Réponse à Monsieur Grua et son article sur les «trolls 2.0» – Contextualisation

Réponse à Monsieur Grua et son article sur les « trolls 2.0 »
Guy Troisbord, contributeur d’AgoraVox, a tenté de faire une réponse à l’article « Balance ton Troll 2.0 », que j’ai fait paraître sur le même support. J’y partageais les enseignements issus des 672 commentaires ayant été publiés sous un texte précédent: « Les idées reçues des Occidentaux concernant l’Ukraine ». On observera que Troisbord me donne raison sur mes observations factuelles. En revanche, il s’égare, dans la défense de ses trolls, en une harangue politique mélenchonienne, déconnectée du sujet et qui, dans une certaine mesure, peut induire le lecteur en erreur sur mon discours et sur mes motivations.

La « réponse » de Guy Troisbord est la suite d’une affaire démarrée par deux articles publiés sur AgoraVox:

Bernard Grua, Balance ton troll 2.0 - 1525 visites au 28 avr. 2022 
Balance ton troll 2.0 – 1525 visites au 28 avr. 2022 


Informations sur les deux protagonistes, selon le site AgoraVox

Guy Troisbord, rédacteur de la « réponse »

Photo de profil: non
Nom du compte: pseudo anonyme de fantaisie
Articles publiés: 7
Site Web: non renseigné

Description: non renseignée
Meilleurs articles: les cinq meilleurs articles de Guy Troisbord totalisent 9 063 lecteurs. Soit une moyenne de 1 813 lecteurs par articles. Ce sont des textes politiques appartenant à la mouvance d’extrême droite: insurrection, COVID, anti-pass, anti-vax, viol des libertés publiques, complotisme, poutinisme et haro sur les médias mainstream.


Bernard Grua, destinataire de la réponse

Photo de profil: oui
Nom du compte: nom d’état-civil
Articles publiés: 37
Site Web: bernardgrua.net

Description: Photographe voyageur. Contributeur : Russia Beyond the Headlines, Diploweb, L’Express, La Tribune, Ouest France, Breizh-Info, Informnapalm, Ukrinform, Ukraine Crisis Media Center… Intéressé par les pays de l’ex-URSS : Russie (nombreux voyages en Sibérie en été et en hiver – Monts Saïans, Baikal, Iakoutie, Extrême Orient) Ukraine, Tadjikistan, Ouzbekistan, Kirghizstan.
Meilleurs articles: les cinq meilleurs articles de Bernard Grua totalisent 152 668 lecteurs, soit une moyenne de 30 533 lecteurs par article. Ce sont des récits de voyages, trois portent sur la Russie. Deux concernent la ligne de l’Albula Bahn et de la Bernina Bahn classées au patrimoine mondial de l’Unesco.


Pourquoi j’ai choisi d’ignorer, sur Agoravox, un article me concernant, que j’aurais dû logiquement commenter ?

Si le texte de Guy Troisbord Réponse à Monsieur Grua et son article sur les « trolls 2.0 », est écrit relativement correctement dans sa forme, je ne l’approuve pas, quant à son fond. L’auteur a recouru à mon nom d’état-civil alors que je m’étais abstenu d’utiliser ne serait-ce que les anonymes pseudos AgoraVox des cas concrets, que j’exposais. Mon objectif n’était pas d’attaquer qui que ce soit personnellement. Je souhaitais documenter ma réflexion au sujet d’un problème dont la majorité de mes interlocuteurs sur Agoravox sont conscients. À l’inverse du texte de Guy Troisbord, je ne visais pas le « name and shame ». Celui-ci s’est senti investi d’un rôle de procureur pour la grande joie du troll Cyrus (ausi appelé, ci-après, « Darius ») qui, guère capable d’aligner trois mots correctement, est fier d’avoir trouvé un rédacteur s’étant chargé de cette tâche. J’avais d’ailleurs suggéré à Cyrus de rédiger un article pour ce qu’il invoquait être un « droit de réponse », concept trollesque étonnant pour quelqu’un qui n’était pas mis en cause, même sous son anonyme pseudo. Quoiqu’il en soit, ce premier point, le “name and shame”, n’est pas, en ce qui me concerne, le plus gênant. On s’y habitue, et on s’en protège lorsque l’on est amené à prendre des positions publiques. C’est mon cas en ce qui concerne les tensions Ukraine-Russie depuis 2014.

J’ai une réserve bien plus significative relativement au contenu. Dès le début, l’exposé démarre mal. “Vous avez bien voulu nous (sic) faire l’honneur (sic) d’un article sur des personnages que vous nommez « troll 2.0 »”. Le petit cercle auquel Troisbord revendique son appartenance relèverait du troll 2.0, qui tient compte de l’opinion et fait mine de prendre le parti de la victime ? Non. Ceci est une lecture erronée, si ce n’est une absence de lecture du texte commenté. Dans l’article initial, Balance ton troll 2.0, il est bien précisé que:

Le Darius [membre très actif du cercle de Troisbord]… appartient au groupe des trolls 1.0 [attaques frontales], ceux de la première génération...ils n’appartiennent pas à cette catégorie de troll 2.0. Ils sont des dinosaures de l’âge d’or du trollisme.

Balance ton troll 2.0

Guy Troisbord est donc hors sujet. On trouve d’autres erreurs flagrantes dans son texte. Il n’en demeure pas moins que Troisbord me donne globalement raison sur les nuisances observés concernant la population qu’il représente. Il s’en accomode. Mais ces constatations sont inquiétantes pour la qualité des débats sur Agoravox et pour la crédibilité du média, où nous aimons nous exprimer en tant que contributeurs et en tant que commentateurs.

Peut-être que l’accord sur les constats factuels semblait un peu maigre pour justifier d’une publication? Toujours est-il que la lettre ouverte de Troisbord fut dilatée de considérations politiques qui ne me concernent pas, tout en me prêtant des pensées que je n’aie pas eues et des paroles que je n’ai pas formulées. Il s’agit d’une sorte de bréviaire de son auteur. Cela en dit bien plus sur son caractère que sur la personne qu’il entend dénoncer. De nombreuse erreurs historiques, voire de nombreux cas de révisionnisme assumés peuvent être, à mon sens, identifiés dans une production rebutante par ses longueurs et son éclectisme, que tout oppose à une démonstration bien construite. Je ne sais pas s’il s’agit d’un ajout rédigé pour l’occasion ou d’un texte écrit précédemment. 

L’ensemble perd en pertinence même si cette harangue, à la Jean-Luc Mélenchon, par ses artifices rhétoriques et par ses envolées, pourrait avoir du panache, pour ceux qui sont friands de ce genre de littérature. Toutefois, comme pour le chef de La France Insoumise, le discours reste plus un appel à l’émotion, voire à l’indignation, qu’une présentation transparente de la réalité. Mais était-il possible de procéder autrement qu’en construisant un environnement et un personnage alternatif, de la part d’un auteur que je n’ai jamais rencontrée et avec qui je n’ai jamais échangé, y compris par écrit ?

J’ai donc laissé ce “droit de réponse” qui me mettait en cause, produit par une personne dont j’ignorais l’existence, usant d’un profil anonyme, concernant des individus que je ne mentionnais pas, vivre sa vie. Le fil en est rapidement devenue une Cour des Miracles hors de contrôle et de toute modération, y compris, et surtout, de la part de son rédacteur. On en reparlera.

Je ne commenterai pas, sur AgoraVox, cet article. Je n’ai pas de motifs qui me pousseraient à en encourager le référencement. En revanche, je m’en servirai pour montrer que je sais prendre des risques et m’exposer personnellement afin de dénoncer la guerre russe en Ukraine. Cela sera apprécié de mes amis ukrainiens et de mes camarades activistes. En ce sens, Guy Troisbord me rend le service de proposer un texte qui est présentable au lieu de l’infection, qui aurait pu être produite par le troll Cyrus. C’est une chance.

De fait, comme le dit un commentateur, c’est aussi un…

Article inutile, tant il n’apporte rien d’autre au débat qu’un ersatz mollement destiné à soutenir une supposée liberté d’expression, que l’on dénierait à ces formidables trolls qui n’ont d’autres fonctions que de faire de la propagande, non pas pour un pays en guerre, mais pour un homme qui mène une guerre d’égo. De plus vous semblez écrire pour écrire, vaine tentative pour paraître intelligent…

Delphus 30 avril 17:12 – commentaire #6339116

Je reprends, ci-dessous, la « lettre » de Troisbord dans son intégralité. Car c’est un bon cas d’école et j’aurai des remarques supplémentaires à y apporter. Peut-être qu’à l’avenir je prendrai le temps de « débunker » les différents éléments exposés. Je ne sais pas si j’en aurai la patience. Voila huit ans que ce genre de poncifs traîne sur la toile. Pourtant, il s’agit, pour une fois, d’un pudding assez complet de la doxa, de bric et de broc, appartenant à la fachosphère française, thuriféraire de putin, le despote oriental, qui accumule les crimes les plus odieux dans un grand pays européen martyr. Finalement, si Bernard-Henri Levy est le BHV de la philosphie mainstream, alors Yves Troisbord est le marché aux puces de la fachosphère pro-poutine.

Retour sommaire


Texte de la lettre ouverte publiée par Guy Troisbord sur AgoraVox

AVERTISSEMENT:
Je reproduis ici la lettre prenant la défense de certains éléments d’extrême droite pro-Poutine, qui trollent le média Agoravox, car elle m’est directement adressée et qu’elle m’attribue des pensées et des positions politiques que rien ne vient étayer. Je les conteste. Je n’en revendique pas l’écriture. Je l’attribue nominativement à Guy Troisbord, que je n’ai jamais rencontré et avec qui je n’ai jamais eu aucun échange. Je ne sais pas, d’ailleurs, s’il s’agit de son vrai nom ou de son nom de plume sur Agoravox.
Je n’enfreins pas le secret de la correspondance, car cette lettre est ouverte à tous et a été publiée sur le média Agoravox.
Il est bien évident que si Agoravox décidait de supprimer cet article ou que si son auteur décidait de supprimer toute mention de mon nom, je le supprimerai de ce blog.

Please note the open letter prepared by Guy Troisbord to my attention, published on Agoravox public media, is reproduced here based on a fair use principle for criticism and comment, while it presents, mostly, unsupported assumptions regarding my political views. « The fair use of a copyrighted work, including such use by reproduction in copies or phonorecords or by any other means specified by that section, for purposes such as criticism, comment, news reporting, teaching (including multiple copies for classroom use), scholarship, or research, is not an infringement of copyright.« 

Ceux que la verbeuse prose de Guy Troisbord indisposerait peuvent passer directement au paragraphe suivant.

par Guy Troisbord
vendredi 29 avril 2022

Cher Monsieur,

Vous avez bien voulu nous faire l’honneur d’un article sur des personnages que vous nommez « troll 2.0 » et dont je comprends qu’ils ne partagent pas le même avis que vous sur la crise ukrainienne, mais ont le tort de le dire dans un langage, pour le moins irrespectueux, ce dont vous leur faites grief – à juste titre. Je comprends également que certains de vos contradicteurs semblent être de terribles cosaques opérant désormais dans des fermes à troll en Russie : les mêmes qui ont fait élire Trump en 2016, puis ont fomenté un coup d’Etat (raté) en 2021 dans ces mêmes USA. Les mêmes encore qui défendent un pouvoir disposant d’armes biologiques implacables. tellement implacables qu’elle sont capables d’attenter à la vie des opposants grâce à un poison extrêmement dangereux (même à des concentrations infinitésimales, d’après les services occidentaux) lequel réussi l’exploit de ne tuer aucun de ceux qui en sont la cible. Cette même Russie dont on exagère, volontairement, le potentiel militaire (elle a perdu son vaisseau amiral à cause d’un missile hors d’âge tiré depuis l’Ukraine) mais dont on craint, à juste titre, la puissance nucléaire.


Pourtant, il y a quelque chose que je ne comprends pas. Toute la presse de France (du moins celle qui y est autorisée et non censurée par l’UE) pense la même chose que vous : nous ne menons pas une guerre contre la Russie, mais nous menons une croisade pour délivrer la sainte Ukraine (comme au XIIème siècle) du péril rouge, et pour que le camp du Bien l’emporte sur celui du mal. Les nazis sont russes, alors que les ukrainiens peinturlurés de croix gammées sont des sortes de « faux nazis culturels » (c’est la faute de la haute administration soviétique qui était composée de juifs durant la grande famine, ce qui a créé ce ressentiment qui perdure), de vilains marmots chahuteurs mais pas violents pour deux sous et pas vraiment méchants (analyse véridique entendue sur un média de grande écoute).

Etes-vous une sorte de légat de la Papesse de l’UE qui a reçu pour mission d’évangéliser les derniers renégats d’Agoravox (qui ne sont qu’une poignée et dont le site ne compte que quelques milliers de visites par jour) ? Souhaitez-vous ne pas laisser les missionnaires de votre juste cause, ici présents, dépérir en leur apportant votre soutien, fort de vos précédentes missions ? On vous souhaite d’accomplir votre office et qu’il vous conduise au Paradis du libéralisme qui est de profiter au maximum, durant notre courte existence, des biens de consommation qui ne servent à rien mais qui vous donnent une apparence d’importance sociale (car l’au-delà ne saurait exister pour un vrai rationaliste n’est-ce pas ?).

Mais au fond, je m’interroge : cet espace de liberté que demeure Agoravox vous gênerait-il ? Et tel une Ursula Von der Leyen, vous souhaiteriez que l’on vous cache ce sein que vous ne sauriez voir ? C’est vrai que le troll, ça pue le français de comptoir : celui qui ne croit pas aux jémériades répétées à longueur de journée sur BFM (version populo) ou dans le Monde (version Bobo), voire dans Libé (version écolo-woke). Pour lui Macron n’est pas Jésus descendu sur Terre, mais plutôt un cavalier de l’Apocalyse qui s’attaque aux peu de priviléges qui lui restent et qui envoie la troupe contre ceux qui ne le reconnaissent pas pour le Messie. Bref, ce troll, c’est tout l’envers de votre monde (avec d’un côté les gentils et de l’autre les méchants qui sont bien identifiés et désignés, comme dans les films d’hollywood) et c’est forcément un méchant qui pue la vinasse et le fascisme, un cul terreux, un sans dent, un sous-citoyen dans la terminologie macronienne.

Peu importe d’ailleurs les raisons profondes qui ont conduit la Russie à attaquer l’Ukraine. L’OTAN, les USA, l’UE disent que c’est mal, alors c’est mal. Certes la Russie a juridiquement tort dans l’affaire ; tout comme les USA lorsqu’ils ont envahi l’Irak, l’Afghanistan, la Serbie et une bonne dizaine d’autres Etats sous des prétextes fallacieux (et parfois sous la présidence d’un prix Nobel de la paix, éh oui Ubu est roi dans notre monde), ou encore la France lorsqu’elle a décidé d’aller régler son compte à Khadifi, ou encore l’Arabie Saoudite qui jette actuellement des bombes françaises (cocorico !) sur le Yémen ; mais elle n’est pas la seule dans l’affaire. Et les ukrainiens, en préparant début 2022, une offensive sur le Dombass (si, si renseignez-vous et vous verrez que je dis vrai) pour régler définitivement leur compte à ces maudits russophones, après ne pas avoir respecté les accords de Minsk (vous me direz les russes non plus), ne sont pas des oies blanches. Quant à leur Président, mieux vaut s’en tenir à l’image d’Epinal et ne pas trop chercher, car on risquerait bien de trouver des motifs puissants de le tenir pour ce qu’il est : un comique troupier corrompu. Une sorte de Poutine ukrainien si vous voulez que j’égalise les choses (le côté comique en moins pour Poutine).

Mais vous avez raison, là n’est pas le problème, ce qui compte, c’est le troll : cette vision moderne du français moyen. Lui s’exprime par borborygmes et non dans un langage « châtié » en 140 caractères dans un média qui ne censure que ceux qui ne pensent pas comme on lui dit qu’il faut penser. « La liberté ne s’use plus si l’on s’en sert » suivant l’adage, mais elle a été remisée au garage et on a caché la clef qui permet de l’utiliser, ce qui évite qu’elle tombe dans de mauvaises mains et que n’importe qui ne la conduise (faudrait pas qu’elle ait un accident).

Comprenons-nous bien : je n’ai aucune espèce de tendresse pour Poutine, mais je comprends l’exaspération du peuple russe en face d’un occident qui ne souhaite que le rabaisser et transformer ce grand pays en lupanar géant (une sorte de Cuba d’avant la révolution), tout juste bon à livrer ses matières premières à prix discount, le tout dans une misère crasse qui favorise les « affaires ». Et je vais encore vous choquer : j’ai plus d’empathie pour ce peuple fier qui veut croire en son histoire que pour les corrompus de Kiev qui conduisent l’Ukraine vers la dépradation véhiculée par cet Occident sans valeurs et qui ne croit plus qu’il est un civilisation. Si cela arrivait, ce serait un bien grand châtiment pour ce pays (en tant que missionnaire formé aux choses religieuses, c’est un langage que vous devriez comprendre).

Mais de tout cela, on se moque : quand on est dans une guerre de religion (fut-ce pour défendre la religion libérale « droit-de-l’hommiste »), on a raison et les autres tort. Point barre. C’est l’avantage de la morale sur le droit : quand on fait le « bien », peu importe de respecter les règles qu’on impose aux autres. On peut à loisir, « geler » les avoirs russes, tuer ses milliardaires à la sauvette (on les nomme « oligarques » pour bien faire comprendre que ce ne sont pas B. Arnault ou E. Musk), traiter les russes exilés en paria et les stigmatiser, ce ne sont que des avatars du Diable. Par contre, on accepte de payer leur gaz en rouble. L’argent n’a pas d’odeur paraît-il, et les roubles ne sont pas souillés de tâches de sang ukrainien à ce qu’il semble.

Maintenant, je vous pose une simple question, ainsi qu’à ceux qui soutiennent le régime ukrainien : qu’est-on allé faire dans ce guêpier ? Qu’est-ce qui nécessite que nous allions nous mettre en guerre avec la Russie ?

Nous n’avons aucun intérêt stratégique majeur qui nécessite que nous prenions le risque d’une guerre totale (y compris nucléaire) avec la Russie. Car si Poutine est aussi malade qu’on le dit : c’est ce qui nous pend au nez. Nous aurons l’air malin, si la Russie venait à nous bombarder à force de s’exaspérer de nos « sanctions » (qui semblent aussi efficace qu’une piqûre d’araignée sur un ours), ou à bombarder l’un de nos alliés qui aurait eu la mauvaise idée d’envoyer des servants et des soldats en plus de ses armes lourdes (au hasard la Grande-Bretagne). A cause du mécanisme des alliances, nous serions pris dans la spirale de la guerre de la même manière que nos aïeux un siècle plus tôt. Et je crains qu’alors tous les français qui sont actuellement prêts à mourir jusqu’au dernier ukrainiens, ne trouvent finalement que c’est très cynique de la part des américains d’être prêts à mourir jusqu’au dernier français, tout en pleurant nos morts à coup des mêmes larmes de crocodiles que celles avec lesquelles nous pleurons les Ukrainiens aujourd’hui… Vous me direz : cela nous permettra de tester notre foi en l’Espérance libérale ; mais connaissant la force d’âme de ces valeureux chevaliers du temple libéral, je prédis davantage un Azincourt qu’un Bouvines…

En tout cas, cette crise a un mérite : elle a totalement détruit le mythe selon lequel : « l’Europe c’est la paix », car grâce à Ursula, nous pouvons désormais dire « l’Europe, c’est la guerre ». N’oublions jamais que le guerre c’est la décision prises par des vieilles personnes d’aller faire mourir des jeunes personnes. Personnellement, même d’âge mûr, je ne vois pas l’utilité que des jeunes meurent pour une cause aussi absurde que la guerre en Ukraine. Ce n’est pas du cynisme mais du réalisme, ou alors il faut intervenir partout : à commencer par l’Arabie Saoudite qui a tué des centaines de milliers de civils yéménites. Heureusement, il vous restera toujours l’arme de la moraline pour vous justifier ; laquelle est à la morale ce que la casuistique est à la vérité.

Je ne soutiens pas la Russie, mais si nous faisions de la géostratégie et que nous avions une politique extérieure sérieuse, au lieu de réciter des poncif éculés et mal à propos, nous n’aurions jamais mis, ne serait-ce qu’un orteil, dans cette crise. Finalement, si c’est cela que voulait dire votre « troll », même de manière injurieuse, il aurait raison et vous tort. Désolé de vous le dire.

Quant aux « trolls » de manière générales, sachez qu’il en existe de tous les bords, sous tous les drapeaux (certains arborent fièrement ici un drapeau ukrainien comme si ça en faisait des sortes de héros) et sous tous les pseudos, avant on appelait cela des imbéciles et on ne les écoutait pas ; mais désormais, et je vous rejoins, il faut se les coltiner à longueur de temps, et c’est usant. C’est la menue monnaie de laiton avec laquelle chacun d’entre eux vous paie le prix d’avoir rédigé un article ; et elle vous encombre d’autant les poches que vous êtes habile à ordonner vos idées et eux leur bêtise.

Retour sommaire


Une cour des miracles, le fil des commentaires sous la « réponse » de Troisbord

Les trolls qui se sont reconnus dans l’article « Balance ton troll 2.0« , et pas seulement ceux qui y sont mentionnés, ont unanimement salué la production de Guy Troisbord. Pourtant, il se sont employés à ruiner le fil des centaines de commentaires, comme il l’aurait fait pour un adversaire, tout en donnant une image déplorable de leur petit groupe. Seuls quelques « opposants » rompus aux écarts de ces individus ont osé donner leur point de vue. La Charte de bonne conduite pour les forums d’AgoraVox est restée lettre morte. Quant à l’auteur, Troisbord, il n’est pas intervenu. A moins qu’il ne l’ait fait sous un autre compte.

L’espace de commentaires présent sous chaque article est un lieu de conversation et de débat. Il permet un échange entre l’auteur de l’article et ses lecteurs. C’est un prolongement de l’article : il permet de l’enrichir avec des informations nouvelles, de le critiquer, et de pointer d’éventuelles erreurs.

INTRODUCTION DE LA Charte de bonne conduite pour les forums d’AgoraVox

Ci-dessous, quelques exemples de commentaires postés sous l’article de Guy Troisbord.

Note: les commentaires présentés ci-dessous, sont des commentaires publics publiés sous un article public, sur Agoravox, un média public. Ils ne relèvent pas d’une conversation privée. Leurs auteurs sont crédités en application du nom qu’ils se donnaient lorsqu’ils les ont partagés. Un lien conduit vers leurs profils.

Note: comments presented here-below are public comments published under a public article, on Agoravox, a public media. They are not part of a private conversation. Their authors are credited according to the name they gave themselves when they shared them. A link leads to their profiles.

Pour accéder à la source, saisir - https://www.agoravox.fr/commentaire - suivi du numéro de commentaire sans le #.

Cyrus 29 avril 19:15 commentaire #6338449
@Joséphine
Et tu as raison il as tout un reseaux de blog pour faire monter le ranking de son agence de photo et les photo que j’ ais vu corresponde plus a des photo émoustillante avec des pose lascive et suggestive qu’ as des photo de manequinat pour channel ou cartier .
Il se comporte sur agoravox comme il doit se comporter dans la vrai vie . Et j’imagine qu’il a la parfaite panoplie de l’égo-centré : Facebook, Instagram , Tik-Tok et divers blogs où il étale sa vie .
Justement non il n’ y as rien sur sa vie privé c’ est quelquun qui se cache deliberement pour ne pas laisser trop d’ indice … il est la pour vendre son buisness . Ce qu’il nomme « Troll pro-Putin d’Agoravox » n’est en réalité qu’une personne qui n’est pas d’accord avec le ralliement ukrainiste de Macron ; BHL et de l’UE, ni plus , ni moins.
En fait a part lui tout le monde est un troll , il y as juste ceux qui lui sont utile et ceux qui ne le sont pas et tente de detruire .

Cyrus 29 avril 19:23 commentaire #6338457
Non c’ est parfait , c’ est plus qu’ un droit de reponse , c’ est tribunal morale et populaire ou chacun va se tenir droit dans ses bottes …crever l’ abces , entendre l’ accusation , mais aussi l’accusé presenter sa défense . il n’ y aura probablement pas de sanction , mais c’ est bien de remetre les pendule a l’ heure .

Joséphine 29 avril 19:37 commentaire #6338475
@Clocel
On aura le sang des russes sur nos mains, la ruine économique le Covidshok, le déshonneur et la faim ! Merci qui ? Qui ?…. QUI ?

voxa 29 avril 20:05 commentaire #6338503
@Attila
Moi cet article m’a plu. De plus les nouvelles d’Ukraine sont encourageantes, ce qui doit agacer l’ulcère de Bernard Gua. Je ne vois pas pourquoi je devrais moi aussi me déguiser en « arbitre impartial » : J’aime les Russes, et tout particulièrement leur président, au moins autant que je déteste les Macrons et autres esclaves du dieu dollar. Alors… Vive la Russie ! Vive Vladimir Poutine !

chat maigre 29 avril 21:04 commentaire #6338527
@Aita Pea Pea
Bienvenue à toi tête de gland….tongien smiley
T’es bien là, t’as les pores de la peau qui se dilate bien comme il faut
Sucer Grua ça va un moment mais après on a tous envie d’un bol d’air pur…. mechouane pea peo
Vous avez voulu jouer au con et oui vous avez gagné et maintenant j’suis con…..jusqu’à quand ?
J’en sais rien Mais con c’est sûr !!!!

chat maigre 29 avril 21:40 commentaire #6338545
@Aita Pea Pea
Putain que tu m’énerve toi le tongien
Ça pu des pieds quand tu le ramène et il me tarde de rentrer à la maison et d’avoir mon ordi !!!! Vous en voulez du troll 1.1.2 je prends le rôle

chat maigre 29 avril 22:08 commentaire #6338568
J’ai dit que j’étais bourré ou pas ??
Bande d’enflure !!!
De chien maigre

chat maigre 29 avril 22:46 commentaire #6338586
@Aita Pea Pea
ferme bientagueule toi cosanguin de tongien

chat maigre 29 avril 22:54 commentaire #6338592
@SMART MISTER GREEN (DARIUS)
elles sont où les salopes manipulatrices, j’ai bien envie de discuter avec vous et même si les pires se couchent de bonne heure dites vous bien que moi les horaires je m’entape complet !!!! maintenant je suis là jusqu’à ce que l’on me vire !!!culé !!!!

chat maigre 29 avril 23:22 commentaire #6338613
@SMART MISTER GREEN (DARIUS)
mais gerard Grua c’est une putaclic qui nous prends pour des nazes, un culé de première comme ses potes les fiotes !!!

Cyrus 29 avril 23:32 commentaire #6338625
@Joséphine
pour feter cette victoire l’ un des plus beau slow de la generation Z premillenium
Lita Ford and Ozzy Osbourne : Close my eyes forever (HQ Version !) c’ est terrible de constater comme gerard brûlot est plus courageux sur ses article quand il peut bannir les autre et imposer ses regles …
quel couardise … indigne d’ un EOR de la marine nationale francaise .. vendu a l’ otan ca passe encore mais meme pas capable de defendre son uniforme dans l’ arene …bisous ma reine .

chat maigre 29 avril 23:43 commentaire #6338640
@pemile
mais ferme la ça pue la merde quand tu l’ouvre !!!!

Cyrus 30 avril 01:27 commentaire #6338698
@gerard brûlot
Toute ces femme tu les aurais traiter de putain , car elle on t le bon gout de te repousser … Jàdys
vraiment desoler pour toi ..

chat maigre 30 avril 08:26 commentaire #6338743
@Captain Marlo
bonjour, je vous présente mes excuses à vous et à tout le monde ici. j’ai oublié vos précieux conseils, hier je sortais d’une journée très arrosées et j’ai craqué !!! je n’aurais pas dû venir sur avox et j’aurais mieux fait de ne pas allumer l’ordi !!! je bois rarement et j’avais accumulé trop de colère avec tout ça (élection, guerre…)
je ne cherche pas de circonstances atténuantes, je n’en ai pas !!! et moi qui voulais participer à la bonne ambiance générale, je finis par être pire que tous les autres !!! ça me servira de leçon et je suis un peu honteux aujourd’hui mais c’est fait et je n’y peux plus grand chose

xana 30 avril 09:40 commentaire #6338799
@Louis
« Bon ben les trolls lâchez vous les gars, que la fête commence » Visiblement ,vous, vous n’avez attendu personne pour commencer… Mais bon, vous, vous êtes dans votre rôle. Contrairement à ce Guéa (?) insignifiant qui rêvait d’être pris pour un intello.
Normal, à trop entendre BHL et BFM wc ça attaque les synapses et cela finit en boucle, entre les oreilles. Le défaut de paiement commence toujours par un défaut de penser. C’est toujours le cas avec les petits affairistes plus ou moins ratés….

charlyposte 30 avril 12:54 commentaire #6338962
@samy Levrai
Ce sale type n’a même pas les couilles pour commenter sur ce billet, c’est dire le niveau du bouffon robotisé par la matrice un algorithme ?

Cyrus 30 avril 16:25 commentaire #6339090
@Joséphine
ce gars est tres procedurier et peut etre venal …
attend toi a ce qu’ il nous attaque en justice .
d’ ou l’ interet de deposer des main courante et des archive a la gendarmerie du coin .
il se fout d’ agoravox et s’ en sert comme d’ un vivier … il peche les petit poisson .
ya un gros truc derierre oublit ce sinistre individus .

arthes, Britney for ever 30 avril 19:51 commentaire #6339235
@GHOST RIDER 5.0
C est un activiste, c clair quant on va sur son blog..Et un troll de plus,Puis les tofs qu il fait, c est a chier. Keske il vient fiché ici ? Du trip de masochiste lol.Le mec, il a un pet au casque, jvois pas autre explication..

Voir aussi, le fil spécifique réservé aux inconcevables outrances de charlyposte contre Bernard Grua sous l’article de Troisbord.

Retour sommaire


La tribune de Guy Troisbord nous révèle la non représentativité, chez Agoravox, d’un cercle dont la nuisance est hors de proportion avec sa valeur ajouté et avec son effectif.

Depuis le mardi 03/05/2022, à 13:00, l’article Balance ton Troll 2.0 partagé le 28/04/2022, n’est plus, et pour cause, dans la liste des textes publiés, sur Agoravox, au cours des cinq jours précédents. Il l’a quitté après avoir été en tête de classement pour le nombre de lecteurs. De son côté la tribune des trolls 1.0 rédigée par Guy Troisbord Réponse à Monsieur Grua et son article sur les « trolls 2.0 » n’a jamais réellement décollé et termine au troisième rang.

Ceci montre que, malgré l’enthousiasme de la Cour des Miracles, il ne s’adressait qu’à un public restreint. A ce jour, l’inconcevable volume des 712 commentaires n’a pas suffi à lui faire dépasser les 2 111 visites. Il faut en conclure que ce sont bien les mêmes qui commentent en permanence, comme le montre rapidement une revue de ce fil de discussions, où l’indigence du propos le dispute à la vulgarité des expressions. L’agitation, le volume sonore et l’envahissante présence de cette faune, où les auteurs sont excessivement minoritaires, tout en se revendiquant l’incarnation d’AgoraVox et s’en prétendant les gardiens légitimes, ne doit pas faire illusion. Ils sont bien des marginaux. Ici, il faut comprendre qu’un même lecteur sera, à chaque fois compté comme « une viste » lorsqu’il reviendra commenter sous un article. Les commentateurs étant de l’ordre d’une vingtaine, alors il est possible de considérer que le chiffre de 2 111 visites doit être diminué d’environ 690 visites comptées en double. Le chiffre de 1 421 lecteurs, quoique qu’encore surévalué est certainement plus proche de la réalité.

De son côté, à la même heure, Balance ton troll 2.0 se situe à 2 629 visites, bien que les deux tiers des 422 commentaires soient négatifs. Il existe donc bien une majorité silencieuse de lecteurs, voire de contributeurs, chez Agoravox qu’il convient de ne pas rejeter au profit de quelques animateurs d’un permanent carnaval grotesque, au risque de tuer l’outil Agoravox. En ce sens, un diagnostique et des proposition ont été préparés. Voir:

Retour sommaire


Mise à jour, efforts rédactionnels malheureux de Cyrus.

Le commentateur Cyrus a excercé, à nouveau, son « droit de réponse » pour expliquer que s’il n’était pas auteur et contributeur chez Agoravox, ce n’était pas faute d’avoir essayé. Tous ses articles proposés ont été refusés par la modération.

LA MANDALE OU RIEN (Cyrus) 4 mai 22:08
@LA MANDALE OU RIEN
« Je n’ai aucune justification à donner à un homme qui n’a jamais rien écrit aucun texte pour Agoravox, malgré ses 32 456 commentaires (!) »
pure diffamation tout le monde pourra constater que j’ ais écrit 12 texte .
https://ibb.co/cyC7Rwm
faut vraiment que tu surveille ta langue ….ca va te jouer des tours .

Tous les « articles » de Cyrus ont été refusés par les modérateurs d’AgoraVox. Capture d’écran transmise publiquement par Cyrus sur le forum Agoravox, le 4 mai 2022 à 22:08

Retour sommaire


Sauvegarder sur Pinterest

Bernard Grua: Yves Troisbord, contributeur d'AgoraVox, a tenté de faire une réponse à l'article "Balance ton Troll 2.0", que j'ai fait paraître sur le même support. J'y partageais les enseignements issus des 672 commentaires ayant été publiés sous un texte précédent: "Les idées reçues des Occidentaux concernant l’Ukraine".

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

10 commentaires sur « Réponse à Monsieur Grua et son article sur les «trolls 2.0» – Contextualisation »

  1. Monsieur Grua vous êtes dans l’erreur.
    Il n’y a pas de mauvaise conduite sur Avox qui ne soit permise par son directeur propriétaire.
    Tous les conflits querelles et guéguerres sont voulues quand ils ne sont pas souhaités.
    C’est le mode de fonctionnement réel du forum citoyen …….qui n’a évidemment rien à voir avec les slogans et promesses dont le directeur propriétaire nous abreuve depuis l’origine.
    Les gens qui vous pourrissent la vie ne sont que des employés mis en place pour faire tourner la machine.
    Vous n’êtes pas le client
    Vous êtes le produit
    Plus vous protestez plus vous assumez votre fonction de marchandise
    .
    Le Furtif

    Aimé par 1 personne

    1. @Le Furtif

      Merci beaucoup pour votre commentaire.

      « Il n’y a pas de mauvaise conduite sur Avox qui ne soit permise par son directeur propriétaire. »

      On peut évidemment se poser la question compte-tenu du décalage que l’on observe entre la charte Agoravox et la réalité.

      « Tous les conflits querelles et guéguerres sont voulues quand ils ne sont pas souhaités.
      C’est le mode de fonctionnement réel du forum citoyen …….qui n’a évidemment rien à voir avec les slogans et promesses dont le directeur propriétaire nous abreuve depuis l’origine. »

      Oui, mais cela en fait un très médiocre réseau social alors qu’il se revendique comme un média.

      « Vous n’êtes pas le client
      Vous êtes le produit »

      Exact, pourtant le produit, ce n’est pas seulement le commentaire, mais d’abord les articles. C’est ça qui fait qu’un lecteur viendra sur le site. Mais alors tant qu’à vendre un produit, l’article, pourquoi le mettre sur une gondole aussi repoussante, je ne veux dire cette poubelle de commentaires très majoritairement repoussants.

      « Plus vous protestez plus vous assumez votre fonction de marchandise »

      Il est vrai que les empoignades donnent l’illusion d’un traffic sur le site. Mais à terme, est-ce viable? S’il ne reste plus que des trolls extrémistes, le système est mort. Car le princiapl attrait de leur jeu est depourrir ce qui a été créé par d’autres. S’il n’y a plus de créations et de publications, le jeu s’arrêtera par manque d’intérêt.

      Cordialement

      J’aime

      1. Apparemment vous partagez mes observations .
        Elle sont le fruit d’une expérience vécue dès 2007 et vérifiée de nombreuses fois depuis par de très nombreux participants.
        Où sont-ils ?
        Il ont été soigneusement éliminés par une direction qui ne s’en vante pas, aidée dans cette manœuvre par une bande de comparses complices plus attachés à l’estrade fournie qu’à la défense d’idées personnelles.
        Si on ajoute les complotistes aux fakirs et aux malades de l’égo c’est une armée de mercenaires gratuits qui assure la survie du dit « forum »
        Ces « NoLife » y trouvent leur quart d’heure de gloire.
        Qu’importe les âneries qu’ils débitent.
        Ils sont sur l’Estrade
        C’est leur drogue à eux …Leur dealer en vit.
        Seuls les sincères s’épuisent , et disparaissent par lassitude ou écœurement.Et…quand ils insistent …
        Ils disparaissent.
        Votre protestation demeure trop liée à un contexte étroit, elle souffre d’un manque d’historique sur 15 ans d’AVOX

        Aimé par 1 personne

  2. Merci de poursuivre ce dialogue,

    Vous dites :

    Ces « NoLife » y trouvent leur quart d’heure de gloire.
    Qu’importe les âneries qu’ils débitent.
    Ils sont sur l’Estrade
    C’est leur drogue à eux …Leur dealer en vit.
    Seuls les sincères s’épuisent , et disparaissent par lassitude ou écœurement.Et…quand ils insistent …
    Ils disparaissent.

    Je suis entièrement d’accord là-dessus. Ces « NoLife » ont peut-être trouvé le « réseau social » le plus permissif qui existe à ce jour. S’y ajoute l’immense plaisir, pour eux, d’avoir régulièrement des proies qui leur sont jetées en pâture. Où peuvent-ils rêver de trouver un meilleur terrain de jeux ? On comprend qu’ils veulent supprimer toute modération. C’est pourquoi ils s’insurgent contre la possibilité offerte aux auteurs de les bloquer. Car ces « No Life » n’ont rien à perdre, ils n’ont pas d’articles qui pourraient être ravagés. Ils n’ont pas d’adversaires qui pourraient atteindre leurs sommets de vulgarité. Ils ne risquent rien, car ils écrivent sous des pseudos anonymes. Ils n’ont pas d’image personnelle à défendre. Ils n’ont pas de crédibilité à sauvegarder. Il peuvent se livrer aux extases de leur culture gopnik, si bien représentée par leur maître et héros, une icône de la pègre internationale, vladmir putin.


    Votre protestation demeure trop liée à un contexte étroit, elle souffre d’un manque d’historique sur 15 ans d’AVOX

    J’ai volontairement contextualisé pour raccrocher mes observations à l’actualité. Pourtant, je sais bien que les dérives que je signale ne datent pas d’aujourd’hui. Je n’ai pas votre expérience de ce média. Je publie depuis seulement quatre ans sur AgoraVox, mais j’ai eu le temps de découvrir la doxa et les pratiques qui y règnent. Jusqu’à maintenant, je m’étais abstenu de toute prise de position qui pouvait heurter cette fachosphère pro-poutine, sans pour autant adopter des engagements contraires à mes valeurs. C’est comme ça que j’ai eu mes précédents articles publiés.

    Si vous le voulez bien, je vous invite à lire mon nouvel article: Pour une véritable Charte de la Modération sur les Forums d’AgoraVox

    Bien cordialement

    J’aime

  3. Bonjour M. Grua
    .
    On se connaît depuis longtemps déjà…j’officiais humblement et discrètement à vos côtés lorsqu’il s’agissait de contrer l’hystérie d’incohérences et de contrevérités de Christelle Néant en 2017… puis vint le pitoyable épisode « Courtois » à l’occasion duquel je vous avais livré un témoignage écrit que vous aviez d’ailleurs publié… à charge pour ce pauvre M. Courtois… qui a récidivé depuis, du reste…
    Je rejoins le Furtif sur sa compréhension du système Agoravox. Je serai un peu plus nuancé cependant sur l’ampleur de l’entreprise de parasitage subie par les intervenants. Entreprise de parasitage ou plutôt planification d’un parasitage sans autre objet que la polémique et l’effervescence qui en résulte. Mais surtout, l’organisation du chaos, terrain propice à l’arbitraire et à l’amoralité.
    Tout sur Agoravox, que ce soit par la violence, par l’outrance ou par la fourberie, en publication comme en commentaire, vise à désorganiser la pensée, le discours et à défier l’entendement. A mon sens, un procédé issu en droite ligne de la doctrine poutinienne qui, partout, organise le chaos pour substituer aux règles, aux valeurs communes et au bon sens commun l’arbitraire le plus abjecte…
    Le trolling d’Agoravox est particulièrement prompt et réactif à la moindre alarme. L’intrus est la proie d’une chasse impitoyable. Les bourdes des participants à cette petite entreprise ont pu parfois trahir leur implication. C’est ainsi qu’un troll de longue date a acquis du jour au lendemain un niveau d’expression française qu’on ne lui avait jamais connu depuis des années ; Un pseudo passé sous contrôle d’un autre « employé » pour la même mission, mais avec des moyens différents… Certains s’endorment et ne se réveillent qu’un an plus tard, comme tout transformé par une année de sommeil…
    Pour résumé, Agoravox est aujourd’hui régie par deux règles maîtresses : Le chaos et l’abjection.

    J’aime

    1. Bonjour M. Assouline,

      contrer l’hystérie d’incohérences et de contrevérités de Christelle Néant en 2017…

      Elle est incontrable. Elle veut qu’on la laisse tranquillement créer et partager sa réalité alternative. Elle a son fan-club dans la fachosphère pro-poutine, qui ne demande pas mieux que la soupe qu’elle leur sert et ne souhaite pas la contredire. J’ai pu observer que ses sources sont extrêmement légères et qu’elle invente allègrement quand cela est nécessaire. Ce qui explique ses réactions hystériques et enflammées à la contradiction.

      puis vint le pitoyable épisode “Courtois” à l’occasion duquel je vous avais livré un témoignage écrit que vous aviez d’ailleurs publié… à charge pour ce pauvre M. Courtois… qui a récidivé depuis, du reste…

      J’ai eu L. Courtois sur le dos à partir d’août 2015. À cette époque, je n’étais pas préparé à ce genre d’attaques. Ce fut très pénible. Je croyais avoir affaire à quelqu’un du bord opposé, mais qui avait un schéma mental similaire aux personnes que l’on rencontre habituellement. J’ai fait l’erreur de lui répondre. Le bougre n’attendait que ça et a écrit de nouvelles fictions. Depuis lors, je me suis organisé un cordon sanitaire. Puis je suis passé à la contre-offensive et, avec le soutien de personnes comme vous, j’ai contribué à dégonfler cette puante baudruche. En ce qui me concerne, je considère cet individu et sa nuisance comme neutralisés.

      Pour Agoravox, je n’ai pas d’opinion arrêtée concernant sa gestion. Je ne sais pas si c’est un choix, de la négligence, de l’indifférence ou un manque de moyens.

      Tout sur Agoravox, que ce soit par la violence, par l’outrance ou par la fourberie, en publication comme en commentaire, vise à désorganiser la pensée, le discours et à défier l’entendement. A mon sens, un procédé issu en droite ligne de la doctrine poutinienne qui, partout, organise le chaos pour substituer aux règles, aux valeurs communes et au bon sens commun l’arbitraire le plus abjecte…
      Le trolling d’Agoravox est particulièrement prompt et réactif à la moindre alarme. L’intrus est la proie d’une chasse impitoyable.

      Le contenu est souvent extrêmement indigent. Et comme je ne veux pas majoritairement modérer les articles négativement, il m’est parfois difficile de trouver des textes pour lesquels je peux voter favorablement. Oui les trolls sont particulièrement réactifs. On a l’impression qu’un groupe d’une dizaine personne y passe ses journées.

      Pour résumé, Agoravox est aujourd’hui régie par deux règles maîtresses : Le chaos et l’abjection.

      C’est un bon résumé.

      J’aime

  4. Le directeur propriétaire est naturellement totalement ignorant de ce qui se passe chez lui.
    Seul chef , seul décideur, il piétine « sa » fiction de la pseudo modération
    – par la publication d’articles qui ne sont lus par personne avant d’être publiés
    – par la disparition de comptes qu’il a lui même intégrés après 1, 2 voire 4 articles.

    Nous ne sommes pas ses clients mais sa marchandise.

    J’aime

    1. Par ailleurs j’ai lu votre liste très justifiée de pseudos que vous considérez comme nuisibles.
      Ils le sont mais….
      Elle souligne en négatif une autre liste , celle de ceux qui ont vos faveurs….
      Pourtant quand on lit Nono le simplet dans son concours de bites avec Cyrus
      Nono vs Cyrus
      Doit-on l’orner du qualificatif citoyen pour valider l’exercice?
      .
      Bien à vous

      J’aime

      1. Bonjour Le Furtif

        Par ailleurs j’ai lu votre liste très justifiée de pseudos que vous considérez comme nuisibles.
        Ils le sont mais….
        Elle souligne en négatif une autre liste , celle de ceux qui ont vos faveurs….
        Pourtant quand on lit Nono le simplet dans son concours de bites avec Cyrus
        Nono vs Cyrus
        Doit-on l’orner du qualificatif citoyen pour valider l’exercice?.
        Bien à vous

        Bien sûr, Agoravox n’est pas un média citoyen. C’est une chasse gardée d’anti-citoyens. Je pense que ceux qui commentent régulièrement sont de véritables intoxiqués, que ce soient les trolls de la fachosphère ou leurs opposants. Ils consacrent leur journée à des joutes ridicules, grotesques et personnelles. Ils ne peuvent pas s’en passer. « Nono le simplet »,même s’il n’a pas d’opinions extrémistes, fait partie de ces drogués d’Agoravox pour qui la confrontation, les bagarres et les grivoiseries donnent un sens à la vie. J’ai essayé de lui demander de se comporter différemment. Ce fut sans succès.

        Cordialement

        J’aime

    2. Le directeur propriétaire est naturellement totalement ignorant de ce qui se passe chez lui.
      Seul chef , seul décideur, il piétine “sa” fiction de la pseudo modération
      – par la publication d’articles qui ne sont lus par personne avant d’être publiés
      – par la disparition de comptes qu’il a lui même intégrés après 1, 2 voire 4 articles.
      Nous ne sommes pas ses clients mais sa marchandise.

      Oui les auteurs et les commentateurs sont des marchandises sur Agoravox, mais c’est le cas de tout réseau social. Car Agoravox n’est, dans les faits, ni un média d’information, ni un média d’opinion. C’est un bac à sable pour la fachosphère.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :