse adresse IP, 37.58.58.206, en Allemagne, localisée dans une forêt au Nord de Francfort.  Le blog n’a reçu aucun visiteur d’Allemagne, ce même jour. Il n’a d’ailleurs eu, exceptionnellement, que des visiteurs de France en cette journée très calme. Le troll est, évidemment, en France.

Fausse adresse IP du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia
Le troll Laurent Courtois commente sur le blog avec une fausse IP allemande. Pas de visiteurs allemands, ce jour là, sur le blog.

1. Le troll Laurent Courtois et sa phobie anti-Maïdan

Maidan Harcèlement du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia

1.1. L’interview donnée sur Europe 1 et le « faux témoignage » du troll

Le troll fait référence à une interview, un vrai témoignage en direct, que j’ai donnée par téléphone à Europe 1, vers 6:30 du matin, le 19 février 2014, depuis le balcon de l’appartement que j’occupais au 17 rue Kreshchatik à côté du Mc Donald’s. Pour écouter ce témoignage audio: Affrontements à Kiev : « Il me semble entendre des détonations d’armes à feu » par Europe1fr.
Depuis ce balcon, on pouvait voir, à 150 mètres de là, brûler l’immeuble des syndicats. En revanche, on ne pouvait pas apercevoir Maïdan ni cet immeuble en restant seulement derrière la fenêtre. Mon récit détaillé de la journée du 18 et de la nuit du 19 février 2014:« Maïdan, petite brisure d’écorce calcinée et meurtrie, ne rompt pas ».

Nuit du 18 au 19 février 2014 pour Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia
Vue depuis l’appartement du 17 de la rue Kreshchatik dans la nuit du 18 au février 2014 lors de l’assaut sur Maidan

Voir aussi le témoignage vidéo, quelques heures après, de Sébastien Gobert, journaliste présent sur place. Ce témoignage confirme mes propos tenus sur Europe 1. Il en dresse, de plus, le lourd bilan humain

1.2. Le fake du troll concernant ses « nymphettes » dans l’hôtel de la place Maidan

Le troll a monté un fake à partir de ce témoignage afin de raconter que je logeais dans un hôtel de la place Maïdan. J’étais, en location pour quelques jours, au 17 de la rue Kreshchatik, voir plan ci-dessus. Le troll avait connaissance de l’information exacte.  Il a préféré affirmer que je suivais la révolution depuis ma fenêtre, et que je photographiais des « nymphettes » (terme du troll) dans « ma-chambre-d’hôtel-donnant-sur-le-Maïdan », d’où j’étais censé « suivre » la révolution.
Précisons qu’il est moins onéreux de loger, à Kiev, dans un appartement plutôt que dans un hôtel. Mais, pour le savoir, il faudrait connaître ce dont on parle. Ce n’est pas le cas d’un troll, qui n’est généralement pas très technique et se contente de régurgiter ce qui a été préparé par d’autres.
Néanmoins, le fake du troll lui a assuré une importante popularité au sein de la fachosphère pro-poutine, avide de vengeance après la rupture du contrat Mistral. Par la suite, le troll a dilapidé cette aura, mal acquise, en attaquant les Français pro-poutine, perdus dans le Donbass, qui soutenaient la République Populaire autoproclamée de Donetsk (RPD). Le fake du troll sur Maidan est plus largement détaillé ici. « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? »

2. Le troll Laurent Courtois dit vouloir poser des questions mais refuse de prendre contact

Questions non assumées harcèlement du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia

La « technique » primitive du troll est de poser des questions et ensuite d’en utiliser les réponses pour construire un fake. Il est allé jusqu’à proposer une « interview » dans… Agoravox (!). Je lui ai donc répliqué, en lui proposant de m’envoyer ses questions pour que j’y réponde, moi-même, par un article, sur le support de mon choix. Evidemment, cette démarche normale n’intéresse pas le troll. Il a quand même exigé, au passage, de récupérer l’adresse email personnelle. Bien entendu, cela lui a été refusé. Il ne faut JAMAIS s’adresser à un troll, en usant de son compte personnel Facebook ou de son adresse mail personnelle.

Logiquement, le troll a refusé d’utiliser le formulaire de contact du blog confirmant ses intentions malhonnêtes. Mais, au final, le troll a listé ses questions dans cette « conversation » et il y est répondu dans le présent article. Le troll Laurent Courtois a bien, à son corps défendant, réalisé ce qui lui était demandé. Il faut, en effet, réaliser qu’un troll n’est pas un journaliste ayant une réputation professionnelle à protéger. Si le troll n’a pas de réponse à « ses-légitimes-interrogations », il les inventera en toute impunité. Vous n’aurez, pour le coup, aucun droit de réponse. En conséquence, il vaut mieux prendre connaissance des élucubrations du troll, plutôt que les ignorer, afin de riposter par anticipation.

3. Pitoyables tentatives du troll Laurent Courtois pour s’accorder, quatre ans après, le mérite d’avoir débusqué un lobbyiste au service de l’Ukraine

Lobbyiste pro-ukraine harcèlement du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia

3.1. Les prostituées du troll

Pour la énième fois, le troll fait un chantage à la diffamation. Rien de nouveau, les commentaires de mon blog sont remplis de ce genre de propos tenus par cet individu. Le troll aspire à un dépôt de plainte, sorte de médaille en chocolat dans le milieu de la fachosphère. Il peut toujours attendre. En revanche, si le troll Laurent Courtois s’adonnait à ce genre de loisir  dans une publication Agoravox, il est bien évident que le site concerné serait poursuivi. Agoravox se débrouillera, ensuite, avec le troll qui y est hébergé.

3.2. Que vient faire Madame Fourest dans le déballage du troll?

Je ne connais pas personnellement Madame Caroline Fourest. Je ne l’ai jamais rencontrée. Elle n’est pas, non plus, dans mes contacts professionnels ou de réseaux sociaux bien que j’ai de l’estime pour cette personne. Je rappelle que je vis à Nantes et non pas à Paris. De même, je n’ai pas eu la possibilité, pour raisons professionnelles, d’être observateur pour les élections présidentielles et législatives ukrainiennes.

3.3. On ne prête qu’aux « riches »… l’ambassade du troll

Là, le troll Laurent Courtois reprend un hochet, depuis fort longtemps mis au rebut, par son camarade de St Nazaire, le troll Front National, Jean-Claude Blanchard. Il y avait déjà été répondu, dès le 25 mai 2015, c’est à dire il y a presque trois ans,  dans un entretien réalisé avec une journaliste suivant, sur le terrain, l’affaire Mistral.  Elle avait recensé, exhaustivement, les attaques « ad personam » des différents trolls en demandant d’y répondre. Voir l’article, Saintnazaire-info: « Rencontre avec l’animateur du collectif « No Mistrals for Putin » », sixième question. Le troll Laurent Courtois n’est ni un activiste, ni un journaliste. Ce qui explique son décalage dans le temps et sa méconnaissance des dossiers.

Je ne me suis jamais rendu à l’ambassade d’Ukraine, 21 Avenue de Saxe, 75007 Paris. Rappelons, aussi, que de mars au 19 novembre 2014 (période la plus intense du combat contre la livraison des Mistral), il n’y avait pas d’ambassadeur d’Ukraine en France.

J’ai eu l’occasion, en revanche, de me rendre au Centre Culturel Ukrainien22 avenue de Messine, 75008 Paris. A la demande de certains Ukrainiens résidant à Paris, j’y ai exposé bénévolement mes photos du Maïdan pour le premier anniversaire du début de la révolution de la dignité, le 21 novembre 2014. Monsieur Oleh Shamhur m’a fait l’honneur d’y faire sa première apparition publique. Par la suite, je suis retourné une deuxième fois au Centre Culturel pour la conférence d’un avocat des musulmans Tatars emprisonnés en Crimée, territoire où les Droits de l’Homme sont bafoués depuis son annexion par Poutine. Voir: Office of the United Nations 2014-2017: « Situation of human rights in the temporarily occupied Autonomous republic of Crimea and the city of Sevastopol (Ukraine) »

Bernard Grua Oleh Shamshur expo Maidan pour troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia
Oleh Shamshur, ambassadeur d’Ukraine et Bernard Grua, Exposition Maidan, 21/11/2014

Pendant près de trois ans, je n’ai eu aucun contact direct avec Monsieur Oleh Shamshur, l’ambassadeur. Si tel était le cas, je n’hésiterais pas à en faire part. C’est un homme de valeur, qui sert son pays dans des circonstances difficiles. La seule fois où j’ai eu l’occasion de revoir ce diplomate, c’est lors de la remise à l’eau de la tchaïka cosaque, à Pont-Aven, Finistère, les 18 et 19 août 2017. Voir ici le déroulement de ces deux journées: « Qui est Taras Beniakh, l’Otaman de la tchaïka cosaque « Presviata Pokrova »? » § 5.

Taras Beniakh, Bernard Grua, Oleh Shamshur, ambassadeur d'Ukraine pour troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia
Taras Beniakh, Bernard Grua, Oleh Shamshur, ambassadeur d’Ukraine, remise à l’eau de la tchaika, Pont-Aven, 19/08/2018

4. retour aux sempiternelles obsessions sexuelles du troll Laurent Courtois

Les putes, harcèlement du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia

4.1. Le troll frustré et envieux de modèles russes ainsi qu’ukrainiens qui lui sont inaccessibles

Aussi étonnant que cela paraisse à un troll associable, je n’ai jamais eu besoin de payer mes modèles russes ou ukrainiens. Il est bien évident que je ne mettrai pas le troll en contact avec les personnes qui ont eu la gentillesse de réaliser des sessions photos avec moi. En revanche, j’en tiens les coordonnées à la disposition de n’importe quel journaliste ou juriste, à la réputation irréprochable, qui voudrait vérifier mes dires. Mon site web de portraits est ici.

4.2. Les prostituées du troll Laurent Courtois, encore et encore

Aussi étonnant que cela paraisse à un troll pervers, je n’ai jamais payé de prostituées ukrainiennes, russes ou autres… De plus, je voyage généralement dans des endroits improbables (Route de la Kolyma par -50°C, Monts Saian, plateau du Pamir, Afghanistan, désert Ouzbek etc) et peu accessibles à ce genre de commerce. Pour ce qui est de Kiev, de Lviv ou d’Ivano-Frankivsk, la notoriété issue de mon activisme pro-Maidan, puis anti-Mistral, puis pro-tchaïka, me conduit plus à refuser des invitations qu’à en solliciter. Je n’ai pas, non plus, besoin de chercher l’inspiration dans des pages Facebook licencieuses dont le troll Laurent Courtois est fan.
Laurent-Courtois-Laurent-Agoravox-Novorossia-Addictions-Pornographiques-et-pedophiles

4.3. Un talent de photographe, jalousie pathologique du troll Laurent Courtois

Enfin, je rappelle au troll Laurent Courtois, qui le sait fort bien, que le portrait, ma seule production tétanisant sa libido, à tel point qu’il ne parle que d’elle, n’est qu’une petite partie de mon activité photographique, même si je souhaite développer cette compétence. Le lecteur pourra se reporter à cet « article-dossier » pour plus d’information: « Bernard Grua: Parcours photographique – Les chemins de traverse ». Le troll Laurent Courtois a-t-il, une seule fois, regardé un autre site de photographe pour être, à ce point, frénétique?

5. Une dernière insulte, et débandade du troll Courtois Laurent

La débandade harcèlement du troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia

5.1. Tel Monsieur Jourdain, le troll pratique le sophisme sans le savoir

Le fait que le troll Laurent Courtois mentionne « offir(sic) des petites tours effeil(sic) à des femmes » montre qu’il a lu l’article que j’ai publié sur Agoravox le 20/02/2018: « La « Fotosessiya » une culture photographique russe et ukrainienne ». Dans ce document, comme le lecteur pourra le constater, se trouve toutes les réponses à « ses questions ». Mais le troll, quel qu’il soit, ne cherche pas des explications. Il cherche à échafauder un nouveau fake. Ce fake, il le construira par des silences à SES « questions », même si les réponses sont anciennes et publiques. Ce fake, il le compilera, aussi, à coup de sophismes (Note BG: argumentation à la logique fallacieuse), même s’il ignore la définition de ce mot. Lisons bien la capture d’écran au § 4:  « Vous reconnaissez donc l’avoir fait en me demandant de leur posser(sic) la question »… « Changement de réponse, cela confirme que vous avez recours aux services de prostitués(sic, des hommes?) en Ukraine… »

CQFD, vous ne répondez pas au troll, il invente la réponse, qui est « reconnue » et « confirmée » par le trollé. Vous répondez au troll, il lance une nouvelle affabulation que nous dénoncerez en répondant etc. A ce rythme je serai, aussi, crédité d’avoir rencontré Madame Caroline Fourest parce que je demande au troll de questionner directement cette personne. Je serai, de même, crédité de m’être rendu à l’ambassade d’Ukraine parce que je demande au troll de questionner directement l’ambassadeur. Le troll ne fait pas appel à la raison. Le troll fait appel à ses pulsions sexuelles et à ses pulsions de mort ainsi qu’à celles de son auditoire, en l’espèce la fachosphère pro-poutine et ukrainophobe. Cette fachosphère n’a que faire de la vraisemblance dès lors qu’on lui sert ce qu’elle attend. Il en est toujours ainsi des fakes.
(Note BG: « Pulsions de mort – Todestriebe… désigne une catégorie fondamentale de pulsions qui s’opposent aux pulsions de vie et qui tendent à la réduction complète des tensions, c’est-à-dire à ramener l’être vivant à l’état anorganique. Tournées d’abord vers l’intérieur et tendant à l’autodestruction, les pulsions de mort seraient secondairement dirigées vers l’extérieur, se manifestant alors sous la forme de la pulsion d’agression ou de destruction« ).

5.2. Un troll auto-revendiqué qui n’en a pas les compétences

On sait que le troll Laurent courtois se prétend « Chef Troll » à « Troll Russia » et dit travailler à « l’usine de Trolls » de St Petersbourg. C’est bien évidemment faux comme le montrent ses innombrables erreurs de troll débutant, qui mériteront un article à la fin de cette affaire. Le troll Laurent Courtois ne vit pas en Russie. Sinon, son compte VK (beaucoup plus utilisé dans ce pays que Facebook) ne serait pas aussi inactif et n’aurait pas que 45 « amis », pour la plupart des Français de la fachosphère. Si le troll Laurent Courtois vivait à St Péterbourg, il n’aurait pas, non plus, commenté, le 16/02/2018, avec une adresse IP de la banlieue de Grenoble. Si le troll Laurent Courtois vivait en Russie, il y aurait des visites de Russie, sur ce blog, tous les jours, où il commente. Ce n’est pas le cas.

5.3. Un troll pro-poutine qui ne connait pas la Russie

Mais, ce n’est pas tout. Si le troll Laurent Courtois s’était vraiment rendu en Russie, ou s’il avait reçu des Russes, il saurait qu’il est de tradition d’offrir des objets très simples de l’endroit d’où l’on vient. C’est ce que l’on apprend des Russes en les côtoyant. Cela peut être des petits souvenirs: magnets, carte-postales, images pieuses. C’est une preuve de respect pour son interlocuteur et non pas un comportement colonial comme le troll aimerait pouvoir le dire. Mais, encore une fois, le troll poutiniste, Laurent Courtois, ne connait rien à un pays et à ses traditions, dont il prétend servir le maître depuis son écran d’ordinateur, dans le département de l’Isère.

5.4. Un troll pro-poutine qui exprime son racisme anti-russe

Enfin, bien que cela ne soit plus indispensable pour la démonstration,  citons le troll pour ce grand moment de littérature: « manière de faire des marchands d’esclaves? de la traite des blanches? …même regards que sur les populations indigènes ». Je rappelle qu’il s’agit d’une tradition russe. A ma connaissance, cette tradition n’est pas Ukrainienne. Je ne l’ai, en tout cas, pas rencontrée à Kiev où dans l’Ouest du pays.
Prétendre que l’on puisse payer des femmes russes avec une simple carte-postale, où avec un souvenir coûtant moins d’un Euro, montre l’indicible mépris du troll pour le peuple russe. Que le troll Laurent Courtois aille tenir ces propos auprès des Russes. Là, il risquera de comprendre, physiquement, qu’il y a des monstruosités à ne pas colporter. Il y a d’autres traditions que l’on apprend et qu’il convient de respecter quand on ne voyage pas comme un touriste en Russie. Ces traditions et/ou croyances sont intéressantes. Elles font, notamment, le charme des voyages mais elles ne peuvent pas, hélas, être toutes développées ici.
Enfin, je souligne que le troll Laurent Courtois est entre autres, sans même mentionner son gout pour les armes et uniformes nazis, un fan du Front National, le parti le plus raciste de France. J’ai la réputation d’une ouverture et d’une écoute humaniste à l’égard de toutes les nations et de toutes les religions, en France et à l’étranger. Les témoignages, en ce sens, ne manquent pas. A nouveau, le troll impute ses vices, en l’espèce le racisme, à son adversaire. C’est une caractéristique habituelle du trollisme. Ici, les termes sont choisis pour être particulièrement provocateurs.

Nazisme-Extreme-Droite-Laurent-Courtois-Agoravox-Novorossia-Donetsk-armes
Pages Facebook aimées par le troll Laurent Courtois: uniformes nazis, armes | extrême droite française

5.5. Un troll désespérément seul, qui finit par capituler

Après avoir tout essayé, le troll tente un dernier artifice, l’isolement et la solitude. Il s’agit aussi d’une technique d’emprise mentale pratiquées par les djihadistes. Voir:« Un faux prophète »ARTE Radio.

Il faudra, un jour, s’interroger sur le fait que certains Français, parmi les plus en perte de repères dans notre pays, se retrouvent dans une vénération quasi-filiale, non pas à l’égard du peuple russe, mais à l’égard du système de Vladimir Poutine. Rappelons, pour bien comprendre à quel point le troll projette ses névroses sur son adversaire, qu’un soir de Noël, fête familiale et amicale s’il l’en est, le troll Laurent Courtois écrivait un « article » vengeur sur son comparse Laurent Brayard de Doni Press, à Donetsk. Il ne reste bien, au troll Laurent Courtois, comme à son ex-ami Guillaume Lopez (séjours en hôpital psychiatrique et en prison), que le choix entre Poutine et Daesh pour combler leur besoin d’appartenance.

Cette fois, à bout de nerf, le troll Laurent Courtois oublie, exceptionnellement de qualifier son adversaire de « dément », comme il le fait habituellement. C’est dire son désarroi.  De rage, il bloque son compte Vasilli Gontcharov qui lui servait à correspondre. Gageons qu’il reviendra autrement.

Remercions Laurent Courtois, notre rat de laboratoire, pour cette nouvelle contribution à l’analyse des mécanismes qui gouvernent l’action des trolls.

Bernard Grua
, Nantes le 11/03/2018

Mise à jour du 12/03/2018: Le troll Laurent Courtois a, effectivement, et comme prévu, repris contact ce matin pour se lancer dans des menaces délirantes et de plus en plus incohérentes. Il semble que se voir dépouiller, par anticipation, des allégations, qu’il envisageait de pouvoir émettre, en l’absence de réponses, le prenne à contre pied. Ces nouvelles provocations étaient une explicite supplication de dépôt de plainte pour tenter de se restaurer une forme de « crédibilité ». Cette fois là, c’est lui qui a été bloqué pour couper court à ce flot inopportun. Le troll n’avait plus rien d’intéressant à dire.

Vous estimez, vous aussi, que les trolls sont un danger pour notre société en raison de leur malveillance et leur nuisance sociale? Merci de contribuer à la connaissance de cet article en le commentant, ci-dessous, et en le partageant.

Autres articles relatifs au sujet des trolls ou de la fachosphère pro-Poutine:

Rejoignez nous sur Facebook: Voyage au pays des trolls

Auteur : Bernard Grua

Bernard Grua a une large expérience internationale. ll réside à Nantes et est expert en conseil, réalisation et analyse d'inventaires, préalablement manager dans un cabinet d'audit anglo-saxon , Diplômé de Sciences Po Paris, officier de Marine de réserve. Hobbies: photographie, géopolitique, patrimoine maritime, reportages dans des pays lointains

9 réflexions sur « Harcelé par le troll rouge-brun, Laurent Courtois, « contributeur » et « modérateur » chez Agoravox »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s