Route de la soie numérique en Afghanistan

Des ingénieurs chinois dans le corridor du Wakhan afghan en vue d’un raccordement par fibre optique de Pékin à Faizabad (Badakhshan)

Publicités

Selon une publication d’un résident de Qalah i Panja, des ingénieurs chinois ont entrepris, en octobre 2018, des études technique afin de raccorder Pékin à Faizabad (Badakhashan) par fibre optique via le corridor du Wakhan Afghan.
La stabilité de cette région, pour l’instant épargnée d’une présence des Talibans, fera donc, dorénavant, ouvertement partie des préoccupations de Pékin.

Afghan et ingénieurs chinois dans le corridor du Wakhan en vue d'un raccordement par fibre optique.

Auteur : Bernard Grua

Bernard Grua a une large expérience internationale. ll réside à Nantes et est expert en conseil, réalisation et analyse d'inventaires, préalablement manager dans un cabinet d'audit anglo-saxon , Diplômé de Sciences Po Paris, officier de Marine de réserve. Hobbies: photographie, géopolitique, patrimoine maritime, reportages dans des pays lointains

Une réflexion sur « Route de la soie numérique en Afghanistan »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s