Sanctionner les diffamateurs: l’exemple de Laurent Courtois, « troll-auteur » d’Agoravox

Dans cet article nous examinerons une des contre-offensives possibles contre les trolls diffamateurs et les conséquences qui en découlent pour leur e-reputation. Nous retiendrons l’exemple du troll d’extrême droite, Laurent Courtois, contributeur sur Agoravox.

Le troll Laurent Alexandre Robert COURTOIS est né le 10 janvier 1974 à Metz. Le 19 avril 2015, il écrivait ceci:  " https://www.facebook.com/bernard.grua Xénophobe, admirateur de l’extrême droit (sic) Ukrainienne, militant anti livraison des Mistrals. " Le troll reprenait sans originalité les éléments de langage du Kremlin à l'égard des anti-poutine, voir à ce titre: "Donetsk, Novorossia: la liste de Brayard" § 5.2. 

Ce faisant, le troll Laurent Courtois montre qu'il n'est pas à une imposture près. Il est, pour le coup, un adepte de l'extrême droite française, un fan de l'idéologue rouge-brun Aleksander Douguine et un client d'une société spécialisée dans les reliques nazies. Voir: "Comment un modérateur d’Agoravox peut-il être client d’Espenlaub, dont le coeur de métier est la vente d’authentiques articles nazis?"
Par la suite on pourra observer qu'il ajoute à la doxa poutinienne ses propres perversions sexuelles les attribuant, telle Myriam Badaoui, à ses victimes.  
Laurent Courtois, contributeur Agoravox et troll diffamateur, le retour de bâton

Continuer à lire … « Sanctionner les diffamateurs: l’exemple de Laurent Courtois, « troll-auteur » d’Agoravox »