Lettre ouverte à Laurent Courtois

Lettre ouverte de Bernard Grua adressée au troll Laurent Courtois, suite à ses insultes proférées, sous un article poétique, et suite à la suppression de la réponse, qui lui a été faite. En raison des éléments que cette réponse révélait sur le troll.
Courtois Laurent tient un blog diffamatoire, « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire ». Il a brièvement envoyé quelques papiers à Novorossia Today, de Donetsk dans le Donbass. Il diffuse aujourd’hui ses polémiques par le biais d’Agoravox, média faisant preuve d’une large « tolérance » pour la « ré-information » et présentant, plutôt, un point de vue russe sur l’Ukraine.

Contexte et méthode de la construction d’un fake diffamatoire

Le troll n’est pas, comme on a trop souvent tendance à le penser, un individu qui se contente de poster, sur les réseaux sociaux, des commentaires injurieux, insultants, pervers et/ou diffamatoires. Il en existe une catégorie de déviants, qui cultivent le trollisme sur leurs blogs. Voici l’exemple concret de construction, par un troll, d’un profil virtuel diffamatoire, d’autant plus intéressant, qu’il repose sur quelques éléments très simples mais qui savent parfaitement toucher le lectorat auquel ils s’adressent. Il s’agit d’un « papier » produit par le troll Laurent Courtois dont le titre est : « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? ».
Courtois Laurent tient un blog diffamatoire, « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire ». Il a brièvement envoyé quelques papiers à Novorossia Today, de Donetsk dans le Donbass occupé. Il sévit, aujourd’hui, sur Agoravox, site web hébergeant principalement de la « ré-information ».