Comment un modérateur d’Agoravox peut-il être client d’Espenlaub, dont le coeur de métier est la vente d’authentiques articles nazis?

Laurent Courtois, un troll qui affronte des néonazis imaginaire, pour la fascination des benêts, et n’a aucune vergogne à commercer avec ceux qui vivent du nazisme authentique.
Courtois Laurent diffamait sur son blog, « Chronique de la (Ukr)haine ordinaire » centré principalement sur le Donbass occupé et l’Ukraine. Il a, à une certaine époque, adressé quelques papiers à Novorossia Today, de Donetsk. Il occupe, aujourd’hui, Agoravox média où ses calomnies jouissent d’une bonne tolérance.

Publicités
Photo profil Laurent Courtois Agoravox, Novorossia, fasciste
(Vraie?) photo de profil de Laurent Courtois sur Agoravox

1. Le troll Laurent Courtois appartient à la fachosphère pro-poutine et en utilise les éléments de langage en les « fleurissant »

1.1. Environnement politique succinct du troll Laurent Courtois

La « personnalité » du troll Laurent Courtois a été largement développée dans l’article suivant: « Comment Bernard Grua, pris fait et cause pour l’Ukraine ? » §3 . On en rappellera les principaux éléments politiques en s’appuyant sur les pages Facebook dont il est fan.
– Un troll se limitant aux médias adeptes des fake-news, complotistes et pro-Kremlin -> Lien vers le visuel médias
– Un troll appartenant à l’extrême droite ainsi qu’à la sphère complotiste et pro-Poutine -> Lien vers le visuel famille politique
– Un admirateur de Poutine, de l’URSS et de l’idéologue national-bolchevique Alexandre Douguine -> Lien vers le visuel Russie/URSS
– Un troll visant un public qui est en faveur de Poutine dans la guerre du Donbass -> Lien vers le visuel Novorossia

1.2. Un champ lexical très limité, néanmoins enrichi par des délires sexuels

Sans grande surprise, le troll Laurent Courtois reprend les éléments de langage préparés par la propagande du Kremlin dès le début du Maidan: « Donestk, Novorossia: la liste de Brayard ». Les mots clefs sont:  «coup d’Etat», «junte fasciste», «néo-nazis», «génocide», «russophobie», «hysterie anti-russe».

Il utilise, évidement, un grand classique du troll poutiniste, ou non-poutiniste, à savoir la qualification de « dément » ou « malade psychiatrique » à l’égard des adversaires qu’il se désigne. Ces qualificatifs ont, chez le troll Laurent Courtois, la fréquence et la valeur d’une ponctuation.

Le troll Laurent Courtois a, néanmoins, une distinction particulière. Il s’agit de la scénarisation de ses frustrations, perversions et addictions sexuelles dont il accable ses victimes, comme on peut le voir dans l’article précédemment cité. Le troll Laurent Courtois est, en quelques sorte, la Myriam Badaoui de la poutinosphère. Cette dimension sexuelle, voire pornographique, ne sera pas abordée dans le présent article.

On s’intéressera à l’accusation de néo-nazi.

1.3. Des adversaires systématiquement qualifiés de néo-nazis, nazis ou fascistes

« Nazi » ou « fasciste » ont le même sens dans le jargon du Kremlin. Rappelons, qu’en Russie, le 9 mai est célébré comme la victoire de l’Union soviétique contre l’Allemagne fasciste.
Le qualificatif de « néonazi » (en un seul mot pour le troll Laurent Courtois) est devenu, non sans ironie, le cri de ralliement de la sphère rouge-brun-noir, dont elle est plus proche que la majorité de ses adversaires. Le troll Laurent Courtois n’y fait pas exception.

« Soutien un génocide, soutient des néo-nazis, glorifie la shoah, le génocide des Polonais en 1941 » – sur page Best Inventory – entreprise d’inventaires de Bernard Grua

Accusation néonazis et fasciste de Laurent Courtois Agoravox Novorossia
« Notation », par Laurent Courtois, sur la page Facebook de la Société Best Inventory (prestataire de service d’inventaire), dont il n’est pas client. On note la volonté du nuire par la diffamation dans tous les termes du commentaires.

 

Sur Agoravox, le super héro de la lutte contre des néonazis imaginaires

Courtois Laurent néonazi et fasciste, diffamation Donetsk Donbass Ukraine
Le troll Laurent Courtois sur Agoravox, se présente en super héro testostéroné pourfendeur de néonazis, quitte à les inventer, pour la plus grande admiration des benêts. Un « journaliste » de « ré-information

 

Le troll Laurent Courtois associe régulièrement le qualificatif de « fasciste » à l’Ukraine.

Blog personnel du troll Laurent Courtois au sujet d'une interview de Sébastien Gobert, fascistes ukrainiens
Blog personnel du troll Laurent Courtois au sujet d’une interview de Sébastien Gobert

 

Il parle « d’Ukraine fasciste » comme d’autres, tels Erwan Castel, le blogger en treillis de Donetsk, parlent « d’Ukraine brune« . « Brune » voulant dire, bien sûr, « nazi ». Il s’agit de la couleur des chemises du « Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei » (NSDAP).

Tableau de collabos nazis et fascistes par Laurent Brayard et Erwan Castel, Donetsk Novorossia Doni Press Laurent Courtois

Il est étonnant que le Kremlin ne voit pas dans la systématisation de l’expression « Ukraine fasciste » une dévalorisation méthodique de la victoire contre « l’Allemagne fasciste » comme résultat de la « Grande guerre patriotique ». A jouer ainsi des symboles, dans une guerre d’agression hybride menée à coup de supplétifs, on en détruit le sens historique ainsi que l’ampleur des sacrifices consentis.

Bref, le troll poutiniste « démasquee » des « fascistes » et des « néonazis » partout, surtout là où il n’y en a pas.

En revanche, lorsque le nazisme est mis en avant, lorsqu’il est utilisé comme famille idéologique (cf son amitié VK avec Alexandre Douguine) ou comme objet commercial, par une entreprise, le troll ne le voit pas du tout. Mieux, le troll Laurent Courtois est client de cette entreprise. Même si, pour cela, il doit s’affranchir de la loi de la république française. C’est ce qui va être examiné ci-dessous.

2. le troll Laurent Courtois confirme être client d’Espenlaub militaria dont les produits d’appels sont des articles de propagande nazie

2.1. Extrait des pages aimées sur Facebook par le troll Laurent Courtois

Page aimée FB Courtois Laurent d'Agoravox, Donetsk, Donbass, Ukraine, nazis et fascistes
Extrait pages aimées sur Facebook par le troll Laurent Courtois

2.2. Page Facebook de la boutique « Espenlaub militaria »

Uniformes nazis et fascistes d'Espenlaub Militaria
Haut de page Facebook d’Espenlaub militaria

2.3. Le troll Laurent Courtois est, non seulement fan, mais aussi client d’Espenlaub militaria

Confirmation du 16/02/2018

Espenlaub Militaria, objets nazis et fascistes, Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine Bernard Grua
Le troll Laurent Courtois annonce qu’il a écrit à Espenlaub Militaria pour lui demander la liste des commandes qu’il y aurait passées. Aucune liste reçue, un mois après – mais première confirmation, de sa main, du fait qu’il est client d’Espenlaub Militaria

Deuxième confirmation du 14/03/2018

Faux compte Laurent Courtois articles nazis et fascistes
Sous son faux compte Vasilli (sic) Gontcharov, le troll Laurent Courtois confirme être client d’Espenlaub Militaria

Note BG: Le troll Laurent Courtois confirme être client d’Espenlaub Militaria mais uniquement, dit-il par ailleurs, pour des articles soviétiques. Il n’en apporte, néanmoins, pas la preuve.

3. Présentation de la société Espenlaub Militaria

3.1. Historique et sources d’approvisionnement

A la lecture de son site web, on apprend, qu’Espenlaub est le nom d’un aérodrome allemand – « Flieger-Horst Kommandatur 19 », qui a été basé, dans les années 1941 à 1944, à Laksberg, Tallinn, Estonie. « Espenlaub » veut dire « feuille de tremble » dans la langue de Goethe. Les fondateurs de la société ont décidé d’utiliser ce nom, disent-ils, car ils ont trouvé leurs premier objets dans les vieux bâtiments de cet aérodrome, il y a 35 ans. Ils ont commencé à collectionner leurs trouvailles. Plus tard, le premier rassemblement de collectionneurs, qu’ils ont rejoint, se tenait à Riga en 1986. Ils y ont noué leurs premiers contacts.

Espenlaub militaria dit que ses produits sont acquis auprès de vétérans de la seconde guerre mondiale, à partir des stocks militaires des anciennes républiques d’URSS, auprès des théâtres, auprès des musées privés, auprès des opérateurs et auprès de collectionneurs, partout dans le monde. Dans le même temps, Espenlaub dit continuer à trouver de nombreux articles dans les vieux greniers, les bâtiments agricoles et les usines. Il en achèterait, aussi, sur les marchés aux puces.

Le personnel souhaite indiquer à ses clients et prospects, qu’il ne vit pas à des milliers de kilomètres des champs de batailles de la seconde guerre mondiale mais très exactement aux endroits où les « réelles actions » ont eu lieu. Cela l’aide beaucoup à chercher (?) et à acheter les éléments intéressants et rares de la seconde guerre mondiale

Note BG: Comme élément appuyant la proximité d’Espenlaub Militaria avec les lieux où sont morts tant de combattants, on peut voir, en vente, des plaques d’identifications brisées de soldats tués sur les champ de bataille. On pourrait objecter que ces plaques, attestant du lieu de la mort des soldats, devraient être restituées aux pays puis aux familles concernées. On ne peut donc pas totalement évacuer la pensée, que les produits en vente pourraient, en partie, être considérés comme le fruit d’une forme de violation du devoir de mémoire, du droit à une sépulture décente et identifiée, du droit des familles à savoir ce qu’il est advenu de leurs ascendants et/ou collatéraux. En France, ce type d’activité fait l’objet de poursuites. Le commerce d’Espenlaub Militaria soulève, par ailleurs, d’autres problèmes, notamment en raison de ses articles nazis.

3.2. Produits mis en avant, des articles avec symboles nazis

Fasciste, Laurent Courtois d'Agoravox, casque nazi, profil Espenlaub
« Photo » de Profil d »Espenlaub militaria

Certes, Espenlaub militaria s’approvisionne, entre autres, sur les sites de batailles, d’Ex-URSS, de la seconde guerre mondiale. De ce fait, la société vend, aussi, des reliques soviétiques. Mais, comme on peut le constater sur leur page Facebook: photo de profil d’un casque allemand, photo de couverture d’uniformes nazis, publications de photos de médailles nazis etc, les symboles mis en avant sont des symboles nazis.

Quand on va sur le site web, le plus grand nombre d’articles proposés, comme le plus grand nombre de nouveaux arrivages sont des articles nazis. Dans les différents menus de présentation des produits du site, non classés par ordre alphabétique, le premier onglet concerne les « German WW2 Militaria », autrement dit les articles nazis et SS.

=> Cette société vit du commerce d’articles nazis. Cela est incontestable

3.3. Exemple de fonctionnement avec la France, d’Espenlaub militaria

Le mardi 14 mars 2015 dès l’accès au site web d’Espenlaub militaria, une fenêtre  de discussion s’est ouverte. « Aleks », « Collectibles adviser »,  a proposé ses services dans un anglais irréprochable. Il lui a ouvertement été indiqué le souhait d’acquérir des objets nazis tout en lui signalant être préoccupé par la réglementation française.
Sa réponse a été de dire qu’il s’agissait d’un envoi de « particulier à particulier » dans un emballage clos. Selon lui, du fait que l’envoyeur (Tallinn, Estonie) et le destinataire (France) sont tous les deux en UE, ni la douane, ni la police n’y mettront le nez. Il a assuré qu’il s’agissait d’une pratique habituelle, n’ayant jamais posé de problème et que les clients étaient toujours satisfaits. Ce qui parait exact si on regarde les appréciations de la page Facebok. Devant les réticences, il a suggéré de passer commande des articles nazis sur le site d’Espenlaub militaria et de venir les chercher à la foire « Ciney Militaria » devant avoir lieu à « Ciney Expo », en Wallonie (Belgique), le 29 avril 2018.

4. Réglementation de la vente des objets nazis

4.1. En France, le code pénal stipule, Article R645-1:

Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait, sauf pour les besoins d’un film, d’un spectacle ou d’une exposition comportant une évocation historique, de porter ou d’exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945, soit par une personne reconnue coupable par une juridiction française ou internationale d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité prévus par les articles 211-1 à 212-3 ou mentionnés par la loi n° 64-1326 du 26 décembre 1964.

En clair, la vente des articles nazis n’est pas illégale.

4.2. En revanche, l’exhibition d’articles nazis est illégale.

C’est pourquoi une vente aux enchères a été interdite la 14/04/2014 (dont une affiche d’Hitler, voir exemple Espenlaub, ci-dessous § 5.) à la demande de la Ministre de la Culture, Aurélie Filipetti.

Les ventes internet, qui reviennent à présenter des articles nazis sur le web, ne sont pas autorisées non plus. Ainsi, le 14 janvier 2018, des objets (dont un brassard nazi, voir exemple Espenlaub, ci-dessous § 5.), ayant déjoué les contrôles et postés sur le site « Le Bon Coin » ont été retirés dès leur signalement. Antoine Jouteau, le PDG du groupe Le Bon Coin, a présenté ses excuses et s’est dit « totalement indigné par le contenu de ces annonces qui ne respectent pas nos règles de parution », n’excluant pas d’attaquer en justice l’auteur des annonces.

4.3. Réglementation de l’exhibition des symboles nazis à la prochaine foire « Ciney Militaria » en Belgique
Cineyexpo

4.4. La réglementation semble ne pas s’appliquer à Espenlaub militaria, y compris en France

La page Facebook et le site web d’Espenlaub militaria exhibent, en France, et permettent l’achat, en France, d’articles nazis dont cette société a fait ses produits d’appels. Ce type d’activité est strictement interdite en France, comme nous le montre l’exemple du « Bon coin ». On peut donc se demander s’il est légal que le site d’Espenlaub soit référencé, en France, sur Google (et probablement dans d’autres pays, voire en Estonie). On peut très raisonnablement se questionner sur un éventuel caractère illégal de la visibilité de la page Facebook et du site web Espenlaub militaria en France, même s’il est basé en Estonie.

5. Quelques exemples de produits en vente à la boutique Espenlaub militaria

Drapeau fasciste, nazi, boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Drapeau nazi boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Médailles fascistes, nazies boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Médailles nazies boutique Espenlaub – page Facebook
Laurent Courtois - Nazis- Hitler - fasciste - Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Affiche et photo Hitler – boutique Espenlaub – Photo du site web
Nazis - fascistes - Affiche antisémite - boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Affiche antisémite – boutique Espenlaub – photo du site web
Dachau SS - nazis - fascistes - Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Ausweiss SS du camp de concentration de Dachau et manteau SS du camps de concentration de dachau – boutique Espenlaub – photos sites web
Médaille SS et Crimée - nazis -fascistes - Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Médaille de service fidèle dans les SS| plaque Crimée 1941-1942, Luftwaffe | Photos site web
Brassard SS - nazis -fascistes- Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Brassard SS – boutique Espenlaub – photo du site web
Casquettes SS - nazis -fascistes - Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Casquettes SS – boutique Espenlaub – photo du site web
Chevalière SS - nazis -fascistes - Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Chevalière SS – boutique Espenlaub – photo du site web
Aigle nazi - fascistes- boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Aigle nazi – boutique Espenlaub – photo du site web
Badge du parti nazi - fascistes- boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Badge du parti nazi – boutique Espenlaub – photo du site web
Boucle de ceinturon SS - nazis - fascistes - Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine
Boucle de ceinturon SS – boutique Espenlaub Courtois Laurent, Donetsk, Donbass, Ukraine

CONCLUSION

Le troll Laurent Courtois,  voit des fascistes et des nazis partout, lorsqu’il s’agit d’activistes s’opposant aux agressions militaires de Vladimir Poutine. Il y « découvre » systématiquement des néo-nazis, surtout là où il n’y en a pas, afin de susciter les réflexes pavolviens de la fachosphère à laquelle il appartient. Le troll Courtois Laurent use et abuse de cette imprécation brune dans ce qui peut être perçu par son auditoire, dont certaines personnes au discernement réduit, comme des appels au lynchage numérique, voire physique.

En revanche, le troll Laurent Courtois ne voit pas le nazisme ouvertement affiché, lorsqu’il existe réellement, par exemple chez Espenlaub militaria, dont c’est l’activité phare. Bien au contraire, au lieu de dénoncer cette entreprise, le troll en est client, comme il l’affirme lui même.

Chacun comprendra ce qu’il faut penser de l’honnêteté des déclarations fracassantes et de l’intégrité des « révélations » de ce troll, prétendant faire oeuvre de « ré-information », en recyclant les éléments de langage préparés par la propagande du kremlin.
Chacun pourra mesurer le risque représenté, par Courtois Laurent, pour la crédibilité du site Agoravox, où il est contributeur ET modérateur.

Bernard Grua, Nantes, 15/03/2018

Vous estimez, vous aussi, que les trolls sont un danger pour notre société en raison de leur malveillance et leur nuisance sociale? Merci de contribuer à la connaissance de cet article en le commentant, ci-dessous, et en le partageant.

Autres articles relatifs au sujet des trolls ou de la fachosphère pro-Poutine:

Rejoignez nous sur Facebook: Voyage au pays des trolls

Auteur : Bernard Grua

Bernard Grua a une large expérience internationale. ll réside à Nantes et est expert en conseil, réalisation et analyse d'inventaires, préalablement manager dans un cabinet d'audit anglo-saxon , Diplômé de Sciences Po Paris, officier de Marine de réserve. Hobbies: photographie, géopolitique, patrimoine maritime, reportages dans des pays lointains

12 réflexions sur « Comment un modérateur d’Agoravox peut-il être client d’Espenlaub, dont le coeur de métier est la vente d’authentiques articles nazis? »

  1. Ahahahahahha

    Mon pauvre Bernard (GRUA, modérateur) vous êtes de plus en plus pitoyable….

    Je vous rappelle que dans un précédent article, vous avez écrit que j’étais comme tous les pro-russes fan du Normandie-Niemen, mettant un lien, une page où j’avais identifié tous les autographes des pilotes du Normandie Niemen. Ne vous en déplaise, je suis la référence pour l’uniformologie du Normandie-Niemen.
    Donc vos petits délires sur ma passion du nazisme ne rabaisse que vous comme d’ailleurs tous vos actes.
    Au lieu de partir dans vos délires, pourquoi n’êtes-vous pas aller répondre à mon article sur les Mistrals ?

    https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-france-a-fait-en-vain-le-202330

    Sûrement car il vous est plus facile de vomir des immondices que d’argumenter….

    Une dernière chose après les Mistrals vous vous acharnez sur moi. Dois je en conclure que pour la géopolitique mondiale, je suis devenu aussi important qu’un Mistral ? Ou que vous êtes tombé si bas, que votre vie soit devenue si médiocre, que votre seul but est combattre un modeste troll…

    Si vous preniez exemple sur votre frère et commenciez à réussir votre vie ?

    P.S. : votre frère lui au moins il n’ a pas honte de publier les bilans de son entreprise qui sont plutôt élogieux. Doit-on en déduire que les vôtres son mauvais…

    Aimé par 1 personne

  2. Nantes le vendredi 16/03/2017

    De: Bernard Grua
    A l’attention de: Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz

    POUR L’INSTANT, IL N’A ETE QUESTION QUE DU FAIT QUE LAURENT COURTOIS ETAIT CLIENT CHEZ ESPENLAUB

    Je n’ai jamais dit que vous achetiez des articles nazis. Je vous mets au défi de prouver le contraire. Ceci est quelque chose qui sort de votre imagination. J’ai écrit que vous étiez client d’un commerce dont le cœur du métier est l’exhibition, la promotion et la vente d’authentiques articles nazis et SS. J’ai signalé, à plusieurs reprises, qu’ils avaient, aussi, en stock des dépouilles soviétiques. Vous avez confirmé à deux occasion que vous êtes client d’Espenlaub militaria.

    Pour ma part, je trouve le commerce d’Espenlaub militaria particulièrement choquant, comme je l’ai écrit. Les Français ignorent (comme moi jusqu’à maintenant) que ce genre de commerce sordide est possible. Je m’emploierai à le dénoncer. Vous m’aviez promis, mi février 2018, de m’envoyer la liste de vos achats Espenlaub. J’attends toujours.

    Je profite de cet échange pour vous redemander, pour un prochain article, la liste de vos achats chez « Jacquie et Michel » ainsi que chez « Rocco Siffredi Official« , pages dont vous êtes fan sur Facebook.

    L’AFFAIRE MISTRAL EST DEPASSEE ET N’INTERESSE PLUS PERSONNE

    J’ai bien compris que vous m’avez débloqué et que vous m’avez cité afin que je commente votre compilation confuse sur les Mistral. « La France a fait en vain le trottoir à Varsovie, retour sur l’affaire des Mistrals ». Je n’ai pas répondu à ce papier et je n’envisage pas de le faire, sauf diffamation de votre part. En plus de me citer, vous êtes venu me relancer ici, avec deux ou trois provocations peu civiles. Elles ont été déjà vues ailleurs des dizaines de fois. Finalement, en commentaire, sous votre « article » sur Agoravox, vous faites part de votre déception, devant une fachosphère guère compatissante. Tout ça pour ça? Vous voyez ce que je veux dire, n’est ce pas? Une nouvelle fois, c’est: « J’ai joué de la flûte sur la place du marché et personne n’est venu danser. »

    Je ne répondrai pas sur cette très sérieuse affaire Mistral, traitée par un polémiste amateur, pour plusieurs raisons:

    1. Ce n’est pas un article, c’est un pamphlet mal bricolé par un amateur,
    Votre titre se termine par « des MistralS ». Ce « s » est de trop car « Mistral » en français est traité comme un nom propre. Faites vous-même la recherche sur Google. Tapez « Mistrals russes » vous ne trouverez que des réponses avec « Mistral » sans « s ». Ceci n’est pas une faute de frappe isolée de votre part. Vous reprenez « Mistrals » au pluriel dans votre introduction. Ensuite vous le reprenez 11 fois dans le corps de votre texte. Le document de la Cour des comptes, que vous incluez dans ce patchwork, ne fait pas cette erreur grossière. Encore aurait-il fallu que vous le lisiez.
    Ensuite, vous citez un des arguments de notre collectif au sujet de la Pologne. Cet argument était loin d’être le seul contrairement à ce que vous faites croire. Peu importe. Toujours est-il, que vous parlez du collectif international contre la livraison des Mistral en l’écrivant « NoMistralforPutin ». Tout ceux qui s’intéressent au dossier savent qu’il s’écrit « No Mistrals for Putin ». En anglais « Mistrals » prend bien un « s ».
    Vous pourriez dire que ceci est anecdotique. Non, cela montre tout simplement un papier d’amateur compilé par un dilettante, qui n’est pas au courant du dossier.
    Dans votre commentaire, sous votre papier, vous indiquez que je suis « le président » de ce collectif. « Président »? Cela n’a jamais été écrit nulle part. Non, j’ai été le co-fondateur et le porte-parole de ce collectif. C’est tout. On retrouve, là, votre habitude de gonfler d’importance vos adversaires pour faire de votre trollisme un acte de bravoure. Il en était de même quand vous m’aviez décerné, à moi, le Breton, sans aucune origine ruthène, le titre de « leader » de la communauté ukrainienne en France.
    On a donc, bien là, un document polémique qui n’a aucune valeur journalistique, ni aucune valeur d’information. Je ne m’étendrai pas, ici, mais pour ceux qui vous connaisse, il n’est pas difficile de comprendre à quoi était censé vous servir ce texte montré de bric et de broc. Les gens sérieux répondent aux gens sérieux. Ils n’argumentent pas avec des trolls,

    2. Je ne commente pas les publications politiques ou polémiques sur Agoravox, sauf pour répondre à des diffamations.
    C’est d’ailleurs le sens de l’engagement que j’ai pris à l’égard de la modération d’Agoravox. J’échange avec des personnes de valeur sur Agoravox. Il y a des personnes remarquables. Mais, cela concerne d’autres sujets que ceux qui vous intéressent.

    3. Votre papier sur les Mistral ne présente aucun intérêt pour moi.
    Il n’est pas possible de simplement le commenter. Il ne suffit pas, quand on n’est pas un troll, de dire que quelque chose est nul et de poster un article ou une vidéo sur un autre sujet. Il ne suffit pas de s’en prendre à l’auteur en l’injuriant, comme vous le faites. Non cela ne marche pas comme ça. Il faut justifier tous les points de contradiction. Cela n’est pas possible dans un court commentaire concernant votre compilation Mistral. Il faudrait la ré-écrire entièrement. Trouvez quelqu’un d’autre. Pour ma part, je ne connais personne de responsable et d’informé qui aurait du temps à y perdre.

    4. Le public que vous visez ne présente aucun intérêt pour moi.
    Mes lecteurs et commentateur sur Agoravox sont des gens de valeur qui partagent mes passions. Quant à vous, il suffit de lire les commentaires sous vos « articles ». La majorité, quasi absolue, de vos lecteurs, sur Agoravox, sont des poutinistes, complotistes convaincus. Ils voulaient un os à ronger. Vous leur avez donné. Ils sont contents. Tant mieux pour eux. Aucun de vos lecteurs ne changera d’avis même, avec les meilleurs arguments. Au contraire, contredire leur bonheur ne ferait que les irriter. Si, par une erreur incompréhensible, votre texte, dont aucun autre média ne voudrait, était arrivé dans le grand public, il aurait peut-être fallu faire quelque chose. Et encore, ce n’est pas certain. Le sujet est mort

    5. Le sujet est totalement obsolète.
    Le sujet important entre la France et la Russie, aujourd’hui, c’est le maintien, voire l’approfondissement des sanctions contre les proches de Poutine. Le sujet Mistral est sorti de l’actualité depuis fort longtemps. Chacun a dit ce qu’il avait à dire, moi y compris. Pour tout le monde c’est une affaire réglée. De plus, cette affaire, concerne des hommes politiques, qui ne sont plus au pouvoir, qui sont même totalement hors jeux: Sakorzy/Fillon, pour la signature, et Hollande/Valls, pour la dénonciation. Le seul truc qui est exact dans votre papier, c’est le document de la Cour des comptes. Mais il est déjà tellement connu et tellement ancien. Quel est l’intérêt de le produire maintenant?

    6. L’affaire Mistral, c’est fini.
    C’est quoi votre prochain sujet? Faut il ou non construire l’aéroport Notre Dame des Landes? Faut-il mettre en place l’Ecotaxe? Est-ce qu’il y a eu surfacturation dans l’affaire Bygmalion?

    On résume l’histoire de votre flop.

    ENCORE UNE FOIS, JE VOUS RENOUVELLE MA PROPOSITION DE REGLEMENT AMIABLE

    1. Sens du travail en cours
    Je ne « m’acharne » pas sur vous. Je vous redis de ne pas vous donner plus d’importance que vous en avez. Vous êtes dans l’erreur et l’on n’arrivera à rien, ainsi. Je m’acharne sur des articles diffamatoires que vous avez écrit sur moi. Vous avez probablement fini par le comprendre, non? Ces diffamations me font un tort considérable dans toute recherche Google sous mon nom. C’est donc pour cela que j’écris sur vous. Il y a juste une différence par rapport à vous. Ce que vous appelez des « immondices », ce sont vos propos et vos écrits, que je reprends. Je n’invente rien. J’en cite quelques exemples dans ce commentaire de réponse.

    2. Nouvelle proposition de règlement amiable
    Aujourd’hui le 16/03/2018, comme je vous l’ai écrit, à plusieurs reprises, je vous propose un règlement amiable de notre litige qui dure depuis deux ans et demi. Jusqu’à maintenant, vous avez écarté grossièrement, voire de façon insultante, TOUTES mes propositions, Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz
    En clair, je suis prêt à supprimer autant d’articles sur vous que vous serez prêt à en supprimer sur moi. Voilà pour le courant. Pour le passé, il faudra aussi envisager la façon dont vous prévoyez d’indemniser le préjudice que j’ai subi du fait de vos articles diffamatoires pendant deux ans et demi.

    3. En attendant la résolution de notre litige
    Comme je le signalais, j’ai encore de nombreux autres articles à publier sur vous, Laurent Alexandre Roger Courtois. Je ne stopperai, que lorsque nous aurons totalement soldé cette affaire

    DE LA DECENCE, S’IL VOUS PLAIT!
    Vos remarques sur mon frère, sur sa famille ou sur son entreprise n’ont strictement rien à faire ici.

    COMPTES ET ABSENCE DE DETTE FINANCIERE OU D’EXPLOITATION
    En ce qui concerne les comptes de mon activité je ne les publie pas car je ne fais appel à aucun financement extérieur, que mon solde est très largement créditeur à la banque et que je n’ai aucune dette (y compris fournisseur). Best Inventory n’est pas une ONG du Donbass qui collecte des fonds « pour les enfants en détresse » en les détournant pour usage personnel, comme le font vos amis de Donetsk. Je ne dois rien à personne. Bien au contraire.

    COMPTES ET PROTECTION CONTRE LA CONCURRENCE ETRANGERE, Y COMPRIS AMERICAINE
    Je ne publie pas les comptes, aussi, parce que j’ai une petite entreprise, qui a des concurrents, notamment américains, beaucoup plus gros. Je n’ai aucune raison de leur donner accès à des éléments qu’ils ne sont pas obligés, eux, de leur côté, de communiquer. Posez la question à des responsables de PME autour de vous, exposés à la concurrence internationale. Ils vous feront tous la même réponse. C’est bien d’ailleurs ainsi que le comprend le tribunal de commerce de Nantes qui n’y trouve rien à dire. Vous pouvez, bien sûr leur écrire: Greffe du Tribunal de commerce | 2 Ter Quai François Mitterrand | 44000 Nantes

    COMPTES ET REALISATION DE FAUX DOCUMENTS PAR LA FACHOSPHERE
    Je ne publie pas les comptes, aussi et surtout, parce que j’ai des engagements de société civile qui me valent de très solides inimitié de la part d’extrémistes de tout poil. C’est gens là ne reculent devient rien, ni devant la réalisation d’aucun faux. Vous le savez aussi bien que moi. Je vous cite, à titre exemple, le commentaire écrit sous cet article: « La jeune fille au foulard rouge« 
    « Paul Dujardin » (voir qui est ce personnage, ci-dessous) dit : 16 février 2018 à 19 07 01 02012

    « Bernard ! Quel plaisir de te retrouver ! Que de bon momements passer ensemble avec les filles de Kiev ! Pas farouche, ni trop cher les coquines ! Merci beaucoup pour les photos, elles ont beaucoup plus à mes soirées échangistes. Je t’enverrai beaucoup de nouveau client »

    Je n’ai JAMAIS refusé de montrer les comptes de la société Best Inventory. Je communique mes comptes à qui a besoin de les voir. Mais je peux aussi les montrer physiquement à qui le souhaite, y compris vous.

    COMPTES FINANCIERS DISPONIBLES A NANTES POUR TOUS CEUX QUI SOUHAITERAIENT LES VOIR
    Je vous ai déjà invité à venir voir, à Nantes, le bilan et le compte de résultat des trois derniers exercices, voir plus si vous le souhaitez. Je vous ai, aussi, dit que je vous présenterai, à cette occasion, nos déclarations fiscales et sociales. Aujourd’hui, le 16/03/2018, je vous renouvelle cette offre, Laurent Alexandre Roger Courtois, né le 10 janvier 1974 à Metz. C’est une offre plus que correcte quand on se souvient de ce que vous aviez posté sur la page Facebook de Best Inventory
    « Soutient un génocide, soutient des néo-nazis, glorifie la shoah, le génocide des Polonais en 1941 »

    C’est une offre plus que correcte quand on se souvient que vous étiez venu attribuer la note la plus basse à cette entreprise avec deux de vos faux comptes, alors que vous n’avez jamais eu recours aux services de l’entreprise. Cela s’appelle simplement un délit de faux témoignage, avec volonté de nuire.
    Exemple de faux témoignage du troll Laurent Courtois avec faux comptes.

    Mais cela ne m’empêche pas de continuer à pratiquer la transparence, y compris auprès de personnes comme vous. Je souhaite clôturer cette affaire, au plus vite, avec rigueur et justice. Ne doutez pas de ma totale détermination.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s