« L’Armada Rouen 2023 », for the Ukrainian community, seeing its national flag on Russian ship « Shtandart » would be a casus belli.

Today, it is a maritime festival, « L’Armada Rouen 2023 », which wants to mop up the blood of Russian crimes with the Ukrainian flag, which it intends to make a marketing advantage for the Russian ship Shtandart.

À l’attention des organisateurs de “L’Armada Rouen 2023”

Victoria Nikolenko, mère de famille ukrainienne originaire de DNIPRO, écrit aux organisateurs du festival maritime « L’Armada Rouen 2023 – L’Armada de la Liberté » afin de leur faire part de ses sentiments quant à leur plan mortifère de dissimuler, à des fins commerciales, un navire russe sous les couleurs ukrainiennes.

« L’Armada Rouen 2023 », pour la communauté ukrainienne, voir son pavillon national sur le navire russe « Shtandart » est une profanation intolérable

Le 10 décembre 2007, Rama Yade déclarait. « Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits ». Aujourd’hui, c’est « L’Armada Rouen 2023 » qui veut éponger le sang des crimes russes avec le pavillon ukrainien. Voici un choquant reniement pour un événement qui ose encore s’intituler « L’Armada de la liberté ».