En quelques clics, participez à la campagne « No Shtandart », depuis chez vous.

Non au navire russe htandart. Modus operandi de la campagne médiatique.

URL courte: https://bit.ly/shtandart-medias-fr

L’espace médiatique français est littéralement saturé et corrompu par la propagande du navire russe Shtandart ainsi que par une réécriture fallacieuse des sanctions européennes. Bien que les outils et les ressources aient été développés afin de contrer cette désinformation portée par de puissants relais, la vérité n’arrivera à se faire connaître que par l’action déterminée des activistes du collectif #NoShtandartInEurope. Le présent article en détermine le modus operandi.

La sphère digitale est noyée par la propagande pro-Shtandart

En France, la frégate russe Shtandart jouit d’une couverture de presse audio, écrite et vidéo massive. Cette presse reprend, sans analyse, une fable « anti-poutine » et une présentation mensongère des sanctions européennes élaborées par Vladmir Martus le capitaine du navire, par les réseaux pro-russes, par les passionnés du patrimoine maritime, par les partenaires des événements nautiques (dont la presse) faisant appel aux prestations rémunérées du bateau russe, par la municipalité de La Rochelle et par la préfecture d Charente-Maritime. Ces médias « main-stream » sont bien mieux référencés que nos publications privées. En conséquence, l’image du Shtandart, bien que fausse, a saturé l’espace numérique. La manifestation du 11 décembre 2022, à La Rochelle, nous ait donné une légitimité et un début de visibilité. Mais notre démystification (debunking) se heurte toujours à un « plafond de verre ». Tout au plus, commence-t-on, à peine, à reconnaître, que les passe-droits accordés au Shtandart ne font pas une complète unanimité.

Les outils de réponse sont prêts et n’attendent que vous.

Il nous faut tenter d’exister dans la sphère médiatique afin que notre contestation devienne visible.

  • Facebook est un outil de mobilisation et coordination, c’est pourquoi nous avons créé le groupe ouvert « No Shtandart In Europe », mais les parutions Facebook ne sont que très rarement présentes dans les résultats de recherche Google. De plus, y retrouver une publication un peu ancienne y est quasi impossible.
  • La question de créer un site web s’est posée. Malheureusement, il aurait fallu du temps pour être correctement indexé, donc visible. J’ai préféré créer un « sous-blog » de mon site personnel, qui a déjà une certaine ancienneté et qui dispose d’un bon SEO (Search Engine Optimisation).
  • Sur Twitter, je publie régulièrement concernant le Shtandart. Les réactions y sont encourageantes. Là aussi, j’utilise mon compte personnel, qui a plus de 1100 abonnés. Créer une audience de cette taille aurait pris un temps considérable.
  • Nous avons ouvert un compte Instagram, car le Shtandart est très présent sur ce média, où il fait une grande partie de sa promotion. Notre objectif est de venir nous insérer dans les résultats de recherche concernant le bateau russe. Merci aux 40 premiers abonnés. Toutefois, le compte doit encore se muscler pour être visible.
  • Enfin, nous avons lancé un compte Pinterest afin de bien occuper les résultats de recherche image.

Votre implication, même légère, est cruciale dans cette campagne digitale.

Dès que vous parlez du Shtandart sur Facebook, Twitter et Instagram, pensez, au minimum, à utiliser les hashtags, #Shtandart, #Штандарт, #noshtandartineurope. Parallèlement, vous pouvez aider, de façon décisive, à valoriser le contenu de notre collectif auprès des réseaux sociaux et des moteurs de recherche. Cela ne vous prendra que peu de temps. Néanmoins, souvenez-vous qu’on ne gagne rien en polémiquant. On ne fait que rendre notre adversaire plus visible. L’effort doit se concentrer sur la promotion du contenu « No Shtandart ». Notre démarche est celle de l’enfouissement, pas celle de l’affrontement.

  • Instagram : abonnez-vous au compte @noshtandartineurope . Là aussi, commentez et likez, quand vous pouvez. Invitez vos amis.
  • Facebook : rejoignez le groupe No Shtandart In Europe – Public. Le cas échéant, « likez », commentez et partagez, cela ne sera que mieux. Invitez vos amis.
  • Articles en ligne : nous avons déjà trente-et-un articles en français, Shtandart-Fr, seize articles en anglais, Shtandart-En, huit articles en espagnol, Shtandart-Es, et sept articles en ukrainien, Shtandart-Ukr. Le nombre de partages est crucial pour le référencement. Si vous pouvez commenter, au pied des articles, ceci est aussi très important pour Google. Enfin, si vous connaissez des médias qui souhaiteraient publier un ou plusieurs articles, cela serait une aide précieuse pour diffuser nos informations.
  • Twitter : si vous avez un compte, faites régulièrement des recherches avec les hashtags #Shtandart, #Штандарт, #noshtandartineurope. Vous pouvez liker, commenter et retweeter les publications des autres membres du collectif.
  • Pinterest : c’est un outil très puissant, largement ignoré. Si vous avez un compte, abonnez-vous à @noshtandatineurope. Là, plus qu’ailleurs, nous avons besoin d’abonnés. Mieux encore, si vous pouvez créer un tableau « Shtandart » et y réépingler nos publications, cela serait génial.

Merci à tous du temps que vous voudrez bien y consacrer. Разом !

Follow « No Shtandart In Europe »

Facebook: No Shtandart In Europe
Instagram: @NoShtandartInEurope
Website: https://bit.ly/shtandart
Twitter account: @No_Shtandart
More on Twitter: #noshtandartineurope
Blog on Medium: @NoShtandartInEurope
Pinterest: No Shtandart In Europe

Publicité

Publié par Bernard Grua

Graduated from Paris "Institut d'Etudes Politiques", financial auditor, photographer, founder and spokesperson of the worldwide movement which opposed to the delivery of Mitral invasion vessels to Putin's Russia, contributor to French and foreign media for culture, heritage and geopolitics.

Un avis sur « En quelques clics, participez à la campagne « No Shtandart », depuis chez vous. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :