L’association tunisienne جمعية تراثنا Tourathna, de Zine El Abidine Belhareth, زين العابدين بلحارث, peut-elle être un foyer de radicalisation et de francophobie?

Tourathna Tunisie Radicalisation Zine El Abin Belhareth
Voyant fleurir sur mon fil d’actualité Facebook des publications extrémistes exprimant une dangereuse francophobie de la part de MM Houssem Lokki et Zine El Abidine Belhareth, زين العابدين بلحارث, deux amis tunisiens de l’association جمعية تراثنا Tourathna, j’ai tenté d’initier un dialogue afin d’en comprendre les motivations.

En effet, j’ai une profonde et sincère admiration pour l’extraordinaire travail culturel et patrimonial effectué par cette association, qui me semble être particulièrement pertinente à l’heure où, sous les coups de boutoir de la mondialisation, les modes de vie et les solidarités traditionnelles s’étiolent, conduisant chacun à essayer de retrouver un enracinement et une identité. J’y voyais une alternative remarquable à la tentation fondamentaliste. Les trois photos verticales à droite de ces affiches annonçant la fête de la femme tunisienne par Tourathna – Sfax ont été prise par moi-même. Je les ai mises gracieusement à disposition pour encourager l’association. C’est est une indication de l’intérêt que je lui reconnais.

Pourtant, ce que j’ai découvert de la dimension religio-xénophobe des deux personnalités précitées me laisse, aujourd’hui, craindre un possible foyer d’endoctrinement radical de la jeunesse tunisienne en fonction des alibis qu’offrent, hélas, les tensions dramatiques et les violences qui déchirent notre monde.

فرنسا ليست بالحجم الذي يسوقون له عبيد و صبايحية المال و الاستعمار

فغنسا بلد منهار عايش على ثروات مستعمراتها

Houssem Lokki, Ministère tunisien de la culture

Qu’est-ce qui justifierait l’affirmation disant que le Président Macron tiendrait un discours de haine contre les musulmans ?

slamisme, Tunisie, Zine El Abidine Belhareth, association Tourathna جمعية تراثنا

Quand j’ai demandé au Tunisien Houssem Lokki de me citer les paroles exactes de notre Président lui permettant d’affirmer, au milieu d’un mur chargé de publications anti-françaises, que ce dernier tenait un langage de haine contre les Musulmans, il m’a mis un lien vers le discours d’Emmanuel Macron prononcé devant la dépouille mortelle de Samuel Paty, le professeur égorgé et décapité par un islamiste après un abominable harcèlement en meute. On retrouve le même usage « islamophobe » du discours d’Emmanuel Macron dans une des nombreuses « Fatwas » d’Imran Khan, Premier ministre du Pakistan, un des plus grands Etats terroristes du monde.

Discours du Président Macron devant le cercueil de Samuel Paty – Doublage en arabe

Une Tunisienne a eu la gentillesse de vérifier le doublage de ce discours en arabe. Il s’agit bien de la restitution fidèle du texte d’hommage et de paix que nous connaissons tous.

C’est une information importante, car elle montre, que tout et son contraire peut être instrumentalisé par ceux qui envoient des êtres à l’esprit tourmenté commettre des crimes racistes au nom du Prophète.

Non, je le dis et je le redis l’extrémisme et l’islamisme ne sont pas que le fruit de l’ignorance et de l’arriération. Ils sont, aussi, le fruit de la modernité. Ils sont, d’abord, véhiculés par des gens instruits présentant une façade honorable. En effet, ne croyez pas qu’Houssem soit un illettré. Il parle parfaitement le français et est « professeur au ministère de la Culture » (sic).

Houssem Lokki Tourathna Zine El Abidine Belhareth جمعية تراثنا
Houssem Lokki, profil et couverture Facebook – Les enfants sont floutés par nous pour respecter leur minorité

Houssem Loukki, association Tourathna – Source: Post sur la page Facebook de Farag Ghait

Pourquoi la xénophobie de Houssem est-elle lourde d’une potentielle radicalisation de la jeunesse ?

Zine El Abidine Belhareth, commercial chez CPU, association Tourathna جمعية تراثنا
Zine El Abidine Belhareth, commercial chez CPU n’a rien du barbu primitif que l’on pourrait imaginer en lisant ses posts haineux – Il est bien dans la modernité.
Photo publique de profil Linkedin
Zine El Abidine Belhareth, commercial chez CPU, association Tourathna جمعية تراثنا
Zine El Abidine Belhareth, AssociationTourathna
Profil public Facebook

Il faut réellement se pencher sur les coulisses de l’association Tourathna (6100 membres dans son groupe Facebook, 35000 fans sur sa page Facebook) où Houssem Lokki coopère avec le notable Zine El Abidine Belhareth (5000 amis sur sa page Facebook), qui la préside.

Au minimum, les personnes précitées sont très ouvertement francophobes et font, en ce sens, un usage discutable de leur confession. En remontant leur fil Facebook, on s’aperçoit que leurs publications calomnieuses sont bien antérieures à l’affaire courante, présentée, de plus et comme on l’a vu, de manière trompeuse.

Photos publiques de la page Facebook de Zine El Abidine Belhareth

Tourathna s’intéresse-t-elle seulement au magnifique patrimoine tunisien ou est elle un faux nez salafiste et/ou pro Erdogan? Comment est-elle financée ? Quel « ordre » veut-elle instaurer en Tunisie? Quelle conséquence cela peut-il avoir pour les Tunisiens et les Français qu’ils soient musulmans ou chrétiens? Monsieur Zine El Abidine Belhareth à qui ces questions ont été posées a répondu. Ses commentaires sont tous repris ci-dessous sans aucune modification :

  • 29/10/2020 00:28 « Bernard Grua liberter d expressions si vous le dite »
  • 29/10/2020 00:38 « Bernard Grua arrêté d insulté notre prophète pas les carecatures et point a la ligne.. notre prophète c est notre dignité »
  • 29/10/2020 00:31 « Lrs carecatures se sont lles discours qui porte bocoupde haine »
  • 29/10/2020 00:33 « T*** C*** A*** nous ne sommes ni salafiste ni jihadiste ni integreste… mohamed c est notre âme nous musulmants pas plus »
  • 29/10/2020 00:36 « A propos j ai 2 page a chaqu un porte 5000 et la page officielle de tourathna c e 35000 fan et on a jamzis insulté quelqu un au nom de liberté d expretion .. notre seul mots d ordre c e le respect de toutle monde« 

Puisqu’il m’est demandé « d’arrêté d insulté notre prophète pas les carecatures et point a la ligne« , je me permets, ici, un apparté fin de lever la confusion qui pourrait être créée. Je réitère mon point de vue tel que je l’ai exposé dans un article dont Zine El Abidine Belhareth a pu prendre connaissance.

« Je déteste les caricatures de Charlie Hebdo. Elles me choquent, car elles sont obscènes et insultent toutes les religions. Cette opinion est partagée par la très vaste majorité des Français musulmans et chrétiens que je connais. Je ne crois pas me tromper en disant que c’est aussi le cas du Président Emmanuel Macron. J’ajouterais, pour votre information, que le volume de caricatures religieuses, que Charlie Hebdo a produit contre la religion chrétienne, est sans commune mesure avec le nombre de ses caricatures tournées contre l’islam, ou plutôt contre l’islamisme…
Les caricatures auraient été vues par une audience très limitée et auraient disparu depuis des années si des criminels islamistes n’en avaient pas assuré une diffusion compulsive ainsi que haineuse et si ces criminels n’avaient pas conduit des massacres de masse au nom de votre prophète. »

Pour le reste, je souligne le « notre » indiquant que l’affaire dite religieuse est bien, aussi, une affaire personnelle. Les différentes publications de Monsieur Zine El Abidine Belhareth, dont une petite partie est reprise dans cet article infirment, l’angélisme apparemment bienveillant de ces patelines et religieuses dénégations. Elles incitent à la circonspection.

Afin de mieux comprendre Tourathna, j’ai, heureusement, reçu le témoignage d’un proche de Zine El Abidine Belhareth, Mansour (nom d’emprunt) . Ce jeune homme est un de mes plus chers amis tunisiens depuis plusieurs années. J’apprécie ses valeurs personnelles, sa famille, sa maturité, sa gentillesse, sa droiture, son dévouement et sa franchise. Nous avons toujours échangé très librement sur les sujets qui nous tenaient à coeur. Il a toute ma confiance. Voici donc ce que Mansour écrit:

Et même au discution privé de groupe d’association Tourathna on oblige les membres de discuter que au sujets des événements d’association.

C’est une association soucieuse du patrimoine tunisien

Cela n’a rien à voir avec la politique et n’a rien à voir avec des insultes

Quand Mansour mentionne l’absence de discours politique, il peut parler de la politique interne tunisienne. Des notables, responsables d’une association « culturelle », voire travaillant dans un ministère, n’auraient aucun intérêt à s’opposer au pouvoir qui dirige leur pays. Il peut en être diffréemment en ce qui concerne la France, dans le contexte actuel. On doit légitimement être inquiet pour les milliers de jeunes, qui se retrouvent dans l’association Tourathna, جمعية تراثنا. Sans y voir de malice, ils peuvent être contaminés voire être poussés à la surenchère par ces inquiétants et médiatiques mentors, grâce à leurs pages personnelles, à leur fort ascendant « moral » voire « spirituel » et à la légitimité, que leur donne leur place au sein de Tourathna. Il reste à espérer que la France, directement ou par l’intermédiaire de son ambassade, ne soutient pas un mouvement ayant des cadres qui détestent autant notre pays et qui prêchent contre lui. Il conviendra de s’en assurer.

La francophobie de Zine El Abidine Belhareth recycle le discours international des extrémistes islamistes.

Zine El Abidine Belhareth Punition Macron Association Tourathna جمعية تراثنا
Post Facebook public de Zine El Abidine Belhareth trouvant son double chez un extrémiste pakistanais appelant à détruire la France. Voir ci-dessous.
Zine El Abidine Belhareth Les français sont des chiens Association Tourathna جمعية تراثنا
Les Français sont comme les chiens. Ce post accepté par Facebook en arabe est banni ainsi que le compte qui le publie en français. Voir ci-dessous.
Post Facebook public de Zine El Abidine Belhareth
Zine El Abine Belhareth Tourathna جمعية تراثنا
Post Facebook public de Zine El Abidine Belhareth – Voir ci-dessous le tweet d’un barbu exprimant le même concept.
Zine El Abidine Belhareth Punition Macron Association Tourathna جمعية تراثنا
Visuel d »un extrémiste pakistanais -(voir ci-dessous: « Destroy France ») quasi identique à celui de Zine El Abidine Belhareth.
Zine El Abidine Belhareth Association Tourathna Destroy France جمعية تراثنا
Noter le « Destroy France »
Zine El Abidine Belhareth Association Tourathna Liberté de tuer جمعية تراثنا
« Then our action is legal »…. Tweet d’un extrémiste pakistanais. Le meurtre serait donc « légal »? Voir plus bas #Trancheur posté par Zine El Abidine Belhareth
Zine El Abidine Belhareth Association Tourathna جمعية تراثنا Pied sur Macron
Aucune idée d’ou vient ce barbu postant sur Twitter mais la similarité avec la publication de Zine El Abidine Belhareth est pour le moins troublante.

Facebook n’a pas d’objection à ce que Zine El Abidine Belhareth qualifie les Français de chiens, en arabe.

Mais Facebook ne le tolère pas quand ceci est signalé en français.

Ci-dessous, on observera que pour avoir voulu publier, en français et en commentaire un des posts, en arabe, acceptés par Facebook, où Monsieur Zine El Abidine Belhareth traite les Français de chiens, Facebook a bloqué mon compte. On notera aussi, dans la capture suivante, que les propos radicaux de Zine El Abidine Belhareth créent des émules. En toute honnêté, il convient toutefois de noter que le deuxième post, celui de la jeune femme (qui de plus est juriste), relève bien de la caricature politique et de la liberté d’expression en ne visant que le président Macron. La subtilité n’a probablement pas échappé à cette personne, dont je peux confirmer la clairvoyance, la lucidité et l’empathie.

En revanche, les propos de Zine El Abidine Belhareth relèvent bien du racisme et d’un discours de haine, potentiellement mortifère, contre une population toute entière en s’attaquant à l’ensemble des Français, qu’ils soient musulmans, athées, juifs ou chrétiens. Cela peut participer à légitimer l’action d’un nouveau #trancheur comme Emir Mhedhbi et Zine El Abidine Belbareth appellent l’assassin de Samuel Paty (voir dernière capture au paragraphe suivant). On attendra donc avec appréhension leur publication concernant les trois personnes assassinées, ce matin (29/10/2020), à l’arme blanche, dans la basilique de Nice par un Tunisien, Brahim A. Espérons qu’ils ne lanceront aucun jeune sur ce chemin de larmes et que la raison leur reviendra enfin, à l’image des sages paroles du président du Conseil français du culte musulman. « Les musulmans de France doivent se sentir blessés, horrifiés par ces actes qui ont été revendiqués au nom de la religion musulmane. »

Zine El Abidine Belhareth Tourathna Francophobie
Rejet du commentaire par Facebook. Le compte « Bernard Grua » est, de plus bloqué pour 24 heures
Zine El Abidine Belhareth Les français sont des chiens Association Tourathna, Amira جمعية تراثنا
Post partagé publiquement par Zine El Abidine Belhareth sur Facebook depuis la page personnelle d’une jeune femme très active au sein de Tourathna.

Et si #trancheur en français approximatif voulait bien dire #décapiteur?

Zine El Abidine Belhareth religion
Post Facebook public de Zine El Abidine Belhareth
Une prière entre deux posts appelant à la haine anti-Français
Zine El Abidine Belhareth Respect #Trancheur جمعية تراثنا
Vous avez dit respect?
Post Facebook public de Zine El Abidine Belhareth

Ces actes sont un affront à notre foi et à notre religion, nous devons les dénoncer avec force. 

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman

MAJ 1: Le conspirationisme et la fake news comme outil de propagande francophobe et de radicalisation, l’exemple du cas de Nice.

Zine El Abidine Belhareth, Association Tourathna, Tunis, Islamo-Fascism, FakeNews جمعية تراثنا
Zine El Abidine Belhareth, Association Tourathna, Tunis, FakeNews
Etonnant de lire quelqu’un qui se considère, et qui par de nombreux aspecs est, une personne publique, partager une information non-sourcée ne se donnant même pas la peine de la vérifier, dès lors qu’elle colle avec le désordre et la haine qu’il veut créer.

Pour appuyer sa propagande francophe, Zine El Abidine Belhareth, président de l’association Tourathna a partagé, le 1er novembre, une publication Facebook de Carthage FM. Le texte en est bien éloigné du discours officiellement tenu par l’association. Les policiers français, en France, sont qualifiés de « soldats coloniaux » ayant tiré sur un innocent parce qu’il est musulman. Il est appelé à la destruction de la France. Le tout puissant est inséré dans le discours afin que la fausse information ne soit pas remise en question.

…le tunisien accusé de l’opération de Nice est innocent…

… ses soldats coloniaux ont tiré sur un innocent tunisien juste parce qu’il est musulman…

… tout le monde se retournera contre la France et Dieu l’encerclera jusqu’à sa fin…

PUBLICATION CARTHAGE FM partagée par le president de tourathna
Tourathna Zine El Abidine Belhareth Nice radicalisation جمعية تراثنا
Publication complotiste et francophobe de la Page Facebook Carthage Fm partagée par Zine El Abidine Belhareth président de Tourathna
Tourathna Zine El Abidine Belhareth Nice radicalisation جمعية تراثنا
Publication complotiste et francophobe de la Page Facebook Carthage Fm partagée par Zine El Abidine Belhareth président de Tourathna – Traduction Facebook

Retranscription en clair – Google Translate

💢💢💢 # Dangereux:
Une nouvelle quasi certaine: Le Tunisien, qui était accusé de l’opération de Nice, est innocent et n’a aucune implication dans l’incident, seules les circonstances l’ont contraint à passer sa nuit sous les escaliers de l’église …
Aujourd’hui, le monde entier découvrira le scandale français après que les videos aient indiqué que l’auteur de l’infraction est une autre personne et que le Tunisien Brahim Issaoui n’a rien à voir avec le crime …
Aujourd’hui, Dieu révélera à toute la création le sens de «magie tournée sur le magicien», et à quel point la France et ses péchés ont offensé l’Islam et son prophète
Aujourd’hui, Dieu dévoilera la collaboration des professionnels des médias en Tunisie qui ont créé un mensonge selon lequel Brahim Issaoui était un partisan de la charia et qu’ils l’ont attiré lors de leur réunion à Kairouan, et ils ont persisté dans leurs mensonges et leur magie, et ont apposé à leurs compatriotes toutes les accusations et l’impudeur jusqu’à ce que l’usurpateur France soit satisfait …
Aujourd’hui vous saurez l’ampleur de la laideur de ceux qui influencent les médias en Tunisie et de ceux qui ont vendu leur compatriote Ibrahim Al-Misawi en vain et mensonge pour aider leur mère France, et quiconque vend ses compatriotes vend à tort un pays dans son état …
Aujourd’hui, Dieu nous montrera la France nue, sans rien pour couvrir ses mauvaises actions après que ses soldats coloniaux aient abattu un Tunisien innocent uniquement parce qu’il est musulman …
Ce jour-là, la vérité apparaîtra, et le monde entier se retournera contre la France, et Dieu l’assiégera davantage jusqu’à ce qu’elle périsse…
 

Vous aussi vous pouvez résister au poison de l’islamo-fascisme et préserver l’amitié entre la Tunisie et la France

Visuels à partager sur Pinterest
Tourathna Tunisie Radicalisation Zine El Abin Belhareth جمعية تراثنا
Visuels à partager sur Twitter

A vos commentaires!

Si comme moi, vous considérez que certains posts présentés dans cet article ne devraient pas figurer sur un réseau social, n’hésitez pas à les signaler à la modération de Facebook. Vous trouverez le lien dans la légende.

Si vous voulez faire part de votre réaction, dire que vous n’êtes pas d’accord, faire connaître votre témoignage, partager des informations ou poser des questions, n’hésitez pas. Utilisez la case commentaires ci-dessous. Vous pouvez écrire en votre nom ou de façon anonyme. Sachez néanmoins que l’expression doit rester courtoise. Les insultes, le harcèlement et les discours de haine feront l’objet d’une tolérance zéro. Merci d’avance pour ce dialogue.

Cet article sur Twitter

Autres articles sur le même sujet

Bibliothèque médias Zine El Abidine Belhareth, زين العابدين بلحارث et association جمعية تراثنا Tourathna sur Pinterest

Publié par Bernard Grua

Photographe: mariages, portraits, événements, reportages, contributeur Getty Images - Rédacteur blogs et contributeur medias grands publics: géopolitique, histoire, patrimoine - Créateur et administrateur de sites web - Community manager - Multilingue

3 commentaires sur « L’association tunisienne جمعية تراثنا Tourathna, de Zine El Abidine Belhareth, زين العابدين بلحارث, peut-elle être un foyer de radicalisation et de francophobie? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :