Comment Bernard Grua, prit fait et cause pour l’Ukraine ?

Le troll n’est pas, comme on a trop souvent tendance à le penser, un individu qui se contente de poster, sur les réseaux sociaux, des commentaires injurieux, insultants, pervers et/ou diffamatoires. Il en existe une catégorie de déviants, qui cultivent le trollisme sur leurs blogs. Voici l’exemple concret de construction, par un troll, d’un profil virtuel diffamatoire, d’autant plus intéressant, qu’il repose sur quelques éléments très simples mais qui savent parfaitement toucher le lectorat auquel ils s’adressent. Il s’agit d’un « papier » produit par le troll Laurent Courtois dont le titre est : « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? ».
Courtois Laurent tient un blog diffamatoire, « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire ». Il a brièvement envoyé quelques papiers à Novorossia Today, de Donetsk dans le Donbass occupé. Il sévit, aujourd’hui, sur Agoravox, site web hébergeant principalement de la « ré-information ».

Publicités
Le fake du troll Laurent Courtois, néo-nazi, par Bernard Grua
Rue de l’Institut Kiev 18 février 2014 – Photo Bernard Grua

1. Le monde vit une phase de transition caractérisée par une absence d’ Etat de droit dans la sphère numérique…

1.1. Une capacité de diffusion sans précédent historique

Aujourd’hui, chacun peut créer gratuitement un ou plusieurs blogs. Les réseaux sociaux permettent un partage sans égal, historiquement, de toute sorte d’information. Laquelle information sera d’autant plus relayée qu’elle est provocante et flatte les instincts les plus pervers.
Il convient donc de s’intéresser à ce type de scénario, qui peut viser chacun d’entre nous. Instruit par cette expérience j’ai pu observer son application à des fins personnelles, politiques ou professionnelles.

1.2. Un vide juridique abyssal

Avec un cadre juridique, qui peine à prendre en compte ce nouvel environnement et reste héritier d’une presse papier ou orale vite obsolète et périssable, alors que le numérique est beaucoup plus pérenne, on peut considérer, que l’Etat de Droit est à reconstruire. Dans cette attente, tout citoyen, même peu visible, doit être conscient de la vulnérabilité de son « e-réputation » face au « trollisme ».
Tout citoyen prudent devra, en conséquence, travailler à occuper  son propre espace numérique afin de ne pas être pris à l’improviste comme on va le voir par la suite.

Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine Laurent Courtois Agoravox Donetsk NovorossiaLaurent Courtois, un troll de la fachosphère, admirateur de symboles nazis, de jeunes filles en uniformes et de porno, un adepte de la diffamation calomnieuse au service de ses perversion et frustrations sexuelles

2. … où un personnage réel…

Je suis professionnel de l’inventaire, activiste de la société civile (ukrainophile, russophile, non-poutiniste), contributeur à différents médias: L’Express, La Tribune, Ouest-France, Breizh-Info, Informnapalm, Ukrinform, Ukraine Crisis Media Center, Saintnazaire-Infos, Russia Beyond the Headlines.

J’ai publié, par ailleurs, sur le site « No Mistrals For Putin », « Maintien des Sanctions contre Poutine » ainsi que sur mes blogs: « Regards sur Le Monde » et « Bernard Grua Expertises » ou sur le site de mon entreprise « Best Inventory« .

Je suis, de plus, photographe: paysages, heure bleue, portraits, reportages

Mes photographies peuvent être observées ici:
Photos de voyages, d’expéditions et de reportages

Bernard Grua clochers de Russie, Comment Bernard Grua pris fait et cuase pour l'Ukraine, Laurent Courtois Agoravox, Novorossia
Russie: Yaroslavl, Kolomenskoye, Rostov Veliky

Ou sur Facebook:
Bernard Grua Photography
Bernard Grua Portraitist

Bernard Grua photos de reportage Laurent Courtois Agoravox Novorossia Donetsk
Egypte | Maidan | Carpates | Pamir tadjik | Afghanistan

Mon profil Linkedin est ici:
En français
En anglais

On va, maintenant, pouvoir observer l’usage qui est fait de ce profil réel afin de créer un profil virtuel par un troll malveillant. Ici, on verra comment un parcours personnel peut être « reconstruit », dans le but de faire, de celui à qui l’on veut nuire, un personnage virtuel, à des fins de décrédibilisation, de harcèlement et de notoriété personnelle.

3. … est transformé en un personnage virtuel et une cible de lynchage par un troll.

Photo profil Laurent Courtois Agoravox, Novorossia
(Vraie?) photo du profil de Laurent Courtois sur Agoravox

3.1. Un inconnu insignifiant décidant de devenir troll pour apparaître sur le devant de la scène

Comme l’indique son passeport, Laurent Courtois, de son nom complet Laurent Alexandre Roger Courtois, est né le 10 janvier 1974 à Metz. Son email est courtois.laurent@live.fr. Il utilise, parfois, l’adresse IP 88.137.130.115. Il indique, tour à tour, ou en même temps, résider à Aubenas, Saint Petersbourg, Donetsk et Bordeaux. Il s’agit bien d’un troll d’extrême droite pro-Poutine. Pour exercer son « activité », le troll « publie » sur son blog ou sous Agoravox des papiers, riches d’erreurs de syntaxe, de grammaire ou d’orthographe, diffamatoires à l’égard de ceux qu’il considère, pour se donner de l’importance, comme des ennemis personnels.

Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l'Ukraine Laurent Courtois Agoravox Novorossia Donetsk

3.2. Un troll visant un public qui est en faveur de la guerre de Poutine dans le Donbass

Novorossia et le troll Laurent Courtois Laurent par Bernard Grua Agoravox Novorossia Donetsk

Pendant l’année 2015, création de son blog au cours du mois de février, la cible du troll Laurent Courtois était constituée des partisans d’une Ukraine libre, unie et indépendante. L’auditoire visé était, donc, ceux qui avaient le point de vue inverse, c’est à dire les partisans du Donbass russe comme on peut le voir, ici. Mais ceux, qui ont fait sortir le troll de l’anonymat, en ont finalement payé le prix. Ils continuent (février 2018), d’ailleurs, à le payer, notamment par l’intermédiaire d’Agoravox, où le combat du troll Courtois fait rage contre « Donipress ».

En effet, une fois épuisé son portefeuille d’activistes anti-poutine, le troll Laurent Courtois s’est retourné contre ceux qu’il connaissait le mieux, à savoir la fachosphère pro-poutine. Il n’aura fallu que dix mois. On peut dater cette « diversification » du 25 décembre 2015 (!), premier article contre Laurent Brayard, bien qu’il ait entamé son offensive sur Facebook dès octobre 2015. Le 12 avril 2016, est créée la page « Save Donbass pipeau : escroquerie humanitaire et tourisme de guerre ». On peut y lire toutes les rancoeurs du troll contre « sa famille ». On y reconnait son ton et son « style ». Cette page, qui a déjà deux ans, ne compte que 49 followers (dont certainement une part significative d’anti-Novorossia, ravis des « informations », qui y sont divulguées). L’activisme réel n’est pas le point fort des trolls adeptes du monde virtuel.
Le 14 octobre 2016, le troll Laurent Courtois enfonce le clou sur son blog par le papier: « L’humanitaire spectacle au Donbass : l’école française, du show à l’escroquerie ». Finalement la « nuit des longs couteaux numériques » du troll triomphe. Laurent Brayard prend la fuite du Donbass et se réfugie à Moscou.

Une leçon à retenir, ici. Le trollisme est addictif. Il n’y a pas de bons et de mauvais trolls. Un troll reste un troll, bien irresponsable est celui qui croit s’assurer ses services et sa fidélité. 

3.3. Un troll peu instruit se limitant aux médias adeptes des fake-news,  complotistes et pro-Kremlin

Le troll Laurent Courtois Laurent, la propagande du Kremlin et les médias de la fachosphère par Bernard Grua Agoravox Novorossia Donetsk
Outre l’immanquable « Sputnik », bien connu aujourd’hui, le troll Laurent Courtois aime principalement d’autres médias russes (70% du total des sites d’informations dont il est fan) étroitement contrôlés par le Kremlin. « Kommersant », un peu plus libre n’en fait pas partie. A fortiori un média tel que « Novaïa Gazeta », dont de nombreux journalistes ont été assassinés par des hommes plus ou moins proches du Kremlin, est exclu de la sélection.

Le troll Laurent Courtois n’est intéressé par aucune presse française. Seuls sont présents trois sites de « ré-informations » complotistes et xénophobes d’extrême droite, spécialistes de la diffusion de hoax ou fake news.  Tels que:

Français de Souche – Selon le décodex du Monde: « Un blog d’extrême droite fondé par un ancien cadre du Front national, Pierre Sautarel. Le site produit peu d’informations lui-même, mais il est alimenté par une sorte de «revue de presse», principalement axée autour de thèmes chers à l’extrême droite (immigration, identité, faits divers…). Si la plupart des sources utilisées sont fiables, la présentation des faits par le site est souvent trompeuse. Il relaie également parfois des rumeurs non vérifiées, sur un ton interrogatif. »

Boulevard Voltaire – Selon Wikipedia« Boulevard Voltaire est un site généraliste d’information, lancé le 1er octobre 2012 par Robert Ménard et Dominique Jamet. Boulevard Voltaire est fréquemment classé par les médias parmi les sites Internet de l’extrême droite française, plusieurs de ses contributeurs étant issus des courants de cette tendance idéologique. ..Le site Conspiracy Watch souligne en outre la présence sur le site de personnalités liées au conspirationnisme et à l’extrême droite tel que Pierre Hillard et Alain Soral et des liens de Robert Ménard avec le conspirationniste Thierry Meyssan président du Réseau Voltaire, Alain Benajam et Étienne Chouard »

Réseau International: Selon le site « Debunkers de Hoax« : « Un nom ressort instantanément: « Thierry Meyssan » qu’on ne présente plus. Un conspirationniste d’extrême droite proche de Soral (plus de 200 articles publiés sur « égalité et réconciliation »), obsédé par le complot juif international, très proche du pouvoir Syrien actuel, du gouvernement Iranien et Russe. Un personnage bien introduit dans les hautes sphères, qui relaie en France la propagande fascisante de ces pays. Le site lui-même appartient donc au « réseau voltaire » et est proche d’associations comme le « comité valmy », de personnalités qui gravitent autour de la soralophère et même de personnes semblant bien introduites à l’UPR...
Voilà ce qu’on pouvait dire sur les auteurs de « RI ». Nous pouvons maintenant poser des constats, car ces auteurs partagent des constantes quasi immuables:
– Ils sont tous des laudateurs du « complot international juif ». Tous antisémites donc. Certains ont été condamnés pour ce genre de propos.
Partisans du régime d’Assad, ils en sont tellement proches qu’ils sont parfois payés par celui ci (comme Meyssan)
Partisans du régime de Poutine, ils sont parfois payés par celui-ci.
– Ils officient dans les mêmes sites rouges bruns.

On voit, ici, une caractéristique du troll. Il ne cherchera pas, par incapacité ou par paresse, à se faire une opinion. Il cherchera à utiliser ce que d’autres ont préparé pour lui, qu’il publiera ou mettra en commentaire. La vraisemblance et la réalité ne font pas partie des préoccupations d’un troll. Dès lors, toute argumentation, toute tentative de démonstration avec un troll sera vaine. Le troll n’est pas un interlocuteur.

3.4. Un troll appartenant à l’extrême droite ainsi qu’à la sphère complotiste et pro-Poutine

L'extrême droite et le troll Laurent Courtois Laurent Agoravox Novorossia Donetsk
Classiquement le troll Laurent Courtois est un homme d’extrême droite. On note son intérêt pour l’UPR, où Asselineau s’est fait une spécialité de ré-écrire l’histoire. Ses conférences et articles sont des kits très appréciés des trolls politiques, en règle générale. On observe aussi un intérêt pour Le FN St Nazaire qui, en la personne de Gauthier Bouchet et Jean-Claude Blanchard, avait ouvert une page FB (Mistral, gagnons) en faveur de la livraison des Mistral à la Russie de Poutine.

3.5. Un admirateur de Poutine, de l’URSS et de l’idéologue national bolchevique Alexandre Douguine

Laurent Courtois, russie, comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l'Ukraine Agoravox Doni Press Novorossia
Le Suworow Institut (13ème « icone » de la colonne de droite) s’est particulièrement illustré dans l’organisation, à Vienne, sous l’égide de Konstantin Malofeev et sous la présidence d’Alexandre Douguine, d’une conférence des extrêmes droites européennes néo-fascistes et néo-nazies, à laquelle avait assisté Marion Le Pen, comme nous l’a révélé Raphael Tresanini  – Front National : L’oeil de Moscou – Spécial Investigation 

Il n’est pas possible de détailler l’ensemble des pages aimées par le troll Laurent Courtois. Elles sont trop nombreuses On retiendra, par ailleurs, qu’il aime la plongée, le vélo, l’armée, la police, les armes, et les uniformes. Il est fan Facebook et client d’« Espenlaub Militaria »  commerce spécialisé dans la vente et la promotion d’emblèmes et d’uniformes nazis, dont SS.

Laurent Courtois, Armes et uniformes nazis par Bernard Grua 120218 Agoravox Doni Press Donetsk Novorossia

On observe, de même, que le troll aime « L’Escadrille Normandie Niemen » devenue point de passage obligé pour tout Français poutinophile, comme l’ont montré les sénateurs et députés qui sont allés, sous la conduite de Thierry Mariani, célébrer l’annexion de la Crimée – Bernard Grua: « Mariani, Crimée, Mistral Et Lobbying Pro-Poutine En France ». Le troll Laurent Courtois a contribué à une reconnaissance de signatures pour le site web relatif au Capitaine GABRIEL MERTZISEN, pilote de chasse de l’Escadrille Normandie-Niemen.

3.6. Un troll obsédé par le corps de la femme et par quelques autres déviances

Bien qu’il soit intéressé, aussi, par les jeunes garçons, l’obsession, pour le jeune voire très jeune corps féminin, du troll Laurent Courtois mérite une revue approfondie. Car, on le verra au chapitre suivant, sans avoir une idée des fantasmes et des frustrations de ce troll, il n’est pas possible de comprendre son « écriture ».
Laurent Courtois addictions et perversions féminines Agoravox Donetsk NovorossiaOn pourra notamment regarder les pages suivantes dont le troll est fan:
1) Pin-Up Addict
2) Moscow Female Cadet Boarding School No. 9
3) Rocco Siffredi Official
4) Jacquie et Michel
5) J’suis pas chasseur mais je lui mettrais bien une cartouche…!

Enfin, le troll aime bien, aussi, les jeunes garçons dessinés par Pierre Joubert.

Addictions pornographiques et pédophiles du troll Laurent Courtois Novorossia Agoravox
Images de quelques pages Facebook dont le troll Laurent Courtois est fan

4. Un texte écrit pour flatter les pulsions d’une audience avide de fakes calomnieux

Il est assez intéressant de noter que l’attaque du troll portera sur ce qu’il connait le mieux voir à savoir ses fantasmes et déviances sexuelles assumés ou non, voir § 3.6. ci-dessus. Il les transposera au trollé. On observera comment le troll arrivera à exploiter quelques éléments, qui sembleraient banals à tous, comme support d’une fable qu’il écrit en s’écoutant lui-même. Il y a là, une méthode à la portée des êtres primaires. Elle est celle qui a été pratiquée avec succès par Myriam Badaoui, accusatrice au procès d’Outreau. Rappelons que cette femme très simple a réussi à convaincre le juge Lambert et à faire incarcérer de nombreux innocents, à qui elle imputait ses propres vices.

L’audience du troll est généralement moins difficile à convaincre que la justice française. Mélanger l’invention au réel. On est là au coeur de la construction du fake dont le troll est adepte voir § 3.3.. Pour tout homme censé, un tel fatras peut sembler indigeste. Mais le lecteur de la fachosphère n’en a cure. Il veut lire ce qui flatte ses pulsions. Il se réjouit d’entendre  ce qu’il a envie d’entendre. Il n’en contrôlera pas la réalité car il préfère le monde merveilleux qui lui a été préparé.

La force du troll ne réside donc, ni dans sa culture, ni dans son intelligence, ni dans sa capacité d’écriture. Elle réside dans les pulsions, les fantasmes mais aussi le vécu qu’il partage, sans retenue, sans pudeur, sans savoir-vivre, avec son public.

Voici son texte:

« Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine? »
Comment Bernard Grua pris fait et cause pour l Ukraine rep1 Laurent Courtois Agoravox Donetsk Novorossia

5. Un « droit de réponse détourné

Le « droit de réponse » est illusoire et même pernicieux car le troll s’en servira pour broder de nouvelles diffamations, qui appelleront, à leur tour, une réponse etc.

« Réponse commentée de Bernard Grua »

Voir ici première partie.
Voir ici deuxième partie
Voir ici troisième partie

Tout n’a pas pu être développé ici. Ce qui est regrettable au vu de la documentation accumulée. N’hésitez pas à solliciter les informations que vous jugeriez utiles. Il sera, bien entendu, répondu à chaque question posée en commentaire.

Auteur: Bernard Grua Nantes 12/02/2018

Vous estimez, vous aussi, que les trolls sont un danger pour notre société en raison de leur malveillance et leur nuisance sociale? Merci de contribuer à la connaissance de cet article en le commentant, ci-dessous, et en le partageant.

Autres articles relatifs au sujet des trolls ou de la fachosphère pro-Poutine:

Rejoignez nous sur Facebook: Voyage au pays des trolls

ANNEXE 1: réponse, en clair,
adressée au troll

Pour ceux, qui souhaiterait en prendre connaissance et qui auraient du mal à déchiffrer la capture d’écran du papier du troll, voici pour information, et en clair, le texte de la réponse, qui lui avait été faite le 23 août 2015. Le papier initial du troll est repris en italique et en caractères gras. Le texte de la réponse est en caractère normal.
L’attention du lecteur est attiré sur le fait que, s’il est exposé à un cas identique, il est tout à fait déconseillé de répondre. La réponse ne fait que nourrir le troll, lui donner une nouvelle occasion d’insultes et d’affabulations comme on peut le constater au § 5. ci-dessus. La réponse exposée ici est, en quelque sorte, un bêtisier. Il existe d’autres moyens de riposte qui peuvent être exposés en commentaires ou par messages privés. N’hésitez à poser les questions qui vous intéresseraient.

Monsieur Laurent Courtois,

Le proverbe dit: « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif ». Vous le confirmez. Vous avez ignoré tous mes avertissements. Afin de tenter de me faire taire, vous menacez de persévérer dans l’ignominie en publiant deux nouvelles listes d’invectives et d’hallucinations diffamatoires que vous appelez « articles ». La récréation a assez duré. Il est en temps de remettre les choses à leur place.
Rien ne vous permet d’affirmer de façon si diffamatoire:
« Je ne vous cache pas que j’avais vu dans sa bouche légèrement pincée et son regard concupiscent, un fond de perversité sexuelle. »
Vous avez, pour ce faire, découpé une photo d’un article d’Ouest France qui, je le comprends bien, ne vous plaisait pas.
http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/mistral-selfies-dopposants-pour-lelysee-21-04-2015-206250.
J’invite le lecteur à s’y reporter pour réaliser le niveau de corruption mentale que suppose l’émission de votre phrase.

Vous continuez: « En cherchant ces (sic) liens avec l’Ukraine, je suis tombé sur un article »
Vous mentez à vos lecteurs, Monsieur Laurent Courtois. C’est moi qui, en toute transparence, vous ai communiqué les liens avec, entre autres, cet article qui, par ailleurs, ne nécessite aucune recherche. (ndr: Voir Annexe 2 ci-dessous) Il suffit de taper mon nom sur Google, comme même un enfant sait le faire. Je vous l’ai indiqué car je n’ai rien à cacher, au contraire.
http://www.breizh-info.com/15355/actualite-politique/saint-nazaire-entretien-bernard-grua-no-mistral-for-putin-interview/
« Plus haut, dans le même article il dit aimer aussi la Russie, la suite de notre « enquête » nous prouvera que ce n’est pas les pays de l’Est qu’il aime… »
Vous tentez de faire croire à vos lecteurs que vous avez mené un véritable travail de détective. Parler « d’enquête », c’est littéralement se moquer du monde. En effet tout ce que vous avez, soit disant, trouvé est public depuis des mois voire des années.

Votre seul « enquête », Monsieur Laurent Courtois, est celle que vous avez menée en vous-même pour y chercher et puis étaler, ainsi, vos pulsions les plus sordides ainsi que votre volonté délibérée de nuire.
Vous trompez une nouvelle fois vos lecteurs en ne mentionnant pas les centaines de clichés que j’ai pris dans de nombreux pays de l’ex URSS, y compris dans le Nord-Est de la Iakoutie par des températures extrêmes (jusqu’à -50 °c) où j’ai parcouru des milliers de kilomètres.
Non, vous avez sélectionné quatre images qui ont littéralement fait grimper votre excitation à un niveau incontrôlable et fait exploser tout sens commun chez vous.
Si vous ne comprenez rien à la photographie et à l’art, si vous êtes si réfractaire à la beauté, Monsieur Laurent Courtois, c’est votre droit. Mais, évitez ce qui peut ressembler à des éructations de beauf poujadiste, en manque, accoudé au comptoir du bistrot le plus minable.
« Donc nous savons que BG est allé deux fois en Ukraine, une fois en hiver, une fois en été… ».
C’est faux. J’y suis allé quatre fois. Soit moins qu’en Russie (particulièrement en Sibérie). Destination que vous vous gardez bien, Monsieur Laurent Courtois, de mentionner alors que je vous en ai fait passer tous les éléments.
Voyons, tout cela n’a rien de caché et rien d’un scoop! Monsieur Laurent Courtois, tentez d’agir en accord avec ce que votre nom de famille pourrait suggérer.

La quatrième photo, faite à Ivano-Frankivsk, n’a pas été, non plus, réalisée dans ma chambre d’hôtel (j’ai des goûts et des moyens plus simples). Elle fait partie d’un travail que nous avons mené, à deux photographes, en plein après-midi, porte ouverte, dans une suite mise, très officiellement, à notre disposition par l’hôtel Fontush.
http://www.lonelyplanet.com/ukraine/western-ukraine/ivano-frankivsk/hotels/fontush-boutique-hotel
« Et voilà comment Bernard Grua vit la révolution depuis la fenêtre de sa chambre d’hôtel… »Me faire passer pour un « planqué », Monsieur Laurent Courtois, est tout à fait minable. J’ai pris des photos au cœur de Maidan et des affrontements. J’en ai réalisé une exposition à Paris.
http://www.ouest-france.fr/exposition-les-photos-dukraine-du-nantais-bernard-grua-paris-2989828.

J’ai rédigé des articles sur Maidan:
https://bernardgrua.net/2015/06/07/a-propos-de-maidan-un-nantais-a-kyiv/
https://bernardgrua.net/2015/06/07/maidan-petite-brisure-decorce-calcinee-et-meurtrie-ne-rompt-pas/
https://bernardgrua.net/2015/06/07/la-jeune-fille-au-foulard-rouge/
http://www.ouest-france.fr/douloureuse-amitie-pour-les-populations-dukraine-2607734
Le 19 février, j’ai reçu un appel d’Europe 1 au petit matin alors que je faisais mes bagages pour partir sur Leipzig. Maidan était en feu. Krechtchatik, où je résidais, était bloqué comme le centre de la ville. Je cherchais à me rendre à l’aéroport. Vous ne le dites pas. Mais tout ceci est, encore fois, dans mes articles publics, que vous avez lus et qui sont présentés ci-dessus.
« Chef d’entreprise français installé à Kiev »
J’ai expliqué à Europe 1 la situation. Mes propos ont été quelque peu déformés. Alors que j’annonçais avoir fait un court passage, ils ont indiqué que je résidais à Kyiv. Ils avaient besoin des propos d’un expatrié. J’ai jugé le point bénin mais quand je vois l’usage que des gens comme vous en font, je pense que j’aurais dû demander une rectification.

Après ce déluge de contre vérités, votre diffamation, Monsieur Laurent Courtois, devient outrancière:
« vieux grivois breton, photographiant des nymphettes dans un hôtel de la place Maïdan »…
« Vieux grivois breton », c’est parfaitement dégueulasse, Monsieur Laurent Courtois. Il n’y a pas d’autres mots.
« Des nymphettes »,voilà que vous suggérez des choses dont se servent des personnes déséquilibrées, comme votre ami Guillaume Lopez pour parler ouvertement de pédophilie à mon égard. Vous en portez la responsabilité, Monsieur Laurent Courtois. Vous savez bien que votre ami Guillaume Lopez est dangereux. Il m’a confié, ce jour, être sorti de prison récemment (copies d’écran disponibles). De plus, il fait, à nouveau, l’objet de poursuites pour avoir émis des menaces de mort à l’égard d’une adolescente française (copies d’écran disponibles).
Mes modèles sont adultes et majeurs. Je travaillais à leur demande.
« Dans un hotel de la place Maidan ».
Cette affirmation est totalement fausse, Monsieur Laurent Courtois. Je n’ai fait aucune photo dans un hôtel de Kyiv et encore moins dans un hôtel de la place Maidan. J’ai fait toutes mes photos de Kyiv en studio ou en plein air. De plus, pour éviter des médisances telles que les vôtres, je n’ai jamais fait de photos, seul, en intérieur, avec mes modèles. Même si, lorsqu’on écrit comme un porc, comme vous, Monsieur Laurent Courtois, il est difficile d’imaginer un comportement éthique tel que le mien.
Enfin vous arrivez triomphalement au résultat de votre splendide enquête où l’honnêteté, l’analyse et le travail sont jetés aux orties pour exalter toute votre furie sexuelle mal contenue.

Vous vous affranchissez totalement de la réalité: « C’est donc l’amour des jeunes filles de l’est qui fit de Bernard Grua, l’un des plus grand supporter de la junte de Kiev… »
« junte de Kiev »,je souligne que le gouvernement ukrainien est issu d’un parlement élu démocratiquement sous contrôle international où les extrémistes de votre genre ont obtenu moins de 5% des voix. On est bien loin des 25% du Front national en France. L’expression que vous utilisez pour qualifier ce gouvernement est directement calqué sur la propagande du Kremlin.
« Ne doutons point que ses petits penchants ne sont pas passés inaperçus pour tout le monde…. ».
Je suis las de commenter vos inepties putrides

Monsieur Laurent Courtois, je vous mets une nouvelle fois en demeure de ne pas utiliser mes créations artistiques. Je ne vous en donne pas l’autorisation car vos propos diffamatoires salissent mon travail, mentent à vos lecteurs et portent tort à l’image publique des personnes qui y figurent.
Enfin, je poste le même droit de réponse sur votre blog, que vous voudrez bien, cette fois, ne pas effacer.

Sincères salutations.

Bernard Grua, Nantes le 23 août 2015

ANNEXE 2:
Informations communiquées au troll et non « découvertes » pas son « enquête », comme il le prétend

Le troll Laurent Courtois n’a pas « découvert », grâce à son « enquête », les informations qu’il a utilisé pour la construction de son fake du 23 août 2015. Ces informations lui ont été communiquées le 22 août 2015.

Informations communiquées au troll Laurent Courtois
Informations communiquées au troll Laurent Courtois le 22/08/2015

Liens cliquables vers informations communiquées
Saint Nazaire Info: Rencontre avec l’animateur du collectif No Mistrals for Putin, 19/05/2015
Breizh Info: Saint-Nazaire. Entretien avec Bernard Grua (no mistral for Putin) [interview], 21/08/2014
Par ailleurs, dans ce derniers articles, on trouve les liens suivants:
Mes photos de Russie
Mes photos d’Ukraine de décembre 2011 et de l’été 2012
Mes photos de la révolution du Maidan fin décembre 2013 et du 16 au 19 février
Mon curriculum vitae
Appel à la manifestation de St Nazaire du 7 septembre 2014
– « Gazeta Polska codziennie « , journal polonais: Vente des navires Mistral : appel au boycott de la France dans les pays qui se sentent menacés par la Russie, 11 août 2014
– Page Facebook « No Mistrals for Putin »
Le troll Laurent Courtois, à part ses délires sexuels n’a apporté aucun élément tangible et documenté autre que ce qui avait été mis à sa disposition par moi-même.

ANNEXE 3: les trois photos les plus référencées de celles volées et détournées pour cet article diffamatoire

1.Photo de Bernard Grua volée au journal Ouest France et redécoupée par le troll Laurent Courtois pour son article diffamatoire

Bernard Grua photo d'origine du journal Ouest France prise par Madame Béatrice Limon
Bernard Grua photo d’origine du journal Ouest France prise par Madame Béatrice Limon

Photo du journal Ouest France pour l’article « Livraison des Mistral. Des selfies d’opposants pour l’Élysée«  20 avril 2015

  1. Photo de Regina réalisée par Bernard Grua au Musée de l’air de Kyiv et volée par le troll Laurent Courtois pour son article diffamatoire. L’album est ici: « Portraits aériens »
Bernard Grua Laurent Courtois Ukraine
Olya et Regina, photos réalisées au musée de l’avion de Kyiv en juillet 2012, c’est à dire deux ans et demi avant Maidan, à la demande d’Olya, hôtesse de l’air chez Wizzair
  1. Photo de Juliya réalisée par Bernard Grua, en compagnie du photographe Pavlo Kuzyk, dans la suite François Joseph de l’hôtel Fontush d’Ivano-Frankivsk, Ouest de l’Ukraine (soit à plus de 600 km de la Place Maïdan), et volée par le troll Laurent Courtois pour son article diffamatoire. L’album est ici: « Portraits intérieurs »
fantasmes de Laurent Courtois Maidan
Suite François Joseph Fontush, Ivano-Frankivsk

 

Auteur : Bernard Grua

Bernard Grua a une large expérience internationale. ll réside à Nantes et est expert en conseil, réalisation et analyse d'inventaires, préalablement manager dans un cabinet d'audit anglo-saxon , Diplômé de Sciences Po Paris, officier de Marine de réserve. Hobbies: photographie, géopolitique, patrimoine maritime, reportages dans des pays lointains

74 réflexions sur « Comment Bernard Grua, prit fait et cause pour l’Ukraine ? »

  1. Bonjour ****(modérateur) Bernard Grua(modérateur),

    quel événement s’est-il passé dans ****(modérateur) vie pour que ****(modérateur)nous serves un tel flot de haine à mon encontre.

    J’ai lu toute ****(modérateur) prose cela ne vole pas très haut et donc ne me dérange pas du tout. De plus c’est de la pure diffamation, donc cela ****(modérateur) met plus en danger que moi.

    En fin de compte depuis la non livraison des Mistrals ****(modérateur) devais être totalement « Has Been », ****(modérateur) amis ukrainiens ne devaient même plus ****(modérateur) regarder. Il faut dire que ****(modérateur) as été un idiot utile pour ****(modérateur)amis bandéristes ****(modérateur) l’antifa…

    J’imagine que passant de l’ombre à la lumière ****(modérateur) as du nourrir pendant deux ans une aigreur que ****(modérateur) viens de libérer ces derniers jours. Et vue la quantité de travail que ****(modérateur) as fourni, ****(modérateur) devais en avoir gros…
    Si cela ****(modérateur) a aidé a aller mieux, à éviter l’internement, m’en voilà ravi.

    Ravi aussi que ****(modérateur) ****(modérateur) sois trouvé une nouvelle amie en la personne de Christelle Néant, qui se ressemble s’assemble….
    ———————————————————————————————————————————-
    AVIS DU MODERATEUR: Tout commentaire s’adressant directement à l’auteur en l’appelant uniquement par son prénom et en le tutoyant, pour faire croire à une fausse connivence, sera corrigé. C’est clair, troll Laurent Courtois?

    Aimé par 1 personne

    1. Que vous ne regrettiez rien, pour l’instant, troll Laurent Courtois, tout le monde le conçoit bien. Vous n’êtes pas de notre monde. Personne n’attend, d’un troll, un mode de raisonnement et une honnêteté que tout être HUMAIN doit avoir pour vivre en société. Vous ne vivez pas en société. Vous aviez une petite cour de benêts de la fachosphère qui adoraient vos horreurs mais, même là, c’est fini. Vous n’avez pas de famille. Vous n’avez pas d’ami. Noël est un jour de paix de joie et d’amour. Le troll Laurent Courtois était seul avec ses fantasmes, ses perversions et sa mythomanie. La nuit de Noël 2015, par exemple, sur son blog, le troll Laurent Courtois crachait son venin sur un autre comparse de la fachosphère: « Laurent Brayard : Le Fabuleux affabulateur ou le Rastignac du Donbass. »
      Ce jour là, le troll Laurent Courtois a accéléré sa descente aux enfers, la fachopshère l’isolant de plus en plus.

      Aimé par 1 personne

  2. @ Troll Laurent Courtois

    Les cafards sont de sortie!

    Le putride troll Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz, vient se vanter,ici, de ses exploits? Au moins, comme ça, chacun pourra juger sur pièce qu’un tel déchet de l’humanité n’est pas un invention de ma part. Le troll Laurent Courtois est à la rue.

    Avant qu’il n’ait la bêtise de s’en prendre à sa famille, la fachosphère, des armées de zombies seraient venues ici. Mais le troll Laurent Courtois est seul, maintenant. Il n’en trouvera pas un un. Même le dément Guillaume Lopez, d’Echirolles, ayant fait trois séjours en hôpital psychiatrique, un séjour en prison, n’est plus intéressé. Même Lopez, qui applaudissait des deux mains ne veut plus entendre parler de cette charogne. Laurent Courtois, un chien crevé sur le trottoir, abandonné. Un peu comme quand, sur sa page Facebook, il « like » des pages pornos (§ 3.6. ci-dessus) ou qu’il feuillette les catalogues d’armes et d’uniformes nazis (§ 3.5. ci-dessus). Un peu comme quand, sans famille, sans amis, un jour de Noël 2015, il écrivait un papier infâme sur le non moins infâme Laurent Brayard. « Les loups ne se mangent pas entre eux », dit-on. On peut le croire. Mais les cafards comme le troll Laurent Courtois se bouffent entre eux. Et c’est très bien ainsi.

    Ne reste au troll Laurent Courtois, qu’à essayer de répandre ses excréments, à balancer des fleurs sur les sulfureux Benoit Hardy et Nicolas Sviatoslav Mazuryk, ou à aller se fritter avec Edmond Huet, pour passer le temps.
    Ne lui reste qu’à tenter de créer une illusion de proximité, par des artifices de langages. La seule provocation qui émane de ce déchet, le troll Laurent Courtois, est juste sa puanteur. Il peut bien écrire que ce qu’il veut.
    Je ferai, en temps voulu, une réponse détaillée à ce troll-cafard car c’est, aussi, un bon rat de laboratoire pour comprendre ce que sont les trolls.

    Avis au troll puant, Laurent Courtois, je ne censure personne. Je n’ai pas envie que des individus de votre sale espèce aillent raconter partout que j’ai peur des commentaires. Mais je mets une condition, c’est que vous m’appeliez par mon nom ET prénom et que vous renonciez au tutoiement, que je nous vous ai jamais autorisé à pratiquer à mon égard. Soyer pervers, soyez obsédé, soyez néo-nazi, soyez mythomane, si vous voulez. Mais moi, pour les gens qui ne sont pas mes amis, et vous n’en êtes pas un, c’est « Bernard Grua » et « vous ».

    Compris, le troll? Exécution!

    Aimé par 1 personne

      1. Quel imbécile ce troll Laurent Courtois, il se crée un faux profil pour venir commenter sous mes articles, ici la « Jeune fille au foulard rouge » https://bernardgrua.net/2015/06/07/la-jeune-fille-au-foulard-rouge/
        Et le troll vient s’en vanter en MP avec sa vulgarité vantarde coutumière!
        « ton blog va devenir mon paillason (sic)
        tu ferais bien d’aller voir ce qui se passe sur ton blog
        dommage d’avoir fait autant de boulot
        il va fallloir (sic) y passer tous les quart d’heures
        car à 120 euros par mois
        on peut en payer des trolls
        pour te le pourrir
        rin(sic) de nouveau, normale
        on atends(sic) que tu dormes
        que tu ne fasse plus attentions(sic)
        que tu partes en voyages »

        Voici le troll Laurent Courtois devenu « Paul Dujardin »
        « Paul Dujardin »
        Bernard !
        Quel plaisir de te retrouver ! Que de bon momements passer ensemble avec les filles de Kiev ! Pas farouche, ni trop cher les coquines !
        Merci beaucoup pour les photos, elles ont beaucoup plus à mes soirées échangistes. Je t’enverrai beaucoup de nouveau client »

        Le troll Laurent Courtois est coutumier du fait. Il avait déjà créé un faux compte Facebook « Bernard Naoned » (Naoned = Nantes), pour le faire passer comme un de mes profils et aller, pensait-il, provoquer la diaspora ukrainienne. https://www.facebook.com/profile.php?id=100011054989345 Mais l’exercice avait fait long feu, à part en ce qui concerne le pauvre Edmond Huet, le troll au lieu de prendre à mes amis est allé chatouiller des Français de la droite très extrême avec qui mes relations étaient déjà exécrables après l’affaire de la réunion ou des néo-nazis nantais (jamais vus dans aucune manifestation) se prétendaient en faveur de l’Ukraine
        http://nomistralsforputin.com/drupal/?q=Reunion%20neo%20nazie%20nantes

        Aimé par 1 personne

    1. Bernard Grua,

      pour votre santée mentale, pour soigner votre paranoïa, je vais vous préciser que vos commentaires ont été effacés d’Agoravox, car la modération les a trouvés, diffamatoires, orduriers et contraire à la loi.

      Je pense qu’en vous lisant, les malheureux qui se seront perdus sur votre blog, comprendront qui est réellement une pourriture.

      Aimé par 1 personne

      1. Troll Laurent Courtois, les commentaires, sous l’article de Christelle Néant, sur Agoravox ont été effacés à votre demande car ils contenaient des révélations qui vous mettaient directement en cause. Vous avez pris connaissance de ces commentaires puisque, oh pitoyable, troll en manque de reconnaissance, vous m’avez demandé, en MP, je vous cite avec toute votre familiarité vulgaire: « et mon bernard, c’est vrai que la Vaissié à parler de moi dans son livre ? « 

        Pour que chacun mesure, encore une fois, ce que vous prétendez être de mes écrits « diffamatoires, orduriers et contraire à la loi ». Je vais les publierai ci-dessous. Chacun se fera sa propre opinion sans avoir besoin de vos fake.

        Auparavant, pour l’information des lecteurs, j’ajouterai, qu’Agoravox a publié, en trois jours, trois de mes articles. La modération d’Agoravox me trouve « ordurier » avez-vous dit? Regardons de plus prêt.
        Un article le 15 février: classement le 17/02/18 à 15:00 #64 des tendances
        https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/voyages/article/peche-aux-poulpes-a-kerkennah-201562
        Un article le 16 février: classement le 17/02/18 à 15:00 #36 des tendances
        https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/voyages/article/une-vocation-photographique-nee-de-201583
        Un article le 17 février: classement le 17/02/18 à 15:00 #82 des tendances
        https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/voyages/article/poursuite-d-une-vocation-201601
        Un autre article en cours de modération sera publié demain dimanche ou après-demain lundi. Il s’agira de la photographie de portrait en Russie et en Ukraine.

        Chacun peut bien voir que vous vous moquez du monde troll Laurent Courtois. Mais cette fois-ci, le pitre n’intéresse plus personne.

        Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,

    concernant vos articles le meilleur a réunis 898 lecteurs, mon article le moins lu à fait 1858 lecteurs et le meilleurs 11570 lecteurs.
    Cela revient à dire que je suis très mauvais, je fais encore deux fois mieux que vous dans vos meilleurs performances….

    Ces chiffres suffiront à montrer à vos lecteurs la valeurs de vos articles et le ridicule de vos propos
    Signé : un médiocre qui est quand même 10 fois plus lu que vous….

    P.S : n’oubliez pas que la mégalomanie est une maladie mentale….
    P.S.1 : vos noterez que le Troll, reste toujours polie et factuel. Ce qui ne semble pas votre cas… Vos lecteur vont finir par croire que c’est l’hopithal qui se moque de la charité.

    Je commence vraiment à me demander pourquoi, je perd autant de temps à répondre…

    Adieu et soignez vous bien…

    Aimé par 1 personne

    1. NOMBRE DE LECTEURS
      Troll Laurent Courtois, encore une fois vous vous trompez de monde. Ici, CE N’EST PAS LE VOTRE. Pour deux raisons.
      La première raison, c’est qu’on ne joue pas à celui qui prétend p**** le plus haut. Mon but n’était pas de dire que j’avais plus de lecteurs que vous. Si c’était ce que je cherchais, je ferais, comme vous. Je verserais dans le complotisme et le conspirationnisme. Ensuite, parce que ces articles viennent d’être publiés, alors que les vôtres ont déjà quelques kilomètres au compteur Enfin, mes articles s’adressent à une minorité instruite et cultivée, qui ne passe pas son temps sur les pages Facebook de « Jaquie et Michel », ou « Rocco Sigfreddi etc… comme vous le faites. Cette minorité instruite et esthète n’est pas votre fond de commerce. Non, mon but était juste de dire que les propos que vous prêtiez à la modération d’Agoravox étaient, encore une fois, du hoax. Je ne joue pas ce jeux de qui a la plus… Je ne parlerai pas d’autres de mes publications qui ont eu un succès inattendu. Ce n’est pas le lieu. Et je vais vous livrer un scoop. Mes quatre prochains articles, sur Agoravox, seront sur la Sibérie. Ils seront en anglais si les modérateurs acceptent. Ce sera vraiment une écriture de niche. Le Baikal Amur Magistral dont je vais parler voit passer, au maximum, 100 occidentaux par an. Je vise des passionnés de Sibérie pas des trolls prétendant être à St Petersbourg (de ça on reparlera, troll Laurent Courtois… Vous voyez ce que je veux dire, hein 😉 )
      La deuxième raison, troll Laurent Courtois, est que vous voulez vous comparer. Mais moi, je ne me compare pas à un troll. Le troll n’est pas dans mon référentiel. Comme je l’écrivais hier soir entre deux lignes de votre psychanalyse sur ma messagerie, le troll c’est un chien. Il reste à la porte. Cela peut aussi être cafard. Dans ce cas, il prend un coup de Baygon. C’est d’ailleurs, entre autre, pour ça que je viens de vous bloquer sur Agoravox. C’est incroyable comme vous pouvez être naïf. Quel être HUMAIN irait se comparer à un cafard. Un seul l’a fait, c’était un génie, et il s’appelait Kafka. Je n’ai pas sa plume

      MALADIE MENTALE
      Un vrai troll qui se respecte, et vous en êtes un vrai, troll Laurent Courtois, balance ce truc au moins une fois par jour à son interlocuteur. Vous en êtes à combien aujourd’hui? Cette trépignation montre une perte de contrôle ou une impuissance. Non, non, rassurez vous, je ne fais pas dans l’allégorie sexuelle dont vous êtes coutumier. Je parle d’impuissance à réfléchir, à écrire, à penser, à argumenter.

      POLITESSE ET FACTUALITE
      Je ne peux pas résister à citer intégralement votre « PS1: vos (sic) noterez que le Troll, reste toujours polie (sic) et factuel. Ce qui ne semble pas votre cas… Vos lecteur vont finir par croire que c’est l’hopithal (sic) qui se moque de la charité. »
      La « politesse », cela doit être une forme de blague ou d’auto-dérision. Il parait que l’auto-dérision est symptomatique du troll. Il y a des gens qui ont écrit sur ça. Moi, je pense que le troll se fout complètement de la réalité. Il pourra dire ce qui lui passe par la tête, sans censure, sans amour propre. En effet, il suffit de lire vos différents papiers, que j’ai mis ci-dessus, pour mesurer la bêtise du propos. Regardez aussi vos commentaires.
      « Factuel », qu’y a-t-il de factuel dans vos écrits? Rien, tout n’est qu’étalage de vos fantasmes et frustrations y compris, sexuelles. Les faits que vous récupérez (pas un seul dans vos nombreux commentaires ici) ne sont que des éléments décontextualisés, détournés et transformés pour en sortir des hoax, des fakes, mortifères. Regardez l’illustration de cet article. C’est bien de ce dont on parle ici.

      QUE FAITES VOUS ICI?
      Mais voyons, vous trollez. Rien de plus. Rappelez vous des propos que vous m’avez envoyé hier en MP et que j’ai repris dans un commentaire ci-dessus
      « ton blog va devenir mon paillason (sic)
      tu ferais bien d’aller voir ce qui se passe sur ton blog
      dommage d’avoir fait autant de boulot
      il va fallloir(sic) y passer tous les quart d’heures
      car à 120 euros par mois
      on peut en payer des trolls
      pour te le pourrir
      rin (sic) de nouveau, normale
      on atends (sic) que tu dormes
      que tu ne fasse(sic) plus attentions(sic)
      que tu partes en voyages »

      Jolie chanson, le troll! Non? De quoi faire un tube!

      Alors troll Laurent Courtois, vous êtes banni de mon compte Facebook, vous êtes bloqué sur mon compte Agoravox, vous êtes banni sur mon compte Google+. Voilà pourquoi vous tournez en rond dans les commentaires sous cet article.

      Aimé par 1 personne

  4. Commentaire N°1

    Le troll a fait supprimer quatre commentaires sous un article de Christelle Néant sur Agoravox. En voici le premier. Chacun pourra juger du bobard du troll « vos commentaires ont été effacés d’Agoravox, car la modération les a trouvés, diffamatoires, orduriers et contraire à la loi. »

    ICI LE TROLL NE VEUT PAS QUE L’ARTICLE TOMBE DANS LES MAINS DES PRO-RUSSES

    « Bernard Grua 14 février 12:13
    Voilà maintenant deux ans que le troll Laurent Courtois s’en prend aux partisans de Novorossia en semant la haine et le désordre. Ce n’est que justice.
    Cet individu inconnu s’est fait connaître en diffamant, sur son blog, les partisans de l’Ukraine. Ceux à qui il s’en prend maintenant, en usant des mêmes artifices sont ceux qui l’on fait sortir de l’ombre en applaudissant à ses insultes, injures, fantasmes et élucubrations.
    Faites le calcul: six mois pour le Donbass, deux ans contre. Il n’a pas été judicieux de promouvoir ce faux activiste. Sans compter que ses flots de commentaires, sur Agoravox, sont une mine précieuse de renseignements pour les Ukrops.
    Dans cet article, les méthodes de Laurent Courtois décortiquées et quelques informations sourcées, assez scabreuses qu’on ne pas écrire ici, sur le personnage. On y trouvera, de plus, des visuels à télécharger. »
    https://bernardgrua.net/2018/02/12/http-chroniquedelahaineordinaire-blogspot-2015-08-comment-bernard-grua-pris-fait-et-cause-pour-lukraine/comment-page-1/#comment-5071

    Aimé par 1 personne

  5. Commentaire N°2
    Le troll a fait supprimer quatre commentaires sous un article de Christelle Néant sur Agoravox. En voici le deuxième. Chacun pourra juger du bobard du troll « vos commentaires ont été effacés d’Agoravox, car la modération les a trouvés, diffamatoires, orduriers et contraire à la loi. »

    LE TROLL NE VEUT PAS QUE l’ON COMPRENNE COMMENT IL S’EST SERVI DE LA FACHOSPHERE PRO-POUTINE

    Bernard Grua 14 février 17:27
    @Christelle Néant
    Avant 2015, Laurent Courtois était ce qu’il est réellement, c’est à dire rien.
    Quand je dis « vous », pardonnez-moi, je ne parlais pas de vous personnellement. Je parlais des pro-Donbass. La vulgarité et la fange que Laurent Courtois a jeté sur ceux qu’il disait ses ennemis Ukrops lui ont assuré une certaine popularité dans la sphère pro-poutine. Il appelait ça « article », « enquête », personne ne vérifiait rien. Tout le monde applaudissait alors que ce monsieur n’était qu’une Myriam Badaoui étalant ses fantasmes.
    Après, il a fait comme TOUT troll, il a trollé ceux qu’il connaissait le mieux, les pro-Poutine.
    C’est un juste retour. Oui ce n’est que justice, je suis désolé. Il faut bien que le public paye, à un moment ou un autre. Ce monsieur est répugnant, j’en conviens. Ce monsieur, vous rend la vie impossible, c’est ce qu’on peut lire. Alors, il vous faut régler vos comptes avec la cour de benêts qui l’a mis là où il est. Ces gens là, sont autour de vous. Sans eux, ce zombie serait, ce qu’il est vraiment. Rien.

    Aimé par 1 personne

  6. Commentaire N°3
    Le troll a fait supprimer quatre commentaires sous un article de Christelle Néant sur Agoravox. En voici le troisième. Chacun pourra juger du bobard du troll « vos commentaires ont été effacés d’Agoravox, car la modération les a trouvés, diffamatoires, orduriers et contraire à la loi. »

    LE TROLL NE VEUT PAS QUE SON ROLE DE « BALANCE » SOIT RECONNU

    Bernard Grua 14 février 19:129
    @ Christelle Néant
    Cela fait des mois que vous vous écharpez ici, sous, ce post, avec ce troll. Je ne parle même pas des autres articles. A part ça, non, vous ne réglez pas vos comptes. Alors bonne continuation. On apprend énormément de chose de ces déballages. Savez vous que le troll Laurent Courtois a même été cité par Cécile Vaissié dans son ouvrage « Les Réseaux du Kremlin en France ». Non pas pour recevoir un prix d’intelligence mais parce qu’à force de raconter ce qu’il sait sur ses soit disant « amis », il est une super balance. Bien d’autres l’exploitent, je ne vais pas tous les citer.
    Alors vous avez tout à fait raison. Les gens intelligents comprennent.

    PS: Par MP, le troll m’a demandé s’il était vrai qu’il était cité par Cécile Vaissié. Ce qui prouve deux choses:
    1. son besoin de reconnaissance, même et surtout (?) de la part de ceux qu’il présente comme ennemi pour se valoriser.
    2. le fait qu’il a lu les commentaires avant qu’ils soient effacés….

    Aimé par 1 personne

  7. Commentaire N°4

    Le troll a fait supprimer quatre commentaires sous un article de Christelle Néant sur Agoravox. En voici le premier. Chacun pourra juger du bobard du troll « vos commentaires ont été effacés d’Agoravox, car la modération les a trouvés, diffamatoires, orduriers et contraire à la loi. »

    LE TROLL NE VEUT PAS QUE SA PROXIMITE AVEC LES SOUTIENS D’AZOV SOIT REVELEE

    Bernard Grua 15 février 10:12
    @ Christelle Néant
    Merci pour ce long développement introductif concernant le traitement qu’il convient d’appliquer à un troll. Je vous rejoins parfaitement sur ce point. Le trollisme étant addictif et contagieux, ce discours s’applique, aussi, à nous même. Restons dans le factuel. Je suis activiste. Vous êtes journaliste. On va éviter de lancer des allégations en l’air. On laisse ça aux petites gens. Quand je parle de vos écrits, je les ai lus avant. Quand vous parlez de l’ouvrage de Madame Vaissié, vous êtes dans le domaine de la supposition. Lisez donc son livre fort instructif. On a toujours intérêts a connaître les arguments de nos adversaires. Cela peut éviter d’être pris(e) à contre-pied. Non, bien sûr, le troll Laurent Courtois ne mérite pas un ouvrage, ce serait du temps perdu. Non, bien sûr, une chercheuse, professeure des universités, ne se basera pas sur les fantasmes d’un troll aussi méphitique. C’est une question de bon sens et de méthode.
    En revanche, le troll pourra sur sa « famille » lancer des pistes. Je m’explique.
    « Les Brigandes », cela n’a rien d’un scoop, tous ceux qui veulent savoir à quoi s’en tenir à leur sujet ont toute la matière nécessaire. Donc, là, utilité du troll, néant. Si vous me permettez. Idem, en ce qui concerne Manuel Ochsenreiter, les allégations du troll Laurent Courtois je m’en moque. En revanche, je me suis intéressé à ce personnage. Et là, ce qu’on trouve de manière indépendante, sur l’individu, est particulièrement intéressant et peut expliquer un certain embarras à Donetsk. Voilà, c’est juste ce que je voulais dire.
    Comme le troll connaît bien sa « famille » il lance des pistes. Je devrais dire il « balance ». Pourquoi balance-t-il? Juste pour avoir le dernier mot vis a vis de vous. Il n’y a aucune démarche d’activiste, évidemment. Je résume, exploitons les pistes du troll. Par contre, faisons en des vérifications indépendantes.
    Il y a une piste que vous devriez, probablement, creuser. C’est la raison pour laquelle le troll Laurent Courtois connaît si bien les milieux néo-nazis. Je vous ai fait parvenir sur la messagerie de Donipress, des éléments montrant la proximité du troll avec ce milieux. S’il y a glané des infos, il n’hésitera pas à les livrer. S’il estime nécessaire de protéger certaines personnes, du « bord adverse », il le fera. Un troll est un troll. Nous avons tort, parfois, de lui prêter nos valeurs relatives à l’engagement, à la parole donnée, à la fidélité etc.
    Je vous ai fait parvenir, de plus, des éléments sur les déviances du troll Laurent Courtois. Soit vous, les exploitez et je me réjouis de voir ce pervers mythomane ramené à sa juste mesure. C’est à dire dans la fange où il aurait du rester. Soit vous ne les exploitez pas, et je me réjouuis de voir le troll, cet idiot utile, déchirer la « famille », qui l’a fait grandir. Ce n’est que justice comme je l’ai écrit.

    Aimé par 1 personne

  8. Je me suis, moi-même, laissé abuser par la modération dont Laurent Courtois ma paraissait vouloir faire preuve. J’ai bien écrit « me paraissait vouloir faire preuve ». Merci de ne rien modifier de la formule pour que son sens strict et entier lui soit conservé.
    Revenant, à la première lecture d’un article de Laurent Courtois, des écrits de Christelle Néant, j’aspirais légitimement au repos enfin procuré par les promesses de nuance et de modération de l’auteur Courtois. Pour peu de temps hélas… Et c’est vous Bernard Grua qui m’avez mis sur la voie. Soyez-en remercié.
    Vous n’êtes toutefois pas celui qui m’a mis la puce à l’oreille ; Celui-là est Laurent Courtois lui-même qui par ses piètres qualités rédactionnelles et, cessons de faire des manières, son bien mauvais français ne pouvait avoir été le correspondant d’un organe de presse digne de ce nom. Inextricablement révélatrice du niveau d’expertise d’un auteur, quel que soit, d’ailleurs, le domaine en lequel elle s’exerce, l’expression écrite de Laurent Courtois trahissait, au fur et à mesure que défilait sous mes yeux sa prose amphigourique, plus que son amateurisme, ce qui n’eut pas été un tort, sa manifeste incapacité à être l’expert ainsi prétendu du sujet traité.

    Christelle Néant, elle-même, toute victime qu’elle est de ses emportements colériques, ceux que trahissent la multiplication soudaine des erreurs syntaxiques, des répétitions, des abus de langage, des fautes d’usage voire même d’orthographe dans ces commentaires postés, fait preuve de bien meilleures aptitudes rédactionnelles que Laurent Courtois.

    Il est des signes qui ne trompent pas. Laurent Courtois ne peut pas être celui qu’il prétend. Il est en revanche l’illustration plutôt réussi de ce que d’aucun appelle aujourd’hui, lorsqu’il est fait référence aux plateformes de rédaction ouvertes et libres, « le triomphe des médiocres ». Triomphe éphémère, fort heureusement.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour « Diakounov »

      Merci pour votre long commentaire,

      Je suis russophile mais pas poutiniste. C’est le moins que l’on puisse dire. Je ne sais pas si nous partageons les mêmes idées. En revanche, il me semble que nous sommes, tous les deux, des êtres humains. Alors nous ne pouvons qu’être d’accord sur ce déchet, qui a pris le nom de Laurent Courtois (né le 10 janvier 1974 à Metz), se pensant anonyme tant sont nombreux les gens qui partagent le même nom et le même prénom.

      Pourtant, je ne vous rejoins pas sur tous les points. En effet, ce sont des gens comme vous qui ont fait ce troll Laurent Courtois. Vous dites : « Je me suis, moi-même, laissé abuser par la modération dont Laurent Courtois ma paraissait vouloir faire preuve. J’ai bien écrit « me paraissait vouloir faire preuve » »Les lecteurs de cet individu se sont tous laissés abuser parce qu’ils le voulaient bien et parce que cet individu écrivaient des choses qui leur plaisaient. Pendant le temps initial, c’est à dire quelques mois, où cet individu s’en prenait aux anti-Poutine, personne n’a vérifié la vraisemblance de ses textes. Personne n’a fait de recherche. Personne n’a été choqué de se salir en lisant la vulgarité «d’ articles » qui frisaient l’analphabétisme. A titre d’exemple le torchon ayant pour titre « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? » a été partagé dans tous les sens. Il a eu un nombre extrêmement significatif de lecteurs, probablement plusieurs milliers. Je le sais car j’ai écrit, moi-même, des articles qui ont obtenu une très forte audience. Ils sont paru sur des médias à forte diffusion et non pas sur un obscur blog. pourtant, ils sont très loin derrière, dans une recherche Google. Ceci est d’autant plus vrai que j’ai des preuves tangibles comme quoi le troll Laurent Courtois ne connait strictement rien au SEO (Search Engine Optimization).

      Quand la victime que s’était choisi cet animal avait le malheur de répondre, les chiens se jetaient sur elle de plus belle. Les chiens voulaient du sang et de la viande, « Laurent Courtois » en était leur pourvoyeur. Aucun des lecteurs de ce troll n’est venu dire : « Attendez, qu’est ce qui rend possible vos propos, Laurent Courtois ? Justifiez vos écrits ». Au contraire le mythomane était célébré pour sa créativité, sa capacité à coller sur ses cibles ses propres perversions. Des dégénérés faisaient même une compétition à qui en rajouterait dans l’indécence. Je n’invente rien. Il suffit de lire leur commentaires sur le blog du troll ou sur Agoravox.

      Ce sont bien des gens comme vous qui ont créé ce phénomène et qui l’ont gonflé car ils l’ont encouragé dans ses infamies. Vous avez, tous, une part de responsabilité. Si, rapidement, il y a eu un retour de flamme, ce n’est que justice comme je l’écris. Qu’après quelques mois de diffamations calomnieuses et démagogiques, le charognard s’attaque à sa « famille », là aussi c’est amplement mérité. Qu’un Laurent Brayard, qu’une Christelle Néant, entre autres, soient traînés dans LEUR boue, cela paraissait inévitable. Mais ce qu’il y a d’incroyable, c’est que cela dure depuis trois ans!

      Car il y a encore plus stupide que d’avoir créé et promu cette créature, il s’agit de l’absence de riposte pendant toutes ces années! En effet, commenter, sous les « articles » de Laurent Courtois , ce n’est pas une riposte. C’est tout simplement flatter son narcissisme ainsi que donner de l’importance à ses textes dans Agoravox et sur Google. En d’autres termes, réagir, aussi bêtement, à Laurent Courtois, c’est lui faire sa pub. Qui, un jour, dans les pro-Poutine s’est dit : « je vais m’occuper réellement de ce chancre ? « . Personne. Il suffisait de faire une recherche sur ce type pour finalement le démonter intégralement. Il suffisait de publier sur un autre site web que celui où Laurent Courtois étale ses excréments. J’ai donc écrit. Et je n’ai pas fini. Pourtant, j’ai déjà produit suffisamment de papiers avec suffisamment de justifications véritables et de sources pour que, sans même avoir besoin de me citer, on puisse éliminer ce troll. Je ferais une toute petite exception. Il s’agit d’un article anonyme que j’ai découvert. C’est très tard et c’est bien peu. « Un rat devenu hyène dans le crépuscule de Novorossia »

      Vous concluez par :« Il est des signes qui ne trompent pas. Laurent Courtois ne PEUT PAS être celui qu’il prétend. » Excusez moi, vous refusez encore l’évidence car Laurent Courtois, n’EST PAS, ce qu’il avance. Tous les éléments sont disponibles pour être catégorique sur le sujet.

      Je respecte votre anonymat. Qui aurait envie d’avoir une ordure telle que Laurent Courtois sur le dos ? Pour ma part, je témoigne à visage découvert. Et, de toute façon, ce troll sait très bien, aujourd’hui, que chaque nouvelle couche qu’il tente de passer ne sert qu’à mieux creuser sa fosse. Alors, là dessus, je suis parfaitement serein. Qui que vous soyez, n’hésitez pas à me poser toutes les questions que vous voulez. J’y répondrai. J’ai encore beaucoup de matière sous le coude. Pour conclure, je vous propose de voir ce que j’ai fait de « l’E. Reputation » du troll Laurent Courtois. J’invite tous ceux, qui le veulent, à faire de même. Je les y aiderai.
      Sanctionner les diffamateurs: l’exemple de Laurent Courtois, « troll-auteur » d’Agoravox
      Je vous invite aussi à rejoindre notre groupe Facebook Voyage au pays des trolls

      Et voici l’ensemble de mes publications pour ce troll, ce sous-être humain qui s’appelle « Laurent Courtois »
      Sanctionner les diffamateurs: l’exemple de Laurent Courtois, « troll-auteur » d’Agoravox
      Réponse au pot-pourri Mistral publié par le troll Laurent Courtois sur Agoravox
      Troll Laurent Courtois: comment un modérateur d’Agoravox peut-il être client d’Espenlaub, dont le coeur de métier est la vente d’authentiques articles nazis?
      Harcelé par le troll rouge-brun, Laurent Courtois, « contributeur » et « modérateur » chez Agoravox
      Agoravox, Novorossia Today, le divan de Laurent Courtois, le « fake-troll » de St Pétersbourg
      Donetsk, Novorossia: la liste de Brayard
      Lettre ouverte au troll Laurent Courtois
      Troll Laurent Courtois: Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ?

      Sincères salutations

      Bernard Grua

      Aimé par 1 personne

      1. Mon pauvre (modérateur) Bernard Grua (modérateur), encore en pleine rechute névrotique, car il faut vraiment être malade pour harceler une personne pendant des années…
        J’espère au moins que vous offrez plus votre petite Tour Eiffel à des jeunes filles en fleurs, comme certains offrent des bonbons..
        Tout mon soutien à votre famille, ce ne doit pas être facile tous les jours…
        si cela peut les aider…

        PS : encore un petit effort, et vous obtiendrez ma pitié….
        ———————————————————————————————————–
        AVIS DU MODERATEUR: Tout commentaire s’adressant directement à l’auteur en l’appelant uniquement par son prénom et/ou en le tutoyant, pour faire croire à une fausse connivence, sera corrigé.
        ————————————————————————————————————

        Aimé par 1 personne

  9. Tiens voilà le troll Laurent Courtois (né le 10 janvier 1974 à Metz) qui revient, ici avec sa familiarité de (toute) petite frappe. Cette fois-ci, il fait court. Peut-être pour nous épargner son épouvantable orthographe? Il tourne en boucle servant toujours les mêmes plats. Un déchet qui est arrivé au bout du rouleau, au bout de l’exposé de ses fantasmes et de ses perversions.

    Il aura finalement appris au moins une chose, le troll, c’est de cacher son adresse IP. Oui, troller depuis la région de Grenoble quand on prétend faire des recherches aux archive du KGB, cela fait vraiment médiocre. Ici il utilise le re-routage de « AS60781 LeaseWeb B.V. » (prestataire classé comme Spam ressource) lui donnant l’IP 85.17.24.66, basée aux Pays-Bas. Bien évidemment, les statistique du site n’indiquent aucunes visites depuis les Pay-Bas, ce jour, 10/10/2018. Pitoyable rebut de ce que l’on n’ose même pas appeler « sous-humanité ». Pitoyable SDF du trollisme.

    Comme je le disais à l’anonyme « Diakounov »: « Pour ma part, je témoigne à visage découvert. Et, de toute façon, ce troll sait très bien, aujourd’hui, que chaque nouvelle couche qu’il tente de passer ne sert qu’à mieux creuser sa fosse. Alors, là dessus, je suis parfaitement serein ». Chose promise, chose due. Vous n’avez qu’un droit, petit troll, c’est de vous taire. Là vous intervenez dans une discussion entre personne, d’opinions différentes, mais civiles et responsables. Cet échange n’est pas ouvert à la racaille. Vous n’y avez pas votre place. Vous le savez très bien, le troll. Attendez-vous à une nouvelle paire de claques et un coup de pied au c*** qui vont encore plus plomber votre répugnante e-reputation.. Dans quelque temps, il sera amusant de faire une mise à jour de: « Sanctionner les diffamateurs: l’exemple de Laurent Courtois, « troll-auteur » d’Agoravox ».

    On avait le commentaire d’un pro-Poutine, sur le site web de Mazuryk, qui montre la fange à laquelle vous appartenez.

    On a le commentaire de « Diakounov », qui est encore plus catégorique.

    On a aussi, cet article, encore un peu léger à mon sens. Un rat devenu hyène dans le crépuscule de Novorossia

    Mais ce n’est qu’un début.

    Voilà, la chasse au troll COURTOIS Laurent est bien ouverte chez les pro-russes. Je fournis les munitions. J’en ai encore de belles en réserve. Je me réjouis, enfin, de cette traque. Et vous savez, le troll? Malgré les immenses services que vous avez rendus aux pro-Maidan par votre actif rôle de balance et le chaos que vous avez mis chez les Français novorossistes, depuis octobre 2015, vous n’avez rien à attendre de leur part. Idiot certainement, et utile aussi, vous l’avez été. Pourtant, ils seront tous là pour vous maintenir la tête sous votre fange. Vous n’aurez même pas la médaille aux couleurs du doryphore.

    J'aime

    1. Vous citez du Sébastien Hairon, cela ne m’étonne guère… On reste dans la lie de l’Humanité, qui se ressemble s’assemble…
      Un vieux pervers qui utilise son argent pour faire « poser » des jeunes femmes pourdes photos de charmes dans le quart-monde et un escroc à l’aide humanitaire…
      J’ai l’impression d’être Châteaubriant croisant Fouché et Talleyrand…
      Mes réponses sont courtes car vous êtes tellement nauséabond que j’en ai la nausée…

      J'aime

      1. Je reposte mon commentaire, que vous effacez tel un aveux…

        Résumons :

        Un faux blog pro-russe créé il y a 15 jours pour l’occasion (avec une faute d’orthographe dans le titre, pour bien montrer que les pro-russes sont des analphabètes).

        Comme c’était beaucoup de travail pour rien, son auteur névrotique a pris la peine pour essayer de donner un peu d’épaisseur à ce texte minable (mensonges, citations hors contexte, montages à la noix, etc) de rajouter trois commentaires avec des comptes Google eux aussi créés pour l’occasion :

        – Claude Caprino créé le 1er Octobre, même couverture que le blog, premier poste : l’article du blog… Ce claude Caprino, n’aime pas Nicolas Mazuryk, cela lui fait un point commun avec Bernard GRUA.
        – Ségolène Gestin , compte créé lui aussi, le 1octobre, deux publications.
        – Le russophile du Donbass, compte créé le 5 octobre, auteur de 3 publications.

        Conclusion 3 comptes de trollage. Un faux blog, un texte dont le contenu, ne laisse aucun doute sur son auteur : obsession pornographique, allusion à un pot à miel informatique avarié et botulique, style, phraséologie spécifique, vocabulaire.

        Donc, auteur du Texte, du Blog, des 3 comptes Google + : la même personne névrotique…

        Monsieur Bernard Grua, votre état psychologique ne s’améliore pas…. Cela fait 3 ans que cela dure… C’est si dur que cela d’avoir à assumer que l’on extériorise sa frustration sexuelle à travers des minables photos de charmes avec des modèles rémunérés ?

        Je vous prie d’agréer ma sincère pitié…

        PS : vous nous avez pondu encore une pleine page de délires. En plus d’être névrotique vous êtes obsessionnel !

        Courtois Laurent victime compatissante d’une personne perdant pied du point de vue psychiatrique.

        J'aime

      2. Troll Laurent Courtois,

        Toujours aussi mythomane vous dites: « Je reposte mon commentaire, que vous effacez tel un aveux (sic)…! » C’est mon blog, j’y fait ce que je veux. Ce n’est pas un petit troll répugnant qui décide chez moi. Restez à votre donc à votre place. Si je veux vous bannir, si je veux supprimer vos commentaires, c’est mon droit. Alors cessez vos couinements. Un peu décence, que diable!

        Pourtant, je n’ai pas effacé votre commentaire, que vous prétendez avoir posté une première fois. Pourquoi l’aurais supprimé? Cela n’a aucun sens. Au contraire, j’ai attendu votre réponse. J’aime beaucoup quand vous produisez des commentaires assez longs. Vous le savez bien. Vos commentaires, c’est ce qui booste mes articles sur Google, y pousse votre diarrhée vers le bas et noie de mes posts les recherches sous votre nom. Comme d’habitude, vous aviez lancé des accusations. J’y ai répondu, car c’était, bien évidemment, mon intérêt. Mais les réponses, vous n’aimez pas, si ce n’est pour créer des fakes. L’art de la fuite, petit troll. Cela n’a aucune espèce d’importance, le troll Laurent Courtois, on connaît ses méthodes. En réalité je réponds pour les lecteurs. Et plus j’en mets, plus Google aime. Il faut de la mise en forme, des photos, des liens internes. Tout ça est excellent. Vous n’avez toujours pas compris, « Chef troll » à « Troll Russia »? Quel idiot! Ce n’est pas pour rien que je vous ai noyé le troll et que vous pleurnichez.

        Alors comme ça, le fait que vos faux comptes aient été dévoilés, cela vous affecte à ce point? Il faut vous en remettre, petit troll. Vous avez joué, vous avez perdu. Accuser les autres de vos pratiques tordues, c’est la seule chose que vous savez faire. Car vos magouilles, il n’y a que ça que vous connaissez réellement.
        – On se souvient de l’usurpation de mon identité que vous avez lancé avec « Bernard Naoned » afin de me rendre odieux auprès de tous.
        – On connait votre faux compte « Vladislav Gratchov« , devenu « Vassily Gontcharov » puis « Varlaam Golovkin (Варлаам Головкин)« . On connait aussi « Paul Dujardin » devenu « Jean Duchemin« . Et tout ce beau monde avec la même adresse IP que la vôtre (Laurent Courtois), près de Grenoble, alors que vous prétendiez être à St Petersbourg. Vous avez certainement d’autres comptes pourris de la sorte. Je laisse à d’autres le soin d’en faire l’inventaire.
        – On se souvient que vous m’aviez menacé de faire votre « paillasson » de mon blog avec votre armée de troll de St Petersbourg, en fait vos faux comptes. Voir « Agoravox, Novorossia Today, le divan de Laurent Courtois, « fake-troll » de St Pétersbourg », §07
        – On se souvient des propos que vous teniez, le 12/02/2018, sur mon blog sous le profil de Paul Dujardin en voulant me faire passer pour un proxénète. « Bernard ! Quel plaisir de te retrouver ! Que de bon(sic) momements (sic) passer(sic) ensemble avec les filles de Kiev ! Pas farouche (sic), ni trop cher (sic) les coquines ! Merci beaucoup pour les photos, elles ont beaucoup plus (sic) à mes soirées échangistes. Je t’enverrai beaucoup de nouveau (sic) client (sic) ». Et c’est ce même individu, Laurent Courtois-Dujardin, qui vient jouer les vierges outragées? Sortez le clown!
        Si vous avez fait école. Si vos méthodes que j’ai exposées inspirent vos ennemis, vous n’avez qu’à vous en prendre à vous même et je m’en félicite!

        Quand le troll Laurent Courtois explique sa méthode

        J’ai une certaine satisfaction à voir que, dès que vous glissez sur une peau de banane, vous pensez que c’est moi qui l’ai posée. On ne prête qu’aux riches. Vous, individu médiocre ignoré de tous, que je ne connaissais pas, vous vous êtes amusé à salir ma réputation à coup de diffamations perverses et de délations calomnieuses dans six « articles » infâmes. Vous pensiez que vous pourriez vous en sortir comme ça? Aujourd’hui, c’est tout le contraire, vous me voyez derrière toute personne qui écrit un peu correctement et qui n’est pas d’accord avec vous. Pourtant, il existe beaucoup de Français qui s’expriment bien mieux que vous. Je ne suis pas une exception. Pourtant, moi j’agis à découvert. Tout, absolument tout, me concernant est ouvert et public. Mais il y a plus.
        Quand vous voulez traiter Mazuryk de néo-nazi, sur son blog, vous n’avez pas le courage de le faire directement. Il faut que vous me citiez. Entre vieux frères de la fachosphère, vous vous ménagez. C’est clair.

        Enfin, je deviens une obsession qui déclenche chez vous des crises paranoïaques, c’est très bien. La peur va finir par vous faire entendre raison. Pourtant, mettez vous bien une chose dans la tête, petit troll, je n’irai pas commenter vos torchon sur votre blog ou sur Agoravox. Je n’ai aucune envie de faire de la pub à vos « publications » indigentes.

        Passons maintenant au truc vraiment intéressant: « Un rat devenu hyène dans le crépuscule de Novorossia ». Le rat devenu hyène, c’est de vous que l’on parle, non? Bien sûr, l’artiste qui a créé ce nouveau blog, je le (la) félicite! Il (elle) me plait. Sérieux, vous ne trouvez pas ça bon? Allons, allons, on croirait que vous commentez un de vos torchons et vos « méthodes d’enquêtes »: « mensonges, citations hors contexte, montages à la noix, etc ». Le papier pourrait être meilleur, mais c’est un bon début. Il y a même quelques excellents morceaux, que je piquerai pour m’en resservir. La preuve, à part une critique pipot, vous ne pouvez rien contester. Enfin, ne me dites pas que c’est vous qui l’avez écrit. Car ça, c’est votre style: « obsession pornographique, allusion à un pot à miel informatique avarié et botulique, style, phraséologie spécifique, vocabulaire ». Je vous sais retord mais je ne vous crois pas aussi subtil. Même votre « Bernard Naoned » était beaucoup plus grossier. Voir ci-dessus.

        « Ce claude Caprino, n’aime pas Nicolas Mazuryk, cela lui fait un point commun avec Bernard GRUA ». C’est tout ce que vous avez trouvé? C’est nul! Il y a beaucoup de gens qui ont des points en commun dans ceux que vous avez harcelés et diffamés. De plus, Nicolas Mazuryk et Benoit Hardy sont haïs par beaucoup plus de monde que vous ne le croyez et haïs bien plus violemment que par moi. Le débat pour lequel vous avez encensé Hardy a fait des vagues. Hardy a balancé tous les noms des activistes pro-Ukraine, qui n’étaient pas néo-nazis, pour faire en sorte qu’ils n’y entrent pas. Etant à Nantes, je n’étais pas concerné. Bref, vous n’avez rien compris. A part vos petits arrangements sur « Unité Incontinente » ou « SovietKlub » et les tuyaux que vous refile (vous refilait?) Svetlana Kisileva, vous ne connaissez rien à rien…

        J’avoue ne pas connaître le nom de l’auteur(e) de l’article réjouissant. Même si je le connaissais, je ne le livrerais pas. Je ne cherche pas à savoir qui c’est mais j’ai ma petite idée… On verra bien. En tout cas, comme j’ai eu l’occasion de l’écrire je suis prêt à aider, uniquement dans le but de vous charger, tout ANTI-POUTINE et tout POUTINISTE, aux quelques exceptions près que j’ai rappelées. En réalité, cela a déjà commencé et je reconnais en toute modestie qu’il y a quelques trucs percutants vous concernant que j’ai remis entre ces bonnes mains. J’ai un tel dossier. J’en ai pour des années. Je peux en donner un peu. Fort de l’expérience que vous m’avez donnée, de mes recherches et des conseils reçus, j’ai écrit une méthode contre les individus de votre espèce. « Comment éviter les attaques de trolls et comment les contrer?« . Ne vous étonnez pas si vous voyez que cette pratique se généralise. Je l’ai formalisée à cette fin. D’ailleurs, ceux qui me lisez, n’hésitez pas! Echange de bons procédés. je n’arrive pas à trouver une seule trace du passage du troll Laurent Courtois à Donetsk. Si quelqu’un avait des dates à me donner, avec de vrais justificatifs, évidemment, cela permettrait d’éviter d’accuser le troll Laurent Courtois de ce qui pourrait être une de ses plus importantes mystifications.

        Pour revenir à votre nouveau fan, troll Laurent Courtois. J’ignore s’il s’agit, pour l’instant d’une seule personne. En tout cas, je n’ai qu’un correspondant. Est-ce « l’Anonyme » qui a écrit chez Nicolas Mazuryk (si oui, il est assez futé, relisez). Est-ce le « Diakounov«  qui a commenté ici? Est-ce quelqu’un(e) d’autres? En tout cas, il (elle) m’a envoyé le résultat de ses travaux, qui tombaient à pic. A-t-il (elle), en s’inspirant de vous, monté ces différents comptes? S’agit-il d’une attaque en meute? Je n’en sais rien. Et je m’en moque littéralement. Ce qui est important, c’est que vous preniez des claques. Un maximum! Vous avez une meilleure idée que moi de qui veut votre peau dans la putino-fachosphère. C’est vrai qu’ils sont nombreux. Par contre chez les pro-Ukraine, plus personne ne vous connaît, donc pas de grande mobilisation à attendre de ce côté là. Et si vous vous frittez avec Nicolas Mazuryk (encore mieux avec Benoit Hardy), cela fera plaisir à beaucoup, beaucoup de monde. N’hésitez pas. En tout cas, je vous promets, ce n’est pas ce f*** c*** de Laurent Brayard. Il m’a écrit un chef-d’oeuvre d’hypocrisie. Bien entendu, je ne lui ai pas répondu et j’ai fait l’article que vous connaissez. Voilà ce qu’il en coûte de se moquer du monde. N’est-ce pas, troll Laurent Courtois? J’ai dit que je publierai l’email de Brayard. Patience, mon brave. Je vous promets aussi que l’auteur n’est pas cet imbécile de Guillaume Lopez. Il est encore plus analphabète que vous.
        Finalement, tout cela me donne une idée. Je vais donner un coup de main à votre nouveau fan. Je vais aller coller votre commentaire et ma réponse sous son article. Cela amusera les lecteurs et cela lui donnera plus de visibilité. J’ai hâte de voir arriver tout ça sur Google.

        Puisqu’on parle de faux comptes. Vous savez quoi, le troll? Aujourd’hui j’ai eu des visites sur le site de France, de Madagascar et d’Irlande. Pas de Russie et pas de Pays-Bas (Pschitt votre IP 85.17.24.66). Si vous étiez à Moscou, troll Laurent Courtois, vous n’auriez pas utilisé une IP d’Amsterdam fournie par un spammeur, n’est ce pas? Au fait, il fait beau en Russie? Comment se passent « vos recherches » dans les archives d’Etat de Moscou????? Sacré charlot! Après s’être prétendu journaliste, écrivain, le troll Laurent Courtois se prétend historien, tout en faisant croire qu’il est en Russie. C’est le caviste qui va en prendre de l’ombre. Cela dit, il n’est guère meilleur. Je vous re-conseille de lire Cécile Vaissié, le pauvre Brayard en sort réduit en bouillie.

        « Cela fait 3 ans que cela dure… ». Non cela fait trois ans et demi, depuis avril 2015, que j’ai votre harcèlement diffamatoire sur le dos. Par contre, relisez, je n’ai commencé à vous rendre la monnaie de votre pièce qu’en février 2018. Et cela vous a paru si long? Il va falloir vous habituer. Combien de temps cela va durer? Bonne question.

        Avril 2018, permanence de la diffamation du Laurent Courtois d’août 2015

        Cela va durer comme je vous l’ai déjà dit, troll Laurent Courtois, tant que vos diffamations seront visibles sur Google.

        Soit elles disparaissent naturellement, c’est le cas pour certaines. Soit c’est vous qui les faites disparaître.

        Je vous ai faite cette proposition de règlement amiable à de très nombreuses reprises. Je vous ai même proposé de passer par un médiateur. Vous avez toujours refusé en faisant l’imbécile.

        Je vous ai laissé tout le temps, trop de temps, pour le faire. En attendant, plus les mois et les années passent, plus j’ai à gagner et plus vous avez à perdre. C’est simple. C’est vous qui décidez. En résumé, combien de temps je vais charger le troll Laurent Courtois? Un an? Cinq ans? Dix ans? Plus? Cela sera son choix. Pas le mien.

        « C’est si dur que cela d’avoir à assumer que l’on extériorise sa frustration sexuelle à travers des minables photos de charmes avec des modèles rémunérés ? ». Il faudrait penser à vous renouveler petit troll… Je ne sais pas combien de fois vous avez écrit ce truc. En tout cas, troll Laurent Courtois, votre affaire à vous c’est les putes, et pas cher si possible, ça aussi, tout le monde l’a compris. C’est tout simplement ce que vous écrivez sous votre faux profil « Paul Dujardin », voir ci-dessus.
        « Je vous prie d’agréer ma sincère pitié… » Evitez de parler de votre « sincérité ». Chez vous ce mot est un sacrilège. Gardez ces envolées pour les pigeons naïfs. Ici, ce n’est pas Agoravox. On vous connait. Et la « pitié »? Je me moque complètement des états d’âmes du cafard sur lequel je mets du Baygon comme j’ignore les « pensées » du doryphore que je traite. Pour vous, c’est pareil.

        En parlant d’Agoravox, merci! Là, c’était une super idée. Vous voyez comme il m’aide à pousser vos immondices vers le bas? Faites une recherche Google… Agoravox a un autre avantage. Il y a plein de trolls qui viennent commenter. Il suffit de les astiquer un peu de temps en temps et ils arrivent en courant. Alors ça monte, ça monte! Quand dans le lot des trolls, il y a des sournois (c’est marrant ça s’écrit presque comme vous) on les bloque. Oui, moi je ne dis pas le contraire de ce que je fais. Je vous laisse à vos déclarations où vous prétendez ne bloquer personne. Quel Tartuffe! Le prochain truc que je vais envoyer sur Agoravox sera un feu d’artifice. Vous allez regretter de vous être fait bannir par vos remarques stupides. Vous allez bouillonner de ne pas faire partie de la meute. C’est ainsi, petit troll. Mais, finalement, peut-être que cela passera plutôt sur « Russia Beyond the Headlines ».

        Dans l’attente de vous lire, pensez aux autres articles vous célébrant sur mon blog, il faut les faire monter aussi, je compte sur vos si aimables commentaires. Je vous souhaite une bonne nuit moscovite… dans vos rêves, Monsieur le troll utile.

        J'aime

      3. Bonjour Monsieur Grua.
        Si réellement mon article **** (Modération: aucune raison de favoriser le référencement d’un papier diffamatoire, voir capture écran ici) est diffamatoire, je vous invite à porter plainte, vous avez mon identité, puisque vous la postez à longueur de journée. Je suis prêt à vous fournir tous les documents administratifs que nécessitera cette démarche.

        Vous m’aviez écrit, il y a 3 ans :

        « Monsieur, Je vous informe que j’entame des poursuites contre vous pour votre article diffamatoire à mon égard ainsi qu’à l’égard des personnes dont vous détournez les photos en atteignant, de plus, à leur image. Par ailleurs, en tant qu’auteur photographique, je m’oppose à l’usage que vous faites de mes créations. Je vous interdis de les utiliser. Je vous mets en demeure de les retirer. Je transmets aussi l’information au journal Ouest France dont vous avez abusivement et sans autorisation utilisé la photographie que vous avez transformée. Sincères salutations Bernard Grua ».

        A ce jour, je fais l’objet d’aucune poursuite et d’aucune condamnation. Si c’est pour un problème de prescription dites le moi, je me ferai un plaisir de le reposter à la date d’aujourd’hui ou d’en écrire un nouveau.

        Mais la réalité est plus simple, il n’y à rien de diffamatoire dans mon article, à la différence de tous les vôtres, qui soit dit en passant, ne font que souligner vos troubles mentaux actuels.

        Il serait peut-être temps qu’une âme charitable prévienne vos proches, pour qu’ils puissent prendre les mesures adéquates pour un placement de sous contrainte en HP.

        Aimé par 1 personne

      4. A Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz.

        Je suis déterminé à faire cesser le préjudice personnel et professionnel que représentent les publications diffamatoires me concernant et figurant, depuis avril 2015, sur votre blog : « Chronique de l'(Uk)haine ordinaire ». Je vous ai mis en demeure, il y a trois ans, de les supprimer. Vous le reconnaissez ici. Je vous ai fait de nombreuses propositions de règlement amiable de ce litige. Avant-hier, vous m’avez, pour la première fois, fait une proposition pour un de ces articles. Je reprend, ci-dessous, votre texte que je fais suivre de ma réponse.

        1. PROPOSITION DE LAURENT COURTOIS

        COURTOIS Laurent : 12 octobre 2018 à 21:09

        Bonjour Monsieur Grua.

        Si réellement mon article « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? » est diffamatoire, je vous invite à porter plainte, vous avez mon identité, puisque vous la postez à longueur de journée. Je suis prêt à vous fournir tous les documents administratifs que nécessitera cette démarche.

        Vous m’aviez écrit, il y a 3 ans :
        « Monsieur, Je vous informe que j’entame des poursuites contre vous pour votre article diffamatoire à mon égard ainsi qu’à l’égard des personnes dont vous détournez les photos en atteignant, de plus, à leur image. Par ailleurs, en tant qu’auteur photographique, je m’oppose à l’usage que vous faites de mes créations. Je vous interdis de les utiliser. Je vous mets en demeure de les retirer. Je transmets aussi l’information au journal Ouest France dont vous avez abusivement et sans autorisation utilisé la photographie que vous avez transformée. Sincères salutations Bernard Grua ».

        A ce jour, je fais l’objet d’aucune poursuite et d’aucune condamnation. Si c’est pour un problème de prescription dites le moi, je me ferai un plaisir de le reposter à la date d’aujourd’hui ou d’en écrire un nouveau.
        Mais la réalité est plus simple, il n’y à rien de diffamatoire dans mon article, à la différence de tous les vôtres, qui soit dit en passant, ne font que souligner vos troubles mentaux actuels.
        Il serait peut-être temps qu’une âme charitable prévienne vos proches, pour qu’ils puissent prendre les mesures adéquates pour un placement de sous contrainte en HP.

        2. REPONSE DE BERNARD GRUA

        Les pièces dont j’aurais besoin, pour entamer un contentieux sont les suivantes :
        – Copie de votre passeport ou de votre carte d’identité
        – Attestation de domicile fournie par la mairie de votre lieu de résidence
        – Relevé d’identité bancaire.

        Dès la réception des pièces et re-publication de votre article je lancerai une procédure judiciaire, à votre égard, pour diffamation et contrefaçon.
        Mes conseils considèrent avoir de bonne chance d’obtenir une condamnation grâce à laquelle Google acceptera de déréférencer, en France, votre nouvelle parution. Le cas échéant, Google étant aussi l’hébergeur via Blogger, il n’est pas impossible qu’il décide même de supprimer l’article. Cette suppression n’est, néanmoins, pas primordiale pour moi, dès lors que le déréférencement est obtenu.

        En revanche, il restera le problème de l’article original publié le 23 août 2015, qui sera toujours en ligne et qui continuera à être référencé. Il est en effet prescrit, en ce qui concerne la diffamation (3 mois) et la contrefaçon (3 ans).

        En conséquence bien que je note votre volonté d’avancer sur ce litige, je pense que votre proposition est, malheureusement, inexploitable en l’état. Je reste à votre écoute pour toute nouvelle proposition que vous souhaiteriez émettre ou pour une re-formulation de la présente. J’attire une nouvelle fois votre attention et celle de vos conseil sur ce que j’ai proposé, déjà, à plusieurs reprises, à savoir la suppression en nombre égal d’articles sur votre blog et sur le mien « Bernard Grua | Regards sur le monde ».

        Sincères salutations

        Bernard Grua, Nantes, le 14 octobre 2018 à 14:40

        Aimé par 1 personne

      5. Laurent Courtois. Je vous remercie de votre proposition visant à solder notre litige, issu notamment de l’article que nous commentons ici. Je vois avec mon conseil et je vous fait une réponse.
        Bernard Grua, Nantes, 13/10/2018 – 14:50

        J'aime

      6. Bonjour Monsieur Grua.

        Le fait que vous ayez supprimé le premier paragraphe de ma réponse est le plus bel aveu de votre perversité… Dans tous les cas, de vous voir vous rouler ainsi dans votre fange, me rend allègre, hilare….

        « Si réellement mon article ******(modérateur), je vous invite à porter plainte, vous avez mon identité, puisque vous la postez à longueur de journée. Je suis prêt à vous fournir tous les documents administratifs que nécessitera cette démarche. »

        Voilà, allez voir votre avocat, le problème se résume en une phrase :

        Soit vous me faites condamner pour diffamation, sinon mon article est la stricte vérité et la justice, la société, la nation confirme que vous êtes un pervers libidineux qui exprime son vice à travers ses photos de mauvais goût.

        J'aime

      7. Monsieur Laurent Courtois,

        Je comprends que ce litige, que vous avez initié un peu légèrement, soit devenu, aujourd’hui, une source de désagrément. J’ai pris note de votre intention d’en terminer. En ce sens, je vous suggère d’agir en personne responsable et de garder votre calme. Relisez tranquillement votre commentaire du 12 octobre 2018 à 21:09. Je n’ai pas supprimé de paragraphe. J’ai logiquement enlevé un lien qui conduisait à un article diffamatoire dont je souhaite le déréférencement. Je n’ai aucune raison d’en faire de la publicité sur mon blog. J’ai eu l’honnêteté de remplacer ce lien par une capture d’écran de votre article.
        Dans un commentaire suivant, je fais une réponse à votre proposition.

        J'aime

  10. 1. LE TROLL ANALPHABETE, LAURENT COURTOIS, SE REVE EN ECRIVAIN

    Troll Laurent Courtois, alors, là je vous tire mon chapeau! Sincèrement je ne m’y attendais pas.

    « J’ai l’impression d’être Châteaubriant (SIC!) »


    CHATEAUBRIAND, dites vous, en ne sachant même pas l’écrire? S’il y a bien des domaines pour lesquels vous êtes célèbre, c’est votre syntaxe épouvantable, votre grammaire abominable, votre orthographe déplorable et votre mythomanie. Sur ces nombreux talents, on ne vous connaît pas de rival. Mais en littérature!? Allez y faites le pitre, petit troll faussaire! Comparez vous à Victor Hugo, à Bossuet ou, «seulement», à Hélène Carrère d’Encausse. Revendiquez une place à l’Académie Française. Tant qu’à écrire n’importe quoi et n’importe comment, ne vous gênez plus. De toute façon, votre réputation est faite.

    Ce que j’apprécie particulièrement chez vous, je dois le reconnaître, c’est la confirmation de tout ce qui vous concerne. Jamais, troll Laurent Courtois, vous ne contredisez mes articles à charge alors que je vous laisse toute la place pour le faire. Jamais vous n’argumentez. A chaque fois que je vous vois arriver sur mon blog, je me dis, tiens le troll Laurent Courtois plaide coupable. A des faits graves, vous ripostez par des élucubrations. En commentant, vous confirmez mes dires et les pièces que je produis. Votre «whataboutism», vos péroraisons stupides, vos injures, qui tournent en boucle d’ailleurs, ne sont que l’aveu de votre impuissance face au constat de vos turpides et de vos diffamation indéfendables.

    2. LE TROLL POUTINISTE LAURENT COURTOIS CRIE AU COMPLOT NOVOROSSIEN

    « Vous citez du Sébastien Hairon, cela ne m’étonne guère… On reste dans la lie de l’Humanité, qui se ressemble s’assemble… »

    Je n’ai pas cité Sébastien Hairon, individu que je ne connais pas particulièrement et qui m’est totalement indifférent. Il est certainement malhonnête, comme toute cette clique des Français de Donetsk dont certains sont même des assassins mais ce n’est pas vous qui le démontrez. Vos revues de tableaux Excel, qui peuvent être simplement des faux, sans aucun examen de justificatifs, sans aucune confirmation externe ne prouve rien. De plus, vous confondez bilan et compte de résultat. Vous mélangez tout. Vous jouez le réviseur comptable alors que vous ne sauriez même pas être un employé aux écritures. Vous donnez quitus à ceux qui vous ont envoyé des torchons invérifiés et invérifiables. Vous accusez de détournement ceux qui ne vous ont pas répondu. Mais qui vous mandatait? Personne. Qui aurait eu la naïveté de croire que le moindre élément qui vous serait parvenu n’aurait pas été utilisé pour produire un fake? On est en plein Loznitsa! Tout cela est grotesque et prétentieux, à votre habitude. Et, bien sûr, c’est illisible. Je n’ai jamais pu aller au bout. Ce que vous appelez «enquêtes» n’est qu’un travail de faussaire.

    J’aurais fait état d’un Sébastien Hairon, que vous affirmez escroc? Et alors? Quand on parle de la racaille, on peut être amené à mentionner des personnages appartenant à ce même univers, des «témoins de moralité», en quelque sorte… J’ai parlé d’Erwan Castel et de Laurent Brayard. Je fais fréquemment référence à un être tout à fait répugnant, à savoir le troll Laurent Courtois. Cela ne vaut à aucun d’entre eux certificat d’honorabilité. C’est évident. Ils le savent bien, les bougres.

    Cela étant dit, j’offre mes services à qui veut s’occuper sérieusement de vous, D’OU QU’IL VIENNE. Je respecterai, comme je l’ai fait jusqu’à maintenant, l’anonymat de ces personnes. Par contre, les Brayard, Castel et autres types qui m’ont diffamé, harcelé ou menacé, n’ont aucun espoir à avoir. D’ailleurs, je publierai un jour un mail reçu de ce f*** c**** de Brayard qui tentait de me faire oublier ses calomnies, après avoir essayé de les faire disparaître. Voir « Donetsk, Novorossia: la liste de Brayard ».

    3. LE BOUGRE LAURENT COURTOIS ETALE A NOUVEAU SES FANTASMES SEXUELS VENAUX

    « Un vieux pervers qui utilise son argent pour faire « poser » des jeunes femmes… »


    Ensuite, vous revenez toujours aux mêmes procédés, attribuer vos vices, particulièrement sexuels, à vos ennemis. La ficelle est aujourd’hui totalement usée. Je ne vais pas reprendre tout ce qui figure déjà dans l’article que nous commentons, ici. Je redonne juste un exemple.

    La ficelle ne trompe même plus votre ex fan club de la fachosphère poutiniste, qui veut aujourd’hui vous en faire payer le prix. Il est fini, le temps où une bande de naïfs, buvaient vos paroles comme du petit lait. Il serait bon pour vous de le comprendre. Vous en avez trop fait. « Quos vult perdere Jupiter dementat ». Vos balivernes ne trompent qu’un imbécile. Vous. Même une personne aussi peu intéressante que Christelle Néant qui écrit des fakes poutinistes sans intérêt, obtient, sans le chercher, des gens pour vous contrer tellement ceux-ci vous trouvent répugnant. Tullius Detritus, troll Laurent Courtois, vous êtes l’objet d’un mépris universel à cause de votre vulgarité pornographique, de vos diffamations, de vos mensonges et de votre ignorance crasse. Vous avez perdu la main. L’essoufflement vous gagne. On vous sent sombrer dans des imprécations à la Guillaume Lopez. Cela n’arrange rien.

    4. LE TROLL LAURENT COURTOIS EXHALE SA FRUSTRATION

    « ….pourdes (sic) photos de charmes dans le quart-monde… »

    Oui je suis photographe. Tout le monde le sait. D’ailleurs tous les liens sont disponibles sur mon blog à droite des articles. Je communique suffisamment sur le sujet et mes productions sont suffisamment appréciées pour cela. Même vous, les avez revues une par une (plus de 2000 sur le web, quand même). Qu’une partie de mes créations très décentes fasse fantasmer des frustrés sexuels de votre espèce, je ne peux rien pour eux. Il n’y a que vous qui y voyez des photos de charmes, autrement dit érotiques…

    Pour l’information des lecteurs, je ne paye pas mes modèles car je travaille en TFP (Time For Print). Mais si je devais rémunérer mes modèles, je le ferais. Cela ne me pose strictement aucun problème. C’est une pratique tout à fait courante en photographie. Heureusement pour les modèles professionnels, d’ailleurs! Que des personnes me payent pour que je les photographie est parfaitement normal, aussi. Et, puisque nous parlons de la prise de vue de portrait, je partage cet article que j’ai publié sur Agoravox « La « Fotosessiya » une culture photographique russe et ukrainienne ». Je sais bien que ce papier assez anodin, vous a, entre autres, rendu malade de frustration et de lubricité, que vous extériorisez par vos affabulations calomnieuses. Alors, permettez moi de malmener, à nouveau, votre libido. Après tout, c’est vous qui venez chercher les claques, que je me fais un devoir de vous donner.

    5. LE TROLL LAURENT COURTOIS NOYE DANS SA FANGE

    « …un escroc à l’aide humanitaire… »

    Là, c’est votre dernière trouvaille. C’est encore plus grotesque que le reste. Où est-ce que vous avez vu que j’ai reçu la moindre aide humanitaire? C’est quoi ce nouveau délire? Où est ce que vous avez vu que je collectais des fonds? Où est-ce que vous avez vu j’étais mandaté par une ONG? Où est-ce que vous avez vu que j’appartenais à une quelconque association humanitaire? Tiens vous me faites penser à Jean-Claude Blanchard, ce troll du FN St Nazaire qui prétendait que j’étais payé par la CIA (!) dans son QG à bière, le bar du « Brésil », sur le quai de Penhoët. « Jean-Claude Blanchard, le troll poutiniste et FN de St Nazaire, condamné » . Rien, strictement rien ne justifie, cette affirmation « d’escroc à l’aide humanitaire » à laquelle vous ne croyez même pas vous même. Non mais, c’est ça vos « enquêtes »? C’est comme ça que vous prétendez avoir investigué sur les détournements au Donbass? Depuis votre clavier, en Isère, en essayant d’imaginer les trucs les plus tordus? Je suis désolé, il n’y a qu’un mot pour ça. C’est « BULLSHIT »! J’aurais même envie d’utiliser un néologisme: « cockroachshit ». En tout cas, les Novorossiens peuvent se réjouir en invoquant le fait que ce dont vous les accusez ne sont que des ragots que vous avez créés. Vous leur tendez la corde pour vous pendre. Vous êtes vraiment d’une stupidité crasse. Vous venez de détruire votre effort de plusieurs années.

    En ce qui concerne des photos de vie quotidienne ou de reportage, y compris dans des endroits très reculés (Yakoutie, Pamir, Corridor du Wakhan, Vallée de la Hunza), il s’agit d’un autre sujet que le portrait posé. Là, en aucun cas, il ne peut être question d’argent entre les personnes photographiées et le photographe. Il s’agit d’ouverture d’esprit, de sens de l’observation, de culture et d’empathie. C’est un monde qui vous est absolument hermétique car il est trop beau, trop propre, trop éloigné de vos pratiques et de votre racisme viscéral. Il est trop éloigné de votre admiration pour le fascisme et le nazisme que vous absolvez systématiquement en France, en Allemagne et en Russie. Ce n’est pas un monde pour les trolls. Je ne me donnerai même pas le mal de tenter de vous expliquer quoi que ce soit. Si cela intéresse des lecteurs je peux leur suggérer la lecture des trois articles suivants:
    « Pêche aux poulpes à Kerkennah » Ce papier a reçu un étonnant accueil dans l’archipel des Kerkennah, mais aussi de la part de français sensibles au patrimoine maritime de la méditerranée.
    « Tusion, the hidden gem of Pamir » a été très apprécié par les Pamiris du Tadjikistan
    « FRANCE: Some reflections about the development of a responsible and community based tourism in Hunza Valley, Pakistan » est paru sur le « Passu Times ».

    Il a été largement partagé. J’en ai reçu de nombreux témoignages de gratitude de la part de tous ceux que j’ai rencontrés et/ou photographiés.


    Ces jeunes enfants Kirghiz photographiés dans le Pamir font la couverture du Bulletin (Russe) d’Information du Forum d’Asie. Jailoo de Zarburuliuk, Alt 4 150 m, Pamir, Tajikistan. La photo originale: http://www.flickr.com/photos/bernardgrua/6088716028/

    Si cela intéresse les lecteurs, je peux leur donner accès à l’ensemble de ma production photographique: Photos de voyages, d’expéditions et de reportages

    Ils pourront aussi accéder à mon port folio de portraits.

    6. LE TROLL POUTINISTE LAURENT COURTOIS TRAITE LA RUSSIE DE « QUART-MONDE »

    Quoi qu’il en soit, les lecteurs ne manqueront pas de noter que vous qualifiez, aussi, la Russie de «QUART-MONDE»!!! Quel imbécile vous faites! Même un Ukrop n’aurait pas osé. Les russophiles (dont je suis) et les poutinophiles (dont je ne suis pas) apprécieront. Pour ma part je trouve cette affirmation aussi infecte que votre personnage. Je vous suggère une nouvelle fois d’aller en Russie.

    Vous y apprendrez le respect et vous ne pourrez certainement pas y tenir des propos aussi primaires. Vous comprendrez qu’il y existe des coutumes différentes des pratiques occidentales, y compris l’échange de petits objets, et qu’il est de bon ton de ne pas les tourner en dérision, si l’on souhaite ne pas passer pour un Nekulturni. Non, troll Laurent Courtois, on n’achète personne avec une carte postale ou un souvenir. Cessez ces élucubrations lubriques et racistes. Tiens, commencez par lire un de mes articles sur «Russia Beyond the Headlines». Cela vous instruira, si tant est que cela soit possible.
    « Botogol: la mine perdue d’un Français dans les monts Saïan sibériens »
    « Russia Beyond vous partage aujourd’hui le fascinant récit du photographe voyageur Bernard Grua, qui a suivi les traces de Jean-Pierre Alibert, personnage injustement méconnu ayant permis, au XIXe siècle, l’exploitation dans de lointaines montagnes sibériennes d’une mine de graphite. »

    CONCLUSION?

    Enfin, je ne pense pas que vous saurez me répondre car votre comportement est de l’ordre de la pulsion démente et non pas de la raison, mais je tente le coup quand même. J’aimerais savoir pourquoi vous trollez, ainsi, sur mon blog. Cela ne vous sert strictement à rien. Au contraire, on l’a vu, cela vous fait du tort. Vous vous y ridiculisez. Vous vous y faites botter le train et vous revenez… Vous y avez révélé votre localisation (l’Isère au lieu de la Russie), vos faux comptes (que vous avez stupidement renommés entre temps, sans résultat), votre incompétence technique (alors que vous prétendiez être «Chef Troll» à St Saint-Pétersbourg) et vos désordres mentaux (j’ai des captures d’écrans de vos propos hallucinants, comme vous le savez). Vous y battez en brèche, en permanence, l’espèce de respectabilité et de crédibilité à laquelle vous aspirez et que vous tentez de vous créer, ailleurs. Pourtant, ce que vous écrivez ici, troll Laurent Courtois, est public. Dois-je vous le rappeler? Vous croyez me nuire mais vous avez créé, ici, la matière pour vous détruire. Pire, vous continuez. Pourquoi cette schizophrénie? Est-ce une forme d’exhibitionnisme suicidaire?

    Aimé par 1 personne

  11. J’aime passionnément le mystère, parce que j’ai toujours l’espoir de le débrouiller.
    Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris (posthume, 1869)

    Il est bon d’apprendre quelquefois aux heureux de ce monde, ne fût-ce que pour humilier leur sot orgueil, qu’il est des bonheurs supérieurs au leur, plus vastes et plus raffinés.
    Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

    Aimé par 1 personne

    1. En pleine mer où je suis né
      Trois lieues au large.
      J’ai ma fruste et blanche maison
      L’alentour est couvert d’ajonc
      Sur le seuil pousse le genet
      En pleine mer où je suis né,
      Un fils d’Armor.

      Mon père, comme ses aïeux,
      Etait marin;
      Une vie sans gloire et obscure
      -La gloire, un pauvre n’en a cure-
      Nuit et jour sur l’océan bleu
      Père fut comme ses aïeux
      Traîne-filets.

      Ma mère travaille elle aussi
      -Malgré son âge-
      D’elle, à la sueur de nos fronts
      J’ai appris, tout petit garçon,
      A glaner et tirer les fruits.
      Ma mère travaille elle aussi
      Pour se nourrir.

      O, jours bénis de mon enfance
      Où sans entrave
      De ma mère dans les sillons
      De mon père près du poisson
      Je goûtais la chère présence,
      O, jours bénis de mon enfance,
      Pleins de douceur!

      Nous étions six, Sainte Marie,
      Assis à table:
      Tous nous étions sains et heureux.
      Te portant respect, comme à Dieu.
      La table a changé, aujourd’hui.
      Nous étions six, Sainte Marie.
      Nous sommes trois…

      A la porte a frappé la mort
      Elle est entrée;
      Notre bonheur dans un cercueil
      Partit dormir au champ du deuil…
      0ù un barde chantait encor
      A la porte a frappé la mort…
      Assez de pleurs!

      Assez de pleurs! Ils étaient vains
      Alors, déjà:
      Et je voudrais faire une place
      Au chagrin autour de mon âtre?
      Il faut être fort pour demain.
      Assez pleuré! Ces pleurs sont vains:
      Du temps perdu!

      Les pleurs d’immense désespoir
      Que j’ai versés
      Au cours des épreuves amères
      Qu’ils soient bénis, bien au contraire:
      Car sans eux je ne pourrais voir!
      Ces pleurs d’immense désespoir.
      C’était avant!…

      Et maintenant que vous dirai-je?
      Vous savez tout!
      Mon bonheur terrestre effacé.
      Le séminaire, puis l’armée,
      J’ai marché sous Votre soleil
      Et maintenant que vous dirai-je,
      A Vous, mon Dieu?

      Que Vous dirai-je, Dieu sévère,
      Mer de bonté?
      Qu’il est aigre le lait du pauvre;
      Que sans rosée sèche la rose;
      Que sa folie salit la terre.
      Que dire d’autre, Dieu sévère?
      Que je suis las!

      Je viens vers Vous prendre serein.
      A votre autel
      Je veux réciter mon pater.
      Je verrai, si mon Dieu m’éclaire.
      Parlez, Votre douceur m’étreint.
      Je suis venu prendre serein
      M’agenouiller…

      Jean Pierre Calloc’h
      Traduit par Christian Souchon (c) 2007

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Marc pour vos commentaires. A vrai dire, il y a deux photos (Oksana – Tour Eiffel, et Regina – cabine d’un hélicoptère au Musée de Kyiv) qui ont été prises à l’initiative des modèles. Ce n’est pas mon style mais devant les commentaires positifs reçus je me suis dis qu’elles n’étaient peut-être pas si mal et je les ai postées sur Flickr. Tout allait bien jusqu’à ce qu’un malade sexuel tel le troll Laurent Courtois y applique ses dépravations.
      J’aime bien la photo de Yulia dans la suite François Joseph, mise à disposition par l’hôtel Fontush d’Ivano Frankivk et réalisée avec mon ami photographe Pavlo Kuzyk. En terme d’éclairage, c’était un peu compliqué mais intéressant. Le propriétaire de l’hôtel a été très content de cette série. Yulia a mis des photos dans son portfolio.
      Quant à la photo d’Olesia avec le Mistral sanglant elle a atteint plus de 45000 personnes sur la page No Mistrals for Putin. Ce fut un succès.
      je vous invite à prendre connaissance de mes autres photographies.
      https://www.flickr.com/photos/bernardgrua/collections

      Pour ce qui est des goûts politique et des goût pornographiques du troll Laurent Courtois, on ne peut que compatir.

      Aimé par 1 personne

  12. J’ai subi personnellement pendant plusieurs mois un harcèlement de la part de trolls du Kremlin ( insultes, obscénités , ricanements ) Ayant des racines russes , je souffre de voir la Russie déshonnorée par ceux qui la gouvernent et spolient leur peuple tout en se remplissant les poches . Et les trolls « au service de….. » disent que je serais « russophobe » .

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Madame Chirinsky. Il y a des racines, une histoire personnelle, une ascendance et une mémoire qui sont salies par des imbéciles incultes ne connaissant strictement pas la Russie (ceci sera développé dans un article sur la Russie de carton pâte du troll Laurent Courtois) et qui ont créé une sorte de nationalité de remplacement tout en reniant la leur.
      Le troll dont il est question ici est extrêmement déplaisant et obscène, mais, il ne représente rien. Vous avez affaire, à Nice et à Bizerte, à des gens qui tiennent des propos tout aussi infâmes mais sont autrement plus organisés et méphitiques:
      – Fracturation de propriété privée
      – Vol de tombes
      – Fabrication de faux et usages de faux
      – Détournement de la mémoire de votre mère, la très respectée Anastasia Chrinrinsky.
      J’invite les lecteurs à visiter le groupe expliquant les spoliations réalisées, à Nice, par le patriarcat de Moscou.
      https://www.facebook.com/groups/1530193483957153/

      Aimé par 1 personne

    1. Le dernier délire de Monsieur Bernard Grua, je harcèlerais sa famille au téléphone, pire son pauvre père malade…

      Tout est bon dans la diffamation…

      Donc, je vous invite pour prouver vos dire à porter plainte et à publier sur votre blog la copie des dépôts de plainte.

      Il faut vraiment souffrir de troubles mentaux, pour accuser de harcèlement un tiers, alors que vous publiez en vain chaque jours plusieurs pages d’insultes à mon encontre.
      Ne pensez vous pas que de passer vos journées entières à cela est en soi symptomatique.

      Néanmoins je vous invite à continuer, car grâce à vous mon article que la justice n’a pas jugé diffamatoire à gagné 2 places en 24hdans le référencement Google grâce à vous. Merci.
      D’ailleurs je l’ai relu hier, pour la première fois depuis 3 ans, je n’avais pas le souvenir qu’il fut si court et si gentillet. Je comprends que la justice ne l’ai pas trouvé diffamatoire. J’imagine les secrétaires du procureurs le lisant en riant, en s’interpellant, « Jeannine vient voir cela vaut le détour ». Et Jeannine, dire à sa collègue en riant , effectivement, ce Bernard Grua à vraiment une tête de vieux puceau. (modérateur: dernier avertissement pour pornographie)

      J’oubliais, il y a plusieurs jours vous deviez contacter votre avocat pour déposer plainte…
      Encore certainement une bouffée délirante…

      Aimé par 1 personne

      1. Monsieur Laurent Roger Alexandre Courtois,

        Je fais suite à votre commentaire de ce jour (16/10/2018) à 8:00 #comment-9928

        Je vous ai fait une réponse que vous n’avez pas lue. Est-ce étonnant? J’attends les documents que je vous ai demandé et une suite à ma proposition. #comment-9903

        « LC: Donc, je vous invite pour prouver vos dire à porter plainte et à publier sur votre blog la copie des dépôts de plainte. »
        Comme je vous l’ai déjà écrit, troll Courtois Laurent, je publierai sur mon blog, ce que je souhaite y voir. Ce n’est pas le petit troll, Courtois Laurent, qui va décider de ce qui s’y trouve. Si vos commentaires figurent ici, c’est parce qu’ils sont utiles pour le SEO. Le jour où je n’aurais plus besoin de vous, je vous jetterai comme le malpropre que vous êtes.

        « LC: …la justice n’a pas jugé diffamatoire ». 
        Idiot! La justice n’a pour l’instant rien jugé sur votre article. Vous ne pouvez pas exiger un dépôt de plainte et invoquer le résultat du jugement sur le dit dépôt de plainte. Cela n’a aucun sens. De plus, la prescription est mécanique et n’est pas le résultat d’un jugement. Parlez donc de ce que vous connaissez: vos cercles d’amis fascistes et néo-nazis (il est clair que sur ce sujet, vous êtes d’une prolixité rare, vous en avez même squatté le blog d’Erwan Castel, en manque d’inspiration), les films de Roco Sifredi (dont vous êtes fan Facebook), votre commerce avec Jackie et Michel (dont vous êtes fan Facebook), vos achats de symboles nazis chez Espenlaub (dont vous êtes clients, comme vous l’avez confirmé), les petites filles en uniforme militaire (dont vous êtes fan Facebook) etc…mais ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas.

        « LC: …mon article…à (sic) gagné 2 places en 24 h »
        Votre article putride fait le yo-yo en bas de la première page de recherche sous mon nom (j’y reviendrai). Bien sûr, cela ne me plait pas du tout. C’est bien pour cela que je publie sur vous et que je coopère avec ceux que vous avez trompés et insultés, d’où qu’ils soient, y compris les Français du Donbass. Sinon, je n’aurais aucune raison de « m’intéresser » à un répugnant animal de votre espèce. Appelez cela harcèlement, diffamation, reprenez mon vocabulaire, si vous avez épuisé votre maigre dictionnaire. Pratiquez l’inversion. Faites comme vous voulez, cela n’a aucune espèce d’importance. Chez vous les mots n’ont aucun sens. Chacun le reconnais, y compris les naïfs du Donbass, que vous avez un temps berné, plus le temps passe plus vous êtes votre « propre » diffamateur. Il suffit de vous citer. Je continuerai tant que vous ne serez pas balayé de mon espace de recherche Google. Pour maintenir votre article diffamatoire, vous êtes prêt à ce que vos infamies collent, à vie, sur votre personnage. Pour ce qui est du « yo-yo », je pense que cela va se calmer. En cliquant sur votre nom, la promotion se fait ailleurs… Vous me suivez n’est-ce pas?

        « LC:Tout est bon dans la diffamation… »
        Détrompez-vous, votre acharnement vous coûte de plus en plus cher. A ce titre, je vous invite à vraiment examiner les propositions de règlement amiables que je vous fait régulièrement et à regarder les résultats d’une recherche Google sous votre nom.

        « LC:..il y a plusieurs jours vous deviez contacter votre avocat pour déposer plainte. »
        Puisque vous parlez d’avocat, que vous confondez avec conseil, souhaitez vous aussi copie de nos courriers? Vous rêvez, le troll… De plus, il n’a jamais été question que cela soit un avocat qui dépose une plainte. Comme je l’indiquais, c’est moi qui la déposerai. Lisez donc mes réponses au lieu de les faire vous-même. Tout le monde a bien compris que vous avez besoin d’une plainte, comme le pauvre Guillaume Lopez, pour vous rendre important. Je suis prêt à vous rendre ce « service ». Je suis prêt à vous donner cette médaille en chocolat mais pour cela, il y a des éléments et des actions que j’attends de votre part. Tout est, encore une fois, expliqué, ici. #comment-9903

        « LC: Le dernier délire de Monsieur Bernard Grua, je harcèlerais sa famille au téléphone, pire son pauvre père malade… ».
        Je ne reviens pas sur votre menace de harcèlement que vous n’avez même pas le courage d’avouer.
        https://bernardgrua.files.wordpress.com/2018/10/laurent-couurtois-harcelement.jpg?w300

        « LC: « J’imagine les secrétaires du procureurs le lisant en riant, en s’interpellant, « Jeannine vient voir cela vaut le détour ». Et Jeannine, dire à sa collègue en riant , effectivement, ce Bernard Grua à vraiment une tête de vieux puceau. »
        Je ne reviens pas, non plus, sur vos récurrentes injures et provocations dépravées à caractère sexuel. Je me garde toutefois le droit d’en publier une compilation, un jour. Mais je me lasse et mes lecteurs aussi. C’est inutilement pornographique et redondant.
        DORENAVANT TOUTES VOS INJURES SEXUELLES SERONT EFFACEES DE VOS COMMENTAIRES
        Mon blog n’est ni une déchetterie, ni un bordel. Allez voir ailleurs!

        Comme je l’expliquais il y a quelque jour, je ne comprends pas quel est votre objectif. Vous me semblez agir de façon totalement irrationnelle. Je n’ai jamais vu quelqu’un agir à sa perte avec une telle obstination. Si dans un éclair de lucidité, vous souhaitez en sortir, je suis prêt à vous aider. Sinon, je poursuivrai le travail que j’ai entrepris pour, moi aussi, contribuer à votre perte. N’en doutez pas.

        Aimé par 1 personne

  13. Ah ! L’inénarrable Courtois qui fait des siennes ici ! Le gars qui n’a jamais mis les pieds en Ukraine, ni même en vraie Russie, qui se targue de combattre le fascisme aux côtés de ceux qui le financent en Europe. Une position tellement schizophrène que je ne suis pas étonné qu’il fasse des séjours en HP…

    Manque plus que Néant, Brayard, Hairon et autres Castel et la fête sera plus folle ! D’ailleurs, je suis étonné que les autres branquignols du Donbas ne suivent pas Courtois en HP. Ca viendra quand ils reviendront, la queue basse (s’ils reviennent un jour – la France n’a pas vraiment besoin de ce genre de parasites, sauf pour les punir de leurs méfaits), les HP les accueilleront les bras ouverts et ils pourront retrouver leur copain en chambre capitonnée…

    Aimé par 1 personne

      1. Et dans les anglophones, le roi de tous, celui qui se prend pour un journaliste, Graham Philips ! Le Donbas occupé par la Russie attire décidément tous les malades mentaux que l’Europe peut porter…

        Aimé par 1 personne

      2. Vous mettez Graham Philips au rang des malades mentaux du Donbass. A vrai dire je n’en sais rien. J’ai vaguement entendu parler de ce type. En réalité, le Donbass n’est pas mon affaire.

        J’ai témoigné pour le Maidan. J’ai milité contre la livraison des Mistral. C’est une fois que le contrat Mistral a été dénoncé que le troll Laurent Courtois m’a attaqué (autrement dit une fois que cela ne servait plus à rien pour la cause concernée) pour se faire de la pub. On peut dire que cela a bien marché. Dommage pour les naïfs qu’il a séduits mais c’est une autre question. Le contrat Mistral dénoncé j’ai utilisé notre groupe pour s’opposer à une Alliance Militaire avec Poutine sur la Syrie. L’idée de cette alliance n’a tenue que jusqu’à ce que Poutine bombarde les civils syriens au lieu de Daech. C’est à dire très peu de temps. J’ai milité pour le Maintien des Sanctions. Sur ce point, Poutine est notre meilleur activiste. Il commet des crimes et des provocations à répétition. Les sanctions sont reconduites automatiquement tous les 6 mois. Je milite pour la libération de Sentsov.

        En clair, le Donbass et Graham Philipne me concernent pas directement.

        Aimé par 1 personne

      3. Guillaume Lopez, même pour pousser Laurent Courtois dans la fosse, je ne collaborerai pas avec type. Il a posté des choses vraiment abominables. Il m’a harcelé par messages, par téléphone, de jour de nuit. Il m’a menacé de violence. Il a écrit des choses infectes sur certains médias que je commentais. Sur Facebook et sur VK il a tenté d’exciter des types encore plus cinglés et plus criminels que lui. Je vous promets, Indy, j’ai eu envie de lui envoyer un tueur à gage. Très sérieusement. Mais je n’en connais pas.

        Aujourd’hui, Guillaume Lopez se tient à carreau. Il a de la prison avec sursit qui lui colle au train. A la prochaine plainte il y retourne. Il faut rester à distance de ces gens là. Un jour ou l’autre il commettra un acte vraiment grave et tout ceux qui ont été en contact avec lui seront suspects. Laissons le nager seul dans sa fosse à purin, ses bières et ses éructations. Il ne vaut pas les lignes que j’ai écrites ici.

        Guillaume Lopez est un vrai malade mental (trois séjours en HP) et un repris de justice (un séjour à la prison de Varce). Il a fait partie de la faune qui relayait en l’amplifiant la diffamation de Laurent Courtois. Il n’est pas exclu que, s’il se croisent, Lopez « s’explique » avec le troll Laurent Courtois. Pour ce dernier, ce ne sera pas, alors, le fumier mais l’Isère qui coule à Grenoble.

        Aimé par 1 personne

    1. Merci « Indy »,

      Oui le troll Laurent Courtois n’a jamais mis les pieds en Russie, ni en Ukraine libre. Même pour le Donbass, il n’existe aucune preuve de son passage. Je ferai un papier sur cette mystification. Non le troll Laurent Courtois ne mérite pas d’aller en HP. C’est lui faire trop d’honneur. Il mérite de pourrir dans une cave séparatiste de Donetsk. C’est bien pour ça d’ailleurs qu’il ne met pas les pieds à Donetsk. Et même la cave, j’ai un doute. Je pense, plutôt, qu’il se prendrait une balle perdue et qu’il finirait sur un tas de fumier. Il a diffamé beaucoup de personnes, qui sont armées en permanence et qui lui en veulent à mort. Je n’arrive absolument pas à comprendre pourquoi le Français du Donbass se sont pris ce chancre sans réagir. Cela dépasse l’entendement. Il n’y a eu, jusqu’à récemment, aucune contre-offensive des pro-russes le concernant, seulement des commentaires sur Agoravox. Ces commentaires ne faisait que lui permettre d’élargir son audience. Soit les pro-russes ne sont pas malins ne sachant que répéter les éléments de langage du Kremlin, et ils ne sont pas en mesure de produire des vrais textes. Soit ils sont trop désunis. Les deux étant possibles. Finalement il faut se demander si les malades mentaux du Donbass ne sont pas les victimes du troll Laurent Courtois, à la fois son audience et ses cibles.

      Laurent Brayard m’a classé dans « l’Ukraine brune » (c’est à dire nazie) et m’a traité de « célèbre néo-nazi français ». Cette infamie est encore visible sur le web. De plus, Laurent Brayard m’a envoyé une lettre qui était d’une hypocrisie sans nom. Il fait partie de ceux dont je vais continuer à soigner la réputation sur le web. A moins qu’il ne fasse disparaître du web ce qui me concerne.

      Erwan Castel a participé à l’entreprise de Laurent Brayard, dont sa liste « post-fasciste ». Donc, même motif, même punition que Laurent Brayard. Que ces deux là se haïssent maintenant m’est totalement indifférent. Je les flanque dans le même sac. Voir Donetsk, Novorossia: la liste de Brayard

      « Qui trop embrasse mal étreint ». Je reste fixé sur mon objectif qui est de rétablir mon e-réputation. Sébastien Hairon (à part deux ou trois niaiserie sur Facebook) et Christelle Néant n’ont rien généré, qui nuise à ma réputation. Je ne m’en occupe donc pas spécialement. Libre à vous « Indy », de les considérer comme des malades mentaux bon pour l’HP. Ce n’est pas mon problème. A eux, je fais la même proposition qu’à d’autres de leur collègue. Je suis prêt à les assister dans leur campagne contre Laurent Courtois tant que celui-ci n’a pas retiré du web tout ce qu’il a écrit et qui me concerne. Je participe donc à l’initiative Donbass_Libre. Je re-précise à nouveau, uniquement en ce qui concerne Laurent Courtois. Ma véritable connaissance de la Russie, mes publications (dont Russia Beyond the Headlines ») et mes photographies me rendent plus crédible que les « russophiles » français qui ne connaissent rien de ce pays.

      Aimé par 1 personne

  14. Le troll Courtois Laurent prétend, sur Agoravox, ne pas commenter les articles de mon blog. Il prend ses lecteurs Agoravox pour des imbéciles. Chacun peut constater, ici, ce qu’il en est en réalité. Le troll a déjà posté son onzième commentaire sous ce seul article.
    C’est d’autant plus stupide que ces mêmes personnes arrivent sur ce blog. Certes, il a fallu du temps mais le mouvement est enclenché.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est moi qui te remercie, Alexander!

      Tu sais que Courtois Laurent, ce troll infect s’était réjoui du fait que la tchaïka « Presviata Pokrova » ait coulé dans le port de Pont-Aven en 2014? Il comparait ce naufrage à celui de l’Ukraine. Il est certain que quand on a à faire face à une guerre sur son territoire, menée par son voisin russe, applaudie par des collabos comme Laurent Courtois, on ne peut pas s’occuper d’un bateau en Bretagne. Ce troll se réjouissait trop vite. Il n’y avait que les rats de la cale qui ont été noyés, comme des rats putinistes.

      Mais toi et tes amis, vous avez su à force d’acharnement, faire de très gros travaux de restauration. J’étais heureux d’être avec vous quand vous avez accueilli son excellence l’ambassadeur d’Ukraine, Monsieur Oleh Shamshur, pour la remise à l’eau en août 2017. J’étais heureux de participer à la première navigation officielle lors des fêtes de la Belle Angèle pendant ce mois d’août 2018. La tchaïka, avec le pipe band de Pont Aven, a déchaîné l’enthousiasme de près de 10000 spectateur en faisant une entrée fracassante dans le port.

      Lien vers les photos de la tchaïka (galère ukrainienne) à la fête de la Belle Angèle – Août 2018

      La renaissance de la tchaïka est l’image du redressement, à venir, de ton pays. Le Moskal s’embourbe dans le Donbass et le patriarche de Moscou, Kirill, sa « sainteté », perd l’Ukraine orthodoxe qui devient autocéphale. L’ex général du KGB n’aura plus que son yacht, ses montres de luxe, ses maîtresses et ses appartements pour l’occuper. La troisième Rome est morte. On appelle ça, au moins, un naufrage, non? Cela sent plus le sapin que l’encens… En attendant, cher Alex, le trident, on leur met bien profond. N’est-ce pas?

      Aimé par 1 personne

  15. L’albatros

    Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
    Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
    Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
    Le navire glissant sur les gouffres amers.

    A peine les ont-ils déposés sur les planches,
    Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
    Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
    Comme des avirons traîner à côté d’eux.

    Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
    Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
    L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
    L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

    Le Poète est semblable au prince des nuées
    Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
    Exilé sur le sol au milieu des huées,
    Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

    Charles Baudelaire

    Aimé par 1 personne

  16. VICTOIRE D’EQUIPE!
    MERCI, MERCI A CELLES ET CEUX QUI ONT PARTICIPE A CETTE MOBILISATION COLLECTIVE

    Merci les amis pour vos lectures vos commentaires et vos partages. ❤ , ❤ , ❤

    Résultat de notre campagne.

    Nos efforts sont quantifiables:
    – 334 lecture sur trois jours et demi
    – 145 partages FB cumulés sur cet article à ce jour.
    – 63 commentaires cumulés à ce jour

    Le contre poison sort du néant et passe en DEUXIEME POSITION, très largement devant le fumier du troll!!! Donc, à l'avenir c'est le contre-poison qui sera cliqué par les lecteurs et non pas la diffamation du putiniste Laurent Courtois.

    Je fais un article pour expliquer tout ça.

    P.S. La recherche ici présentée est faite avec un profil inconnu sous Google afin d'être dans la situation d'une personne lambda. Le troll, n'a rien vu venir. Il regarde les résultats d'une recherche Google, lui donnant, évidemment, ce qu'il consulte le plus. Quel con! 😀

    J'aime


  17. Le troll Laurent Courtois s’invente une vie russe en ignorant tout de ce pays

    Déconstruction méthodique et documentée de la fable russe élaborée par le troll Laurent Courtois. Analyse de sa chaîne de faux comptes et de la méthode employée pour semer le chaos et la discorde dans la communauté francophone ayant rejoint les russo-séparatistes du Donbass.
    Les faux profils et la fausse domiciliation russe du troll Laurent Courtois

    Aimé par 1 personne

  18. Laurent Courtois troll Donbass Ukraine plainte
    Quand le troll Laurent Courtois invente une plainte et invente un classement sans suite

    Le troll Laurent Courtois se prend, maintenant, pour Jawad Bendaoud en insultant la justice française et en injuriant son audience. Sa dernière trouvaille est d’inventer le « classement sans suite » d’une plainte inexistante et de s’appuyer sur la « décision » d’une justice jamais saisie pour justifier ses récurrentes calomnies pornographiques.

    Quand le troll Laurent Courtois outrage la justice française

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s